dimanche 22 décembre 2013

Regrets présidentiels: François Hollande a-t-il toute sa tête ?


Pépère a donc fait une petite blague aussi stupide que mal venue à propos de l'Algérie. Alors qu'il était en train de faire allégeance un discours devant les représentants du CRIF, il a dit, à propos de Manuel Valls qui rentrait tout juste d'un voyage en Algérie: "Il est revenu sain et sauf, c'est déjà beaucoup". Cette énième blagounette n'a pas plu, mais alors pas du tout, aux Algériens qui ont vu dans cette parole présidentielle la mise en cause d'une supposée insécurité régnante au bled. La boutade a donc soulevé un véritable tollé tant en France (même Mélenchon en a eu des nausées) qu'en Algérie; le ministre algérien des Affaires Etrangères a estimé pour sa part que la dite-boutade du président Hollande sur la sécurité en Algérie était un "incident regrettable" et une "moins-value" pour les liens entre les deux pays.

Alors, j'ai lu, quelque part, qu'il fallait dédramatiser, même un président a le droit de faire de l'humour... Ouais, sans aucun doute, un président a le droit de faire de l'humour, il a d'ailleurs quasiment tous les droits, même celui de se payer la fiole d'un de ses ministres, même celui de se ridiculiser, la France avec, même celui de dévaloriser la fonction qu'il occupe, même celui de mécontenter un de nos principaux partenaires démographiques économiques... Des droits donc, mais surtout un devoir, celui d'arrêter de passer pour une bille.

J'ai lu aussi que ce n'était pas Valls qu'il visait directement mais Ayrault et l'ambiance délétère qui règne au sein du gouvernement, ce qui ne change rien si ce n'est d'aggraver son cas: se moquer publiquement de son propre gouvernement, m'enfin !

J'ai lu enfin un blogueur de gouvernement écrire, sans rire, que les Algériens de France, "surtout eux", auraient rigolé de cette boutade. On défend son idole comme on peut...

Quand on est président, on peut faire de l'humour, encore faut-il que celui-ci soit drôle, ne choque pas, ne prête pas à confusion ou ne puisse se retourner contre son auteur. A défaut, la sanction est immédiate, on ne pardonne pas grand chose à un président qui divague.

Car non seulement sa "touche" d'humour n'a fait rire personne - si ce n'est certainement ceux qui étaient présents et qui ont du se sentir obligé de glousser servilement -  mais là voilà obligeant le Président de la République à exprimer - par communiqué officiel de la présidence - ses plus sincères regrets. Reconnaissant ainsi qu'il n'a pas été très malin. Ou comment donner, encore une fois, le bâton pour se faire battre !

Le problème avec Pépère, c'est que chez lui, se ridiculiser, qui plus est à l'international, ça devient une habitude. Après la création de "La Macédonie", après avoir confondu Chinois et Japonais, j'en passe et des moins bonnes, le voici se mettre à dos les Algériens et donner à la classe politique française les moyens de lui mettre la tête sous l'eau. 

Mais à propos de tête, plus le temps passe et plus il va falloir se poser la question: Celui qui nous sert de président a-t-il toute sa tête ?

Folie passagère 2062.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

41 commentaires:

  1. Tant qu'il ne rapporte pas le décret Crémieux par inadvertance dans la pile à signer, le CRIF gardera le sourire.
    Chez le CRIF en plus ! Chapeau l'artiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @catoneo: Chapeau , l artiste??? tu parles ! Réllement, je crois que ce mec ne sait pas encore qu il est président

      Supprimer
    2. Que voulons nous faire aujourd’hui ?

      http://www.francecitoyenne.fr/index.php/que-voulons-nous-faire-aujourdhui/

      Supprimer
    3. Pourquoi Hollande sait ce qu’il fait

      http://www.libertepolitique.com/Actualite/Tribunes-et-documents/Pourquoi-Hollande-sait-ce-qu-il-fait

      Supprimer
  2. Non mais quelle brelle. Et puis lire les commentaires des blogueurs de gouvernement qui le soutiennent c'est assez croustillant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vlad: les lire, ça devient comique en effet. quant à hollande, mais comment peut-il faire aussi "fort" sans s'en rendre compte ?

      Supprimer
  3. Dans la classe politique de tout bord il était connu pour ses blagounettes à deux balles , ce qui est malheureux c'est qu'il n'a pas compris ou réalisé qu'il représente le France et qu'en diplomatie on ne blague qu'avec soi-même et jamais vis à vis d'un autre peuple .Dans 1230 jours il réalisera qu'il a failli être un président et qu'il est resté le bouffon de service .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: "monsieur petites blagues " n'est-ce pas martine Aubry qui le qualifiait ainsi ?

      Supprimer
    2. @Corto , oui c'est bien elle mais c'était avant !

      Supprimer
  4. Toute sa tête? Oh oui, sans doute, le problème c'est ce qu'il y a dedans...

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas une gaffe, mais objectivement une bavure...
    Une "blague" ? J'y aurais crû s'il s'était agit d'auto-dérision suite à son aventure aéroportuairesque. Mais là, moi, j'opte pour une attaque contre Valls, sur fond de fantasme sarkozien.
    Faire éclater un ressentiment personnel dans une situation internationale aussi risquée (n'a t on plus besoin de l'Algérie ?), me semble une énorme stupidité.
    Si on suit à minima le communiqué, on peut au mieux considérer qu'Hollande a montré une très grande suffisance envers l'ancienne colonie. Ce qui justifie ces excuses qui vont probablement s'accompagner des 2 cotés de mesures de mises sous silence : Trop d'intérêts communs en jeu....

    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas une colonie des départements français

      Supprimer
    2. @Amike; quelque soient les raisons, il va devoir apprendre a tenir sa langue cet idiot. Est-ce le role d un président d'ironiser sur son propre gouvernement et sur un pays voisin ? Idiot. Point barre

      Supprimer
  6. Bonsoir Corto,

    J'ai mal à mon pays. Ce type est une catastrophe.
    J'avais tablé sur six mois. Perdu, moins d'un mois: "Plusieurs milliers de musulmans, sympathisants de l'ex-rébellion Séléka, ont manifesté dimanche à Bangui contre l'opération militaire française Sangaris, après la mort le matin même de trois combattants Séléka dans un accrochage avec des soldats français lors d'une opération de désarmement." (http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/12/22/97001-20131222FILWWW00155-manifestation-anti-francaise-a-bangui.php); Je plains nos troupes
    En attendant, nous passons pour des clowns que ce soit à travers ça: http://www.metronews.fr/info/petite-roselle-moselle-brimes-par-leurs-eleves-de-dix-ans-huit-instits-se-font-porter-pale/mmlu!Ik7SW2peGQDXw/ ou ça: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/12/22/97001-20131222FILWWW00058-avortement-belkacem-choquee-par-l-espagne.php (au passage, ce qui me choque vraiment, c'est qu'elle soit ministre).

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: une catastrophe, pour le moins. mais que peut-on attendre d'autre d un président par accident qui n a toujours pas compris qu il était président ? Sauf pour faire la guerre, Centrafrique, on y est pas pour longtemps qu il a dit , tu parles, non seulement on y est pour un moment et ça va devenir un vrai bourbier.

      Supprimer
  7. Beaucoup de bruit pour pas grand chose. Le droit à l'humour quelquefois vache ne doit pas être refusé au président. De Gaulle a fait plus et pire ... mais c'était De Gaulle et c'était avant que s'offusquer de tout et de rien soit devenu un sport national et international.
    Et puis, il y a quelques décennies, revenir sain et sauf d'Algérie n'était pas donné à tout le monde.
    Enfin, l'opinion et la presse algérienne n'hésitent pas à manifester leurs sentiments anti-français.
    Alors? On tourne la page?
    Le tort de Hollande, ça a été de s'excuser.
    Et faire remarquer que ses propos ont été tenus devant le CRIF fait ressortir l'anti-sémitisme de nombreux blogs de droite qui font semblant de croire que ce qui est important ce n'est pas tant celui qui a prononcé la boutade que ceux qui l'ont entendue. Ce qui mettrait Hollande au service du "lobby juif". Pas très malin, pas très ragoûtant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Robert Marchenoir22 déc. 2013 à 21:28:00

      Hollande n'est peut-être pas "au service du lobby juif", mais cette blagounette sur l'Algérie était certainement motivée, en partie, par le souci de marquer une complicité avec son auditoire, ce qui la rend d'autant plus inélégante -- et diplomatiquement catastrophique. Il n'aurait évidemment pas fait une telle boutade devant un auditoire d'immigrés musulmans.

      Supprimer
    2. @Pangloss: Pour le coup , je te trouve bien indulgent avec pépère. Comme le dit Marchenoir ci dessus, il n aurait pas fait cette blagounette s'il ne s'était pas senti, peut etre pas en complicité, mais au moins en territoire ami. ceci dit, il aurait été capable de la faire ailleurs, tiens chez les Franc-mac par ex.
      Par contre, comme tu dis, il n aurait pas du s excuser, à ce niveau là, c'est un signe de faiblesse.

      Supprimer
  8. Mais oui, il a un semblant de tête ! Et quelle tête !
    Juste pour nous donner l'occasion de nous la payer, sa tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @la mouette: comment qualifier un gars qui n est pas capable de passer une semaine sans donner à ses opposants l occasion de se foutre de lui?

      Supprimer
  9. Robert Marchenoir22 déc. 2013 à 21:38:00

    Un président de la République n'a droit à l'humour vache que s'il s'agit d'infliger une offense calculée à sa cible.

    Quand Poutine conseille à tel journaliste occidental, qui lui pose une question islamo-complaisante en conférence de presse, d'aller se faire circoncire, c'est à la fois drôle et extrêmement offensant, mais c'est délibéré. Le but est de manifester l'intransigeance de la Russie à l'égard des menées musulmanes, et aussi à l'égard de l'Occident.

    Là, Hollande n'avait aucun but particulier. Il se croyait à Solférino avec des potes. Il voulait à la rigueur complaire à son auditoire, mais il avait mille façons de le faire sans pour autant offenser l'Algérie. Il est certain qu'il n'avait pas particulièrement l'intention d'insulter Alger (ce n'est pas vraiment dans ses habitudes !) ; c'est sorti comme ça, comme un pet inopiné.

    Ca porte un nom : légèreté, désinvolture, absence de maîtrise de soi, irresponsabilité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Robert Marchenoir: je plussoie totalement. Il se croyait comme avec "ses potes "!

      Supprimer
    2. Mais il était avec ses potes... se référer au discours fit à Jerusalem il y a moins d'un mois.

      Supprimer
  10. Ca rappelle sa petite blague sur le fait que la France ne présenterait pas de candidat à la papauté.

    Blagues gratuites et stupides que seul peut faire quelqu'un qui n'a pas compris ce qu'implique le fait d'être Président de la République, ou bien qui cherche volontairement à dévaloriser cette fonction.

    La seconde option me semble conforme à l'instinct niveleur du socialiste Hollande, mais comme cela revient à se mettre lui-même dans l'embarras, et que l'homme n'est pas du genre à s'oublier lui-même, je pencherais pour la première option.

    Peut-être a-t-il vraiment cru à cette histoire de "Président normal" et il essaye de la mettre en pratique. Ou pire encore, il n'est réellement pas capable de faire mieux que président de comices agricoles, en dépit de tous ses efforts.

    Dans un cas comme dans l'autre il n'y a pas de quoi rire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @aristide: que veux tu que l on fasse d autre que rire, on ne va pas pleurer tout de même, pas pour lui. Pour nous, à la limite et encore, non, je préfère en rire.
      Et dire qu il faisait partie de ces gens qui se plaisaient à dire que Sarkozy dévalorisait la fonction...
      Pauvre type !

      Supprimer
  11. Autrement dit, il n'en loupe pas une. Moi aussi j'ai honte. On croirait un étudiant dans un bal de promo.
    Déjà que je n'aime pas trop les blagues à deux balles à tout bout de champ, je les trouve parfaitement déplacées dans la bouche d'un président dans l'exercice de ses fonctions.
    A Lourdes déjà, c'était vraiment limite. Mais avec l’étranger, c'est inadmissible.
    Il se croit drôle, il est pathétique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @michelle: c'est " monsieur petites blagues" qui n a toujours pas compris qu il était entre temps, pour notre malheur et notre honte, devenu président.

      Supprimer
  12. De plus notre Président ne sait même pas si son ministre de l'intérieur se rend en Algérie ou en revient ! c'est un peu inquiétant sur la cohérence du fonctionnement de L'Etat . c'est du moins ce que je comprends du contexte de la plaisanterie . S'excusera-t-il aussi à posteriori auprès des services du Saint Siège sans oublier ensuite les sinistrés en " croix " de la ville de Lourdes ? Les enjeux ne sont sans doute pas du meme ordre !!! Pour l'humour de De Gaulle , il était d'un niveau autrement supérieur comme l'était le personnage qui avait la dimension d'un véritable homme d'Etat au service de la France et de ses intérêts supérieurs . Je doute qu'il en soit ainsi de nos jours en Socialie où sévit le règne de la navigation à vue. Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: c'est vrai que je l avais oublié celle de Lourdes ! quel pitre ! pitoyable. Navigation à vue, cela convient assez bien au personnage. Sauf que là, il y a du monde qui le regarde et l'écoute, lui, et vu ce qu il nous donne a entendre, autant devenir sourd.

      Supprimer
  13. Il a oublié ce petit bourgeois qu'il était en haut de l'affiche et que ces blagues de hall de gare qui faisaient les militantes du PS, dorénavant ridiculisent la France mais tant que cuisine est gratuite et qu'il peut inviter les blogger de gouvernement, l vie est belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'humour c'est surtout une dérision que l'on applique à ses propres comportements !

      Effectivement Hollande n'a pas le niveau !!! juste des remarques irrespectueuses qui se veulent drôles et qui dénote toute la prétention de ce personnage ( et de l'esprit de gauche aussi!)...

      L'humour se pratique avec respect et en tenant compte de la différence culturelle .... Vis à vis de l'Algérie ce n'est pas malin surtout en ce moment ou il existe des tensions dans notre pays ( et en dehors avec la centre Afrique)

      Depuis qu'il est au pouvoir au lieu d'apaiser les tensions dans le pays ou à l'extérieur il a plutôt tendance à faire le contraire

      La fonction présidentielle mérite autre chose.... car même si l'on peut admettre un bon mot d'un politique, celui-ci doit aussi avoir la capacité de se retenir surtout lorsque l'endroit ou l'on choisit de faire cette blague est attaché à une symbolique sous entendant les tensions entre les juifs et les arabes

      Cela devrait s'accompagner d'une démission car en sous jacent la façon de faire est grave et il l'admet puisqu'il s'excuse !!!!

      n'oublions pas au moment de voter !!!!

      Supprimer
    2. @grandpas: Il y a des blagues de hall de gare qui font rire, Celles de hollande ne font même pas sourire et, fait remarquable, prêtent à chaque fois à polémiques.

      @Philz: hollande démissionner ? taratata, il faut que l on boive le calice jusqu à la lie. Ils l ont voulu, ils l'ont eu ! Bon, okay, nous aussi on trinque. Vite les élections que l'on voit si sa cote de popularité sera en adéquation avec les résultats. Si ils sont aussi mauvais que ce que l on prévoit, surtout aux européennes, peut etre pourrons nous reparler de démission.
      Pour le reste, suis d accord entièrement avec toi

      Supprimer
  14. Il n'y avait pas une 61ième proposition caché dans le programme de FH qui disait que la France devra s'excuser pour tout et n'importe quel bourde du Président surtout s'il n'est pas à la hauteur ?
    J'ai lu qqpart que Bedos trouvait que c'était une erreur de casting ... surprenant, mais un peu tard ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sen: oui Bedos a bien dit ça, comme Balasko a dit: " j ai pas voté pour ça ", les cocus sont nombreux mais grands couillons qu ils sont s'il fallait recommencer, ils revoteraient pareil. Et pourtant, tout était prévisible.

      Supprimer
  15. je viens de lire dans Capital : 2013: Hollande, un président offensif à l'international ,
    Taxé de mollesse par ses détracteurs sur le plan intérieur, le chef de l'Etat aura en 2013 adopté à l'international une ligne dure dans des dossiers brûlants -Iran, Syrie, Centrafrique et Mali au risque de faire souvent cavalier seul.
    "Je ne suis pas venu aux responsabilités du pays pour faire la guerre, ce sont les circonstances", a-t-il dit à la mi-décembre, démentant tout calcul politique à l'heure où sa cote de popularité reste faible malgré une légère embellie.
    Je te passe le reste , c'est la risée du monde entier , le rejet d'une majorité de Français , sûre qu'il pense revenir au pouvoir en 2017 . Espérons que le printemps français commencera en hiver .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: avec la droite que nous avons et les manœuvres qu orchestrent de main de maître les socialistes pour faire grimper le FN; il se pourrait bien que ce qui nous sert de président reprenne un bail de 5 ans en 2017! Tout ridicule qu il est !

      Supprimer
    2. AH ! NON !!!! AU SECOURS ! Marguerite

      Supprimer
  16. Tout comme Marguerite, je m'étonne qu'il n'ait pas su que Valls soit rentré d'Algérie, et non sur le départ. Pour le reste, il suffit de se rappeler du grabuge qu'avait fait la saillie de Guéant je crois ("c'est quand il y en a beaucoup...") pour ne pas laisser ce hiatus de plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: pas Guéant, mais Hortefeux ! m'enfin, alors.

      Supprimer
    2. @al west: ceci dit, tu as raison, il avoue tout de même qu il ne sait pas où est son ministre de l Interieur

      Supprimer
  17. Excellent, what a webpage it is! This weblog presents useful facts to us, keep it up.


    Also visit my blog :: KennaGFite

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP