mercredi 16 avril 2014

Petits arrangements entre amis et scandale démocratique à Lyon


Les municipales sont passées avec le succès que l'on sait pour la droite. Vient maintenant le temps des élections pour la présidence des communautés de communes. Remarquez, vu le peu de bruit que l'on fait autour, c'est sans doute que tout le monde s'en fout, non ? Et c'est pourtant à ces présidences que l'avenir se fait, c'est là que sont les budgets et les compétences. 

A Lyon, Gérard Collomb a été réélu maire pour la deuxième ou troisième fois, je ne sais plus et je m'en ficherait comme de l'an 40 si aujourd'hui n'avait pas eu lieu ce qui ressemble à un vrai scandale démocratique, le truc à faire regretter aux gens d'aller voter. 

Parce que certes réélu le Collomb mais compte tenu du succès de la droite dans les 58 communes de la communauté, et bien la présidence de la dite communauté aurait du aller à la droite. Et bien non ! 

Pour le Grand Lyon, les groupes UMP, UDI et Divers Droite disposent de 83 sièges, la gauche toutes tendances confondues de 77 sièges et le FN de 2 sièges. La logique, pour être en phase avec les résultats des élections municipales, aurait voulu que le candidat de la droite, François-Noël Buffet, maire UMP d'Oullins, l'emporte et prenne la place de Collomb à la présidence. Et bien niet ! 

Il 'n'obtient que 58 voix quand Gérard Collomb en obtient 92 ! 

Je ne connais pas particulièrement le jeu politique local mais il se dit que les centristes, menés par cet empaffé de Michel Mercier (UDI), auraient lâché le candidat de droite pour voter Collomb. 

Bref, encore une fois, le Grand Lyon échappe à la droite alors que mathématiquement il lui était destiné.

Le magazine Le Point nous dit: "Cette fois-ci, l'enjeu [de l'élection à la présidence du Grand Lyon] est renforcé par la perspective de la future métropole imaginée par ses soins, avec la complicité du centriste Michel Mercier. Dans moins d'un an, le 1er janvier 2015, en fusionnant avec le conseil général, le Grand Lyon donnera naissance à la métropole, à la tête de 7 800 agents et de 3,5 milliards de budget. Une première en France." 

Petits arrangements entre amis et scandale démocratique, exactement ce dont nous avons besoin pour nous désintéresser de la politique. Après tout, c'est peut-être bien ce qu'ils veulent... 

Folie passagère 2234.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. Cela est déjà arrivé ailleurs. Collomb était en place, il a du promettre des présidences de commission et autres avantages aux élus UDI et le tour est joué.

    En même temps déjà que dire que l'UMP est à droite prête déjà à sourire, alors l'UDI pensez donc. En réalité la droite n'était pas majoritaire, j'aimerais qu'on m'explique en quoi les gens de l'UDI et au moins la moitié des élus UMP seraient des gens de droite. Pas étonnant qu'ils n'éprouvent pas de difficultés à s'allier au PS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Buck Danny: tu n as pas tort mais n as tu pas l impression que ce sont les électeurs qui sont floués ? Mercier nous fait le coup de Bayrou à la présidentielle.

      Supprimer
    2. Mon premier message est une véritable abomination au niveau de la syntaxe, j'en suis confus.

      Les électeurs sont effectivement floués puisque leurs représentants votent pour quelqu'un du camp d'en face, tout ça contre des avantages personnels ou à cause d'inimitiés politiques à l'égard du candidat de leur propre camp.

      C'est inhérent à notre système représentatif, une fois le vote passé, l'élu prend le mandat du peuple et en fait ce qu'il veut, il n'y a pas de mandat impératif malheureusement.

      Le cas inverse s''était produit il y a 6 ans dans ma ville, toutes les communes de la communauté d'agglo étaient PS sauf la principale qui était devenu Modem. Et bien la présidence de la communauté d'agglo a été ravie par la maire modem, avec des voix socialistes donc, et ce au détriment du candidat socialiste d'alors qui n'était autre qu'Alain Vidalies...

      Supprimer
  2. bonsoir

    où ai-je vu le même genre d'histoire à bordeaux ?
    où (je crois) Juppé "laisse" x places au ps ?

    Je n'ai jamais voté de ma vie,
    je regrette qu'une chose: de m'être dérangé un jour pour avoir ma carte afin d'être compté comme abstentionniste

    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jmespe: suis-je bête pour avoir voté à toutes les élections qui se sont présentées depuis que je suis en age de voter ?

      Supprimer
  3. C'est honteux et scandaleux mais pas étonnant du tout. Les Centistes, dont ce cloporte de Mercier
    constitue un spécimen particulièrement représentatif, sont les pires de tous nos politicards.
    Ni à droite ni à gauche, comme ça on peut balancer du bon côté, du côté où la soupe est bonne.
    L'UMP qui en compte d'ailleurs un sacré paquet en son sein, ferait bien de réfléchir à ses alliances,
    dans ce cas précis on en constate bien les effets.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument d'accord avec vous concernant l'UMP. Il n'y a qu'à voir l'accueil fait aux propositions de Wauquiez (que je n'aime pas, ses dents rayent trop le parquet, mais avec en ce moment des idées en adéquation avec les attentes des Français). Copé, Fillon, Juppé et Raffarin l'ont jugé trop populiste. Il proposait de sortir de Schengen. Il n'avait aucune chance face à ces ces grands humanistes bien planqués, loin des difficultés du "peuple d'en bas".

      Supprimer
  4. Il n'y a rien d'étonnant à ce que Mercier, une fois de plus, fasse élire Collomb, mon cher Corto.
    Aux élections municipales de 2007 où Charles Millon aurait dû être élu, c'est déjà Mercier et les centristes qui ont voté pour Collomb, pour qui son élection a été une surprise à laquelle il ne s'attendait pas du tout.
    C'est toujours le même scénario où on voit les centristes, soit-disant alliés à la droite, livrer les villes à la gauche sans tenir le moins du monde compte du vote des électeurs.
    Ce comportement s'apparente à une forfaiture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne, Charles c'était en 2001. Et ça ne me rajeunit pas... (Mme Plouc était sur ses listes...)

      Supprimer
  5. Mercier est de longue date une sorte de mélange de crocodile et de crapaud immobile au milieu de sa mare stagnante avec juste un œil qui dépasse de la vase. Déjà, quand Sa Suffisance Raymond Barre avait décroché, il a joué un rôle majeur dans l’échec de la sogennante rechte ayant permis à Collomb de s’incruster, a priori jusqu’au-delà de l’âge de la retraite des cardinaux. Il a pris la tête de liste aux municipales de Lyon en 2001 avec la ferme intention d’être battu et de rester tapie au centre de sa toile d’arachnide (le Conseil Général) où il contrôle tout avec dans les poches ses petites fiches pour faire chanter les uns et les autres. Ce n’est pas nouveau… Ce n’est pas pour rien qu’il fut si longtemps trésorier de l’ancienne UDF…
    Je craignais ce qui arrive. De toutes façon, rien ne pourra changer dans l’agglo, que dis-je, dans le Rhône, l’Ain, l’est de l’Isère, le sud de la Loire et de la Saône et Loire, tant que ce type ne sera pas en EHPAD, et encore…

    Ceci-dit, tu aurais pu t’abstenir de nous coller la tronche de Jean-Noël ! Cette poubelle était déjà à la manœuvre aux côtés de Collomb à l’agglo contre un prolongement de la ligne de métro pour sa bonne ville d’Oullins. Le fait que ce soit lui qu’on ait choisi comme candidat de la drouâte à la tête du Grand Lyon montre que c’était déjà plié en coulisse…

    Vive Melenchon ! (euh… )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Plouc et Marianne: Quand je disais que je ne connaissais pas le jeu politique local , le portrait que vous m en dressez est affligeant . Un vrai panier de crabes mais à vrai dire ça, on s en doutait. Pas joli-joli, la politique n en sort pas grandi.

      Supprimer
  6. Eh ben Corto !
    Y'en pas assez des requins par chez nous ?
    Heureusement, il y a plan fixe sur le gros plan !
    Ça va les doigts de pied en éventail ? :o)
    Faites gaffe quand même... ;o)

    C'est pas tout de blaguer, il faut que j'aille lire tous vos billets.
    Chez vous, il ne faut pas s'absenter longtemps pour être dépaysé ! :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: rassure toi, les billets vont ralentir jusque lundi, je suis en vacances donc production moindre

      Supprimer
  7. Qu'en pense les loges ? petits arrangements fraternels ça compte aussi
    De Gaulle ne les nommait pas Empaffé mais parti croupion
    l'usage en est le même

    RépondreSupprimer
  8. Tenez Corto voila comment agissent (en grande Bretagne ) des centristes
    http://dondevamos.canalblog.com/archives/2014/04/14/29660109.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Balerofr
      Nul doute que cela se passe ainsi en France, notamment dans le camp de la "bien pensance". En revanche aucun journaleux ne s'avisera d'en dire le moindre mot.
      Sauf s'ils en trouvent un de droite, auquel cas ils ne manqueront pas d'en ajouter plusieurs couches...

      Pour sûr, il vaudrait mieux être sur la nouvelle barque de Corto. Même avec les requins autour...

      Supprimer
    2. @Balerofr: la Franc maçonnerie agissante à Lyon ? Ohhhh, je n ose y croire. Quand aux anglais c'est tout de même curieux cette propension qu ils ont à se noyer régulièrement dans ce genre de scandales Heureusement qu on a pas ça chez nous :)

      Supprimer
  9. Encore un brillant billet et une conclusion on ne peut plus adaptée. Encore hélas !

    RépondreSupprimer
  10. Les ventres mous ont encore sévi ! La peur de ne pas avoir de siège par la droite , comme les écolos , rien dans la culotte , de doux réveurs qui n'ont aucun sens de la réalité , je pense que ceux qui ont voté pour eux s'en souviendront en temps et en heure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: et voila exactement pourquoi je n aime pas les centristes, leurs convictions oscillent en fonction des places à prendre, à droite ou à gauche selon le sens du vent et de leurs interêts particuliers

      Supprimer
  11. tiens, autre histoire de copinage, la Voynet vient d'être nommée à l'Igas.....incapable maire de Montreuil, il fallait bien la recaser, c'est une fouteuse de bordel patentée, ils vont pas rigoler

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Boutil
      J'allais y faire allusion. Le lus croquignolet de l'affaire, c'est la réaction "indignée" de Bartolone. Lu dans un des commentaires du Point : Bartolone se "paye" Voynet, car la dite pastèque n'a en fait jamais fait allégeance au Parrain du neuf-cube. Ce qui n'est pas forcément faux et semble fortement plausible, et si c'est le cas, on lui comptera ce trait d'indépendance.

      Popeye

      Supprimer
    2. Plus croquignolet, bien évidemment.

      Popeye

      Supprimer
    3. @Boutfil et Popeye: j ai vu pour Voynet nommée à l Igas et comme dit Popeye, le plus drôle c'est la réaction de Bartolone, le parrain du 9/3.

      Supprimer
  12. Vous reprendrez bien un peu de "république irréprochable"?
    Mediapart balance un portrait assez chargé d'Aquilino Morele, "plume" de notre présimou.

    http://www.mediapart.fr/journal/france/170414/elysee-les-folies-du-conseiller-de-francois-hollande

    Plus d'extraits ici :
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/04/enqu%C3%AAte-sur-aquilino-morelle-conseiller-dhollande-et-homme-fort-de-l%C3%A9lys%C3%A9e.html#more

    Et encore des détails croquignolets :
    http://www.lepoint.fr/confidentiels/nous-avons-retrouve-le-cireur-de-pompes-d-aquilino-morelle-17-04-2014-1813902_785.php

    Enjoy.

    Popeye

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP