mercredi 12 juin 2013

Droit de vote des étrangers: Esther Benbassa à la manoeuvre


Où l'on reparle d'Esther Benbassa, la sénatrice écolo aux trois passeports... Avec son collègue Serge Coronado et le soutien du gouvernement, elle organisera le 24 juin, dans les locaux du Sénat, une cérémonie d'octroi symbolique du droit de vote et d'éligibilité des résidents étrangers non communautaires aux élections locales. Il parait que cette " cérémonie " a pour but de mettre la pression sur Pépère afin que celui-ci ne renonce pas à sa promesse de campagne. Qu'il se rassure, pépère, mais voilà une promesse qu'il pourrait renier sans que cela ne me perturbe le moins du monde... 

Ceci dit, Pépère, sur le sujet, n'est pas fou: rien aujourd'hui ne laisse supposer qu'il aurait, en congrès, la majorité des 3/5ème nécessaire pour brader à nouveau notre constitution.

Cette mascarade n'est pas sans me rappeler celle qu'organisa Noël Mamère en sa mairie de Bègles mariant 2 homosexuels de façon officielle, puisque ceint de son écharpe tricolore, mais symboliquement, puisque rien ne rendait légale cette union. Il fut même suspendu, me semble-t-il, de sa fonction de maire pendant quelques mois par les autorités de la République. Peu importe, par abus de langage, il pouvait être écrit: Le premier mariage gay a été célébré en France. La marche du " progrès " était enclenchée.

Mais revenons à la dernière initiative de Benbassa... qui question manipulation de l'opinion est loin d'être une quiche.

Ou comment avec du symbolique, amener progressivement les choses; comment, en organisant sous les ors de la République et avec la bénédiction du gouvernement, un truc bidon pour faire croire à la population et aux éventuels opposants limités du bulbe que la chose est normale, allant de soi... acquise en somme. Bien joué... 

Plus rusée encore de la part de Benbassa et d'une certaine presse acquise à sa cause (ou qui se contente de recopier bêtement une dépêche AFP)  est la façon avec laquelle on présente la chose. Ainsi dans Libé ou sur le Lab D'Europe 1, on peut lire une même phrase: " [Benbassa et Coronado], Auteurs d’une lettre ouverte en décembre 2012 au président Hollande sur ce sujet, rappellent que ce droit adopté en 2000 à l’Assemblée nationale a été voté par le Sénat le 8 décembre 2011. "

Adopté en 2000 par l'Assemblée Nationale et votée par le Sénat en décembre 2011. Autrement dit, bande de nazes xénophobes, puisqu'il en est ainsi, pourquoi refuser ce qui a été voté ? Vous suivez ... Le lambda moyen lisant cela pensera donc que puisque la chose est "entérinée" par les deux chambres, séparément, y a plus qu'à conclure ! 

Et bien non, il suffit de fouiller un peu, cela prend à peine 5 minutes, pour s'apercevoir que rien n'a été ni voté ni adopté. En 2000, c'est une proposition de loi qui a été adoptée par l'Assemblée et non une loi, proposition de loi qui n'a jamais été soumise au Sénat, donc ni votée, ni adoptée par les deux chambres: Poubelle!

En 2011, le 8 décembre pour être précis, le Sénat, tout juste passé au rose,  se contente d'adopter avec une courte majorité de 6 voix ce qui n'est rien d'autre, là aussi, qu'une proposition de loi.

En résumé, au jour d'aujourd'hui, rien, absolument rien, ne  permet de dire, si ce n'est abuser son monde, que: ce droit a été adopté en 2000 à l’Assemblée nationale et a été voté par le Sénat le 8 décembre 2011." Projet et/ou proposition de loi n'ont jamais eu, enfin pas encore, force de loi.

Méfions-nous donc des manipulations. Ce n'est pas au singe que l'on apprend à faire la grimace me direz-vous... Et bien si, trop souvent.

( crédit photo du haut: ici )

Folie passagère 1753.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

33 commentaires:

  1. Avec 22% d'opinion favorable à PerversPépère , ce projet de loi risque de provoquer une " révolution " et là mon mot est pesé , Normal1er qui rassemble tous les français devrait donner un minimum de conseil à ses déracinés d'outre-mer .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude henri: l histoire du mariage zinzin prouve si besoin était que français favorables ou pas, pépère n'est pas à ça près. Saura-t-il résister à ce que lui réclame à corps et à cris des gens comme Benbassa, très loin d être seule sur ce coup là. Le gouvernement soutient officiellement cette initiative. le conditionnement est en marche

      Supprimer
  2. Rajoutez "non-communautaires" après chaque mot "étrangers" et votre billet n'en sera que plus conforme à la réalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @elnino: c'est a dire uniquement dans le titre ? pas la place.

      Supprimer
  3. C’est typique de feu les officines de désinformation du KGB en charge de préparer des plans d’action pour mâcher le travail des agents d’influences et des idiots utiles à la manœuvre à l’ouest…
    Mais, perso, avec mes nostalgies de jeunesse^^, j’ai surtout été accroché par l’illustration du billet.
    La queue de femmes sous emballage est particulièrement instructive car au vu des cartes d’identité, la photo est prise en Afghanistan. Or 4 gonzesses sur 5 portent le niqab et une seule le tchadri. Le tchadri, souvent bleu ciel, parfois d’autres couleurs pastel, très élégant, est spécifiquement afghan. Il y a moins de vingt ans, toutes les femmes le portaient pour "sortir" (mais ne se gênaient pas pour l’enlever devant des hommes, et pas seulement pour les travaux des champs…) C’est quasi un vêtement national et il y a 40 ans dans les rues de Kabul, quand on voyait un de ces linceuls noirs d’aujourd’hui, on savait que c’était une étrangère et qu’elle était arabe… La conclusion qu’on peut en tirer, c’est que les Talibans ont gagné : Dans un pays où il n’y a pas de brassage des populations, 80% des femmes, contraintes ou non, ont d’ores et déjà adopté le sinistre sac poubelle typique de l’islam arabe salafiste saoudien totalement étranger au style de vie de ces gens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @le Plouc :typique effectivement, et tu vas voir que si on ne fait pas gaffe, ils vont l avoir leur carte d électeurs.

      Je comprends donc que tu as passé un moment par là-bas. Perso, ça fait un moment que je pense que les Talibans ont gagné, précisemment et paradoxalement dès le jour ou ils ont fait sauté les boudhas

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir12 juin 2013 à 23:10:00

      Si je comprends bien, le sac poubelle bleu ciel, vaguement translucide au niveau des yeux, est un formidable progrès social et le symbole d'une louable identité nationale, face au sac poubelle noir, lui aussi probablement translucide quelque part (sinon, comment marcheraient celles qui le portent ?), mais importé d'ailleurs.

      Pas de doute, ces gens-là ne sont pas comme nous. Quant à leur Afghanistan... eh bien, qu'ils y restent. Talibans, Arabes ou musulmans abrutis de souche, quelle différence cela peut-il bien faire pour nous ? Qu'ils règlent entre eux leurs passionnants problèmes de couleur de sac poubelle, entre poubellistes modérés et poubellistes fondamentalistes.

      Supprimer
    3. Robert Marchenoir12 juin 2013 à 23:13:00

      Le sac poubelle bleu pastel serait très élégant, au contraire du sac poubelle noir qui serait, lui, d'une vulgarité difficilement soutenable.

      Bon, je ne veux pas m'ingérer dans la sensibilité artistique et vestimentaire de ces peuplades, qui sont sûrement très estimables et toussa... Mais qu'elles gardent leur élégance pour elles, OK ?

      Supprimer
    4. Tout à fait d'accord qu'elles se les gardent ! Chacun chez soi et les femelles seront bien gardées. On est d'accord sur ce point. Je saisissais seulement l'occasion de cette image pour exprimer que l'impérialisme arabo-islamo-sunnite ne vise pas qu'à nous soumettre : les islamisés persans, turcophones d'Asie centrale, africains noirs, sud-asiatiques, etc. sont progressivement soumis au joug de ce kalifat colonial.
      Pour ce qui est du tchadri tout plissé, ça a quand même une autre gueule... Ceci dit (dixit Mme Plouc en son temps) il fait vachement chaud dessous...

      Supprimer
  4. 3 passeports mais sénateur français. Il n'y a pas à dire, c'est beau la France. Personne pour se poser la question de la loyauté d'un tel personnage. Surtout quand on voit la guignolade qu'elle lance. En tous cas, s'il restait une once de doute chez certains, là, plus de doute : la gauche est le parti de l'étranger.

    Sinon, je ne comprends pas la photo. Pourquoi illustrer cet article par le cliché où figurent 5 isoloirs ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: Personne, comme pour Belkacem par exemple . On n'est plus a cela près. La gauche parti de l 'etranger, rappelle toi le discours de Melenchon a Marseille pendant la campagne .

      Pour la photo, j ai pris uniquement rapport au site où je l ai trouvé, à suivre sur le mot " ici "

      Supprimer
    2. @ Koltchack

      Mais non plus besoin d'isoloir ! De toute façon, on ne peut même pas les reconnaître !...
      Yapluka nous interdire de voter et ça fera de sacrées économie pour le PrésiFlan "qu'aura même plus besoin" des merdias pour se poser sur le trône... :-(

      Supprimer
  5. Imaginons (ce n'est pas difficile) une commune dans laquelle les musulmans sont majoritaires. Certains français, d'autres étrangers non communautaires. Imaginons qu'une liste musulmane du genre charia4belgium recueille un nombre conséquent de suffrages. Ses élus pèseront sur la gestion de la ville. Imaginons encore que le maire soit élu par un conseil municipal issu de cette majorité musulmane. En tant que grand électeur, il pourrait élire un sénateur. Imaginons ...
    Puisque cela arrivera un jour, est-ce que la mère Benbassa ne pourrait pas attendre que je casse ma pipe? Je préférerais ne pas voir ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: Imaginons, imaginons c'est déjà le cas en belgique par exemple. Alors c'est pas que je sois pressé pour toi mais sauf si tu as plus de 70 ans, tu devrais pouvoir assister à ça !

      Supprimer
  6. La femme aux 3 passeports va encore tenter de frapper !
    Il est scandaleux dans notre République, qu'une personne ayant les nationalités turque, israélienne et française puisse encore se faire élire sénateur et puisse prendre ce genre d'initiative au Sénat. Quelle incohérence !
    Si elle avait effectué un service militaire quelque part (en Israël peut-être) en rouge et souligné serait inscrit sur ce dernier : " sait nager " et je rajouterais en eaux troubles.
    Comme vous, Corto je pense qu’elle est loin d'être une quiche.
    Personnellement je suis contre le droit de vote des non communautaires.
    Si ces gens veulent voter, qu’ils prennent la nationalité française et renoncent définitivement à la leur. Que Benbassa donne l’exemple !
    Avec ses 3 nationalité et pouvant voter dans 3 pays, il est clair qu’elle a vraiment le postérieur entre 3 chaises.
    C'est bien pour elle, car vu la taille de ses fesses, elle ne doit pas avoir trop de difficultés à s’asseoir…
    Boff !
    L'avenir n'est pas serein...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mauricette: On te rétorquera que la benbassa est 1 modèle d intégration et tu n auras plus qu a la fermer ! Okay ?

      Et Perso aussi, je suis absolument contre. Ils veulent voter , qu ils prennent la nationalité ( et encore sous conditions ). C'est aussi simple que cela.

      Supprimer
    2. @ Corto

      Oui, "C'est aussi simple que cela". Sauf pour ces hyper-spécialistes en connerie et destruction massive.
      Avec tout ça, ça me fiche la nausée...

      Je vais aller faire quelques vocalises ! A c'te heure, ça devrait bien en énerver quelques-uns...
      Y a pas de raison qu'ils soient les seuls à faire... suer le monde !
      Et puis, ça ne peut pas être pire que le muezzin !!!...
      Enfin, je ne pense pas... ;o)

      Supprimer
    3. @Franzi: alors ? ces vocalises ?

      Supprimer
  7. je ne comprend pas ces français qui veulent appliquer le "modèle" belge en France... Ces gens là ne se sont probablement jamais baladés dans les rues de Bruxelles en milieu de journée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: c'est la diversité dans la mondialisation ou l inverse: une chance pour la France. Les communautarismes ont de beaux jour devant eux

      Supprimer
  8. Nos grands-pères qui ont fait Verdun doivent se retourner dans leurs tombes!
    Je suis comme Pangloss je ne voudrais pas voir ça.

    RépondreSupprimer
  9. Moi qui suis sollicitée (et les autres) pour tenir les bureaux de votes dans ma petite commune, dites-moi comment faudra-t-il faire pour vérifier les identités de ces "personnes" si jamais cela arrive? (ce qu'à Dieu ne plaise).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour respecter leur libre choix de porter leur niqab, vous aurez une salle de vote réservée aux femmes, où elles pourront se découvrir pour contrôle d'identité.
      C'est le système appliqué en Arabie Séoudite par exemple (à l'aéroport, of course, parce qu'il n'y a pas beaucoup d'élections là-bas).

      La chose marrante est qu'ils ont dû embaucher des officiers de police femme (alors que le travail des femmes n'est pas vraiment conforme) pour faire le boulot.
      Et pour surveiller ces femmes qui pourraient devenir des foyers de contestation, le ministère de la répression du vice et de promotion de la vertu (violemment opposé au travail des femmes) a dû embaucher des femmes pour infiltrer ces mêmes groupes.

      La théorie salafiste engendre des complexités assez difficiles à surmonter.

      Supprimer
    2. @Mireille: Mais dans les lieux publics la burqa est interdite donc si elles veulent voter faudra le retirer. mais tant n 'est pas là le pb et soyons honnêtes, le pb est de savoir si, ds un premier temps, au niveau local, on est prêt a donner l droit de vote aux étrangers non communautaires de confession musulmane. Dans certaines villes de région parisienne, ce serait terrible

      @droitedavant: comme toute communauté, les salafistes ne sont pas contre quelques contradictions si cela peut servir leurs interêts

      Supprimer
  10. vieille-réac-facho-et tutiquanti13 juin 2013 à 03:08:00

    Ce qui me frappe, c'est que Not' Bon Président nous a imposé le mariage homo alors que la majorité des homos ne le demandait pas.
    Et il serait prêt à nous imposer le vote des étrangers extra-communautaires alors que la majorité de ces mêmes étrangers extra-communautaires ne le demande pas.
    C'est pathologique, docteur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vieille reac: pathologique et mortifère pour la nation.

      Supprimer
  11. Il ne faut pas oublier, mon cher Corto, que le premier responsable de tout ce qui arrive en France sous la Vème République c'est son Président.
    Croyez-vous vraiment que cette madame Benbassa - dont il y a quelques semaines encore personne n'avait entendu parler - a pris cette initiative sans que l'Elysée ne lui ait donné le feu vert ?
    Pour ma part l'ayant entendue chez Taddéi, il y a quelque temps, j'ai eu du mal à imaginer qu'elle soit française, alors sénatrice !
    La vérité c'est que si Mitterrand avait dirigé la France en se gardant de diviser le peuple au-delà d'une certaine limite - il avait fini par retirer la loi Savary - Hollande lui a choisi de faire tout le contraire, et pense sans doute qu'il a intérêt à ce que le peuple soit divisé, pour qu'il ait l'esprit occupé à tout autre chose qu'à lui demander des comptes sur sa gestion calamiteuse de son économie, de sa sécurité et de son chômage que rien n'arrive à réduire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: vous avez sans doute raison, je me demande tout de même su notre Pépère ne se laisse pas bouffer par ce genre de personnes.

      Imaginer que toutes ces diversions seraient orchestrées pour nous éviter de penser à la crise ou toussa, je n ose y penser. Serait-il plus cynique et pervers que Tonton ?

      Supprimer
    2. Il faut arrêter de présenter Hollande sous les traits d'un bon Pépère, mon cher Corto !
      Il a eu un an pour nous démontrer qu'il était très loin d'être le brave rad-soc que les Français ont cru avoir élu.
      Il n'est que de voir la duplicité avec laquelle il gouverne : il promet une chose un jour, il se dédit sans vergogne le lendemain. Il tient un discours à l'étranger et un autre en France.
      Sa méthode signe le mépris dans lequel il tien le peuple.
      Il poussera jusqu'à la limite le vote des étrangers, mais renoncera au cumul des mandats.
      Si les choses devaient se terminer de la manière dont les décrit Pangloss, le seul responsable et le seul coupable serait François Hollande.

      Supprimer
    3. @marianne: Pour moi la chose est entendue depuis le jour où Pépère a déclaré: " je suis en responsabilité " ! Qu'il assume donc, nous sommes d accord, il sera coupable et responsable

      Supprimer
  12. Regarde-moi ces 2 saletés qui détestent la France et qui ont pouvoir destructeur hors du commun.

    RépondreSupprimer
  13. Après avoir intégré haut la main le "clan des homophobes", vous voilà bien engagé dans celui des "xénophobes"...vous êtes vraiment "phobique" à toutes les avancées radieuses !!!
    Au point où on en est, il devrait carrément dissoudre le peuple français, pourquoi se contenter des "groupuscules d'extrême droite" ?
    Ce guignol, incapable de gérer quoi que ce soit, s'accroche à des promesses ineptes. Méfions-nous de celui qui, en échec sur tout, veut faire le coup de force sur des sujets comme ceux-là avec l'obstination du perdant...et une bonne dose de moralisme à deux balles.
    La presse, incapable du moindre recul et de la plus petite analyse fera encore une fois le procès de ceux qui seront contre et, pas sur que les Français soient encore capables de dire "ça suffit !"

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen