jeudi 9 août 2012

Chasse aux Roms: La perversion des faits et la manipulation de l’opinion

A l’occasion de son départ à la retraite le 25 septembre 1880, John Swinton, rédacteur au New York Times, déclara : " Il n’existe pas, à ce jour, en Amérique, de presse libre et indépendante. Vous le savez aussi bien que moi. Pas un seul parmi vous n’ose écrire ses opinions honnêtes et vous savez très bien que si vous le faites, elles ne seront pas publiées. On me paye un salaire pour que je ne publie pas mes opinions et nous savons tous que si nous nous aventurions à le faire, nous nous retrouverions à la rue illico. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses. Nos talents, nos facultés et nos vies appartiennent à ces hommes. Nous sommes des prostitués intellectuels. Tout cela, vous le savez aussi bien que moi ! "

Ce qui était vrai en 1880 aux Amériques demeure vrai aujourd'hui. En France. La preuve éclatante nous est servie, sur un plateau par le journal Le Monde.

En haut, nous sommes le 20 août 2010, sous sarkozy-Guéant-Hortefeux. En bas, nous sommes le 9 août 2012, sous hollande-Valls-Taubira... La manière est la même, seul le vocabulaire évolue... Pour ma part, j'ai déjà recensé 12 camps de Roms " évacués " depuis l'arrivée de Valls à l’Intérieur. Un vol charter est parti de Lyon aujourd'hui. A son bord, plus de 200 Roms expulsés sous ordre de manuel Valls: retour à l'expéditeur.

Avant, nous avions des " fachos " et des " nauséabonds " au gouvernement, aujourd'hui, nous avons des " socialistes ". Le changement ? Oui, dans la façon dont les médias relaient l'info...

" ... la perversion des faits et la manipulation de l’opinion... "

Bon, ceci dit les Roms, quand il y en a un, ça va....

( merci à Koltchack pour la citation de Swinton. Je ne pensai pas avoir à m'en servir de si tôt )

Folie passagère 1298.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr


23 commentaires:

  1. Les journalopes de France Info sont également très forts à ce jeu. Pour ces petites ordures les soldats de Tsahal assassinent les terroristes palestiniens qu'ils osent appeler "combattants". En revanche, les soldats israéliens trouvent la mort dans des accrochages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De pire en pire, Journalopes, ça leur va assez bien

      Supprimer
  2. Excellent ton article!

    Moi je me demande surtout ce que foutent les assos (y'en a de spéciales rien que pour eux) à part réclamer, réclamer et réclamer encore. C'est vrai quoi, si quelqu'un était capable de rendre ces tonnes de bras, jambes et têtes utiles, peut-être qu'ils ne finiraient pas par se faire virer comme des malpropres. À mon avis c'est à ce niveau qu'il faut changer quelque-chose.

    Pour exemple, chez nous, comme partout il y a un camp dédié, proportionnel à la commune bien-sûr. Je suis même sûr qu'ils sont proportionnellement plus nombreux ici qu'en région parisienne, c'est pour dire. Mais bon, ils n’embêtent personne et s'avèrent même très utiles en offrant des services qu'aucun artisan n'est capable de seulement proposer. Les mouflets qui accompagnaient leurs parents dans les tournées sont devenus grands, certains ont fait des études et se sont sédentarisés et d'autres ont pris leur suite le plus légalement du monde comme auto-entrepreneur ou autre. Il y en a bien-sûr qui rament et d'autres qui font des conneries mais dans l'ensemble pas plus que quelques fils de bourges eux, soi-disant, naturellement intégrés.

    en attendant, leur filer un billet aller gratos plus le fric pour le billet retour me semble complètement, sinon stupide, inadéquat...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, j'ai comme la nette impression que vous confondez gens du voyage (gitans, manouches, etc.) et roms.

      D'ailleurs, les premiers ne veulent rien avoir à faire avec les seconds et sont certainement plus crus et xénophobes que nous lorsqu'ils parlent des roms. Et pourtant à peu de choses près, ils sont de la même ethnie. Concernant la construction de l'aire de stationnement pour gens du voyage, selon la capacité d'accueil de l'aire, le niveau d'équipement, le coût oscille entre 30.000€ et 55.000€ par emplacement, entièrement à la charge du contribuable bien entendu puisque c'est 100% financement public partagé entre la commune, le département, la région et l'Etat. Aucune rentrée car rares sont ceux qui s'acquittent de ce qu'ils doivent. Quant aux frais de maintenance, ils sont généralement pharaoniques.

      Pour en revenir aux roms, rares sont ceux qui ont un travail tout ce qu'il y a de plus régulier. A contrario des ressortissants roumains. Quand au portrait idyllique que vous dressez des GdV, il est peut-être vrai par chez vous, mais il détonne largement par rapport à la réalité constatée un peu partout ailleurs.

      Supprimer
    2. @didier: merci.

      Je ne suis pas sur que ce ne soit qu un problème d'associations. Les pays d ou sont originaires les roms ( roumaine, bulgarie...) sont particulièrement intéressés par ces "départs" volontaires à l'étranger. va demander à un Roumain ce qu il pense des Roms, tu comprendras: Ma belle soeur, roumaine, 25 ans, se plait a dire: un bon rom est un rom mort. E Roumanie, les roms sont considérés comme la lie de la société.

      Pour le reste je te renvoie au commentaire de Koltchack!

      Supprimer
    3. @Koltchak,corto

      Nous avons les deux depuis longtemps et ils sont obligés de cohabiter. Bon, j'avoue que ça swingue parfois au village de caravanes (malgré la route qui les sépare) mais dans l'ensemble ça fonctionne. Il est vrai aussi que les roms bougent plus et ont une fâcheuse tendance à faire la manche au-lieu de chercher à bosser mais certaines familles sont là depuis des lustres et sont plutôt bien intégrées. c'est pas idyllique mais peut-être moins pire qu'ailleurs.

      Supprimer
  3. la seule solution serait de mettre la Roumanie devant ses responsabilités, ce pays perçoit des sommes folles pour sédentariser et aider ces populations, si l'Europe tapait sur la table et menaçait vraiment, une partie de ces problèmes pourraient êre réglés, mais voilà !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Menacer ? L'Europe lorsqu'elle fait les gros yeux, elle fout autant la trouille que l'ONU.La seule solution, pour ce problème comme pour tant d'autres, c'est de sortir de l'UE.

      Supprimer
    2. @Boutfil: Conditionner les aides européennes aux mesures que prendrait la Roumanie pour conserver les roms chez eux. Oui mais je doute que cela fonctionne. Les roumains ne demandent qu une chose, c'est que les roms aillent se faire voir ailleurs

      Supprimer
  4. Comme d' habitude que vous soyez de gauche ou de droite, vous condamnez ou glorifiez par les idolâtres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: vous "serez" condamnés ou glorifiés je suppose ?

      Supprimer
  5. Voilà ce que c'est, mon cher Corto, de ne plus être maîtres de ses frontières !
    Ceci dit, quand on est en vacances, on voit les choses avec plus de distance.
    Hier, au marché de Réalmont, je me suis acheté un magnifique cabas en roseau, avec poignées en cuir, fabriqué par des gitanes parlant un très bon français.
    Elles m'ont même fait un rabais de cinq euros !
    Il me servira à ramener mes tresses d'aïl rose de Lautrec.
    Cela vous expliquera sans doute l'euphorie où je me trouve.
    Je vous embrasse tous et vous dis à très bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne:mais gitane n'est pas rom, chère marianne.

      Quelle jolie histoire de panier ! profitez bien de vos vacances moi je pars le 20 finalement

      Supprimer
  6. Ce n'est pas parce que le titre du Monde est écrit en gothique que c'est un journal sérieux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: je crois qu hélas , Le Monde perd ce qui lui restait de sérieux

      Supprimer
  7. Bonjour Corto et bonjour à tous ,

    Ta démonstration sur les termes utilisés se passent de commentaires ! ( ce qui serait tout'd'même gonflé pour un blog ) ..Les socialistes utilisent des vocables " édulcorés '"..De même que F Hollande est en " pause " et non pas en vacances, ou qu'il n'est pas du tout, mais pas du tout question de rigueur voyons..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @chan: las gauchos et autres progressistes ont toujours été champions pour habiller la réalité de termes bien choisis. On ne dit plus "femme de ménage " mais technicienne de surface" ; on ne dit plus noirs, arabes, immigrés,pédés etc... mais minorités + ou - visibles, ...on ne dit plus socialiste, on dit humaniste !

      Supprimer
    2. Humaniste , humaniste ..Sais-tu ce que t'aurait répondu Zazie ( dans le métro, pas la chanteuse ! )

      Supprimer
  8. Une petite piqûre de rappel :
    Et voici ce que disait Hollande au sujet des expulsions : http://www.lefigaro.fr/politiq [...] ttaque.php

    ...De son côté, François Hollande a assuré sur LCP que la France «s'exposait nécessairement à une procédure d'infraction par rapport aux règles de la législation européenne» avec la «circulaire qui stigmatisait les Roms». Mais le député de Corrèze a tenu à préciser que ce n'était «pas la France qui était mise en accusation», mais «le président de la République et le gouvernement», qui ont «commis une faute». «Je ne souhaite pas que notre pays soit condamné, je souhaite que ses dirigeants soient interpellés, je souhaite que cette infraction puisse être l'occasion pour le gouvernement et le président de la République d'en terminer avec des mesures qui ont été relevées comme stigmatisantes et discriminatoires».


    http://www.nordeclair.fr/Actua [...] p-de.shtml

    Et Martine Aubry s'y met aussi ..

    RépondreSupprimer
  9. @chan: je connais cette tirade de l'hollande. Et la martine qui s'insurgeait en 2010 tout en demandant en tant que patronne de la communauté de Lille l'expulsion des roms.
    Hypocrisie , beurk !

    RépondreSupprimer
  10. "Evacuation".....
    Ce terme me laisse rêveuse, tant il est chargé d'hypocrisie. Au moins, "Expulsion" était franc et clair, mais "évacuation"....
    Il me semble que c'est précisément ce mot-là que les nazis utilisaient pour parler pudiquement de la déportation des Juifs.
    Pour autant, qu'on ne se méprenne.
    Je n'ai aucune idée de la manière dont il faut régler le problème, mais il est clair que la cohabitation avec les Roms est impossible. Arrêtons l'angélisme.
    Exemple vécu: il a fallu moins de 6 mois à de vagues copains pour passer des bonnes intentions humanistes envers les Roms, à des idées férocement anti. Comment? Un campement est venu squatter des habitations inoccupées à côté de chez eux. L'idéologie bien pensante a tenu 2 mois. Ensuite, ils ont avoué que les gosses venaient chaparder dans les jardins, que les pièces détachées des voitures disparaissaient. après ça, déjà bien remontés, ils ont raconté que les parents, grands frères...étaient devenus menaçants, quand les gosses se faisaient enguirlander à fouiner chez les gens. Des murs ont été tagués. Des excréments déposés devant les portes... Et pour finir, les habitants du quartier n'ont pas osé partir en vacances, de peur de retrouver leur maison pillée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lo: Je crois que personne ne sait comment se dépatouiller de ce problème. Encore que, j'ai bien quelques idées mais bon...

      Ce qui me choque c'est effectivement 'hypocrisie de beaucoup de gens à deux niveaux.

      1) ceux qui disent pauvres roms, on les chasse de partout avec les petits z'enfants et toussa mais qui pour rien au monde n'en voudrait à côté de chez eux

      2) Ces gauchos, j'englobe avec les medias, qui sont tombés a bras raccourcis sur Sarko et consorts lorsqu'ils commencèrent à démonter les camps illégaux mais qui ne pipent mots sur Valls ( et donc Ayrault et hollande ) qui font exactement pareils.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen