lundi 24 juin 2013

Les électeurs n'ont plus peur du diable !

 Moi, j'ai bien aimé Villeneuve sur Lot et pourtant je n'y ai jamais mis les pieds mais quelle histoire  les amis, quelle histoire...

On dira qu'elle débute en mai 2012 lors de l'élection présidentielle, Pépère fait dans le Lot et Garonne un score similaire au score national soit 51,32% (26,91% au premier tour). Sarkozy rassemble 48,65% des suffrages (25,32% au 1er tour) soit un chouïa de mieux qu'au niveau national. Au premier tour, le FN faisait dans le Lot et Garonne nettement mieux qu'au plan national (17,90%) avec 21,41% des suffrages.

Puis vint le temps des législatives 2012, les 3 circonscriptions virent à gauche, le Ps l'emporte haut la main et Cahuzac s'impose avec 61,48 % des suffrages dans la 3ème.

Et patatras, après 7 législatives perdues par le PS depuis juin 2012, c'est au tour des électeurs de la 3eme circonscription du Lot-et-Garonne de retourner aux urnes, leur député devenu ministre du budget se révèle être un menteur, il faut revoter.

Au premier tour le candidat PS est éjecté avec 23,76% des voix quand le petit jeune du FN fait 26,11% et celui de l UMP 28,49%. 3 points de moins pour le PS par rapport au premier tour de la présidentielle, 3 points de plus pour l'UMP et près de 5 points de mieux pour le FN.

Au second tour, l'UMP l'emporte avec 53,76% des suffrages contre 46,24% pour le petit gars du FN; souvenez-vous, Cahuzac, le candidat vérolé du PS l'emportait en juin 2012 avec 61,48% des suffrages. Quel retournement de situation ! Le PS passe de 61,48% à 23,76% des suffrages ! Une défaite ? Non, une gifle monumentale !

J'ai entendu, non sans sourire, les commentateurs appointés de diverses chaînes de télévision dire que le candidat UMP avait gagné de justesse ! De justesse avec 53% des suffrages ??? Sans doute les mêmes qui commentaient "la victoire sans appel" de Pépère en mai avec ses 51% ...

Le pourquoi du comment ?: C'est assez simple... L'affaire Cahuzac bien sûr; on ne peut pas éternellement mentir et faire le donneur de leçons sans qu'un jour ou l'autre la vérité n'éclate au grand jour. Par ricochets, et pour exactement les mêmes raisons - mentir et faire la leçon aux autres - le PS est éjecté. C'est bien mais ce ne serait pas complet sans évoquer la crise économique, le chômage et toussa... Quand ça ne va pas pas, c'est le pouvoir en place qui trinque dans les urnes, qui plus est quand on constate ses impérities répétées que ce soit dans la gestion des affaires économiques ou politiques que dans la prise en compte des aspirations des électeurs. Était-ce par exemple une bonne idée de mobiliser toutes les énergies sur le mariage zinzin pendant 6 mois alors que l'électeur n'a que deux inquiétudes: son pouvoir d'achat et le chômage...

Et puis, il y a aussi les divisions dans le camp du Bien dans le Lot-et-Garonne comme à Paris. On le savait, cette partielle serait difficile pour le PS. Qu'a-t-il fait pour rassembler au premier tour ? Rien.

Et enfin, ce fameux front républicain que les états-majors parisiens appelaient de leur vœux...  Front républicain qui n'a pas fonctionné à plein et qui ne fonctionnera plus jamais au niveau local. Le FN n'est sans doute pas encore un parti de gouvernement mais il est indubitablement devenu un véritable parti politique qui a su s'inscrire progressivement dans le paysage local. La première étape vers plus haut ! Le FN doit maintenant être considéré par les états-majors de l'UMP et du PS comme un véritable parti politique. Il ne sert plus à rien de le diaboliser pour la simple et bonne raison que les électeurs n'ont plus peur du diable (en admettant que le FN ait quelque chose de diabolique...). Il doit être combattu sur le terrain des idées. Le bipartisme est définitivement mort. On nous présentait le FN comme un vote protestataire, un rassemblement de facheux etc... Constatons que désormais le FN est une alternative qui ne fait plus peur. Constatons que de plus en plus de gens osent dire ouvertement, sans honte: Je vote FN.

Dès lors que la République, ce sont les électeurs qui la font... Le FN serait-il devenu compatible avec les valeurs de la République ?

Au PS et à l'UMP de le comprendre ! Si tant est qu'ils soient capables de comprendre quelque chose...

Folie passagère 1769.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. Ben moi, j'ai peur de la gueule de Costes, j'aurais aimé donner sa chance au jeunot, on pourrait l'espérer moins pourri, non?

    Je fonctionne sans neurone, normal je suis une nana intuitive et instinctive et finalement ça marche pas mal, jamais je n'aurais voté pour Coste, délit de sale gueule, vu qu'il a l'air FDS je peux le dire sans me faire huer.

    Cette année écoulée m'a fait changer, jamais je n'ai voté FN, là, je me pose la question, car la droite dite "modérée" n'a pas défendu mes valeurs, et que dans ma hiérarchie, les valeurs passent avant la politique économique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lady watterloo: l'intuition, la bonne c'est que pour l instant le Fn devient peu à peu le maître du jeu politique localement dans la mesure où il est devenu incontournable. Après, faut voir. ce qui est sur c'est le les 2 autres n ont strictement rien fait pour réconcilier l'électeur avec la politique.
      Après, les valeurs, chaque camp défend exactement les mêmes, seuls la façon de les défendre diffère.

      Supprimer
  2. Vous n'êtes pas la seule et cela pourrait bien faire bouger les lignes aux prochaines municipales.

    RépondreSupprimer
  3. Le diable n'est peut-être pas celui qu'on croit et il est déjà dans la maison.

    http://www.dreuz.info/2013/06/si-vous-ne-voulez-pas-subir-le-meme-sort-que-nicolas-obeissez-a-la-dictature-en-place/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michelle: ah bien nous sommes parfaitement d accord, le diable est là où l on voit l adversaire. Pour toi comme pour moi, c'est le PS. Et quand je vois qu aujourd hui, on a le droit de défiler sans problème quand on est antifa alors qu avec un sweat shirt La manif Pour Tous c'est la GAV quasiment assurée...
      Ceci dit le PS et Pépère et Valls ont tout de même parfaitement pigé que le danger, pour eux, c'était bien " La manif pour Tous " et non les syndicalistes et les antifas

      Supprimer
  4. J'ai bien peur que le bipartisme ne soit pas mort mais simplement chamboulé: le FN d'un côté et le soi-disant Front républicain de l'autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: pas vraiment d accord avec toi. Alors certes l UMP et le PS sont aussi nuls l un que l'autre mais de là à dire que d un coté y a le Fn et de l autre l UMPS, c'est adopter le même discours que La Marine

      Supprimer
    2. vieille-réac-facho-et tutti quanti24 juin 2013 à 23:43:00

      Je ne suis pas loin de partager l'opinion de Pangloss. Il suffit de voir le 1er ministre sommer quasiment l'UMP de clarifier sa position par rapport au FN, disant que si le PS appelle à voter UMP en cas d'affrontement avec le FN, il faudrait quand même que l'UMP affiche la même posture !

      Supprimer
    3. Certes, c'est le FN qui parle d'UMPS mais ce sont les deux autres partis qui créent cet "UMPS" en s'unissant contre le FN et -bêtise supplémentaire- en donnant un nom à leur union.

      Supprimer
  5. Il fallait voir sur la 5, mon cher Corto, Cayrol expliquer que le "Front républicain" avait gagné cette élection, et que personne, ni à droite, ni à gauche, ne l'avait dit.
    C'est en effet bizarre ! A croire qu'eux-mêmes ont honte de cette notion de "Front républicain" qui demande aux électeurs de gauche de voter à droite et réciproquement, accréditant la pertinence de ce que le FN dénonce comme étant l'UMPS.
    Electoralement parlant, l'année 2014 risque d'être rock'n roll !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: alors plus guignol que Cayrol, je ne crois pas que cela soit possible. Ah, si, peut-être avec F.O.G.
      Comme vois je suis fort pressé de voir le déroulement des municipales... mais avant, plus encore de voir ... l inversion de la courbe

      Supprimer
  6. Les caciques des deux clans ont eu la fessée qu'ils méritent , prendre les gens pour des cons est révolu , bravo au petit jeune du FN qui a mis un coup de pied dans la fourmilière des " géants " et comme dit pépère " je prends note" mais prendre des notes sans savoir les lire celà va être encore mission impossible .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: tu commets une erreur, la première réaction de Pépère revenant du Qatar a été de dire: " il va falloir tirer les leçons de cette élection "... oubliant de facto qu ils en avaient déjà perdu 7 d'affilée :)

      Supprimer
  7. Après ça, je suis curieuse de voir ce que vont donner les prochaines municipales. Chez moi, c'est un fief socialiste bien pourri. Ils doivent commencer à suer légèrement.
    Rien n'est jamais acquis.
    Pour autant, même si je comprends que les gens se tournent vers le FN, je ne suis pas sûre que ce soit le remède miracle non plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Io:Remède miracle, certainement pas mais s il peut stimuler l'UMP et le PS à se remettre en question, et bien pourquoi pas. Ne sont-ils pas , par leur non-écoute des électeurs, les principaux responsables de la montée du FN. Alors qu ils se secoue les puces mais avec d'autres recettes que celles qui nous ont conduit là ou nous en sommes avec le FN

      Supprimer
  8. Robert Marchenoir24 juin 2013 à 21:13:00

    Ben si, moi j'ai toujours peur du socialisme, même quand il s'appelle Front national.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Robert Marchenoir: après l UMPS, lePSFhaine, c'est ça ?

      Supprimer
  9. Tant que ces braves gens ne seront pas capables de se remettre réellement en question, on risque de voir encore ce genre de scénario se dérouler à nouveau...

    La diabolisation n'a jamais eu l'effet escompté quel que soit le sujet... Et plus le FN est diabolisé plus il monte... faudrait juste que nos politiques essaient d'entendre ce que les électeurs ont a leur dire... On peut toujours rêver...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi:Ils ont beau avoir diaboliser le FN, on n a jamais vu le Malin pointer le bout de son nez. Résultat: le Fn est fort comme jamais. Alors oui que l UMP et le PS se remettent en question mais comment un tel miracle pourrait etre possible avec un Copé et un Désir ?

      Supprimer
  10. les interprétations s'accumule comme un mille feuille, la clairvoyance devient très délicate tant les marionnettistes s'accordent en secret pour détourner la masse de son élévation spirituelle.
    Sans évolution des consciences la société ne peut pas évoluer et surtout discerner; tant que les peuples se laissent manipuler, mieux vaut un régime non démocratique et inspiré par une élite désintéressée. Mais ces êtres là existent-ils?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Consensus: une élite désintéressée... Que l'idée est séduisante autant qu'utopiste. Hélas.

      Supprimer
  11. Bonjour,

    "Le PS passe de 61,48% à 23,76% des suffrages !" Comparons ce qui est comparable. Si vous ne donnez pas les résultats du premier tour 2012 vous n’êtes pas crédible. 46.96% à 23.76% c'est déjà une belle veste. 17 000 voix de perdues pour le candidat PS contre 3 500 voix de perdues pour l'UMP et 1000 voix de gagnées pour le FN. 11 500 voix de perdues pour tous le monde dans l'abstention.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Norby: au 1er tour de juin 2012, Cahuzac avait fait 46,86 et Costes 27%.

      Supprimer
  12. Moi, l'expression "parti de gouvernement", /pas de gouvernement me fait rire.
    Le FN aspire bien à gouverner un jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Parisien libéral: que le FN aspire a gouverner , on peut le penser mais il n en a absolument pas les moyens pour l instant. Pour gouverner il ne s agit pas uniquement de gagner les élections. Et je me souviens bien d ailleurs de l'abattement qui a saisi Jean Marie Le Pen en 2002 lorsqu il parvint au 2eme tour: c'était panique à bord. Pour gouverner, Il faut les hommes et " l'accord " des élites, la connaissance des rouages des différentes administrations, les réseaux, des appuis internationaux et nationaux, une crédibilité etc... tout ce que le FN est très loin d'avoir pour l instant mais sur lequel il travaille énormément depuis que Marine est à sa tête.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa