dimanche 27 avril 2014

Canonisation: 4 Papes pour relever la tête


Je me rappelle que lors des pseudos débats sur le mariage zinzin, il ne faisait pas bon être catho ou assimilé. Parce que si vous étiez de ceux-là, vous étiez forcément contre la loi Taubira et tant qu'à faire, vous étiez, shame on you, homophobe, intolérant, voire, un comble, sectaire. Encore aujourd'hui, sur twitter, je vois fréquemment des messages anti-cathos dont la teneur, s'ils étaient adressés aux musulmans, vaudrait à leurs auteurs les pires ennuis. En ce temps-là, les médias, largement acquis à la cause modernœuse, ne se privaient pas de relayer le "message". Aussi ais-je trouvé savoureux ce matin de constater que ces mêmes médias, tous acquis à Saint Audimat, n'ont pas ménagé leurs efforts pour diffuser la retransmission de la double canonisation des Papes Jean XXIII et Jean-Paul II. Non stop sur BFM, Itélé et France 2 et couverture maximum par les radios et la presse écrite.

J'ai donc suivi cette retransmission, l’événement étant pour le moins historique: Deux Papes de notre époque canonisés le même jour par le Pape François en présence du Pape émérite Benoit XVI. Quelle merveilleuse image pour les catholiques du monde entier. 1 million de pèlerins (selon la police) avaient fait le déplacement  Les 5 enfants de mes voisins (9, 11, 13, 16 et 18 ans) y sont allés dès vendredi, volontairement sans leurs parents mais avec leur bénédiction. 70 chefs d'Etats ou de gouvernement avaient fait eux aussi le voyage à Rome; hélas Valls aussi. Deux milliards de téléspectateurs dans le monde, autant que pour une finale de coupe du monde de football ou une cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques. Tout de même !

Le bon Jean XXIII, initiateur du Concile Vatican II, a fait entrer l'Eglise dans l'ère moderne, Jean-Paul II a poursuivi l'oeuvre tout en y ramenant en son sein, et de quelle façon, la jeunesse. N'y avait-il pas là un premier motif de canonisation ? Alors cette foule immense, venue aujourd'hui à Rome, ou de l'autre côté de l'écran, ne pouvait que rendre avec ferveur hommage à ces deux hommes exceptionnels.

A voir tout ce monde, cette ferveur toute empreinte de retenue, je me disais que tous les bouffe-curés et autres "cathophobes" patentés dotés d'un minimum d'intelligence devraient tout de même se poser quelques questions et s'interroger. Quel autre mystère peut aujourd'hui emporter dans la prière, la communion ou la sympathie bienveillante autant de monde ? Aucun.

Une journaliste disait que tant de monde à Rome aujourd'hui "c'était tout simplement extraordinaire". En fait et à la réflexion, elle se trompait, cela n'avait en soit rien d’extraordinaire car si la foi, dit-on, peut déplacer les montagnes, elle peut bien mobiliser une foule immense. Et à ce titre, je me dis que l'Eglise et les catholiques méritent un peu plus de respect que celui qui est permis par la "sacro-sainte" laïcité.

Quant aux catholiques de France (et sympathisants), la manifestation d'aujourd'hui devrait les convaincre que leur foi et nos racines chrétiennes ne sont pas solubles dans cette même laïcité républicaine dont la vertu première, me semble-t-il, est justement "d'étouffer" la foi un peu à la manière d'un éteignoir dont on se sert pour éteindre LA flamme.

Depuis un long moment, le mécréant que je suis constate que les chrétiens de France ont appris à baisser la tête; malgré quelques signes encourageants et cet espèce de réveil qu'a provoqué l'opposition au mariage pour tous, n'est-il pas temps pour eux de la relever ? Bien des dérapages sociétaux ou "moraux" pourraient être ainsi évités.

"N'ayez pas peur" qu'il disait...

Folie passagère 2251.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

24 commentaires:

  1. Très bon billet, et si juste, mon cher Corto.
    A une nuance près, certes la France était mal représentée par Manuel Valls qui avait tant mené la vie dure aux familles de LMPT - mais qui aurait été digne de représenter le France dans ce gouvernement - néanmoins il était tout à fait normal que la France fût représentée à cette grande fête des catholiques.
    J'espère que les contradictions dans les postures de nos gouvernants leur feront prendre conscience du sectarisme avec lequel ils ont, jusqu'à aujourd'hui, traité les catholiques de France. La France qui est et restera pour l'éternité un pays de culture judéo-chrétienne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Le seul qui pouvait légitimement représenter la France était Cazeneuve en tant que ministre des cultes. Mais Valls qui avait prévu d y aller alors qu il etait encore à l intérieur n a pas voulu céder sa place. ceci dit quand on voit comment tous ces pignoufs traitent les cathos depuis le 6 mai fondamentalement, aucun n'aurait du y aller.
      Quant aux cathos, espérons que cette journée historique leur redonnera la peche, parce qu a force de la fermer je ne suis pas aussi sur que vous la France aura encore quelque chose de judéo chrétien dans l avenir.

      Supprimer
  2. 800 000 participants selon le Vatican, 20 000 selon Valls, qui a été hué par des catholiques français à chacune de ses apparitions sur les écrans de télé installés dans les rues.
    Ce n'était peut-être pas le moment mais je les remercie de l'avoir fait quand même. Je suis athée mais mes racines sont catholiques et je ne les renie pas. Quand vos mauvaises actions vous reviennent en boomerang devant toute la planète...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: ce n était certainement pas le moment ni l endroit de le huer mais comment ne pas les comprendre. et l important c'est que cela se soit su, tous les journaux, dans leur version internet pour l instant, en parle de ces huées.

      Supprimer
  3. @Gilly m'a devancé d'une courte tête c'éest le même commentaire que j'avais l'intention de faire . Valls hué , ouais!!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. les catholiques Français sur place lui ont rendu la monnaie de sa pièce, bien fait ! c'est de la récup' dans son discours, il aurait mieux fait de nous souhaiter de bonnes Pâques, en tous les cas, il est passé très vite devant le St Père sans s'arrêter pratiquement ! la fille ainée de l'Eglise était bien mal représentée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: Bien mal représentée c'est le moins que l on puisse dire. Même pas foutu de souhaiter Bonnes Pâques et il va faire le guignol a Rome !

      Supprimer
  5. Tout ça est parfait mais tous les cathos ne sont pas à droite, loin s'en faut. Catholicisme, humanisme, socialisme, générosité, solidarité....les fondements ont quelques points communs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didstat: Certes tous les cathos ne sont pas de droite.

      Supprimer
    2. Ce que vous écrivez là est bel et bon, Didstat, mais associer dans une phrase socialisme, générosité et solidarité en y trouvant des fondements communs, alors là, fallait oser.

      Supprimer
    3. @Al Weest: Mais la gauchiste ose tout , c'est d ailleurs à cela qu'on le reconnait, non ?

      Supprimer
    4. Corto, tu exagères. Ma réponse s'adressait autant à toi qu'à ton troll, que j'ai resservi. Je sais que tu ne veux pas qu'on leur réponde, mais c'est plus fort que moi, ça m'amuse. C'est comme nourrir les pigeons en ville : il paraît que c'est interdit, mais comme c'est amusant de les voir picorer, sottement, ces rats volant que l'on déteste voir s'envoler par ailleurs...

      Supprimer
    5. @Al Weets : ok mais depuis quand devrait-on nourrir la connerie ? Hein ? Ce type est stupide, jamais à propos, sot et sans interêt, donc dehors, zou, basta, ouste.

      Supprimer
  6. Les médias ont soif de sensationnel ... alors un tel événement engendre systématiquement des super qualificatifs comme celui de " pape le plus populaire de l'Histoire " ... le problème est que les spécialistes de l'histoire et particulièrement de l'histoire de l'Eglise sont rares chez les journalistes et que l'Histoire est une Histoire considérée sur une durée pour le moins récente . Et l'on compare sans complexe ce qui n'est pas comparable ! Ce qui interroge dans ce monde si sécularisée c'est l'attention portée à de vieux messieurs qu'on ne cesse par ailleurs de critiquer et de railler . Au cours de la messe , lecture du texte de l'incrédulité de Thomas dans lequel peut se reconnaitre tout croyant avant de bredouiller ce beau " Mon Seigneur et Mon Dieu ! " ... L'Eglise transmet un message , une Parole et une vision de l'homme qui peut interroger le monde actuel . Pourquoi courber l'échine et en avoir honte ...? Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marguerite: Je ne dis pas "courber échine et avoir honte", je constate juste que les cathos, voire certains de ces dignitaires, se sont trop souvent tu par rapport à certaines évolutions sociétales. Ils ont, c'est mon avis, un peu trop intégré la laïcité républicaine au détriment de leurs convictions.

      Supprimer
    2. Je crois pour ma part qu'un certain nombre d'évolutions se sont faites de manière rampante , que tout cela s'est organisé de façon intelligente en s'installant au cœur de systèmes et de partis politiques complaisants et que le jour venu le diable est sorti de sa boite ( si j'ose employer cette expression ) . Les citoyens et pas seulement les catholiques ont été soumis à une belle orchestration de manipulation de la pensée par des médias qui étaient au cœur de ce dispositif . Par exemple ce terme " Mariage pour tous " n'est pour moi qu'un simple terme marketing destiné à nous vendre la marchandise toute emballée avec le minimum d'effort de réflexion à la clé ! En cela le politique est décevant parce qu'il n'est plus au service de l'intérêt général mais d'intérêts particuliers et communautaires .... Bref ! en un mot on s'est fait largement avoir ! Je parle en tant que citoyenne hors de mon appartenance religieuse ! Marguerite

      Supprimer
    3. @Marguerite: "mariage pour tous" marketing super efficace en attendant car mariage pour tous, ça veut dire ariage pour tout le monde, égalité de tous devant cette institution donc parfaitement en phase avec le discours gauchiste habituel. et ça a marché

      Supprimer
  7. Merci Corto pour ce très bel article, tout mécréant que vous proclamez être... !
    Si les cathos ont commencé à relever la tête, malgré tout ce qu'on leur déverse sur la tronche depuis des décennies , c'est justement grâce à Jean-Paul II, qui a commencé son pontificat en disant à tous "n'ayez pas peur" et en exhortant la jeunesse à "mettre le feu au monde"... : il a réveillé la jeunesse catholique, lui a donné l'espoir de pouvoir agir sur le monde... Benoît XVI l'a formée, l'a éduquée, enracinée dans la foi, et maintenant, François l'envoie : "allez, sans peur, pour servir" (JMJ Rio 2013)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Beatrice: la jeunesse , toujours misé sur la jeunesse, JPII l'avait bien compris et une bonne partie de celle-ci a reçu le message. Il n empêche que globalement les cathos de France et d ailleurs, spécifiquement en Europe, ont été plus que passifs sur des tas d évolution que tout bon cathos n aurait pas du laisser passer.

      Supprimer
    2. Malheureusement les cathos on s'est bien chargé de les flinguer afin de mettre leur parole hors jeu dans ces débats de société ! On en a fait de vieux réactionnaires pour les décrédibiliser face à ces enjeux sociétaux ! Mais je pense que la levée des consciences a été réelle et pas seulement chez les catholiques .... ce qui embete nos gouvernants qui voient fuir une part de leur électorat qui a ouvert les yeux sur ce qu'on voulait leur imposer en dehors de tout vrai débat responsable ... Pour les cathos de France et d'ailleurs , je ne suis pas sure qu'on leur facilite beaucoup la vie ...il faut voir l'attitude de François Hollande si peu Président de TOUS les Français ce qui est pourtant inhérent à sa Responsabilité ! Triste constat ! ... Marguerite

      Supprimer
    3. @Marguerite: la levée des consciences comme tu dis est l effet indésirable du mariage zinzin et c'est tant mieux, un signe encourageant. mais quand je vois que certains évêques de France rechigne a soutenir cette " levée des consciences" au prétexte que le monde doit évoluer, je me dis que les jeunes cathos vont devoir aussi se prendre en charge.

      Supprimer
  8. Pour avoir publié le texte suivant(dont l'argumentation est pourtant implacable)le philosophe Robert Redecker a fait l'objet d'une fatwa :http://www.20minutes.fr/toulouse/111437-texte-robert-redeker-fait-polemique

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP