mardi 29 avril 2014

Bruno Le Roux est bizarre


Le patron des députés socialistes à l'Assemblée Nationale, Bruno Le Roux, est un type extraordinaire quand il parle. Il est apparemment content d'avoir jugulé la fronde de certains députés qui s'apprêtaient à voter contre le plan de rigueur de Président et de Manuel Valls. Il reste néanmoins sur ses gardes des fois que quelques frondeurs persistent et il le fait savoir avec quelques formules aussi creuses ou curieuses que rigolotes.

" Mon problème ça a été la sincérité de nombreux députés. Après le travail que nous avons fait avec le gouvernement, j'espère le moins possible." Notez donc amis lecteurs, qu'au PS, la sincérité n'est pas de mise, elle pose problème. Mieux vaut l'hypocrisie ou dire oui-oui. Députés godillots,  en avant ! Bon la deuxième partie de la phrase, je n'ai pas compris, ce n'est pas grave, c'est du Le Roux. Du Le Roux qui se félicite d'avoir été le bon animateur du débat: "J'ai donné des preuves de compréhension, certains diront des preuves d'amour (…) Le devoir de la majorité c'est maintenant de se rassembler. Je veux une majorité majoritaire et pas une majorité de rechange." Des preuves d'amour... Perso, ce type et ses postures de roquet me semble être plutôt un remède contre l'amour, mais bon... Du moment qu'il a, estime-t-il, obtenu une majorité majoritaire, la logique est respectée, la minorité sera minoritaire. C'est bien, on avance.

Enfin, quand on lui demande ce qu'il pense des députés de l'opposition qui voteront en faveur du plan, il répond: "La majorité doit se suffire". Moi à sa place, semant peut-être ainsi la zizanie dans le camp d'en face, je les aurais félicité avec une envolée du type: " voyez, notre plan de rigueur est bon puisqu'une partie de l'opposition le votera, quelle preuve d'amour, non ?" 

Et de conclure sa tirade ainsi: "La division ne rassure pas les Français. Après deux ou trois désaccords, il faut prendre ses responsabilités.Quand on a plus envie de vivre ensemble on tire des conclusions comme le font chaque année des milliers de Français." Dois-je comprendre qu'il sous-entend que les députés frondeurs qui persisteraient devrait quitter le navire socialiste... comme des milliers de Français l'ont fait aux municipales en sanctionnant Président, son gouvernement et les socialistes ? 

Bruno Le Roux... Ce type est étrange, bizarre, je crois qu'il ne s'écoute pas parler et ne se rend absolument pas compte des conneries qu'il débite au kilomètre. 

Folie passagère 2254.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

17 commentaires:

  1. Non seulement ce "type bizarre" devrait s'écouter parler mais il devrait surtout lire votre billet pour prendre conscience des âneries qu'il débite. D'ailleurs, sa prose est du même tonneau que celle de notre vénéré Président que je ne supporte que par média ou blogueur interposé. Votre billet d'hier m'a rassurée sur le fait que je ne suis pas la seule. Où va t-on avec des olibrius pareils ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: Ou va-t-on, n'est-ce pas la question que nous nous posons (presque) tous ?

      Supprimer
  2. C'est ce qui s'appelle brasser de l'air, non, mon cher Corto ?
    Comment faire suffisamment peur à tous ces élus socialistes qui savent qu'ils ne seront pas réélus, puisque leurs électeurs se sentiront trahis par leur vote, pour néanmoins leur arracher ce vote fatidique et malgré tout garder la posture du bon camarade ?
    Autant dire la quadrature du cercle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: il peut brasser tout le vent qu il veut, il sait très bien que de toutes façons, il aura sa majorité, les députés Ps ont trop peur de retourner devant les électeurs, alors ils voteront cette apres midi et Le Roux aura sa majorité majoritaire, à quelques exceptions près.
      Me chafouine tout de même le fait de savoir que des députés de l opposition voteront aussi ce plan de rigueur.

      Supprimer
  3. "La division ne rassure pas les Français." Ben non, si le PS s'engueule en interne comme l'UMP d'ailleurs, ça ne va plus. Ce qu'il veut c'est un gros bloc PS qui vote comme un seul homme et un (moins) gros bloc UMP qui fait pareil mais dans l'autre sens parce que "La majorité doit se suffire" et que sinon ça fait désordre et donne du crédit à ceux qui disent que UMP=PS...
    "Quand on a plus envie de vivre ensemble on tire des conclusions comme le font chaque année des milliers de Français". Il ne parle pas municipales, il parle divorce, là ! En fait, il veut dire qu'une partie de l'UMP (la droite forte ou les eurosceptiques selon le cas) devrait rejoindre le FN mais que le PS c'est une grande famille unie puisque "Après deux ou trois désaccords, il faut prendre ses responsabilités" et voter comme il faut.

    Sinon, je suis parfaitement d'accord avec la conclusion de cet article !


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claribelle: ton explication pour les UMP qui partirait à droite tient la route. Et en admettant que ce soit ce qu il ait voulu dire, reconnaissons que le monsieur est tortueux dans ses cheminements. pas très net, dans sa tête... Bizarre, quoi !

      Supprimer
  4. Il avait écrit 1 truc sympa sur cette grosse tache:http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/et-si-on-exfiltrait-bruno-le-roux/

    RépondreSupprimer
  5. " Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément ..." Boileau
    Ce pauvre Le Roux tente de rendre clair ce qui n'est pas clair du tout ou trop clair d'où le langage incompréhensible ... ! La langue de bois dans sa plus pitoyable expression ... Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marguerite: un champion celui-là ds la catégorie langue de bois en effet !

      Supprimer
  6. En effet, il ne dit pratiquement que des âneries mais ce n'est pas grave, il n'est jamais que le
    chef de file des députés de la majorité à l'assemblée nationale, s'agissant au surplus du groupe
    socialiste il apparaît tout à fait naturel que nous ayons affaire à un gros con.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nouratin: comme c'est joliment dit ! et si vrai :)

      Supprimer
  7. il aligne les mots les uns derrière les autres, ça n'a ni queue ni tête, il fait l'important comme si c'était parole d'évangile, lui et ses petits copains devant le petit écran, c'est casse-c...et cie, il y en a qui sont devenus alcooliques à les écouter pour oublier la vie....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: je l écoute en ce moment où il défend le plan de Valls, c 'est topissime !

      Supprimer

  8. Tel maître ,tel chien , on peut dire pareil de ce gvt . Plus aucun sens à en attendre .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude Henri: c'est un des plus fidèle compagnon de route de Président, pas étonnnat qu'il fasse son lèche-botte et tant pis si ce qu il dit est "bizarre"

      Supprimer
  9. Il vient de déclarer, cette tête à claques :
    "Les efforts demandés aux Français sont importants et justement répartis".
    Il aurait pu rajouter :
    "Nous, élus territoriaux, députés, sénateurs, membres du Conseil Constitutionnel, du Conseil d’État, de la Cour des Comptes, du CESE, etc... avons le courage de faire justice et vous devez comprendre combien cela nous coûte. Ne nous demandez pas de diminuer nos avantages et nos prébendes, nous ne pouvons faire plus."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: tête à claque, ça lui va assez bien, je trouve. " la justice sociale" dont les socialistes nous rabachent les oreilles, c'est bon pour les classes moyennes et les retraités, pas pour eux.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP