samedi 29 juin 2013

On veut l'adoption, pas les gosses

Aujourd'hui, c'était gay pride à Paris, ils étaient, parait-il, entre des milliers et des dizaines de milliers. Bien. Je n'y suis pas allé. Normal. Mais j'ai tout de même suivi sur les réseaux sociaux comment c'est-y que ça se passait. Jeune, j'y suis allé, après, moins jeune, je suis devenu raisonnable et peut-être moins exhibitionniste; moins con ? Bref, y vont ceux qui veulent, avec ou sans plume dans le cul. 

Ceci étant dit, j'ai besoin d'aide, je ne comprends pas cette revendication, là sur la photo, à droite, en jaune:


On veut l'adoption, pas les gosses ? kassayé , moi pas comprendre. Une interprétation ?

J'ai vu aussi la création d'un nouveau mot; en Socialie, on crée des maux, on supprime des mots et on en crée d'autres, comme ça on avance: " Le trouple ", je ne connaissais pas. Je suppose qu'il s'agit d'un couple formé de trois personnes; un trouple ?: deux hommes et une femme, deux femmes et un homme,  3 hommes, 3 femmes ? Avec trivorce au bout du bout ? Parce qu'en toute logique, après le Pacs à trois, on se verrait bien réclamer le mariage à trois, à quatre...


Tout cela devient bien compliqué...

Folie passagère 1778.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

34 commentaires:

  1. Je crois que c'est clair: c'est une femme qui tient la pancarte. Elle veut un môme mais pas le porter neuf mois dans son ventre, elle veut une sorte de SPA où elle pourrait choisir son enfant de compagnie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parlerais plutôt de SPE, alors. Et encore, je suis dubitatif sur le E. Un N pour négoce, peut-être ?

      Supprimer
    2. SPE. Oui.
      Avec Pierre Bergé pour président.

      Supprimer
    3. @Al West et Fredi m: alors là, j ai décroché. je vs demande de m 'éclairer et vous m'assombrissez avec une SPN ! Késako

      Supprimer
  2. @Fredi m: un truc genre GPA pour nana ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je viens de regarder la photo , je pense que tu as raison ou achat en ligne .

      Supprimer
  3. J'ai toujours considéré la gay pride comme une grosse rigolade pour jeune , un peu comme le carnaval , mais aussi bien carnaval ou gay pride , ce n'est pas ma tasse de thé.
    Le phénomème de couple à trois n'est pas neuf , j'ai un collègue que je connais depuis un vingtaine d'année qui vie avec deux homos , ils font ménage à trois et ont l'air aussi heureux que d'autre ( millite aussi contre le mariage).
    Petite confidence , je suis ,avec ma femme ,dans la Brocante-Antiquités , c'est pour cette raison que nous connaissons beaucoup de couple homo , aussi bien homme que femme , ils ont en commun une sensibilité dans l'art que je jalouse un peu .
    Sur ce bon WE , demain : sortie en espèrant faire de bonnes affaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: alors bonnes affaires demain je te souhaite.
      Ceci dit, il est vrai que les homos ont une certaine sensibilité au " beau " et à "l'art "

      Supprimer
    2. @claude-henri

      Les origines de la Gay Pride n'avaient rien d'un carnaval, malheureusement. Il ne faut pas l'oublier.

      -Chris

      Supprimer
  4. Pourquoi mariage à 3 ? et pas à 6 ou 17 ? Je comprends mal leur calcul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. a 17 je crois que ça s’appelle un bordel, d'ailleurs, C'EST le bordel

      Supprimer
    2. @Boutfil et Sisyphe: allons, allons, plus on est de fous , plus c'est rigolo, non ?

      Supprimer
  5. Ou alors, ils voulaient juste obtenir le DROIT à l'adoption sans intention de s'en servir...je suis peut être un peu tordue ?...
    Quant aux trouples, quatrouples et autres, c'est pas nouveau, mais faut-il vraiment officialiser toutes les "fantaisies"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: ou le droit a avoir des enfants a condition que ce soit d'autres qui les portent ?

      comment ça ne pas officialiser ? mais si, mais si, donnons dans le conformisme: officialisons le non-conformisme histoire que tout rentre dans les formulaires.

      Supprimer
  6. Une fois la boite de Pandore ouverte, y'a pas de raison de se priver... C'est ça aussi la modernité... petit à petit on s'habitue à tout... non??

    J'avais eu une fois une discussion sur twitter avec un pro mariage qui me disait que le jour ou il y aurait des revendications pour les trouples ou la polygamie il se battrait contre.... Je lui ai dis que je voyais pas au nom de quoi il pourrait leur enlever ce droit, vu que c'est au nom de l'amour et de l'égalité tout comme pour le mariage pour tous.... On n'est pas à une contradiction près...

    Quand à l'adoption... il est clair qu'ils veulent les avantages mais pas les inconvénients... d'ici à ce qu'ils se mettent à demander un droit de retour dans les 30 jours comme pour une commande internet à mon avis on n'est pas loin... Satisfait ou remboursé....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: mais le satisfait ou rembourser exi sur google te le prouvera. là, j ai la flemme de mettre les liens

      Supprimer
  7. Voila le lien:
    http://img11.hostingpics.net/pics/963192ssdd.gif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michelle: merci !
      rappelons qu il y a peu une société américaine a fait à paris une réunion d information a Paris sur la GPA, sur leur affiche figuraient ces arguments marketing de base que sont le " satisfait ou remboursé "

      Supprimer
  8. Laissons les personnes revendiquer des droits qu'ils ne seront pas obligés d'utiliser... quelle perte d'énergie ! Marre de votre conformisme et de votre volonté de dicter aux autres leur façon de vivre.. vivez votre vie et laissez les autres faire leurs choix quels qu'ils soient... c'est fatigant tout cela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La loi est faite pour l'homme et non l'homme pour la loi. Chaispu qui a dit ça, mais c'est une pointure. Une loi qui contrevient au bon sens -créer des enfants sans papa + maman, par exemple- est-elle faite pour l'homme ?

      Supprimer
    2. @Fanfan: Ne peut-on tout de même pas critiquer, dénoncer ou dire non lorsque l'on pense sincèrement qu'une partie de nos congénères déconne à plein tubes ?

      Supprimer
    3. Ben voyons, c'est vrai quoi, laissons chacun faire ce qu'il veut, et pourquoi pas voler son voisin ou le tuer si ce dernier l'énerve... Chacun fait ce qui lui plait... , et puis on est dans un pays libre, on doit satisfaire tous les besoins dans notre société de consommation...

      Qui est en train de dicter aux autres leur façon de vivre???? N'est ce pas cette petite minorité qui est en train de chambouler la société de tous les autres???? Je vous rappelle les mots de Mme Taubira??? un changement de civilisation... les mots ont un sens... si vous voulez faire l'autruche et laisser les autres décider pour vous ce que sera le monde de demain libre à vous... mais selon vos propres dire vous ne pouvez pas empêcher des gens de défendre ce qui reste des valeurs de notre société et laisser encore une fois une petite minorité, dicter sa loi à la majorité...

      Supprimer
  9. Le trouple, j'avais déjà vu. Le trivorce, en revanche, belle trouvaille!

    RépondreSupprimer
  10. bon, j'y étais, et j'ai des photos des hommen, je post demain, une fois rentré à ma casa lointaine...

    RépondreSupprimer
  11. vieille-réac-facho-et tutti quanti30 juin 2013 à 10:22:00

    Je me demande si nous ne nous battons pas contre des moulins et si, finalement, il ne faudrait pas laisser les choses se faire dans le sens de la modernitude pour en vérifier les conséquences dans 20 ans.
    Certes, un certain nombre - pour ne pas dire un nombre certain- de mômes y auront laissé des plumes.
    Comme il me semble que le débat d'idées ne sert plus à grand chose, que notre lutte sera toujours systématiquement moquée et ridiculisée, laissons les Modernoeuds sur la sainte voie et attendons-les au moment des séances de psy-pour-tous, du suicide-de-jeunes-pour tous, des regrets-pour-tous et d'appels au normal pour tous. Est-ce que je peux rendre mon ado rebelle à sa mère porteuse ? Et ce gamin qui n'a pas les si jolis yeux bleus et le teint mat, qu'on m'a fourgué en solde, je n'en veux plus, c'est pas ça que j'avais commandé. Je vais porter plainte.
    Je sais, nous allons y sacrifier des êtres, mais tant pis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @vieille réac: ta logique me fait un peu penser aux parents partisans de l’éducation à la mode " touche mon enfant ça brûle et ça fait mal " ou " mets tes doigts dans la prise, tu verras, tu ne recommenceras pas "
      Négatif ! pas d'accord. :)

      Supprimer
  12. Il y avait aussi une banderole : "PMA pour toutes, luttons contre le sexisme et la lesbophobie"

    Donc puisque le mot "homophobie" est trop général sans doute (!!!), on crée un nouveau mot pour qualifier les vilains qui sont contre l'extension de la PMA aux lesbiennes en tant que telles: la "lesbophobie".

    J'attends donc le néologisme qui qualifiera les affreux qui seront donc contre la GPA pour les homos mecs en tant que tels (pédéphobie ?)... quoique si on voulait une vraie égalité, il faudrait aussi permettre la GPA aux lesbiennes et aux hétéros, non mais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claribelle: sois en assurée, tu verras que le principal argument des pro GPA ou PMA pour tous sera : l'égalité ! y a pas de raison !

      Supprimer
  13. Pareil pour moi corto j'ai 53ans et je pourrais écrire la même chose. Bien que je me souvienne d'une ambiance "bon enfant" et festive qui a vite laissé place à des revendications débiles.
    Puis la rencontre avec la mouvance militante a fini par me dégoûter de ce milieu!
    Tous cette panoplie de bobos homos, souvent issue du milieu bourgeois parisiens, dicte sa conception d'une société faussement tolérante et ouverte; car le sectarisme et l'idéologie les rend complice de cette dictature qu'on observe aujourd'hui.
    Les communistes d'hier et autres apprentis bolchéviques renaissent sous d'autres formes, toujours avec pour but, de désacralisé l'homme en détruisant toute forme d'élévation spirituelle par un discours basé sur une démagogie hédoniste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @consensus: tout pareil donc. Je n'ai jamais adhéré au communautarisme gay qui devient peu à peu de l'extrémisme. Il parait selon certains gauchistes qui l'ont écrit que cela ferait de moi un homophobe !

      Supprimer
  14. Il me semble qu'en argot, "gosses" signifie" "testicules".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lucile: ceci expliquerait donc cela ! Quel monde étrange... où tout se perd même l'argot!

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen