vendredi 6 décembre 2013

Nelson Mandela. On se calme !


Il ne sera pas dit qu'un blogueur de ma qualité se soit tu en pareille circonstance. 

L'Humanité vit depuis hier un véritable traumatisme: Mandela est mort. Depuis le temps qu'on nous annonçait son trépas, j'avais fini par m'y habituer, aussi était-il mort depuis longtemps; pour moi, tout au moins. Alors comprenez que lorsque j'ai appris hier soir qu'il était mort pour de bon, une bonne fois pour toute; comme disait Chirac, ça m'en a touché une sans faire bouger l'autre. Vous comprenez ? 

A force de repasser les plats, on s'en lasse. Sauf que je savais qu'avec cette montée au ciel, on allait tout de même se marrer sacrément, si j'ose dire. Je savais que le jour où le phare de l'Humanité s'éteindrait, il y aurait matière à rigoler. 

Okay, Mandela-Tata-Madiba-Rolihlahla était un grand homme, 1m88 au sommet, un homme du siècle d'avant, un homme comme on n'en fera plus, un gars qui a plus ou moins transformé son pays, un combattant de la liberté, le tombeur, avec De Klerk, de l'apartheid, le matricule 46664, un joyeux luron, un porteur de paix avec "des poings doux comme deux amphores d'huile sacrée moulées de terre glaise pétrie et polie" (Taubira dixit, et là on commence déjà à se marrer), le bâtisseur de la nation Arc-en-Ciel... Oui il était tout ça et bien plus encore. Il y a ce que l'on peut dire de lui, parce qu'aujourd'hui il est mort et que l'on pardonne tout aux morts et ce que l'on taira (voir le commentaire de Lady Watterloo, ici) pour exactement les mêmes raisons. Bref, Mandela était un Grand.

Non, là où je savais que je ne serais pas déçu c'est dans les hommages qui suivraient cette triste nouvelle. Je savais qu'on assisterait à un superbe concours de phrases toutes faites, de révérences surfaites, d'idioties prononcées et de tweets enflammés. Il ne fallut pas attendre longtemps que ce soit dans le poste, sur nos écrans ou bien encore sur twitter. Quel festival !

La quasi totalité de nos ministres passés ou présents y sont allés, nos députés, nos sénateurs, nos starlettes à deux balles, nos chroniqueurs patentés, nos vedettes... tous vous dis-je. Vint un temps où j'angoissais de ne pas avoir encore lu Trierweiler, que, paf, elle laissait un tweet larmoyant. Qu'est-ce que j'ai ri de tous ces messages. Les gens se lâchent et ne se rendent plus compte de la grandiloquence ou du ridicule de leurs déclarations. Impayables !

Tenez prenez Franck Leboeuf, ex gloire du foot français, qui nous a révélé l'incroyable: "Quand j'ai rencontré Mandela, j'ai eu honte d'être blanc" ! Ou bien encore Christian Eckert, député PS, rapporteur de la commission des finances à l'Assemblée qui a écrit le plus sérieusement du monde sur son blog: "J'assumerai l'augmentation des crédits de l'AME en hommage à Mandela" ! Si, si... Laurent Fabius saisit l'occasion au vol pour se grandir: "Je l’admirais d’autant plus que la lutte contre l’apartheid a été l’un des grands et constants engagements de ma vie". Olivier Faure, dépité PS, panthéoneux: "Au grand homme, l'Humanité reconnaissante". Roselyne Bachelot, mi-marinière, mi-chaisière: "Adieu Madiba adieu capitaine de mon âme ....". Harlem Desir tout en sobriété: "Au-delà de l’Afrique du Sud, c'est le monde qui perd aujourd’hui son plus grand combattant contre le racisme, et une figure universelle de l’égalité et de la fraternité." Rihan-Cypel, porte-parole du PS: "Au sommet de l'Elysée, l'esprit de Mandela nous accompagne". Un blogueur de gouvernement pare son compte twitter de noir en signe de deuil. Pour Mélenchon élégant comme à son habitude: "Adieu Mandela. Aujourd'hui, en France, des enfants lui jetteraient des bananes".

Quand à notre mandela à nous, Pépère, il a ordonné que les drapeaux soient mis en berne; la République est en deuil car " Le Monde est en deuil. Mandela a changé le cours du monde" a-t-il déclaré juste avant de promettre à l'Afrique la distribution de... 21 milliards d'euros d'aides sous forme de dons et prêts.

Quant aux chaînes d'information, elles ne savent plus où donner de la tête, une chose est sûr à part Mandela, rien, ou presque. C'est dingue comment lorsqu'un événement aussi extraordinaire qu'attendu arrive elles sont capables de passer à la trappe tout le reste.

Impossible ne pas voir dans toutes ces appropriations du nom de Mandela, la tentative de se porter illusoirement à la hauteur du personnage. On ne se grandit pas par comparaison ou en référence à, on ne se grandit que par ses actes, me semble-t-il. Alors, dites, les gens, ne rendez pas sa mort ridicule.

Et moi ,  émoi ? Non. Pour être franc, je  n'accorde guère plus d'importance à la mort de Mandela qu'à la prostate de notre président; on n'a jamais été présenté. Il a été, il n'est plus. Il avait une bonne bouille. Point barre.

Si j'osai, j'écrirais que le battage autour de sa mort, c'est un peu comme la consommation d'alcool, point trop n'en faut sinon, c'est la crise de foie assurée, le coma éthylique ou l'overdose, le rejet. mais comme je n'oserai pas, je dirais juste qu'ils n'ont pas fini de nous gonfler avec Mandela.

Et ça, ça me chagrine car, en vérité, il y a bien plus important en ce moment que la mort de Madiba.

Folie passagère 2034.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

42 commentaires:

  1. Pourvu que tout le monde ait bien entendu parler de la mort de Mandela, mon cher Corto, car sinon certains distraits pourraient s'imaginer que c'est en l'honneur de feue la prostate de notre président que les drapeaux sont ont berne sur l'Elysée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Marianne,
      Vous voilà bien coquine avec la prostate à pépère !

      Supprimer
    2. @Marianne: Pour passer à coté de la mort de Mandela, il faut etre bien plus que distrait: sourd et aveugle au minimum.

      Supprimer
  2. Dites-moi, rude année, après la mort de saint Hessel en février, trépas de saint Mandela...
    Pour ce qui du personnage, porté aux nues aujourd'hui, ma référence est plutôt Bernard Lugan dont "l'hommage" contre-balance les envolées lyriques ridicules qui envahissent tous les médias depuis ce matin.

    http://bernardlugan.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: il est bon ce Lugan. Etrange qu il ait aussi peu d'écho. Enfin, quand je dis étrange, on s'est compris.

      Supprimer
  3. Je suis surprise que pas un seul des éplorés, n'ait songé à : "l'humanité est en deuil, nous sommes tous des africains"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mireille BD: Allez sans trop chercher, je dois pouvoir trouver ça.

      Supprimer
  4. J''ai adoré la "crie de foi" bien à sa place, un lapsus orthographique absolument merveilleux!

    Si j'avais eu le courage j'aurais fait un bilan de ces années fantastiques que vit l'Afrique du Sud depuis 1994, j'aurais aussi pu expliquer combien les noirs ne se vengent pas des blancs... Enfin ça ,c'est si j'avais été courageuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lady Waterloo: comme on dit dans la coloniale: " qui ose , gagne ".
      Repiquerais-tu ici le commentaire que tu as laissé chez Didier Goux, il est très bien.

      Supprimer
    2. @lady W: j avions point vu. Corrigé!

      Supprimer
    3. Merci Corto de nous envoyer lire le commentaire de Lady Waterloo sur un article où 179 personnes commentent. J'ai déroulé rapidement en cherchant le nom de Lady mais en vain et au 80° commentaire tout s'arrête.
      Z'auriez dû le recopier!

      Supprimer
    4. @Orage: Crénom je me suis trompé de lien !! , mille pardons. Le com de Lady est chez Didier Goux. je corrige .et toutes mes confuses

      http://didiergouxbis.blogspot.fr/2013/12/mandela-puis-plus-la.html

      Supprimer
    5. @ Corto
      Ah ! je comprends mieux pourquoi il n'y était plus :-)
      Mais, chez Didier Goux, j'y avais déjà été... ;-)

      Supprimer
  5. plus 1000,
    respect Corto... chapeau bas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: tu as raison, c'est vrai que je l aime bien ce billet :)

      Supprimer
  6. Puis-je vous faire une confidence inqualifiable : Mandela, vivant ou mort, je n'en ai rien à foutre.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: De là où il est, Mandela t'absout !

      Supprimer
  7. Ne pas oublier que Hollande reçoit actuellement à l'Elysée des chefs d'états africains dans le cadre d'un sommet pour la paix en Afrique et que la France s'engage à nouveau seule en Centrafrique ...le méga portrait est à comprendre dans ce cadre je suppose ...ce décès tombe à point question communication avec la mise en avant de la figure du héros . A t-on le droit de s'approcher de l'Elysée pour admirer le portrait ,en tant que citoyen lamda . Qui se souvient que l'on devait profiter des jardins de l'Elysée une fois par mois et aussi de ceux de Matignon ..encore une promesse qui a vécu ce que vivent les roses...... l'espace d'un matin . Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite; si je ne t appréciais pas je dirai que les promesses n'engagent que ceux y croient. Le portrait géant de Saint Mandela, c'est sur le fronton du ministère des affaires étrangères !

      Supprimer
    2. Ok ! Je sors de ma province ! Marguerite

      Supprimer
  8. J'ai fais un rêve : Aujourd'hui, le taux d'écoute des télés et des radios ont fléchi de 80% sur la moyenne saisonnière ; les achats de presse quotidienne de 65% seulement (faut bien que les vieux consultent la rubrique chronologique de la PQR pour ne pas rater l'enterrement d'un pote...) ; 95% des gens dans la rue n'en parlent pas, sauf que 25% en passant devant le portrait du de cujus sur la façade de la mairie s'interrogent à haute voix : "-c'est qui ce singe??

    Non, je sors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Plouc: toujours pareil en de telles circonstances, le provincial du fin fond de sa campagne n en a sans doute pas grand chose à faire de Mandela, juste qu il est mort. Point.

      Quant au singe, méfi ! Melenchon va te tomber dessus.

      Supprimer
  9. ah mais dis donc, bien sûr que si que les merdias parlent d'autre chose, ben alors !! ce soir 16 minutes pour Mandela et nien nien nien,et 20 minutes sur la France qui a tirée le bon lot pour le foot..tu vois comme tu es à ne pas remarquer les choses primordiales dans le pays

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: mouais, mandela-foot, foot-mandela, le lien est vite fait et il a été fait, il aimait le sport et paf, sans transition, tirage au sort coupe du Monde: La France affrontera en poule 3 paradis fiscaux, tout un programme.

      Non, mais as-tu bien lu l hommage de Eckert que je rapporte ici , ou celui de Leboeuf ? J ai halluciné. Et celui de Taubira en lien sur le mot " dixit". Ouaouh !

      Supprimer
  10. AVIS !: ça aussi ça vaut son peson de botox !:

    http://lelab.europe1.fr/t/pour-yamina-benguigui-francois-hollande-a-ete-eduque-a-l-ecole-nelson-mandela-12168

    RépondreSupprimer
  11. "...un porteur de paix avec "des poings doux comme deux amphores d'huile sacrée moulées de terre glaise pétrie et polie" (Taubira dixit, et là on commence déjà à se marrer),..."

    A se marrer, oui, surtout quand on lit la suite: "la terre de Qunu" !

    Mon Dieu, Taubira n'existerait pas, faudrait l'inventer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claribelle: Il me semblait que la consommation de substances illicites était interdite. Pas pour Taubira, parce que là, franchement elle a fumé la moquette et la colle avec

      Supprimer
    2. @ Claribelle
      Arrhhh ! :o((( Non!!! Pitié !...
      Moi je préfèrerais qu'on invente comment la rendre invisible et surtout muette. Et plus encore comment la faire cesser de nuire !!!...
      Quel cauchemar qu'un tel monstre puisse exister. Rouge, jaune, verte ou bleue, elle est toujours aussi terrifiante... Beurrkkkkkkkkkkkkkk !!!

      Supprimer
    3. @ Corto
      Et en plus, elle devait être super imbibée, la moquette fumeuse...

      Et désolée pour Lady Waterloo : son commentaire ne devait pas être asse "bien-pensant", car pfftt !... Disparu. :o(

      Supprimer
    4. Porteur de paix... Tu parles charles.
      Il faut aller voir ce qui se passe là-bas.

      Supprimer
    5. @Franzi: cette taubira a pour l instant le vent en poupe mais j ai comme dans l idée qu elle se cassera la gueule, tot ou tard.

      Supprimer
  12. Matraquage insupportable des médias. Par contre, Mandela est à peine mis en bière qu'une autre info a réussi à occulter sa mort : le tirage au sort de la coupe du monde et la poule dans laquelle va jouer la France...
    Déprimant tout ça.
    Imagine un instant quand Johnny va canner... On va en bouffer, en boire et en ch...pendant des mois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vlad: le foot, c'est presque déjà oublié, sont repartis sur mandela. pas moins de 4 chaines ce soir avaient changé leur programme, + TF1 demain et Fce 2 dimanche. On va en bouffer du mandela.

      Mais c'est vrai que ça devient déprimant alors si tu vx rire, lis l hommage de Taubira en ;lien sur " dixit" ou Bengugui en lien ds le commentaire plus haut

      Supprimer
  13. Vous avez vu chez koltchak les panneaux routiers "qui, nous n’en doutons pas un instant, finiront arriver chez nous"?
    http://koltchak91120.wordpress.com/2013/12/06/merci-mandela-grace-a-toi-tout-le-monde-peut-voir-ce-quest-la-reussite-a-lafricaine/

    RépondreSupprimer
  14. Juste un petit mot , Mandela je m'en fous royalement ,le foot également donc télé éteinte , cd musique , concocté une bonne bouffe avec homard et coquille St jacques = une bonne journée sans écouter KI racontera la plus grosse connerie sur ce saint homme. Après avoir lu les coms de ton billet je pense que TAUTO arrive en tête .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Caude Henri: Celui de Benguigui, genre défoncée à l herbe qui fait rire, est pas mal non plus. Elle réussit l exploit de sucer Pépère en rendant hommage à Mandela. Pas mal, non ?

      Supprimer
  15. On n'a pas fait mieux depuis la mort du grand et génial dirigeant du prolétariat et du socialisme mondial Staline le 5 mai 1953.

    RépondreSupprimer
  16. Ouais mais le petit père des peuples , lui il assumé sa paranoïa meurtrière, le plus drôle, la sainte icône des socialistes n'aurait pas deux jours dans une geôle stalinienne.

    Bon à par ça , la guerre civile est terminée en Syrie car on en cause plus dans le poste;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: La Syrie ? Mais qui donc peut bien se soucier encore de la Syrie ?

      Supprimer
  17. Aujourd'hui, y a concurrence, entre Mande(pu)la, le téléthon et miss France...

    @ ceux qui citent Johnny : pensez aux (sur)vivants, un peu. Jeanne Moreau, Bebel, ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West; t as raison, Johnny, c'est Johnny et lui il est immortel foi de franchouillard. Johnny still alive for ever ! et Céline Dion aussi.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen