lundi 9 décembre 2013

Médiocratie médiatique


Rendez-vous compte, deux de nos plus éminents chroniqueurs - ben quoi, l'hypocrisie n'est pas encore condamnée que je sache - Bruno Roger Le Petit et Guy Birenbaum, ont  écrit un billet, chacun dans leur style, pour ironiser sur l'imbroglio politico-mondain du jour: le voyage à Soweto de Pépère et Sarkozy. Pour le premier, connu pour son antisarkozysme dégoulinant, l'ancien président, en refusant de prendre le même avion que Pépère, ne fait qu'étaler la preuve d'un ego démesuré. Pour le second, cette embrouille n'est que l'expression d'un manque d'esprit républicain de la part de nos deux présidents qui loupent ici "l'occasion de prendre de la hauteur"; même à 15 000 pieds.

Prenez le temps de les lire, il n'y a rien de plus intéressant que de lire les donneurs de leçons; pas un, avant d'écrire ce qui leur rapportera quelques picaillons, ne s'est posé la question de savoir si cette histoire avait un quelconque intérêt. En admettant qu'elle en ait, pas un n'a essayé de se mettre à la place de Sarkozy ne serait-ce qu'un instant: Passer 12 heures, dans un espace confiné avec pour compagnie Trierweiller, Taubira, Fabius et Pépère n'est-ce pas mission impossible pour celui qui a du subir les sarcasmes de ces quatre là pendant des mois. Les mêmes, comme nos deux chroniqueurs, qui ironisèrent en leur temps sur "Air Sarko One" avant d'en apprécier aujourd'hui les avantages et le confort... (Que tous ces gens , blogueurs gauchistes y compris, prennent le temps de relire ce qu'ils écrivirent sur le sujet à l'époque...)

Et je ne cite que les papiers de ces deux éditocrates, il faut voir comment une chose si futile a pu prendre de l'importance aujourd'hui. Absolument tous les médias ont parlé du voyage à Soweto de nos deux illustres, jusqu'à en imaginer le coût, entre 500 000 avec Air Hollande One et 350 000 euros pour la solution retenue: deux Falcon. Mais on s'en fout, la France n'est plus à cela près! Elle n'a que 5 millions de chômeurs et 1 940 milliards d'euros de dette.

Autre exemple de la vacuité dans laquelle adorent s'ébrouer nos éditocrates ? Laurent Wauqiez était interrogé dans une émission pour bobos; sur Canal, me semble-t-il. On lui pose des tas de questions, jusqu'au moment où on lui demande, stupidement, s'il regarde YouPorn. Sans doute désarçonné par l'incongruité de la question, Wauquiez lâche un aussi médiatique qu'inutile: "Comme tout le monde! ". Et aussitôt la machine à baffes ou à railleries de se mettre en route. Au café du commerce ou sur le zinc d'un rade pourri, je veux bien, mais sur les ondes et dans les journaux, merde ! On n'a jamais demandé à des Roger-Petit de nous faire du Voici ou du Gala. Soit, ils sont bons et on leur demande de nous éclairer sur un fait, de nous informer, de faire du bon boulot de journaliste en somme, soit ils sont au niveau du pisse-copies de chez Closer mais dans ce cas, qu'ils se contentent de rester dans la salle d'attente du dentiste ou dans le panier à revues des toilettes.

Je suis sidéré de voir dans quelle facilité se complaisent ceux qui sont censés nous informer, sidéré de voir les erreurs de casting ou de recrutement faites par les chaînes d'infos.

Avez-vous entendu, hier, sur Itélé, Roselyne Bachelot, livrer son expertise géopolitique sur le conflit en Centrafrique ? Sketch ou info? On s'en fout, c'était à mourir de rire. Ecoutez-vous Askolowitch le matin sur Itélé ou BFM, un surhomme, il est expert en tout.

Prenez Nicolas Doze ou Jérôme Libeskind, chroniqueurs économiques appointés, pas si mauvais au demeurant; des jours durant, ils ont balancé des tweets alertant sur, à les croire, l'impressionnante augmentation du nombre de grandes entreprises françaises qui délocalisent, en douce, leurs sièges sociaux à l'étranger. Eux, sans rien dire mais tout en disant, balancent mais croyez-vous qu'un journaliste digne de ce nom reprenne l'info, la vérifie, enquête pour éventuellement nous informer ? Combien d'entreprises ont déménagé? Je ne sais pas. Silence radio.

Mais revenons à Birenbaum, Askolowitch, Macé-Scaron ou Tartemuche, j'aurais aimé, par exemple, qu'ils nous expliquent pourquoi le journal L'Humanité voit sa dette de 4 millions d'euros envers l'Etat annulée purement et simplement par les députés. Tout le monde en a entendu parler mais personne, pas même moi, ne sait pourquoi ou en vertu de quoi nos députés ont accordé un tel passe-droit à un journal hautement subventionné et que plus personne ne lit. J'aurais aimé que les mêmes nous expliquent, en dehors de l'aspect humanitaire, à quoi sert cette nouvelle intervention de la France en Afrique. J'ai bien quelques idées - n'y aurait-il pas de l'uranium en Centrafrique, par exemple - mais je n'ai qu'un petit blog; ils ont la parole et les micros, qu'ils expliquent au peuple, bordel ! Ils sont les premiers à se moquer de la petitesse du politique et ne réalisent même pas qu'ils ont  atteint le même niveau. Push button, level 0 ! comme disait mon prof d'anglais.

Lambda n'a pas ou n'a plus le temps de s'informer correctement et sérieusement. Peut-il faire confiance en ces gens-là pour savoir ? Logiquement, oui, après tout, ils sont payés pour, c'est leur job. Le font-ils bien ? Assurément si d'eux-mêmes, nous n'attendons plus que du facile ou du petit.

Folie passagère 2039.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

39 commentaires:

  1. Bonsoir Corto,

    Je crois que nombreux sont ceux qui se foutent de savoir si Normal 1er va voyager en compagnie de Talonette 1ère ou pas. Quant au coût approximatif du déplacement, uns simple consultation sur Internet permet de s'en faire une idée (le coût d'une heure de vol par les avions gouvernementaux est assez facile à trouver). Les journaleux sont encore capables de faire une multiplication, non? Qu'on apprécie ou non l'action de l'actuel chef de l'état (devine dans quel camp je me situe) ou de son prédécesseur (même question), qu'on soit touché ou non par la mort de Mandela ne change rien. Les grands de ce monde aiment à se retrouver dans ce genre de réunion impromptue, il est donc logique d'y voir les nôtres s'y précipiter. Ca leur permet de faire oublier la m... dans laquelle ils nous ont mis.
    Sinon, tout à fait d'accord avec toi, les questions qui fâchent sont systématiquement mises de côté au détriment du superflu et de l'accessoire. Nicolas Doze, sur BFM Business le matin, nous en apprend plus sur l'état de l'économie française que la plupart des cuistres patentés qui officient dans les médias et qui tentent de nous expliquer, comme la Banque de France tente actuellement de le faire, que la sortie du tunnel est pour bientôt. Idem pour le scandale de l'inique subvention octroyée à l'Humanité mais dans un pays qui choisit systématiquement les plus mauvaises solutions face aux problèmes contemporains, il ne faut, hélas, rien attendre de mieux (http://metamag.fr/metamag-1713-Halte-a-l'hysterie-mediacratique-Mais-pour-qui-se-prennent-ils-tous-ces-journalistes--.html). Quant à l'analyse de Roselyne Bachelot, comme le disait en son temps Coluche des milieux autorisés: "Ils ont des avis sur tout. Ils ont surtout des avis!"

    Sinon, pour suivre l'actualité africaine et ne pas mourir idiot, Bernard Lugan et sa lettre "L'Afrique réelle" s'imposent (http://bernardlugan.blogspot.fr/). Pour l'économie, je recommande Jean-Pierre Chevallier (http://chevallier.biz/) et le blog à Lupus (http://leblogalupus.com/), pour ne citer que les principaux.

    Bonne soirée
    a

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: que cette histoire d avion fasse parler un peu, pkoi pas mais de là a en faire tout un plat comme les 2 zèbres, en occultant une bonne partie des faits, faut quand même pas déconner.

      Que les grands de ce monde se réunissent ? où est le problème ça fait partie du jeu.. Tu teréunis avec tes pairs, tes amis, ; moi aussi, eux se réunissent entre eux. Point barre.
      Ces éditocrates font service minimum ou étalage de science qu ils ne maîtrisent même pas. Voilà qui m énerve. regarde le commentaire de Birenbaum que je reproduis plus bas: il ne voit pas ce qui me dérange. Mieux, lui a le droit " de basher" sur le Huffongton mais c'est moi qui donne des leçons.
      Le degré zéro de l info, le stade ultime de l escroquerie en matière de journalisme.

      Supprimer
    2. Je partage ton point de vue complètement. La seule "information" est que le pays est représenté. Le reste n'est que littérature même pas digne d'un quai de gare. Il y a des sujets autrement plus importants.

      Supprimer
    3. Une tentative d'explication assez pertinente de la situation actuelle (la médiocratie médiatique découlant de la médiocratie politique): http://leblogalupus.com/2013/12/09/la-predominance-du-cretin-par-charles-gave/

      Supprimer
    4. @ H.
      Merci pour le lien. Très intéressant.

      Supprimer
  2. J'imagine assez bien que la décision d'effectuer le déplacement jusqu'à Soweto séparément, convient aussi bien à l'ex-Président qu'à l'actuel. J'avais anticipé qu'ils ne voyageraient pas ensemble (plus par volonté du second d'ailleurs que du 1er que cela aurait pu amuser).

    Donc pas surprise du tout. Par contre ce qui aurait de la gueule, c'est que sarko et sa délégation paient sur leurs deniers personnels les frais occasionnés par ce déplacement. Ça éviterait à nos chers médias "propagandeurs" d'en faire des gorges chaudes pendant des semaines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: explique moi comment lors des obsèques de Bongo, le même dispositif a été adopté ( 3 avions ) suite à l invitation faite par Sarkozy à Chirac d y aller et cela n avait pas une ligne dans les journaux...
      Explique moi pourquoi quasiment aucun de ces éditocrates n a relevé que c'était l'Afrique du Sud qui avait invité Sarko, Hollande s'étant contenté d'inviter Sarko a partager l avion.
      Voila le genre de trucs qui me gonflent de la part de ces "sachants".
      Et sur le fond quel interêt a cette polémique ?
      N'ont-ils rien de mieux a faire pour nous informer et faire correctement leur boulot ?

      Supprimer
    2. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Parce que depuis toujours Sarko a été la cible à abattre. A peine bouge t-il une oreille que 70 % des médias lui tombent dessus, quel que soit le prétexte. Souvenez-vous, de simples mots ont réussi à les mobiliser pendant des semaines.

      Mais vous avez raison, cette polémique n'a aucun intérêt, pas plus que d'autres d'ailleurs.

      Par contre vous avez bien raison de souligner que c'est l'AFRIQUE DU SUD QUI A INVITE SARKO, ET NON PAS F. HOLLANDE COMME ON ESSAIE DE NOUS LE FAIRE CROIRE.

      Allez, pour vous remettre du baume au coeur, je vous livre à chaud un(e) stat/sondage/vote, que je viens de relever sur Facebook. Elle vaut ce que valent toutes les stats, mais celle-là me plaît bien.

      Question : "La popularité de François Hollande est en chute libre. Pensez-vous qu'il devrait démissionner ?"
      Réponses : 111 305 OUI - 9 950 NON, soit 8,2 % si je calcule bien.

      Faites de beaux rêves.

      Supprimer
    3. @ Cyrielle
      Ah ! Enfin une bonne nouvelle !
      Merci beaucoup : grâce à vous, les beaux rêves seront là.
      Demain est un autre jour !... ;-))

      Supprimer
    4. @Cyrielle: une bonne nouvelle que ce sondage, encore un de plus. Hier sur, je crois RMC sondage internautes: Faites vous confiance à François Hollande ? Question simple et sans ambiguïté, il me semble. NON à 89% sur plus de 79 000 votants !

      Supprimer
    5. Les "éditocrates" ne mettront pas en péril émoluments et défiscalisation pour le plaisir futile d'une information dure à entendre. Savez-vous ce que gagne le garçon-coiffeur Apathie ?
      Quant à l'Huma, ce canard fut déjà renfloué une fois par les amis de Sarkozy au motif de la pluralité d'opinions, ce qui apparemment n'a servi à rien. Un canard que personne ne lit plus mais que tout le monde paie. On est en France.
      Pour aller à Johannesburg, Sarkozy aurait pris deux places en première sur Air France pour lui et son épouse qu'il aurait montré un peu de classe, une fois. Il en a largement les moyens.

      Supprimer
    6. @ Catoneo
      De toute façon, leurs voyages sont forcément gratuits. Du moins sont à notre charge.
      Alors, la classe, c'est d'avoir accepté, pour l'image de la France, de voyager de concert avec un nullard et mesquin pareil. Même si ce n'est pas "avec". Ouf !!!
      L'histoire ne dit pas QUI a décidé. J'espère que c'est le Président Sarkozy qui aurait ainsi fait preuve de sagesse.
      Si c'est le présiFlan, cela prouverait que "monsieur petites blagues" redoute de ne pouvoir ni faire rire ni humilier davantage un homme digne de ce nom. Et qui est infiniment plus grand que lui.

      Supprimer
    7. @Catoneo: ça c'est sur que les éditocrates ne mettront pas en péril leur porte-monnaie pour dire la vérité, ceux qui l ont fait ont quasiment disparu ( Amar, Masure et quelques autres)
      Peu importe qui renfliuent cette presse qui n est plus lu, droite ou gauche, pareil. mais la question est de savoir ce qui autorise nos députés, aux ordres, d annuler purement et simplement la dette de quelqu un fut-il journal coco

      Rappelons que Sarkozy est le dernier chef d Etat français a avoir rencontrer et parlé avec Mandela.

      Supprimer
  3. Je suis étonnée que vous soyez étonné ( l'êtes-vous ?...) par la piètre qualité de nos "journalistes" et de l'"information qu'ils diffusent !!!
    Depuis bien longtemps, ils ne sont plus que des militants qui font leur propagande, montant en épingle certains faits, en occultant d'autres. Le pluralisme a disparu, ils reprennent de façon moutonnière les mêmes infos et nous en donnent grosso modo la même analyse. Ils sont formatés par 50 ans de socialisme qui s'insinue partout. Ceux qui sortent du rang sont bien peu nombreux et on tente de les faire taire, pas avec des arguments, mais à coups d'attaques personnelles. Seuls les gens qui souhaitent une information de qualité la trouvent parce qu'ils la cherchent, internet (entre autres...) permet d'entendre ou de lire autre chose que la bouillie pré-mâchée que l'on veut nous faire avaler de force, façon gavage des oies....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Bien sur que je ne le suis pas étonné mais là depuis 2 ou 3 jours, ils m ont énervé. Lis le billet de Roger petit en lien sur "dégoulinant " et ce mec se prétend journaliste ??? A plateaux et micros ouverts sur les ondes ? Ert il ne faudrait rien dire. Ce qui est valable pour Pétit est d ailleurs valable spour un bon paquet d éditocrates.

      Je ne sais plus qui disait " Si tu veux pouvoir dire tout et ton contraire, fais toi éditocrate " ! Et ils osent dire qu ils nous informent, correction, ils nous déforment si on y prend pas garde.

      Supprimer
  4. AVIS ! Voici ce que m a laissé comme message Guy Birenbaum sur twitter en réponse à ce billet:

    "je ne vois pas du tout ce que tu me reproches. Mais si ça t'amuse de tirer sur tout ce qui bouge, fais toi plaisir..." et "J'ai lu et désolé, je ne vois pas du tout, c'est ton avis, militant, fatiguant. "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AVIS ! Et le voilà poursuivre avec: "
      @corto74 heureusement que tu es là pour nous dire ce que nous devons penser, écrire. Je te remercie."

      Supprimer
    2. Normal ! Le contre argument favori de GB était "cé çui qui l'dit qui y est" dans "On refait le monde".
      Ses prestations dialectiques étaient d'ailleurs sensiblement en retrait quand il devait tenir seul la baraque "Gauche", à la différences des 2 autres...
      Son culot lui donne cependant le point nécessaire pour intégrer le quarteron des Apocalyptiques...

      Amike
      PS: A la place de Tartemuche, je vois bien Philippe Besson...

      Supprimer
    3. @Amike: Va pour Besson m^me si avec mon tartemuche, je pensais à Bachelot :)

      Supprimer
  5. J'ai découvert ton article après avoir écrit le mien, j'ai eu très peur en le lisant de lire les mêmes choses, ouf, ils sont très différents, ce qui est finalement pas surprenant, nous sommes différents et ce qui n'est qu'un cri de rage chez moi devient une plaidoirie à charge chez toi.


    J'ai le sentiment qu'hélas les journalistes du monde entier sont tous aussi nuls, mais j'espère me tromper.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lady watterlo: Intelligents mais malhonnêtes, tout simplement, et surtout confortablement installés dans la facilité.ou l envie de ne se fâcher avec personne.
      Du monde entier, je ne sais pas mais la réputation des journalistes américains n'est plus à faire, ils ne lâchent rien, celle des Français, c'est différent, ils ne s'attaquent a rien. ou se contentent que de superficialité. Pitoyable.
      Et bien les éditocrates, c'est encore pire!

      Supprimer
  6. Je ne connais pas vos " deux zèbres", mon cher Corto, mais ce qu'il y a de sûr c'est que les gens savent pertinemment que les "journalistes" ne font plus d'information se bornant à faire de la propagande ce qui est un autre métier mais qui rapporte sans doute plus.
    Si vous en voulez une preuve il suffit de voir le bide du film "La marche" ou celui de la "soirée antiraciste" avec Taubira en guest-star !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Et bien apprenez à les connaitre en lisant leur billets respectifs, sur le mot "dégoulinant" pour Roger-Petit et "loupent" pour Birenbaum, c'est édifiant de légèreté, de parti pris et de superficiel mais ils font la leçon et sont payer pour. Mes deux zèbres n'atnt que des exemples de cette caste journalistique dite des éditocrates.

      Le public se fait plus rarement avoir, nos journalopes ont survendus ce film, le résultats est là, c'est un bide.

      Lautner, grand talent, certes, décède, le monde s'arrête; Molinaro décède a son tour et quasi silence radio.

      Et je pourrai aligner les sujets complètement occultés ou vérolés, ou abandonnés ou tus par ces gens qui se prétendent journalistes. Pouah !
      A nous de nous prendre en charge si l on veut être informé à peu près correctement. Piur peu qu on en est le temps ou les moyens

      Supprimer
  7. je ne les écoutent plus, ni les uns ni les autres, ils me collent le bourdon avec leurs mensonges et la sauce avec laquelle ils présentent les choses
    nous ( nous parce que l'homofinanciuis comprends tout.....lui ) prenons BFM sur l’économie le matin où les économistes, les journalistes, les entrepreneurs ne parlent vraiment pas de la même France que ceux des autres médias !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: ah mais faut les ecouter et les lire les gars en question, ça vaut le détour. mais comme vous je regarde de plus en plus BFM business

      Supprimer
  8. Pince-mi et pince-moi sont dans un falcon . Une trappe s'ouvre: Pince mi tombe à l'eau . Qui est l'auteur du crime ? Cela sur fond de bonne entente républicaine comme il se doit ! Au fait , c'est quand la dégustation de la dinde de noel ? Depuis le temps qu'elle est là , elle a du engraisser à loisir... à point pour l'arrivée du P'tit Jésus ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: on ne devrait pas tarder à la rôtir, encore uen quinzaine de jours!

      Supprimer
  9. Encore un beau billet.
    Bravo et merci. :-)
    J'adore quand vous avez un petit coup de calgon : ils ressemblent beaucoup aux miens. Sauf que c'est beaucoup plus facile et agréables de les lire et de les savourer. :o)))
    Faut dire qu'il fut un temps où j'aimais bien me défouler comme vous. Mais, au fil des années, je deviens un peu flemmarde.
    Et vous faites ça si bien... ;o)))
    Je me régale à chaque fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Merci ! Comment ça flemmarde ? Jamais baisser les bras ! :)

      Supprimer
    2. @ Corto
      Je ne baisse pas les bras. Je vais au plus simple et au plus agréable : le plaisir de vous lire plutôt que de me fatiguer à écrire.

      De toute façon, n'ayant pas apprécié l'évolution du blog auquel je participais (un peu), j'ai préféré le quitter.
      Bonne pioche puisque, avoir avoir été 1er au Ebuzzing, il a complètement disparu des écrans (radar ou pas...).

      Et puis, cela me laisse plus de temps pour vous lire et faire des (parfois longs !) commentaires.
      Et aussi pour mon activité de passion et de ressourcement (voir mon image...).
      Le bonheur ! :-)))

      Supprimer
    3. @Franzi: Pour satisfaire ma curiosité de quel blog s agissait-il ?

      Supprimer
    4. @ Corto
      Opposition Républicaine (OR). Les archives subsistent chez OR Jeunes.;-)
      Ayant toujours voté en mon âme et conscience, selon les valeurs qui me sont propres, et n'avais jamais fait état de mes convictions, sauf, un peu, pendant la dernière campagne présidentielle.
      Mais, révoltée par ce qui s'est passé, je suis entrée en résistance le 6 mai 2012 à 20h01Et, dès le 7 mai, je commentais si ardemment que j'ai été sollicitée pour rédiger des billets. Sauf que, bien meilleure en réaction qu'en action ;o), j'ai été peu productive.
      Un exemple : http://www.orjeunes.fr/index.php/je-naime-pas-hollande-mais/

      Il faut dire que j'en suis partie assez vite. Dès que les conflits d'intérêts personnels ont complètement occulté l'enjeu principal...
      Et j'ai cessé complètement de les lire lorsqu'ils ont viré l'excellent Benoît Desaulle, à la remarquable plume, acérée et d'une finesse exceptionnelle. Le tout allié à de très bonnes analyses.

      Heureusement que, depuis,je vous ai trouvé... :-)))

      Supprimer
    5. @Franzi: Tout le pb des blogs participatifs, vient un moment où ça coince et c'est pour ça que j ai refuse de collaborer a des sites comme celui-ci ou d'autres.

      Supprimer
    6. @ Corto
      Vous avez bien fait.
      Tout seul, vous pouvez faire à votre idée. Et vous le faites très bien.
      Merci encore. :-)))

      Supprimer
  10. Ce qui est rassurant c'est que même les commentateurs de l'obs étrillent quasiment à chaque fois les chroniques de brp
    Etonnant non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zen Aztec: j ai vu oui, ce qui est interessant et nouveau c'est que le phénomène d'étrillage est le même pour les articles du Monde ou de Libération. Il me semble que "les gens" ne se satisfont plus de cette bien pensance journalistique

      Supprimer
  11. J'ai souri en trouvant ce lien, Hollande devait redouter d'y aller avec Sarko, à juste titre...

    http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-25314769

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lady: J ai vu...les micros sont tendus à ... Sarkozy !

      Supprimer
    2. @ Lady Waterloo
      Merci beaucoup pour ce lien. Qui montre bien QUI est l'homme d'Etat...
      Jouissif !... Et grand sourire.
      Le présiFlan doit être fou furieux. Et moi, ravie... :o)

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa