samedi 7 décembre 2013

Estrela: Un rapport avec tout plein de sexe dedans

Attention: Billet technique et chiant mais avec tout plein de sexe dedans.


Savez-vous ce qu'est une directive européenne ? En gros et pour faire simple, c'est un texte qui, parce qu'il a été adopté par le Machin bruxellois, acquiert quasiment force de loi applicable aux pays membres de l'Union. Les directives européennes sont généralement issues de travaux préparatoires qui sont parfois appelés "Rapport". Ainsi des députés européens se saisissent d'un sujet, pondent un rapport, le rapport est ensuite voté et donc adopté ou retoqué. Si le rapport est voté, son texte devient, pour faire simple, une directive européenne. Les pays membres s'engagent à la faire appliquer dans leur pays... et pourquoi pas ailleurs. Compris ?

Bien, maintenant, connaissez-vous le rapport Estrela ? Du nom d'une député européenne socialo-progressiste originaire du Portugal. Personnellement, je me croyais informé sur ces questions, je n'en avais pourtant jamais entendu parler.

Ce rapport concerne la santé et les droits sexuels et génésiques et émane de la très sérieuse Commission européenne des Droits de la femme et de l'égalité des genres. Plusieurs sujets sont abordés: l'avortement, l'éducation sexuelle, la lutte contre les violences faites aux femmes, la lutte contre le SIDA, la lutte contre les discriminations sexuelles. Le rapport préconise donc toute une série de mesures et est suffisamment bien fait pour que des mesures intelligentes soient insérées parmi d'autres mesures nettement plus curieuses pour ne pas dire intrusives. Ni vu, ni connu, je t'embrouille !

Ainsi, que dire contre le point n°9 qui condamne rigoureusement la gestation pour autrui, "synonyme de marchandisation du corps" et invite tous les pays membres à l'interdire ? Rien, c'est parfait. La PMA, par contre, deviendrait un droit fondamental. Mais comment ne pas s'opposer, par exemple, avec vigueur aux points n° 43 et 44 qui rendraient obligatoires l'éducation sexuelle et l'éveil aux pratiques sexuelles (incluant donc la masturbation, la fellation et autres joyeusetés) dès l'école primaire et qu'une attention particulière soit apporté, dans cet enseignement, à l'égalité de genre, enseignement qui devra se faire de manière interactive? Comment ne pas voir une ingérence flagrante des progressistes européens dans l'intimité des familles lorsque l'on découvre le point 47 préconisant que les Etats membres garantissent: "une éducation obligatoire et dispensée dans un cadre commun aux garçons et aux filles, en matière de sexualité et de relations affectives pour tous les enfants et adolescents (à l'école et en dehors de l'école)". "Cette éducation devra être assurée dans une atmosphère sécurisante, sans tabou et interactive entre les étudiants et les éducateurs" (sic).

"Mieux" encore; admettons que vous soyez parent ou tuteur légal d'un enfant handicapé (mental ou physique), avec ce rapport, les Etats membres s'engageraient à fournir l'accès gratuit aux services de santé sexuelle et génésique à votre enfant sans que votre consentement soit nécessaire (points n°13 et 46)

En ce qui concerne l'avortement dont la réglementation est (en principe) du ressort exclusif de chaque pays ce rapport préconise qu'il soit ouvert et accessible à toute femme qui le souhaiterait (ça, c'est bien) mais il devra être entièrement gratuit, y compris pour les femmes, quel que soit leur âge, non ressortissantes de l'Union: étrangères, migrantes, immigrées clandestines... Le même rapport préconise que l'Union participe à la prise en charge de l'avortement dans les pays hors-Europe. La liberté de conscience accordée aux médecins opposés à l'avortement se verrait plus "encadrée" et "surveillée" pour être à terme supprimée. Ce rapport rendrait obligatoire l'avortement dans les pays de l'Union l'ayant jusque lors refusé sans que la population locale ne soit consultée (Pologne, Irlande et Malte).

L'intégralité de ce rapport est disponible ICI, si vous avez le courage, ça vaut le détour et vous permettra de voir de quelle façon l'Union, sans que vous ne vous doutiez de rien, prend peu à peu la main sur votre vie et celle de vos enfants.

En résumé, par le biais de ce rapport, s'il était adopté, l'Union Européenne prendra la main sur les Etats et leurs populations en matière de sexualité, d'éducation sexuelle, d'avortement et de contraception. A terme, la "génésique", terme progressiste s'il en est, signifiant "qui se rapporte à la génération et à la reproduction des êtres vivants" ne vous  appartient plus, l'Europe s'apprête à "prendre possession" de votre sexualité et de celle de vos enfants.

Après avoir été retoqué une première fois, le rapport Estrela sera à nouveau présenté le 10 décembre sous une procédure apparentée à celle du "vote bloqué", aucun amendement ne pourra être déposé.

Si comme moi, ce rapport vous dérange, vous pouvez encore agir en contactant votre député européen, par email ou téléphone, pour lui signifier votre refus de voir votre sexualité ou celle de vos enfants prise en charge par qui que soit d'autre que vous-mêmes. Liste et coordonnées ICI.

On voudrait, souvent, nous faire croire que les élections européennes, ce n'est pas vraiment important... queue-de-chie et balais de crins, c'est là-bas que tout se passe désormais. Les prochaines élections auront lieu en mai 2014 mais vous ne pourrez voter que si vous êtes inscrits sur les listes électorales. A faire avant le 31 décembre 2013.

Sur ce les biquets, bienvenue dans un monde merveilleux et bon week-end, même en Socialie.

Folie passagère 2036.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

40 commentaires:

  1. Un très haut degré de perversité.
    Personnellement, j'aurai tendance à me méfier de tout ce qui peut ressortir d'un endroit ressemblant étrangement à la tour de Babel. La masturbation des tout petits est aussi préconisée par l'OMS.
    La théorie du genre sert aussi à éveiller les enfants. Car évidemment ils vont se poser des questions avec toutes ces conneries dégueulasses, et naturellement, un prof progressiste se fera le plaisir de parler zizi/zezette avec les enfants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: c'est tout le problème de cette Union, c'est babel et hormis ceux qui y bossent ou qui s y interesse un peu, le grand public est quasiment dans l ignorance de tout ce qu 'il s'y passe. Alors ça nous pond des trucs parfois utile, souvent complètement cons et plus rarement, comme ici, de sacrés saloperies.

      Supprimer
  2. Quelques précisions juridiques mon cher Corto.
    Le Parlement Européen n'est pas un "vrai" parlement, ce n'est pas lui qui adopte de manière définitive les normes européennes.
    C'est la Commission qui a le monopole de l'initiative législative, et c'est le Conseil de l'Union Européenne qui adopte définitivement les normes proposées après négociation avec le Parlement. Les procédures diffèrent suivant les sujets.
    Tout cela pour dire qu'une résolution du parlement européen n'a pas de valeur juridique. Elle est dépourvue de force contraignante.
    Donc en théorie on peut s'asseoir dessus. Sauf que, bien sûr, les eurodéputés travaillent main dans la main avec la Commission et qu'il n'est pas du tout impossible que ce rapport finisse par servir de base à une proposition législative.
    Je sais, c'est compliqué. Les institutions européennes, c'est le labyrinthe, il est très compliqué de savoir ce qui s'y passe. La seule chose dont on peut être sûr c'est que la liberté n'a pas de plus grand ennemi que ces gens là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aristide: je sais, en gros, tout cela mais tu le dis toi même et chaque jour on le découvre, entre la théorie des textes et leur application, y a un bras. et que généralement, ceux qui bossent sur ce type de rapports ne le font pas en l air, ils ont bine l intention d aller jusqu au bout, jusqu à une adoption puis un déploiement ultérieure dans les pays. Alors oui, surtout que c'est dans l'air du temps soufflé par nos progressistes, il y a de forte chance que toute ou partie de ce truc finisse en loi.
      Au détriment de la liberté de chacun comme tu le conclue si bien.

      Supprimer
  3. Je rappelle que l'auteur de ce billet est un européiste fervent.
    jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jard: t'es couillon ou quoi ? Encore une fois, où as-tu vu ou lu que j'étais un fervent défenseur de l'Europe? Si a chaque fois que tu passes ici , c'est pour déposer la même bouse, ce serait aussi bien que tu t abstienne.

      Supprimer
  4. Du cul, du cul, du cul produit par Marc Dorcel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: rigole, rigole mais pense un peu au grand père que tu risque bien d être un jour, grand père dont les petits enfants de 4 ou 5 ans viendront te dire: Papy, aujourd'hui à l'école, on a appris a se fellationner ! Hein, tu feras moins le kakou :)
      Non, j'rigole mais tt de même...

      Supprimer
  5. Bonsoir,

    On notera au passage que ce sont les mêmes qui veulent sanctionner les clients des prostitués. Comprenne qui pourra.
    Le Socialisme, et son avatar, le Progressisme, n'est ni plus ni moins qu'une lèpre politique. Il pourrit tout ce qu'il touche. On va avoir une bonne idée du niveau de pourriture de la classe politique si un tel texte passe. Je ne suis, hélas, pas optimiste.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H. Mais c'est socialistement logique, les clients des prostitués ce ne sont rien que des gros dégueulasses qui ne respectent pas la dignité de la femme et toussa, youplaboum.

      Plus sérieusement, le problème avec ce genre d'initiatives européennes, c'est que le lambda moyen, il ne voit que dalle. C'est juste quand le truc lui tombe sur la tête qu il commence à gueuler. CF. L'équitaxe, l'écotaxe ou le x 10 pour l importation de cartouches de clopes.
      Alors quand dans 5 ou 7 ans, ce genre de délires sexuels apparaitra dans les écoles, ...et ben ce sera trop tard.

      Supprimer
    2. Bonjour,

      J'ai visionné hier l'épisode 4 de la saison 3 de la série danois "Borgen" (http://fr.wikipedia.org/wiki/Borgen,_une_femme_au_pouvoir). L'épisode tourne autour de la prohibition de la prostitution en pénalisant les clients. On y voit bien comment une idée généreuse (abolir la prostitution) peut accoucher d'un monstre et que le Socialisme est la mère de tous les totalitarismes (c'est une concession au genre). La Liberté n'est pas divisible contrairement à ce qu'en pense nos progressistes. La sacrifier au nom d'un prétendu intérêt commun est tout simplement criminel. J'ai trouvé que cet épisode le démontrait amplement. Dommage que nos Modernoeuds ne l'aient pas vu. Ça aurait éviter le vote d'une loi débile.

      Bon dimanche

      Supprimer
  6. Mais ils parlent quelle langue ces asticots ?
    "Commission européenne des Droits de la femme et de l'égalité des genres."
    Moi y'en a plus rien comprendre !
    Ils veulent faire comme si hommes et femmes n'existaient plus, et qu'on était tous des "choses".
    Déjà, je ne suis pas d'accord avec ça.

    Mais pourquoi parlent-ils des femmes alors ?
    Et que sont devenus les hommes ?
    Vous y comprenez quelque chose, vous, dans ce dédale labyrinthiquement abscons ?

    Perso, ce que j'en retiens, c'est que, non seulement ils veulent encourager la PÉDOPHILIE, mais qu'ils veulent la rendre OBLIGATOIRE dès la MATERNELLE.
    Et, comme le fait très justement remarquer H., les auteurs de ce délire terrifiant sont, comme par hasard, ceux qui veulent sanctionner les clients des prostituées. "Comprenne qui pourra."... Sans moi !

    JE HURLE Nôôôôôôôôn !!!!

    Koltchak ! SOS !
    Il est où le stock de napalm ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: faut faire péter tous les stéréotypes, c'est progressiste, ; itou, faut apprendre aux gamins, avec des exercices pratiques ce que sont la masturbation et la fellation car le sexe en soi n a pas d importance à cet âge, on verra plus tard et tant pis pour les dégats.

      As-tu des petits enfants ? et bien demande à tout hasard à leurs parents s'ils savent ce qu'est la théorie des genres et s'ils savent que bientot ce sera ua programme de leurs bambins. Tu verras à 10 contre un qu ils vont tomber des nues.
      Et désolé, mais je crains que le stock de napalm ne soit pas suffisant.

      Supprimer
    2. @ Corto
      Oui, j'ai des petits-enfants (des 2 genres !)
      Et leurs parents sont très très informés : j'y veille personnellement et de très près.
      En partie grâce à vous (et autres opposants à ce délire démentiel)... :-)
      Merci beaucoup de m'aider à mieux jouer mon rôle de grand-mère.

      Supprimer
    3. J'ai regardé un documentaire sur une crèche "modèle": éducation à la pédophilie? D'ailleurs, ceux qui sont pour l'égalité des "genres" feraient bien de se demander pourquoi la pédophilie est essentiellement masculine; Et si on sort du sexuel, il faudrait plus de femmes en prisons pour converger vers l'égalité homme-femme.

      Supprimer
    4. @Franzi: j aimerai etre sûr que tous les parents ou grands parents soient aussi vigilants.

      Supprimer
    5. @G K Chesterton: quel drôle de pseudo . Pour le reste, toute cette histoire de "genre" a un effet terrible, c'est qu il banalise totalement la sexualité .

      Supprimer
  7. Le pire, c'est que ça ne m'étonne même plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mat: et c'est bien ça le pire, ça n'étonne plus donc on ne dit plus rien et on laisse faire.

      Supprimer
  8. Le vrai problème avec l'Europe c'est la production d'eau tiède. Elle nie complètement les cultures, or la culture d'un pays est issue de son histoire, mais l'Europe n'a pas d'histoire. De plus ceux qui gouvernent le font en fonction de la puissance des lobby...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jeanlmi: de l eau tiède , pas vraiment d accord dans la mesure ou ce qui est pondu par Bruxelles ressemble souvent à une bonne douche glacée: cf l ecotaxe ou l equitaxe. Ils nous ponde des trucs qui entre en application des années plus tard et seulement à ce moment là , y a coup de bambou.

      l'Europe n a pas d 'histoire ? ah bon ?

      Supprimer
    2. @ Jeanmi et Corto
      Le problème avec l'eau tiède, c'est chaque personne (et a fortiori chaque état) a une idée différente et personnelle de la température à laquelle on peut considérer que l'eau est tiède et non pas froide ou chaude...
      Dur, dur... :o(((

      Supprimer
  9. Entre Bruxelles et Rome, je choisis Bruxelles. Mais je n'empêche personne de s'appliquer le catéchisme de la sainte église catholique, là où on condamne la masturbation, acte gravement désordonné, l'homosexualité, mais curieusement que désordonnée, l'avortement, les relations hors mariage etc, etc... Je vois que tu es, comme toujours, un être frileux et incohérent....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: je ne vois pas, en ce qui me concerne, ce que vient faire la religion ici.

      Supprimer
    2. @ Corto
      Otez-moi un doute : "Anonyme 8 déc. 2013 10:05:00" a fumé la moquette ou pire ?

      Supprimer
  10. Bonjour corto et merci pour cette information
    Cela fait longtemps maintenant que je pense que "l'europe"
    est une nouvelle urss (le rouble pour tous les pays , la douma à bruxelles , la pensée obligatoire, la destruction des églises ..)
    et malheureusement la seule chose qui l'arrêtera sera la faillite qu'à connu ladite urss dans les années 80.
    Une élection n'y changera rien, au contraire:
    avec le nombre de fonctionnaire , la propagande, les nomades , les assistés ; une élection offre la certitude de voir gagner le camps de gauche .
    Joyeusement et cordialement vôtre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jmespe: bon dimanche a toi !
      et vive l'Europe ! ( nan, j'déconne)

      Supprimer
  11. J'ai l'impression, à part un ou deux anonymes, que personne n'est d'accord, mon cher Corto, pour transformer l'école, dès le collège, en joyeux bordel !
    Car c'est bien de cela qu'il s'agit, n'est-ce pas ?
    Comment mieux lutter contre la prostitution que de décréter que tout le monde doit forniquer avec tout le monde, et que personne n'a le droit d'y redire ?
    Décidément on n'arrête pas le progrès !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne n'est d'accord, mais comme on l'entend souvent, maintenant c'est Bruxelles qui décide pour nous.
      Et la manipulation d'Ukrainiens pro-Europe pour redorer l'image de cette Europe dont personne ne veut.
      Z'avez vu le chantage de Goldman Sachs qui menace de quitter Londres si Cameron fait sortir le RU de l'Europe? Savoureux non? Un peu comme les travailleurs détachés.

      Supprimer
    2. @marianne: que pas grand monde sur ce blog soit favorable n est guère étonnant. Par contre, c'est tout de même si j en crois ces propositions ce qui est bien entrain de se passer: la transformation des écoles en joyeux bordel ! ( même si l expression est un brin exagérée)
      Ceci dit, qui est au courant de cela ? Même moi je n en avais jamais entendu de ce rapport et ne l est découvert que par hasard.
      Bruxelles agit mais bien souvent on ne voit ses effets que quelques années plus tard.

      Supprimer
    3. Corto, tu as vu de quelle manière certains font tout pour que dans l'espace public la famille ne soit pas représentée par un père une mère et des enfants? C'est dramatique ce qui se profile...
      La famille normale devient déviante.

      Supprimer
    4. @Pierre: eh oui, hélas. Relire Le meilleur des mondes et comprendre ! :)

      Supprimer
  12. Les progressistes vont se prendre une ratatouille aux Européennes, ça va être un délice!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: ça , au moins c'est une certitude !

      Supprimer
    2. Hélas non !!!
      non seulement il est peu probable qu'ils prennent une "ratatouille"
      mais il est quasiment certain que le camp "gagnant" n'aura jamais les couilles de changer les choses
      regardez la trahison de Chirac et la déception que Sarkozy nous a donné !
      quand on voit que même le pen pose sa candidature aux européennes, ça laisse rêveur ...

      Ensuite je voudrai lancer une (bonne) idée : appeler les gens par leur nom
      les "progressistes" sont des décadents au sens quasi romain du terme !
      cordialement

      Supprimer
    3. @jmespe: que Le pen se présente aux européennes , je ne vois pas ce que cela a de bizarre. On en combat jamais mieux les choses qu en étant à l intérieur, il me semble.
      Et en ce qui me concerne, dire qu'une bonne partie des gauchistes, ceux qui se réclament a tout bout de chant du " progrès" , sont des décadents ne me pose aucun problème.

      Et met cela dans un coin, on en reparle après: oui, les socialistes vont se prendre une déculottée phénoménale aux européennes.

      Supprimer
  13. Les services sexuels auprès des handicapés mentaux, assurés pendant leur activité par du personnel de santé sur la base du volontariat existent depuis de nombreuses années, en toute discrétion dans le cas français.
    Ce qui rend d'autant plus surprenant la pénalisation des clients de prostituées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @béret vert : Pour assez bien connaitre ce milieu du handicap, je n ai jamais eu la moindre preuve de ce dont tu parles. Même si je sais que nos progressistes se sont penchés sur la question.

      Supprimer
  14. J'ai entendu des témoignages sans ambiguîtés sur France-Culture lors d'une émission de l'aprem, cher Corto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @beret vert: Alors, si c'était sur France cul, je m incline :)

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa