samedi 1 juin 2013

L'Islam n'est pas une race, donc Marine Le Pen n'est pas raciste.


Je n'y comprends plus rien au racisme... 

En 2010, alors qu'elle est en campagne pour succéder à monsieur Papa, Marine Le Pen tient les propos suivants sur les prières de rues pratiquées par de nombreux musulmans à Paris, Lyon ou Marseille: 

" Je suis désolée, mais pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde Guerre mondiale, s'il s'agit de parler d'occupation, on pourrait en parler, pour le coup, parce que ça, c'est une occupation du territoire. (...) Certes y'a pas de blindés, y'a pas de soldats, mais c'est une occupation tout de même et elle pèse sur les habitants. " 

A l'époque, ces propos déclenchent une polémique dont seuls nous, Français, avons le secret. Les bisounours droitsdelhommistes du MRAP décident de porter plainte; le parquet de Lyon ouvre donc une enquête préliminaire pour " incitation à la haine raciale ". Comme d'habitude, les choses traînent en longueur et l'affaire rebondit avec, en novembre dernier, une demande de Taubira adressée au parlement européen visant à lever l'immunité parlementaire de MLP afin que celle-ci puisse être jugée.

Le 11 juin, le parlement européen se prononcera sur une éventuelle levée de l'immunité parlementaire de la Marine. Si la levée est obtenue, ce qui semble probable puisque recommandée par une commission interne au parlement, la Marine pourrait éventuellement être mise en examen pour " incitation à la haine raciale ". Jugement viendra alors en son temps... et qui sait, peut-être fort opportunément, lors des prochaines élections municipales ou européennes ?

Mais revenons sur ses propos. Sont-ils si horribles que cela ? Admettons, que quelqu'un d'autres, tenez, manuel Valls, celui qui trouve qu'il n'y a pas assez de " blancos " à Evry, ait dit: " Je suis désolé mais je comprends que les prières de rues dérangent les habitants qui voient ainsi leurs trottoirs occupés. Oui, il y a bien une occupation d'une partie du territoire. " Personnellement, j'aurai été d'accord avec Valls, pour une fois. Aurait-il été poursuivi ? Non, bien sûr.

Par ailleurs, pour qu'il y ait incitation à la haine raciale, encore faut-il qu'il y ait présence de race dans le discours; que je sache, et puisqu'il s'agit bien d'eux en l’occurrence,  les musulmans seraient-ils considérés comme une race ?  Non, bien sûr. L'Islam n'est pas une race et les musulmans ne sont pas plus racés que les catholiques ou les boudhistes. Alors pourquoi qualifier les propos de Marine " d'incitation à la haine raciale " ? Si encore elle avait été accusée d'incitation à la haine religieuse, j'aurai peut-être compris.... Sauf que ce délit n'existe pas (encore) dans le droit français, au grand dam du recteur Boubakeur et de l' imam de La Mecque

Bref, c'est du grand n'importe quoi... à voir du racisme partout, on finit par ne plus savoir de quoi on parle. 

La seule chose qui soit certaine, c'est que Marine Le Pen et le Front National sauront tirer profit de cette possible mise en examen lors des prochaines élections.

Au détriment de qui, je vous le demande...

Folie passagère 1734.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

17 commentaires:

  1. Bien d'accord avec vous ! D'un côté on ne cesse de nous dire "pas d'amalgame" "arabe n'équivaut pas à musulman intégriste", et de l'autre la critique de l'islam conduit à une plainte pour haine raciale.
    De plus, faire un constat ne veut pas dire inciter à la haine. C'est pas comme si elle avait dit "bousillez-moi ces musulmans qui occupent nos rues avec leurs prières"...et même là à la lumière de leurs critères, la race n'est pas en cause.
    Je ne comprend même pas que toutes ces plaintes puissent être instruites par des magistrats.
    Ce pays perd la tête un peu plus chaque jour et je me demande si alzheimer ne peut pas atteindre aussi une vielle nation comme la nôtre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: le Mrap et les autres assoc dans le genre ne vivent que du bruit qu'elles font ( et donc des subventions perçues) et des procès que parfois elles gagnent. Quant aux magistrats qui accepte de traiter ce genre de plainte, ils seraient amusant de voir à quel syndicat ils sont affiliés...

      Supprimer
  2. Moi ce que je reproche à madame Le Pen c'est sont manque de finesse...et son programme, à quelques rares exceptions près, notamment respect de la laïcité, respect de NOS valeurs, coup de frein à l'assistanat universel.

    Mireille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mireille: nous sommes d accord son programme est extrèmement léger, c'est le moins qu on puisse dire même si ds le lot elle assène quelques bonnes vérités.

      Ce que je lui reproche c'est de ne pas avoir porté plainte pour diffamation. Car si le Mrap l accuse d'incitation à la haine raciale, c'est supposer qu elle puisse etre raciste. Ce que rien ne prouve. Donc, plainte pour diffamation ! na !

      Supprimer
  3. Eh oui, le racisme ne vient pas de Marine Lepen, qui estime que les musulmans sont les musulmans, mais bien des anti-fachistes qui estiment aussi sec que les musulmans viennent d'une autre race et donc qu'ils sont d'abord et avant tout raciaux avant que d'être adeptes d'une foi/doctrine.

    C'est marrant cette obsession du "vivre ensembl'avequeuh l'Auuuuutre" qui fait voir des gens de race différentes. Ou alors tous nos gentils antifas savent très bien de quelles races (qui n'existent pas selon eux) sont la plupart des musulmans en France et Europe...

    Vryko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vryko: ah, ce vivre-ensemble ! qui à force d'être réclamé divise de plus en plus, etrange, non ?

      Moi, le truc que je veux c'est qu on me dise: ou bien les races existe et ds ce cas là on pourrait parler de racisme comme Jean Jaurès ou Blum, ou bien il n existe pas et ds ce cas que reprocher à MLP ?

      Supprimer
  4. L'amalgame est fait quotidiennement par le terme "arabo-musulman". Ceux qui l'utilisent, quels qu'ils soient, en croyant qu'il rend compte d'une réalité objective n'impliquant aucun jugement de valeur, sont, sans s'en rendre compte, racistes et confondent la religion et la "race" (qui n'existe pas). Amalgame dont souffrent les arabes qui ne sont pas musulmans et que nombre de musulmans exploitent comme argument "tu es arabe, DONC tu dois être musulman".
    Et je rejoins nana: se plaindre du comportement des musulmans, comparer leur présence envahissante dans les prières de rues à une occupation n'est en aucun cas un discours de haine ni -a fortiriori- une incitation à la haine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: tout a fait d accord mais ds ce cas pourquoi la justice se plait-elle à faire chier MLP ?

      Supprimer
    2. Par conformisme, par bêtise ou par lâcheté. Le conformisme du politiquement correct, la bêtise de ne pas se rendre compte qu'on se fait manipuler, la lâcheté de bien veiller à hurler avec les loups. Et le confort d'une opinion qui (à droite comme à gauche) vaut brevet de "républicanisme" et excuse donc toutes les compromissions, les magouilles, les fraudes.

      Supprimer
  5. Ce mouvement pour" l'amitié entre les peuples", mon cher Corto, ne sert finalement qu'à monter les gens les uns contre les autres.
    Et le pire c'est qu'on ne peut absolument pas prévoir ce que donnera ce procès contre Marine Le Pen.
    Mais je pense comme nana et Pangloss, qu'il n'y a pas de racisme dans la phrase qu'elle a prononcée, donc elle ne devrait pas perdre son immunité parlementaire, car il me semble que l'immunité parlementaire a été créée pour empêcher les procès en tout genre qu'on peut intenter contre un politique dès qu'on n'est pas d'accord avec lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Vs prenez le pb a l envers car pour savoir, par décision de justice, s'il y a racisme ou pas dans ses propos, il faut que son immunité parlementaire soit levé. Sans cela, pas de jugement, donc pas de prise de position.

      Supprimer
  6. c'est vrai qu'en terme de justice, il n'y a pas vraiment plus urgent en France en ce moment... Taubira sait décidément ou sont les priorités...

    Et je suis d'accord avec le commentaire sur ta photo....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: je crois que sur ce coup la , Taubira n y est pas pour grand chose, elle fait en sorte que la procédure suive son cours, sans doute avec plaisir. Non, elle eut été intelligente en faisant en sorte de l annuler.

      Supprimer
  7. Je crois que nous sommes tous d'accord.
    Le problème, c'est que là où, nous, nous raisonnons en faisant marcher notre cerveau, eux n'ont que des réflexes idéologiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Isabelle: je crois que c'est cela qui distingue profondément la gauche de la droite: a gauche, c'est l idéologie qui les fait avancer; a droite, c'est le pragmatisme qui fait avancer

      Supprimer
  8. Je ne sais pas si les progressistes mettront le crime de blasphème pour condamner les propos anti islam car cela pourrait servir les catholiques, protestants,juifs et autres religion et cela se retournerait contre eux mais je leurs fais confiance pour ne défendre que leurs futurs électeurs.

    Pas un seul mot sur les musulmans ayant participé à la manif pour tous.

    RépondreSupprimer
  9. Je vous incite à aller sur des sites de cette communauté, là où ils montrent leur vrai visage, leur vrai but, leurs idées sincères et elles sont bien sombre pour tout autre que les musulmans leur secte inventé par un pédophile, qui s'est enrichi en faisant le gigolo...Mahomet.
    On peut lire sur ces sites par exemple qu'on ne doit pas dire bonjour aux juifs et chrétiens, ou encore que les bouddhistes sont à éliminer, ou encore que les mécréants devront tous être assassinés, on comprend mieux pourquoi ces gens ne nous répondaient pas quand nous leur disions bonjour, ils veulent notre mort. La quasi totalité des maghrébins en France sont musulmans (certains par idée profonde, d'autres parce qu'ils sont perdus, d'autres par peur de ce qu'il arrive à ceux qui osent réfléchir de la part de leur pseudos frères... et de plus en plus simplement pour faire chier le monde en prenant comme excuse à tout leur religion ^^).

    Mais les sectes religieuses qui ont fonctionné usent toutes de manipulation, image médiatiques, et font taire toute vérité par diverses manières soutenu par nos dirigeants... dramatique. Faudra-t-il la finalité pour réagir ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique