dimanche 22 décembre 2013

Peut-on défendre la quenelle et réhabiliter la tête-de-nègre ?


Nous l'avions vu, il y a quelques temps, nos gauchistes, parisiens pour l'essentiel, avaient décidé de s'attaquer au racisme. Si, si, au racisme; découvrant que quelques propos ignobles avaient été adressés à leur nouvelle égérie, dame Taubira, ils étaient (re)partis en croisade: Sus au racisme, pendons les racistes, halte aux propos nauséabonds, et tutti. Ils n'ont pas ménagé leurs efforts: on a dansé contre le racisme, on s'est fait une toile contre le racisme,on a chanté, on a tenu meeting, on a fait théâtre (pas-pour-tous) à guichets fermés et soirées privées, et, enfin, on a marché contre le racisme. C'était beau. La gauche réunie pour défendre la juste cause. Bon, sauf que cela a été un bide. Partout. Cela a fait parler dans les gazettes et sur les plateaux télés, "on" s'est applaudi, ils se sont ré-appropriés le racisme, on a salué le courage de dame Taubira et puis voilà. Pssschiit ! 

La réalité est revenue brutalement: les chiffres du chômage, pas si bons que cela, la traîtrise de Martin, la Centrafrique, la tournée commerciale pitoyable de Pépère au Brésil, la non moins pitoyable visite de celui-ci en Guyane, la croissance qui se fait toujours attendre, le cap du million d'inscrits au Restos du Cœur franchi etc... Rien qui fasse frémir la côte à Pépère, rien qui fasse bander les foules. Rien. Fallait trouver autre chose...

Et ils ont trouvé: la quenelle ! Vous allez voir, on va bouffer de la quenelle à toutes les sauces. Sauce antisémite surtout, sauce anti-système, sauce petits-cons-qui-ne-savent-pas-ce-qu-ils-font, sauce internet sans foi ni loi, sauce droite décomplexée. Nous allons en bouffer de la quenelle... jusqu'à essayer de nous en dégoûter.

Avec le racisme, la "bonne" gauche avait clairement identifié les méchants: les cathos, la manif pour tous, le FN...  facile. Là avec la quenelle et cet odieux antisémitisme ou antisionisme ou anti-shoah-ananas, c'est moins évident parce que voyez-vous, les consommateurs de quenelles, il ne sont pas QUE de droite, y en a aussi à gauche. Pas cool pour cliver la populasse ! Alors on fait comment ? Et bien, on prend l'inventeur, ou présenté comme tel, de ce geste immonde, Dieudonné et on tape: Tous ceux qui de près ou de loin s'amusent des bons mots de Dieudonné sont... des nauséabonds, des antisémites, des... racistes.

Et là, à nouveau combat, nouveaux héros. On fait monter Jacubowisc, Roger-Petit et Askolowitch au front, Fourest et Ribes n'étaient pas disponibles, quelques blogueurs de gouvernements désœuvrés et même Pépère ! Et l'on va décider de s'en prendre à tous ceux qui en faisant ce geste, la quenelle, prouvent qu'ils ne sont pas beaux. On ne va pas hésiter, comme pour le racisme, à dire qu'il faut s'attaquer à l'anonymat sur internet, à ficher les quenellards, les dénoncer, les jeter en pâture, les condamner. On en profitera pour recalibrer la liberté d'expression selon les standards établis par la gauche bien-pensante: Desproges, okay, Dieudionné au gnouf ! La lutte sera acharnée jusqu'à ce que vous soyez dégoûtés, vous dis-je, de la quenelle.

Sauf qu'avec le racisme, ils se sont plantés, le bide ! Et avec la quenelle et tout ce qui l'accompagne, ce sera pareil. Ils auront occupé l'espace, et re-pschittt ! Dieudonné est heureux, jamais on a autant parlé de lui, il remplira son théâtre. Ses vidéos sur internet seront vues par des millions de gens, des groupes de soutien se créeront, et celui qui était un pestiféré somme toute confidentiel redeviendra une vedette.

Tenez, je viens de visionner sa dernière vidéo, éditée seulement hier et déjà vue plus de 300 000 fois, et vous savez quoi, il m'est arrivé de rire des bêtises de ce gars que pourtant, jusqu'ici, je n'avais jamais regardé.

Alors, hier, le racisme, boudin noir et boudin blanc, aujourd'hui la quenelle antisémite et demain ? Quoi demain pour faire diversion ? Quoi pour nous faire croire que la gauche est la seule à défendre le " bien " ? Hein, QUOI ? 

Tenez, si on commençait par réhabiliter la tête de nègre en pâtisserie. Parce que voyez-vous, il y a encore peu, ça ne choquait absolument personne de commander une tête-de-nègre, aujourd'hui, il faut dire gâteau au chocolat-meringue, c'est bien-pensant, c'est mieux-pensant. Je n'espère qu'une chose, c'est qu'à Lyon, ils ne nous débaptisent pas la quenelle. Il y a des trésors culinaires qui ne sauraient être attaqués. Question de traditions.

Folie passagère 2061.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

20 commentaires:

  1. Vous lisez dans mes pensées mon cher Corto je voulais écrire une reponse sur ce thème sur Boulevard V je crois ?
    car j'aime la tête de nègre et encore plus aujourd'hui en demander à la jeune vendeuse qui vendait des ptis gâteaux emballés .... hélas aujourd'hui les TDN ne sont faites le plus souvent que de meringues ( et non de Merengé ! ) industrielles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: Les TDN n existent plus. L'appellation a été gommée comme on s apprête à le faire avec le racisme en espérant que le simple fait de gommer le mot allait empêcher le maux

      Supprimer
  2. Ce que vous avez mis en illustration n'est pas du tout une tête-de-nègre (laquelle est une meringue chocolatée).

    Sinon, Dieudonné est certainement le comique le plus doué actuellement, à mon sens. En dépit de son antisémitisme stupide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier Goux: je sais mais je n ai pas trouvé de tête de nègre suffisamment bien photographiée. Je vais néanmoins, pour votre plaisir, essayer de fouiller plus avant.
      antisémite à la con, oui, c'est clair pour Dieudonné mais il n empêche, moi qui ne l avait jamais écouté depuis qu il a quitté Elie ( pas drôle lui par contre), que depuis que l on en a fait cette polémique à 2 balles, j ai voulu me rendre compte par moi-même et que certaines choses m ont bien amusé.

      Supprimer
    2. Ah ! ça, au moins, c'est une tête-de-nègre !

      Supprimer
    3. @Didier goux: et en en cherchant une belle , je suis tombé sur cela:

      http://raphael.afrikblog.com/archives/2012/09/10/25077503.html
      j en ris encore

      Supprimer
    4. Ils devraient faire des oreilles en chocolat blanc, en souvenir des "zoreilles", les blancs réunionnais.

      Supprimer
  3. Ça se complique, en effet. Pour le racisme, tout le monde comprend peu ou prou, la quenelle, ça devient plus subtil ne serait-ce qu'en raison de son inventeur, M. Mbala-Mbala dit Dieudonné, qui ne se manipule pas comme le premier blancos venu. Il serait extrêmement mal-venu, voire dangereux, de parler devant lui de tête de nègre ou de nègre en chemise. Cela fausse le jeu et brouille la perception. Je vous fiche mon billet que cette mode fera feu de paille...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: et bien vois-tu, je pense que Dieudonné ne serait en aucun cas offusqué si d'aventure on lui offrait une délicieuse tête-de-nègre.
      Feu de paille, c'est bien possible, mais pour le moment cela fait un bail que cela dure et il serait intéressant de savoir pourquoi les indignés de la quenelle ne se manifestent que maintenant...

      Supprimer
    2. Et pourtant, je crois que c'est lui qui s'est offusqué de cette appellation il y a quelques années, en voyant ce nom dans une pâtisserie. Je me rappelle que ma feuille de choux locale avait rapporté cette nouvelle d'une façon trés naïve, d'un ton situé entre la tradition du petit artisan chocolatier local et le politiquement correct qu'on sentait déjà poindre (façon rééducation sociale de la pâtissière par le journaliste....).

      Amike

      Supprimer
  4. J'ai regardé la courte vidéo datée du 13 décembre dernier et où l'on voit Dieudonné entrer, puis ressortir de la XVII e Chambre correctionnelle de Paris où il a été convoqué, accusé de diffamation par le CRIFF, suite à des propos tenus dans le cadre de l'affaire Saïd Bourrarach, ce vigile tué en France par des extrémistes Israéliens.

    Ce qu'il y a de frappant, c'est de voir le nombre de personnes venus l'accompagner, visiblement assez jeunes, et qui ont spontanément entonné la Marseillaise en en connaissant les paroles contrairement à nos ministres :
    Dieudonné - 13 dec 2013

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Bar: oui, je viens de visionner, étonnant en effet ! La Marseillaise chantée par des gens qui cautionnent et/ou approuvent l antisémitisme de Dieudonné... Convoquons Askolowitch, il doit avoir une explication.

      Supprimer
  5. Alors là maintenant c'est une véritable TDM merci Corto merci ,permettez que je la garde pour ce soir : au thé tout à l'heure il y avait quelques tranches de gâteaux d'armoire

    RépondreSupprimer
  6. Diuedonné le bonhomme est très fin il y a un video sur Entube où face à Ardisson il ne se laisse pas embarquer tout en disant sa pensée et en évitant les foudres du sanhédrin et je pense que cette intelligence ne lui est pas pardonnée ainsi que sa couleur de peau

    RépondreSupprimer
  7. Les grands esprits se retrouvent autour d'une quenelle ^^.
    Le macaron de chez Ladurée a remplacé la TDN. Un vrai massacre !
    Et ce sont des noirs qui les vendent, dans le magasin-mère, à Paris, Avenue de l'Opéra !

    RépondreSupprimer
  8. Il y avait aussi un gâteau nommé le nègre en chemise, il ne doit plus exister

    RépondreSupprimer
  9. je suis dieudonne depuis de nombreuses annees, c est un tres grand, il n est pas antisemite, juste anti cons ce qui est bien different. il se fout de la gueule de tout le monde, des chretiens, des musulmans (eh oui) et des juifs, mais aussi des politiques, la gauche en prend souvent pour son grade, il faut dire qu elle le cherche, mais la droite aussi se fait aligner, il se fout aussi de la gueule des noirs, des antillais, des asiatiques etc etc. c est juste un comique, un chansonnier. mais les juifs sont susceptibles, et evidement ce qui devait arriver arriva, se moquer des juifs c est etre antisemite, on se moque pas du peuple elu, elu par qui on ne sait pas. la quenelle est juste le signe de ralliement des anti systeme, le bras d honneur detendu dans ton cul. le public de dieudonne est tres divers, une majorite de blancs de 7 a 77 ans, des arabes, des noirs, des asiatiques, tout le monde et il joue a guichet ferme. la petite histoire qui montre le soutien de son public : suite a un controle fiscal (en france c est la methode classique pour vous faire taire), dieudonne a un redressement de 600 000 euros, sa maison est saisie et mise en vente par le fisc, il fait appel a son public, en moins d un mois il a recu les 600 000 euros pour racheter sa maison, qui en france peut se prevaloir de ca? il y a un mois condamne a 28 000 euros pour sa chanson shoah ananas, il a recu 40 000 euros de dons!!! dieudonne tape ou ca fait mal, la gauche antiraciste ne peut pas taper sur un noir, alors elle utilise l antisemitisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Analyse très juste, à mon sens.

      Supprimer
    2. @Kelevra: je partage aussi ton analyse même si je trouves que sur les juifs il en fait beaucoup, voire un peu trop et toute l ambiguité du personnage est là: en fait-il beaucoup parce que ça marche et ça fait rire ou le fait-il par antisémitisme..

      Supprimer
    3. sur les juifs, il ne fait que repondre, il en fait peu sur les chretiens car ceux ci sont habitues a morfles, un peu plus a se foutre d eux, ca changera pas grand chose, les musulmans repondent pas, doivent pas tout comprendre, dans le spectacle mamouhd il se fout de la gueule de l ancien president iranien c est a mourir de rire. les juifs faut qu ils en rajoutent une couche c est leur fond de commerce, la repentance, la shoah, les nazis, la peste brune, et evidemment pas besoin de touiller bcp la merde pour que l odeur remonte, et en bon communicant dieudonne s en donne a coeur joie. c est comme le tour du magicien qui tirelle la ficelle, il tire tant que ca sort, dieudonne il fait pareil, mais dans ses spectacles meme s il se moque des juifs c est meme pas 5%, bon vrai que le running gag sur BHL ou patrick bruel ca marche du tonnerre mais franchement qui n a pas envie de latter ces 2 cretins

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa