jeudi 30 août 2012

Petits arrangements et conflits d'intérêt: Bienvenue en Socialie !


A chaque jour qui passe ses surprises avec cette nouvelle équipe dirigeante. Essayons de résumer avec concision la dernière.

- Promesse n°1 du candidat hollande: créer une banque publique d'investissement pour favoriser le développement des PME... et blablabla. Notons qu'une banque de ce type existe déjà et qu'elle s'appelle OSEO, création sarkozienne ( logiquement à " détricoter " ). Tant pis pour le doublon.

- Créer une banque n'est pas chose si facile, il faut donc que le gouvernement appelle à l'aide et demande conseil à quelques pointures expérimentées. On sait que généralement ce genre de conseils pour ce type d'opérations se monnaye en millions d'euros. C'est à l'Agence de Participations de l’État qu'est confiée la mission de trouver la perle rare. L'Agence de Participation dépend de Bercy et est sous la tutelle de Moscovici et de Montebourg.

- L'Agence trouve enfin le précieux conseiller, ce sera la banque Lazard dont le DG France et Vice-président Europe est Mathieu Pigasse. Tiens donc, qui est Mathieu Pigasse ?

- Mathieu Pigasse est banquier mais aussi un  petit Citizen Cane en puissance. Il connait parfaitement le monde des médias, normal, il baigne dedans depuis tout petit. Il est aussi ancien conseiller de DSK et de Laurent Fabius. Pendant la campagne électorale, il n'a pas ménagé ses forces pour apporter tout le soutien qu'il pouvait au candidat hollande. Il fera même partie des VIP invités en backstage à la Bastille le 6 mai au soir. Peu de temps avant les élections, il s'offre avec Pierre Bergé Le Monde. Puis rachète, à titre perso et non sans faire fuir ses fondateurs dépités, le magazine Les Inrockuptibles. Lisez la bio du monsieur, ça vaut le coup.

- Les Inrockuptibles ont, au moment du rachat, un patron qui s'appelle David Kessler. Celui-ci quittera, avec l'accord de Pigasse, le journal pour aller illico bosser à l’Élysée comme conseiller spécial de hollande. Il fallait donc trouver un successeur à Kessler. Pigasse choisira parmi personne d'autre Audrey Pulvar, la compagne de Montebourg ( ou comment donner meilleur exemple de connivence entre la presse et le pouvoir en place ). Montebourg, devenu Ministre du redressement Productif et co-tuteur, avec Moscovici, de l'Agence de Participation de l’État. Agence qui vient de confier à la banque Lazard et donc à Pigasse, l'étude de la mise sur pied de la fameuse banque d'investissement qui fera doublon...

Et la boucle est bouclée. Vous avez suivi ?

Montebourg aura beau dire que tout cela n'est pas de son ressort, que son ministère ne travaille pas à la création de cette nouvelle banque d'investissement et que lui ne bosse qu'avec OSEO et les régions..., on a du mal a croire que tout cela soit le fruit du hasard.

Tenez, à propos de doublon qui fait tache dans le paysage, savez-vous ce que deviendra OSEO ? Je vous le donne en mille... Elle sera intégrée à - roulement de tambour et grosse surprise - la nouvelle banque publique d'investissement dont la construction est pilotée par Pigasse. La boucle est à nouveau bouclée.

De là à anticiper et miser sur le fait que le futur boss de la future banque aura quelques liens avec Pigasse, il n'y a qu'un pas que j'emboite volontiers.

Vous avez tout compris ? Non ? C'est que vous y mettez beaucoup de mauvaise volonté.

Alors faisons plus simple: Ce gouvernement n'a aucune leçon de morale à donner à qui que ce soit. De la même manière, question petits arrangements entre amis et conflits d'intérêt ( tant houspillés au temps d'avant ), ce gouvernement n'a de leçon à recevoir de personne.

Folie passagère 1323.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

32 commentaires:

  1. BOUF!! Rien pigé à la 1ère lecture , au 2ème jet j'ai compris sans comprendre qu'on était sous la IVème république avec des passe-passes amicaux en famille en fermant bien toutes les portes .A suivre et je suivrais sur les médias étrangers avec leurs commentaires qui ne sont pas tendres avec le régime cocotiers qui se profile dans notre pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: a suivre en effet ! ma culotte que le boss de cette nouvelle banque d état financée avec nos sous sera dirigée par un pote à Pigasse !

      Supprimer
  2. Et ça ne fait que 4 mois ! Au train où vont les choses, vous n'arriverez pas à suivre pour nous informer de toutes leurs magouilles ! Il reste du monde à placer et soyons bien convaincus que ça, ça va avancer, sans comité théodule ! C'est sans doute ce qu'on appelle "république irréprochable" en socialie..."On" les a voulu, d'accord, mais la punition ne va-t-elle pas disproportionnée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: mézavi que sur ce genre d arrangelents entres amis, ils ne font ni pire ni mieux qu'avant, la différence étant juste dans la proclamation par hollande de la République irréprochable !

      Supprimer
  3. Et dans le même temps, mon cher Corto, alors qu'un rapport a conclu à la régularité de la vente de l'hippodrome de Compiègne par Eric Woerth, la justice est tout de même saisie pour faire annuler cette vente.
    Décidément la Socialie nous en réserve de belles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: a dix contre un qu il y a encore un petit juge derrière cet acharnement. mézavi aussi que cela débouchera sur un non lieu. alors, on pourra demander des comptes a tous les merdapart !

      Supprimer
  4. je n'ai pas tout compris...à si oui j'ai compris deux choses...copinage et magouillage!!!!!!comme pâturage et labourage sont....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jacqueline: c'est pourtant simple: magouille, petits arrangements, réseaux, et au bout du bout pognon et jeux d influence. facile, non ?

      Supprimer
    2. Et bien alors, étonnant, j'avais tout compris !!! je progresse.

      Supprimer
    3. @jacqueline: veux tu progresser plus encore ? va jeter un coup d oeil, sur wikipedia, à quels sont les membres qui composent le club Le Siècle.
      bon week end a toi

      Supprimer
  5. Comme il y a trente ans ... C'est pas étonnant.....
    Pour ma part j'ai montré une boite un peu grâce à oseo ... Donc merci À oseo ...

    RépondreSupprimer
  6. Comme il y a trente ans ... C'est pas étonnant.....
    Pour ma part j'ai montré une boite un peu grâce à oseo ... Donc merci À oseo ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nofate: et bien si tu as monté une boite avec OSEO, verifie tes contrats, bordes toi, ça ne m 'etonnerai pas que ses statuts changent après son intégration de force ds la nouvelle banque à hollande

      Supprimer
    2. Impossible pour eux de changer de contract ..
      Tant mieux ...

      Supprimer
  7. J'avais beau n'avoir aucune illusion sur la moralité de ces gens, je suis abasourdi par un tel culot!
    On dirait qu'ils veulent montrer qu'ils sont les maîtres et donc au dessus des lois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: tu as donc saisi toute la subtilité du truc. la republique irréprochable a rencontré de plein fouet l'ennemi Finance et en a conclu qu il valait meuiyx s'entendre avec que la combattre. On se marre !

      Supprimer
  8. Ça vous étonne encore ? Pourtant, c'est toujours comme ça en Socialie.
    Que ce soit la Miterrandie ou la Normalie, il n'y partout qu'embrouilles et carembouilles.
    Et ce n'est qu'un début : il reste encore plein d'andouilles dont Flamby doit se protéger les c..... qu'il n'a pas ! ;)

    Et dire que ça ne fait QUE 100 jours. Ça m'a déjà paru une éternité.
    Encore 4 ans et 8,5 mois à subir ce casse-c... Pfffff :(
    A moins que les Français, cocus et bredouilles, ne se décident à transformer ces nouilles en ratatouille.
    Si on arrive à s'en débarrasser dans l'année, je veux bien offrir le Champagne. :)

    Franzi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: eh oui, la république irréprochable tant promise... Tiens, et dire qu'hier encore, 14 ministres, malgré l'engagement pris en signant la charte de déontologie, n'avaient toujours pas remis leurs déclarations d'intérêt...

      A ce rythme, moi non plus, je ne le vois pas tenir 5 ans.

      Supprimer
  9. Pour comprendre ce que sont les moeurs des politiques de notre pays, et jusqu'où ils sont prêts à aller, mon cher Corto, il ne faut surtout pas manquer "La double mort de Pierre Bérégovoy", le documentaire qui passe actuellement sur la Chaîne parlementaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je l ai vu, c'est coton effectivement. Etonnant d ailleurs comme l on retrouve aujourd'hui certains protagonistes d'alors

      Supprimer
    2. Il est pas mal fait du tout.
      J'ai bien aimé le témoignage du musicien, qui dit: "mais il y avait pas de voiture quand on est passé."
      Il y a aussi Grossouvre, dans le bureau à côté de la Mitte.
      Ils sont fortiches les mecs en disparition.

      Supprimer

  10. Ce sera finit le temps ou sur les Inrockuptibles, on pouvait lire ceci:

    « Mazarine Pingeot, (...) parce qu’elle est la fille d’un des rares présidents français qui lisaient, a toujours cru et tenté de nous faire croire qu’elle “écrivait” »

    Maintenant, tu dérapes sur les socialistes et hop c'est le goulag, les galères , je me demande même s'ils ne vont remettre le bagne de Cayenne en fonction.

    Sur la Mazarine, je demandais à un ami libraire ce qu'il pensait des "livres" de la personne, sa réponse fut simple:

    "Mauvais, même un nègre n' aurait pas aussi merdique,mais bon ça se vent, il y a des militants socialistes pour acheter cette bouse, on va pas cracher dans la soupe, faut bien faire bouillir la marmite".

    Toujours la même chose; "Dis moi qui tu hantes, je te dirais qui tu es" on pourrait remplacer cette citation par ceci plus d'actualité: " Dis moi qui tu baises et je te ferais reine".

    RépondreSupprimer
  11. Cela se vend, du gland!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: Je ne lis , un peu via internet, Les Inrocks que depuis que la Pulvar y sévit. Ses éditos sont " savoureux "

      Supprimer
  12. Le socialisme peut se résumer en quelques mots "faites ce que je dis mais pas ce que fais.... et moi pendant ce temps je m'en mets plein les poches et je place mes amis.... " Comment il disait pendant la campagne "une politique plus juste"???

    La justice a parfois des airs de république bananière.... Peut être que j'avais mal compris...

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: et >Montebourg qui ose dire qu il n était pas aucourant. Si tel était le cas ça en dit long sur son incompétence ou son ignorance des dossiers quil co-gère.

      Supprimer
  13. Le PS c"est le PC chinois!
    C'est pareil!
    De la racaille!

    RépondreSupprimer
  14. "Sciences-po et l'Ena sont de grands manèges dans lesquels on promet à tous les enfants de toucher le pompon* un jour".

    *le pouvoir

    RépondreSupprimer
  15. Pour réussir dans ce genre d'entreprise s'entourer de gens bien-sûr compétents mais également de confiance est peut-être judicieux, non?
    Et-puis le but est de mettre en place une banque publique d'investissement qui profitera à tous les français, cela vaut de tolérer d'éventuels copinages pour l'intérêt commun.

    Enfin, j'en sais rien, ni plus s'il y a un autre moyen d'arriver à garder le total contrôle de l'état sur cette future banque publique. parce-que je suppose que l'idée de fond est là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier: je rappelle tout de même que cette banque publique d'investissement existe déjà , avec OSEo qui peut etre adaptée. Suis-je bête, elle fut créer par l équipe Sarkozy !

      Supprimer
    2. C'est bien ce que je dis, quand il s'agit de pouvoir et d'argent, c'est une question de réseau. :)

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP