jeudi 24 avril 2014

Enarchie et consanguinité


Il m'a pris l'envie ce matin de jeter un œil sur le nombre d'énarques entourant de près ou de loin François Hollande. Le travail est fastidieux tellement ils sont nombreux, connus ou inconnus. Dans le cabinet de la Présidence de la République, j'en ai identifié au moins 13 sur la quarantaine de personnes composant le dit cabinet qui depuis le début du mandat de Président a relativement peu évolué.

Après avoir démissionné Aquilino Morelle (ENA), François Hollande vient de nommer son remplaçant. Il s'agit d'un inconnu du grand public, Gaspard Gantzer, ancien conseiller de Fabius et... énarque. Enarques comme Emmanuel Macron et Nicolas Revel, les secrétaires généraux adjoints de l'Elysée, comme David Kessler, le conseiller médias et culture de la présidence, comme Fabien Pénone le conseiller Russie, comme  Hervé Naerhuysen le conseiller G8-G20, comme Arnaud Oseredczuk le conseiller euro, comme Patrick Vieu le conseiller environnement et territoires, comme Constance Rivière la conseillère " société et libertés publiques", comme Gilles Clavreul le conseiller pour les affaires intérieures,

Sur la cinquantaine de personnes composant la fameuse promotion Voltaire de l'ENA, une trentaine demeure dans l'entourage proche de François Hollande.

Loïc Armand, Pdg de l'Oréal France,
Raymond-Max Aubert, de droite, battu par Hollande en Corrèze pour la mairie de Tulle et la députation
Jean-Jacques Augier, éditeur et homme d'affaires, trésorier de la campagne présidentielle, lobbyiste LGBT, propriétaire du magazine Tétu racheté à Pierre Bergé
Claire Bazy-Malaurie, membre du Conseil constitutionnel nommée par Sarkozy, reconduite par Bartolone en 2013.
Marie-Françoise Bechtel, ancienne directrice de ENA (2000-2002), député MRC-PS de l'Aisne, elle est conseillère politique de Hollande pendant la campagne présidentielle
Frédérique Bredin, ancienne ministre de Mitterrand, ancienne fidèle de Fabius puis soutien de Montebourg lors de la Primaire Socialiste, elle est nommée présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée en 2013.
Jean-Marie Cambacérès, ancien député socialiste (1981-1986), spécialiste Asie de Hollande, Franc-maçon GODF, membre de la fondation Robert Schumann.
Henri de Castries, président-directeur général d'Axa, un des personnages les plus influents au monde selon le magazine Vanity Fair, président du comité de direction du groupe Bildelberg.
Renaud Donnedieu de Vabres, ancien ministre de la Culture et de la Communication, UMP, lobbyiste (discret) LGBT, la caution " droite" de François Hollande.
Philippe Étienne, ambassadeur, ancien directeur du cabinet de Bernard Kouchner au ministère des Affaires étrangères et européennes, représentant permanent de la France à Bruxelles.
Henri Fissore, homme politique et diplomate monégasque
Michel Gagneux, ancien directeur de cabinet au ministère des Affaires sociales, ancien président de la Sonacotra, président du conseil d'administration du GIP DMP, président de l’Agence pour les systèmes d’information partagés de santé (ASIP Santé) depuis 2009.
Sylvie Hubac, directrice du cabinet du président de la République française depuis le 15 mai 2012, représentante de Hollande comme co-prince d'Andorre.
Jean-Pierre Jouyet, ancien directeur du Trésor, ancien secrétaire d'État aux Affaires européennes, président de l'Autorité des marchés financiers, puis directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, puis secrétaire général de l’Élysée depuis avril 2014..
Stanislas Lefebvre de Laboulaye, conseiller diplomatique
Pierre-René Lemas, préfet, Secrétaire général de l’Élysée (mai 2012-avril 2014). Depuis avril 2014, président de la Caisse des Dépôts et Consignation en remplacement de Jean-Pierre Jouyet
Éliane Loquet, Contrôleur général des Armées, 1re femme Général, et 1re femme à intégrer le corps. Elle a pour missions l'audit et l'organisation des forces armées françaises. Administrateur et Directeur du CEA, Commissariat à L'Énergie Atomique (1991-2000), PDG de Sovaklé et DG du groupe Foncière des Régions.
Sophie Caroline de Margerie, conseillère d'Etat, cousine du PDG de Total,
Pierre Mongin, président de la RATP
Claude Revel, essayiste, chef d'entreprise, spécialiste et professeure d'intelligence stratégique internationale, déléguée interministérielle à l'intelligence économique (D2IE) depuis le 29 mai 2013
Jean-Maurice Ripert, ambassadeur de France à Moscou, ancien conseiller de Rocard et Jospin.
Yvon Robert, maire PS de Rouen, ancien Premier Vice-Président du Conseil Général de Seine-Maritime, Inspecteur général de l'Administration de l'Éducation Nationale
Ségolène Royal, présidente du Conseil régional de Poitou-Charentes, candidate du Parti socialiste pour l'élection présidentielle de 2007, ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie depuis le 2 avril 2014
Michel Sapin, député de l'Indre, ancien président PS du conseil régional du Centre, ancien ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social, ministre des Finances et des Comptes Publics depuis le 2 avril 2014
Jean-Ludovic Silicani, major de promotion (voie administration économique), conseiller d'État, président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) depuis 2009
Jérôme Turot, major de promotion (voie administration générale), conseiller d'État, avocat.
Dominique Villemot, avocat fiscaliste, conseiller de François Hollande.
Dov Zerah, directeur général de l'Agence française de développement.

Alors, vous me direz qu'il est après tout normal qu'il y ait autant d'énarques au plus haut niveau de l'Etat puisque après tout cette école particulière a vocation à former les hauts fonctionnaires, ceux qui feront "tourner" la boutique. Certes, mais à ce niveau de représentation, ça devient de la consanguinité. Et l'on sait depuis longtemps que la consanguinité entraîne à terme la dégénérescence. Non ?

Folie passagère 2246.
File:Détail porche ENA Paris.JPG
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

33 commentaires:

  1. Vous avez oublié Pierre-Evil Bocquet, l'énarque spécialiste de gansta-rap qui écrit les discours de Mou-Président.
    Si, si, du gansta-rap...
    Je serais curieux de savoir ce que pense de ce genre de - ahem - *musique* Najat VB...
    http://www.lesinrocks.com/2014/03/14/actualite/pierre-yves-bocquet-plus-president-critique-rap-credible-11488532/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @aristide: + 1 donc ! spécialiste de Booba ou de Rothh ?

      Supprimer
  2. Renaud Donnedieu de Vabres "lobbyiste discret " LGBT. Tiens, tiens, mon cher Corto, on en apprend tous les jours !
    Quant à l'autre LGBT, Jean-Jacques Augier, trésorier de campagne de la présidentielle, à qui sûrement on doit la proposition 31 sur le mariage homo, on peut dire sans se tromper que Hollande - qui se fiche du mariage comme de sa première liquette - doit à ce bon camarade, d'avoir fait la première grosse connerie de son quinquennat, de laquelle ont découlé à peu près toutes les autres, et c'est loin d'être fini.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: et oui pour RDV, assez discret, Voltairien, un peu le pendant à droite de Augier. Ce même Augier que Hollande consulte toujours mais bien plus discrètement quand icelui n est pas aux Caïmans pour constater l étendue de sa fortune :)

      Supprimer
  3. T'as quelque chose contre les études? Faire l'ENA, c'est mal? C'est vrai que Sarko n'était pas assez intelligent pour y accéder...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si les études rendaient intelligent, cela se saurait. Elles donnent seulement la culture et le savoir. Un con restera con, même à Bac +13.
      Quant à Sarkozy, vous seriez étonné par la diversité de ses connaissances littéraires. Et tous ceux qui l'ont approché lui reconnaissent une parfaite maîtrise des dossiers techniques.
      Pas assez intelligent ? C'est votre avis. Ceux qui n'ont pas eu à sentir le boulet de la crise 2008 en Europe et la menace d'un retour de la guerre froide avec les incidents en Géorgie, ne pensent pas comme vous.

      Supprimer
    2. Dieu que ce bembelly est con comme... comment dit déjà son ami " un trou du cul " Ais je écrit qu il était idiot de faire des études ou mal de faire l'Ena ? Né d'une banane ce pauvre Bembelly, lui qui se gaussait sapé comme un malien de Montreuil d'être reçu par Hollande pour se rendre compte a demi mot un an après que son champion est un tocard de première.

      @Gilly: normalement ton com aurait du être effacé car lié en réponse à un indésirable systématiquement éjecté mais comme en même temps, il est sensé, ton com pas l indésirable, je le laisse :)

      Supprimer
    3. Autant pour moi, Corto.
      Je ne sais pas qui est biembellyqueux, ceci explique cela.

      Supprimer
    4. @Gily: Pas grave, bembelly est un gauchiard indésirable ici, du genre qui a toujours raison, qui fait un vieux complexe de négritude, un antiwouaciste à deux balles, bref sans interêt

      Supprimer
    5. @Bembelly.
      Le procès d’intention déjà c'est assez minable mais bon, tactique classique...

      Sarko n'était effectivement probablement pas assez intelligent pour intégrer l'ENA. En même temps, j'ai pas l'impression que faire l'ENA aide Hollande à faire quelque chose pour notre pays mais bon...

      Et puis surtout, la France est dirigé par des énarques depuis plus de 50 ans, qu'ils soient présidents, ministres, députés, haut fonctionnaires, conseillers etc... Au vu des résultats plus que pathétiques et du track record minable, il est clair que l'ENA forme essentiellement des gros gros nazes.

      Il faut très rapidement supprimer cette école qui, de toute évidence forme des incompétents.

      Supprimer
    6. Moi je ne vous avoinerai pas, en revanche je vous poserai une question. Trouvez-vous que la France Se porte bien, et vu le résultat réel, concret, ne pensez-vous pas que finalement ces hautes études s'avèrent inefficaces? Car lorsqu'on met en parallèle l'état réel du pays avec la formation des élites ayant suivi ces études, nous sommes en droit, comme le fait Corto, de nous interroger sur ce club très fermé. Sarko n'y étant pas passé, il était plus pragmatique que les socialislamistes qui eux sont de véritables idéologues faisant fi de toute considération pour le peuple réel. La France n'a plus un deStin commun pour les Français, mais une multitude de destins communautatistes. Un point effrayant, tu violes une fille, et tu ne prends que 18 mois. Vous défendez ceux qui nous divisent et nous font sombrer, ça ne doit pas être évident tous les jours pour vous...

      Supprimer
    7. @Bembelly

      C'est visiblement vachement bien d'avoir des gens cultivés au pouvoir, des bac + 6 (je suis bac +10 personnellement) qui n'ont, pour la plupart, jamais travaillé de leur vie en dehors des palais de la république.

      C'est vraiment efficace...

      Supprimer
    8. Corto, laissez au moins répondre Bembelly, je crois qu'on va bien se marrer...

      Supprimer
  4. Non, pas mal de peuples pratiquent le mariage entre cousins et ils n'ont pas l'air plus abrutis que les Français. Faut trouver une autre expression.
    jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait les fréquenter pour en juger.

      Supprimer
    2. @orage: le peu d énarques que je connais ont en commun le fait d être très cultivés (culture générale sous entendu) et d'être particulièrement imbu de leur personne.

      @jard: y a bine endogamie mais ça ne relève pas le côté dégénérescence du phénomène

      Supprimer
  5. Vous avez tort, la consanguinité peut être un moyen de reproduction d'excellence, à condition de ne garder que les réussites et détruire tous les ratés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @coach berny: A ma connaissance , à un moment ou un autre la consanguinité génère de la dégénérescence, l'ADN tourne en rond et se transforme en anneau de Moebius.

      Supprimer
  6. Une de plus ! Colette Horel, promotion Voltaire, vient d'être nommée au Conseil d’État.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly + 1 donc, sauf que le Conseil d Etat n est pas l entourage proche de Hollande, enfin en principe.

      Supprimer
  7. Cette endogamie, ou cet instinct grégaire prête à rire de la part des chantres du pourtousse. Encore une belle hypocrisie des socialos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: Bien vu ; la diversité c'est pourtousse, l ENa, c'est pour eux :)

      Supprimer
  8. Finalement il se pourrait, mon cher Corto, que "consanguinité" soit un mot "inapproprié".
    Il s'agirait plutôt d'un clan de copains et, il faut bien le dire, de coquins, issus du même milieu social, qui auraient fait main basse sur l'état et imposeraient leurs caprices postmodernes à tout un peuple qui n'en finit pas de protester sans être entendu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: appelez cela comme vous voulez: entre-soi, copinage, consanguinité, endogamie, voire même partouzeentreamis, ce qu il faut retenir c'est qu ils ont tous reçu la même formation, formatés tout pareil, ignorant de ce qu est la vie en entreprise, déconnectés du réel, gagnant - et tant mieux pour eux - au minimum 5 à 6 smic chaque mois etc... et qu'avec ces gens là, généralement de " gauche" on avance pas, ils se préservent avant tout.

      Supprimer
    2. On ne s'étonnera pas que lesdits "coquins" ne soient pas grands initiateurs de réformes touchant aux structures et à l'organisation d'un système sur lequel ils prospèrent..
      Certains de ces hauts fonctionnaires, déclarent qu'ils sont au service de l'Etat, alors que notamment depuis le début du présent quinquennat, Médiapart nous a déniché quelques cas, nous prouvant que c'était tout l'inverse;

      Supprimer
  9. Comment avoir des idées qui sortent de l'ordinaire lorsque toute cette promotion et anciens élèves ont été formaté par les même professeurs . Entre théorie et pratique il y a un abime que les énarques ne sauterons jamais .
    Le copinage marche partout dans le privé , boulot,logement et bonnes affaires , en politique idem sauf que là il en va de notre vie à tous , parfois nous avons de bons élèves mais actuellement nous avons les derniers de la classe .
    A la place de déballer leur patrimoine arrangé , qu'ils nous montre leur classement à la sortie de l'ENA.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: tu as raison tout le problème est là: leurs actions nous impactent au quotidien et l on voit comment elles peuvent être nuisibles.

      Supprimer
    2. "... parfois nous avons de bons élèves mais actuellement nous avons les derniers de la classe .
      A la place de déballer leur patrimoine arrangé , qu'ils nous montre leur classement à la sortie de l'ENA."

      Mouais, pas vraiment les derniers de la classe ! Et quand bien même ils seraient derniers de la classe, ce n'est pas l'image du dernier d'une classe de collège.
      Ils ne le montrent peut-être pas mais avec une simple recherche google vous y accédez en deux clics de souris.

      Supprimer
  10. virez Hollande et tous ces ministres et conseillers et mettez un grand chef d'entreprise aidés par les meilleurs des PME... Vous verrez comme le pays ira très vite mieux
    L'intelligence n'a rien à voir .. Juste le pragmatisme, le bon sens, le sens des réalités du monde, l'efficacité au service du pays du courage du travail et de la sueur laissé sur le terrain

    le pays n'a pas besoin d'idéologues cultivés !! bien au contraire

    RépondreSupprimer
  11. "VISAGES FAMILIERS

    S'il ne connaît pas M. Hollande, M. Gantzer n'arrive pas pour autant en terrain inconnu à l'Elysée. Outre son épouse, qui travaille déjà au service de presse, le jeune homme y retrouvera des visages familiers : Emmanuel Macron, l'un des secrétaires généraux adjoints, fut son condisciple à l'ENA ; Nicolas Revel, l'autre secrétaire général adjoint, était directeur du cabinet de M. Delanoë quand lui-même s'occupait de la communication du maire de Paris. Gaspard Gantzer, qui est aussi passé par la Direction du travail et par celle du Centre national de la cinématographie, connaît en outre d'autres conseillers de M. Hollande : Michel Yahiel, chargé du social, et David Kessler, chargé de la culture.
    "

    Source. (clic sur le gras)

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Corto, je connais très bien l'une des personnes figurant sur cette liste, Jérôme Turot, avocat, et je puis vous affirmer qu'il n'est pas du tout du bord de l'actuel chef de l'Etat; pas du tout, du tout, du tout...
    Maxime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @maxime: Le problème n'est pas qu il soit du tout, du tout, du bord de Hollande mais bien qu il soit énarque. Je n ai rien spécialement contre les énarques (je reconnais même qu il en faut) sauf quand ils sont trop au même endroit.

      Supprimer
  13. This is a really good tip particularly to those fresh to the blogosphere.
    Simple but very precise information… Appreciate your sharing this one.
    A must read post!

    Stop by my web-site JackZZeleny

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique