samedi 12 avril 2014

Doit-on interdire le Front National ?


Ami lecteur, j'ai besoin de ton aide. Tu dois pouvoir m'aider. J'explique.

Par des chemins aussi saugrenus que ceux de twitter, me voilà échanger en 140 signes avec le maire d'une ville de 23 000 habitants (tout de même !) du sud-ouest de la France. 

L'élu en question est UMP et publie le message suivant:
- Seule la droite républicaine a aujourd'hui les moyens de sortir le pays du chaos et de lui éviter les affres du socialisme et de l'extrémisme. 

Même si je suis plutôt d'accord avec lui, je fais mon naïf - j'aime assez jouer les naïfs - et lui demande:
- C'est quoi la droite républicaine ? 

- Une droite républicaine, c'est l'ump et son alliance avec l'udi et le modem. Une droite responsable et moderne. Me répond-il aussitôt. 

Ce qui me permet d'embrayer sur:
- Le FN est-il républicain ?

La réponse est sans appel:
- Négatif, il ne l'est pas.

Ce à quoi, je me risque: Pourquoi ne l'interdit-on pas dans ce cas ? Ma question reste sans réponse....

Et me voici donc dans l'embarras. Un élu que je suppose connaître les règles de notre république et de notre démocratie, censé, de par sa fonction, éclairer l'électeur, me dit que le FN n'est pas républicain mais n'ose pas aller jusqu'à ce prononcer sur son éventuelle interdiction.

Le FN respecte pourtant, à ce que je sache, toutes les règles en vigueur en tant que parti politique. Bon, parfois, il magouille un peu mais, à priori, ni plus ni moins que les autres. Il joue le jeu de la démocratie, se présente aux élections, a un programme avec lequel on est libre ou pas d'adhérer. Il a des adhérents et des sympathisants. Il mène campagne, défend ses idées et connaît un certain succès auprès des Français. Suffisamment pour avoir aux dernières élections un peu plus de mille candidats élus dans des conseils municipaux et gagner la mairie dans une bonne dizaines de villes. Le temps de parole accordé au FN dans les médias est comptabilisé avec rigueur par le CSA, organisme républicain s'il en est.. Sa performance aux élections, comme celle des autres partis  politiques, est officialisée par le ministre de l'Intérieur en personne et publiée au JO de la République. Cerise sur le gâteau, le FN bénéficie de subventions publiques (et républicaines); vos sous, les miens.

Alors, et c'est là que j'ai besoin de vos lumières, qu'est-ce qui permet à cet élu, et il est loin d'être le seul, à droite comme à gauche, de dire que le FN n'est pas républicain ?

Soit il l'est et on se doit de le reconnaître, l'admettre dans le jeu démocratique et le combattre sur le terrain des idées, soit il ne l'est pas et dans ce cas, il doit être purement et simplement interdit. Non ?

Bon, j'ai aussi envisagé une autre solution: Toux ceux qui disent que le FN n'est pas un parti républicain sont des idiots (et donc pour ce qui est de l'édile avec lequel j ai échangé, il ne mérite même pas d'être élu) car ce n'est certainement pas avec ce type d'argument, dont j'ai brillamment démontré ci-dessus qu'il était absurde, que l'on fera "reculer" le FN.

Folie passagère 2228.
D'accord, pas d'accord: atoillhonneur@voila.fr

57 commentaires:

  1. Déjà un gars qui répond "négatif" pour "non", je le suspecte d'être borné!

    Je ne chercherai pas à faire reculer le FN puisque j'ai décidé de voter FN aux élections européennes, je ne suis pas fidèle en politique et vote toujours pour le candidat qui me parait défendre au mieux mes idées dans le poste qu'il brigue, je suis euro sceptique, pire anti-européenne telle que l'UE existe et je m'assumerai donc.

    Je pourrais voter FDG, mais mes valeurs sont plus proches du FN que du FDG. Je suis assez nationaliste, j'aimerais que la France retrouve sa souveraineté et que l'on mette un frein à l'immigration qui fragilise l'unité nationale, je n'ai pas le sentiment que l'UMP défende vraiment ces idées.

    Parfois je me dis que l'UMPS n'est pas une construction de l'esprit mais bel et bien une réalité, les deux partis s'efforcent de rester seuls en lice pour se partager le gateau, le tri-partisme leur fait peur, à tort ou à raison, je ne sais pas mais Inch Allah!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ladywaterloo
      Pour les européennes, mon choix sera le même que vous, pour les raisons que vous avez parfaitement exprimées.

      Sur le plan du respect de certaines valeurs républicaines, notamment la laïcité, la liberté (d'expression) je trouve même que le FN s'affirme plus républicain que les autres partis.


      Supprimer
    2. Je viens de me relire :-( : "mon choix sera identique au vôtre"

      Supprimer
    3. et pour moi ce sera la même chose, l'UMP ne pourra rien faire de mieux que le PS, ils sont aussi nuls, si traiter ceux qui ne sont pas de leur avis de fasciste est leur seule arme, ils n'iront plus très loin les uns comme les autres
      quand à ton interlocuteur, il n'a pas d'arguments !

      Supprimer
    4. @lady Warreloo, Mireille et Boutfil: je suis clairement opposé à cette idée que UMP et PS c'est pareil , même si sur certains sujets ils se rejoignent. Je crois même qu en période de crise l UMP a une longueur d avance questions solutions que le PS. Il n y a qu a voir ce que tente de faire Président depuis le 14 janvier avec son virage "libéral".
      Par contre, il y a un sujet pour moi où ils sont aussi nuls les uns que les autres, FN compris, c'est sur l Europe.
      ceci dit avant de voter pur tel ou tel autre aux européennes, je vais attendre de lire les propositions et j en ferai un billet.
      Maintenant sur le coté non républicain du FN, argument débile s'il en est, qui ne tient pas la route., il est néanmoins d une redoutable efficacité puisqu il est destiné à faire peur: en gros FN = dictature. Et ça marche puisque le FN ne fait que 5% aux municipales, 18% à la présidentielles et que ni l UMP ni le PS ne sont pressés de faire adopter la proportionnelle. Malgré les promesses.

      Supprimer
    5. @ Ladywaterloo, Mireille et Boutfil
      Et moi itou, très probablement.
      Comme Corto, j'attends de voir ce qu'ils proposent, même si ma décision est quasi-prise.

      Et dans l'hypothèse quasi-certaine où l'on me proposerait Brice Hollande (oups !!! Hortefeux => lapsus bien excusable, tant ils se ressemblent en termes de magouilles puantes), je ne réfléchirai même pas, tant j'ai la "HAINE" envers cet immonde politocard qui a tout fait pour saborder la chance exceptionnelle de ravir Clermont-Fd à l'éternelle emprise gauchiasse, et qui vient maintenant jouer les pleureuses...
      Et, à Chamalières, il a aussi tenté, heureusement en vain, de faire échouer Louis Giscard d'Estaing.

      Comme vous Corto, je crois (?) que l'UMP est "moins pire" que le PS. Mais quand je vois agir des allumés pareils, cela me provoque comme quelques doutes...

      @ Corto
      Aucun argument et encore moins de logique dans la réponse à la question posée. Etonnant ? Nôôôn !!!
      Normal 1er ne risque pas d'interdire le FN, tant c'est sa seule planche de salut. Raison pour laquelle il fait tout pour qu'il progresse.
      Il a beau être idiot, il ne va quand même pas se tirer une balle dans les deux pieds !...

      Supprimer
    6. @Franzi: clair que Hollande a tout intérêt a ce que le FN soit haut dans les sondages, tout le monde le sait c'est sa seule chance de repasser en 2017: se trouver face au FN au second tour.
      Là où c'est débile c'est quand des gens de droite comme ce maire cherchent à diaboliser le FN au lieu de chercher intelligemment à ré attirer les électeurs du FN vers l UMP, bref continuer les conneries qui font que le FN est devenu ce qu il est en lui laissant la défense de l identite française ( pour faire court)

      Supprimer
  2. Ces histoires de parti républicain ne sont que des coups de communications, les principaux partis actuels ne peuvent être inquiétés pour cela. Par ailleurs, à la naissance de la république, ce n'est pas le FN qui était alors son ennemi principal et ce sont d'autres horizons qui serait concernés dans la bataille contre la république. Cela n'a pas de sens aujourd'hui.

    Il est intéressant de savoir que si on se penche sur les idées et programmes de chaque gros parti actuel, seul LO devient gênant lorsqu'il prône ouvertement la dictature comme mode de gouvernance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Judex: bien sur que c'est de la com. mais de la com a deux balles qui ne tient pas la route puisque la République sert aussi bien tous les partis et pourtant aucun politocard n a osé deposé un projet de loi pour faire interdire le FN. Donc oui, de la com uniquement destinée a faire peur.

      Supprimer
  3. "Une droite républicaine, c'est l'ump et son alliance avec l'udi et le modem. Une droite responsable et moderne."

    Ben, on est mal barrés avec ce genre de réponse. Je suppose que, dans son esprit, la gauche républicaine, c'est le PS avec EELV et PRG. Donc on est condamné à une alternance bonnet blanc et blanc bonnet notamment sur l'Europe. Haro sur les gens qui ne pensent pas pareil que ce soit le FN, DLR et l'UPR ou le MRC et le PdG ainsi que tous les divers droite ou gauche qui ne veulent pas s'encarter.

    Bien sûr que le FN est républicain, malgré son aura fasciste comme le PC français l'est malgré son passé stalinien. Et quand bien même il ne le serait pas, s'il respecte la loi, il n'a pas à être interdit; après tout, il n'est pas interdit d'être royaliste ce qui est bien le contraire que d'être républicain !.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claribelle: je n aurai pas mieux dit. en particulier sur le fait que jusqu a aujourd'hui je n ai jamais entendu un de nos démocrates nous dire que les royalistes étaient non républicains: amusant, non ?

      Supprimer
  4. La bonne question c'est "qu'est-ce qu'une république" ? parce que sous cette dénomination on trouve aussi bien la Chine et l'Iran que la France ou les USA...
    Les politiciens emploient indifféremment les termes, république ou démocratie, pour parler de la France...
    Alors le FN est-il français ? oui, le FN est-il démocratique ? oui, le FN est-il républicain ? oui...
    Croyez bien que si la moindre chose permettait de le dissoudre, l'UMP l'aurait fait depuis longtemps...quant à la gauche, elle en a bien trop besoin pour le supprimer...
    Ce qui me fait dire que ceux qui donnent des leçons de "république" ou de "démocratie" feraient bien de balayer devant leur porte, car lorsque l'insulte remplace le débat d'idées, on n'est plus tout à fait ni en "république", ni en "démocratie"...

    RépondreSupprimer
  5. C'est un imposteur, tout comme les camelots qui vendaient père et mère pour refiler leurs trucs au tout venant. Ce qui les gène : le FN est un concurrent sérieux qui risque de piquer leur place. Voilà.
    En plus ils prennent les gens pour des c....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vlad: ah mais prendre les gens pour des cons est un truc qui fonctionne bien: tiens regarde il y a encore, selon les sondages, entre 13% et 23% des Français qui ont une opinion positives de Hollande !
      regarde les 20000 gugusses qui défilaient a Paris aujourd'hui à l appel du FDG contre l austérité, les mêms qui avaient appelé à voter " sans conditions " pour Hollande, les mêmes qui disent aussi que le FN n'est pas républicain.
      Combien de villes le FDG a-t-il gagné aux municipales ? queue dalle !

      Supprimer
  6. - Le FN est-il républicain ?




    La réponse est sans appel:

    - Négatif, il ne l'est pas.

    Mais pourquoi faudrait-il interdire un parti non républicain? Car même si le modèle républicain me semble le meilleur, je préfère la monarchie britannique, et bien d'autres, à tant de républiques populaires ou islamiques!
    Le problème est celui de la liberté: entreprendre, penser, exprimer...
    Le reste n'est qu'un vieux carcan où se débattent de vieux politicards professionnels, FN compris.
    Alors à nous d'innover, d'imaginer et de faire...
    La sécurité? Des prisons pour petites peines même avant la récidive, , 2, 3 jours... ou 1 semaine ou 2. Pas besoin de gros systèmes de surveillance. Genre Formule 1 en moins bien... Faut pas exagérer!Peu cher et efficace.
    Un référendum constitutionnel pour que le peuple se prononce en dehors des partis.
    Qui osera?

    RépondreSupprimer
  7. "Si l'UMP et le PS étaient bons, le Front National n'existerait pas" voilà, mon cher Corto, ce qu'a dit Marine Le Pen chez Pujadas l'autre soir :

    http://www.france2.fr/emission/des-paroles-et-des-actes/diffusion-du-10-04-2014-20h47

    Mais dépêchez-vous car le replay n'est disponible encore que 4 jours et 11 heures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: mais sur ce coup là, MLP a parfaitement raison, un parti ne peut exister que parce que les autres lui laissent de quoi vivre et respirer.
      Ceci dit, j ai regardé la dernière heure de ce débat et j'ai trouvé MLP bien plus mauvaise que d habitude, voire très mauvaise - et ça me fait mal de le dire - face à ce yann galut

      Supprimer
    2. Yann Galut, qui c'est ça ?
      Ah oui, c'est tout ce que le parti socialiste avait en magasin qui ose affronter Marine Le Pen.
      Il paraît même qu'il a écrit un livre sur elle.
      Je vous fiche mon billet que ce n'est pas demain la veille que Marine Le Pen, ni quiconque, écrira un livre sur monsieur Galut !
      Quant à Marine Le Pen, et contrairement à vous, je l'ai trouvée très bonne dans cette émission et c'était aussi d'ailleurs l'avis de ce monsieur Galut.
      Elle a été particulièrement claire dans son explication du "protectionnisme intelligent", qui lui a valu - comme à chaque fois qu'elle donne une explication claire - d'être interrompue par son adversaire, et monsieur Galut n'a pas fait exception à cette règle.
      Mais, mon cher Corto, ceux qui visionneront cette vidéo se feront leur propre opinion.

      Supprimer
    3. @marianne: MLP a une fâcheuse habitude c'est de tout généraliser. Ainsi, par exemple, quand elle dit que partout en France il n y avait plus de porc dans les cantines. Elle est trop floue sur ses arguments et loin d être à l'aise sur les chiffres et l'économie ou bien encore exagère à l outrance certaines choses comme dire que le FN sera le premier parti de France aux européennes. Elle doit, elle et son parti, améliorer son discours et dès qu elle avance un argument être imparable. Ce fut loin d être le cas ds cette émission.

      Le petit Galut est une petite teigne qui monte au PS comme Rihan Cypel ou Olivier Faure, très présents dans les médias. Mais effectivement à mon avis sans grand avenir politique à long terme. Il sauteront au prochaines législatives.

      Supprimer
  8. "Besoin de notre aide..." Pas facile... difficile...
    Relancer ce con (qui n'est pas con puisqu'il est arrivé à avoir son fauteuil, son écharpe et tout le tintoin), en 140 signes, c'est pas gagné...
    Il mérite une relance quotidienne "merci de me répondre, votre avis m'intéresse" ; "j'attends votre réponse" etc. Après trois relances, au choix : soit le coup d'épée dans l'eau qui demande du boulot à fond de toutes façons perdu : Un courriel construit avec ton billet et les com' ci-dessus;
    soit, plutôt, un tweet laissant supposer que la succession datée, copiée-collée de vos échanges, y compris tes relances infructueuses risque comme par hasard de faire des petits sur la "toile"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Plouc: ce serait effectivement le truc a faire si j avais le temps. mais je crois que ce monsieur, comme tous ceux qui disent que le FN n est pas républicain savent très bine qu ils disent une connerie dont la seule utilité est de"diaboliser" le Fn en pensant, à tort, que cela ramènera une partie des electeurs frontistes dans leurs escarcelles. Je vais tt de même le relancer ... pour voir :)

      Supprimer
  9. Seule la droite républicaine a aujourd'hui les moyens de sortir le pays du chaos et de lui éviter les affres du socialisme et de l'extrémisme
    --

    Ah bon ?

    Qui te dis que LE problème n'est pas la république justement ? Cette émanation du grand orient, dont la Veme, voulant revenir à la démocratie via referendums, a été allègrement piétinée par les descendants politiques (RPR/UMP) de son fondateur.




    Sur le FN en tant que tel, nous sommes dans une démocratie actuellement paraît-il, alors je ne vois pas en quoi il serait légitime d'interdire un parti quel qu'il soit..

    Après tout, je me refuse de vouloir l'interdiction de l'Ump, ce parti se prétendant gaulliste et passant son temps à piétiner ce qu'a fait de Gaulle en se servant de petit vieux-et autres- sensibles à leurs grands blablas..

    Le FN défend la souveraineté des Français sur leur sol, aucun autre parti ne le fait à présent. Aucun. Et surtout pas l'Ump, le parti du traité européen passé en douce après referendum.

    Alors oui, pour l'instant, le FN est le seul parti pro France.

    S'il y'a mieux demain, je prends.

    Vryko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vryko: en admettant que le pb soit la république, tu proposes quoi pour le solutionner ?

      Supprimer
    2. Une démocratie.

      Ou, plus exactement, un retour au fondamentaux de la Ve, le referendum-respecté par les dirigeants, quels que soient leurs partis.

      Mais tu as raison, le mot république, comme l'a souligné nana peut être mis à toutes les sauces. Disons république jacobine".

      Vryko

      Supprimer
  10. Ah ! Mais ! C'est que républicain est une marque déposée et contrôlée par les syndicats, SDR (syndicat de la droite républicaine) et SGR (syndicat de la gauche républicaine). Les non-syndiqués sont évidemment autorisés à survivre, la république est généreuse, mais doivent se contenter du vocable national pour se compter et se regrouper. C'est pas trop grave, c'est joli nation, national et puis ça existait bien avant la république.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @coach Berny: Tout le pb pour le SDR et le SGR c'est de ne pas savoir comment faire pour contrer la progression des non syndiqués.

      Supprimer
  11. je ne sais plus bien ce que veut dire " républicain" du coup. Je nage en plein brouillard : http://www.toupie.org/Dictionnaire/Republique.htm
    j'ai un peu sursauté en lisant le terme république unitaire, une et indivisible. ( cela me fait penser à la religion catholique une et indivisible )
    si le Fn était illégal, il serait interdit... ll n'a pas l'air de l'être...il a l'air de respecter les lois de la république pour ce que j'en sais.
    que veut dire le terme républicain dans l'esprit des politiques ? ( ie : non fasciste ? )
    qui décide de ce qu'il est bon ( légal ) de penser ou de faire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: c'est un peu le mauvais travers de notre temps. En utilisant, souvent à dessein, n'importe comment les mots, on en vient à ne plus savoir ce qu ils signifient

      Supprimer
  12. Corto, ceci résume le problème entre le peuple et la caste dirigeante.
    Elle nous impose une vision unique non argumentée alors que nous posons des questions et demandons des réponses claires.
    Mon vote ira au FN aux prochaines élections pour les multiples raisons évoquées ci-dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vonflern: et après ils s 'étonnent que le peuple se désintéresse de la politique et juge la caste politique pitoyable !

      Supprimer
  13. En république, les fonctions de chef ne découlent pas de l'hérédité. Même si Marine Le Pen est la fille de son père, elle fut quand même élue par les membres de son parti la tête du FN. Il y a sans doute eu des manoeuvres de la part de J-Marie Le Pen pour installer sa fille mais ce genre de phénomène consistant, pour un père ou une mère, à installer une progéniture dans l'appareil d'un parti irradie tout l'arc "républicain (Martine Aubry, fille de Jacques Delors ; Dominique Tibéri fils de Jean et c...).
    Quant à la démocratie, c'est une forme de gouvernance qui peut s'accommoder avec l'ensemble des régimes politiques (monarchie, république, théocratie).
    A contrario, on peut trouver des républiques non démocratiques (République fasciste de Salo, République populaire de Chine, URSS, la république de Pinochet et c...). De même, on peut même avoir des régimes despotiques et autocratiques dans lesquels il y a plus de démocratie que dans des régimes dits "démocratiques" (Cf le Vénézuela de Chavez).

    Les députés radicaux et socialistes se sont-ils posés la question de savoir si le Maréchal Pétain était républicain avant de lui confier les pleins pouvoirs ?

    Tout ce débat autour du caractère républicain du FN est nauséabond car, au delà de manipuler le sens des mots, ce débat sert surtout à détourner la population des réalités du pays (crise financière, crise démocratique, joug de l'europe).

    "lorsqu'un mauvais coup se mijote, il y a toujours une république à sauver" Le Président d'Henri Verneuil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Seghux: à détourner la population des réalités et masquer la propre incurie des partis tradi.

      Supprimer
  14. AVIS !: l'élu en question m a fait deux réponses:

    - rectifiez svp ma position dans votre blog. La démocratie présuppose un temps de réponse ordinaire d'au moins 24h.
    et
    - sans complexe, sans embarras je suis favorable a l'interdiction du fn -cf. Modele allemand- merci de rectifier sans delais

    RépondreSupprimer
  15. @AVIS: il s'est engagé à expliquer pour quoi il veut l interdiction du FN. Je publierai sa réponse quand il me l aura fait parvenir, si il tient son engagement de me la faire parvenir...

    RépondreSupprimer
  16. Le mot République n'est qu'une désignation de la forme de l'organisation des institutions et des pouvoirs publics; cette organisation est décrite dans la Constitution. L'adjectif "républicain" ne peut donc que signifier: dans le cadre ou en conformité avec la Constitution, qui définit le rôle des partis politiques. En gros, républicain = constitutionnel.
    Ainsi, tous les partis politiques ayant déposé leurs statuts et reconnus comme tels, sont forcément légalement constitutionnels, donc républicains.
    Point barre ! Gardons le sens des mots.
    Amitiés
    Penthièvre


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. intervention nette, claire, précise....next... merci

      matador

      Supprimer
    2. @penthièvre: excellent, le seul hic c'est que d une manière générale, les politiques adorent utiliser les mots comme bon leur semble et avec le sens qu ils veulent bien leur donner. Il en va ainsi de "républicain", de "racisme", de "fascisme" , j en passe et des meilleurs.

      Supprimer
  17. @Corto "je suis clairement opposé à cette idée que UMP et PS c'est pareil , même si sur certains sujets ils se rejoignent. Je crois même qu en période de crise l UMP a une longueur d avance questions solutions que le PS"

    J'espère que vous plaisantez....

    Prenons les faits et uniquement les faits : depuis Giscard, le PS et l'UMP (ou le RPR, mais c'est pareil) se partage le pouvoir. Pour quel résultat ? Ils ont mené la même politique à epsilon prêt. Aucun n'a mené la moindre réforme constructive. Sécu ? Rien. Ecole ? Rien. Retraite ? Peau de zob. Economie ? Encore plus d'étatisme. Sécurité ? rien. etc...

    "Je crois même qu en période de crise l UMP a une longueur d avance questions solutions que le PS" Effectivement, 600 milliards de dettes supplémentaire sans la moindre réforme de fond, c'est une véritable avance....

    Les mairies UMP sont aussi endettées que les mairies PS, elles pratiquent le même clientélisme. Dans les faits, dans l'exercice du pouvoir la différence entre l'UMP et le PS a l'épaisseur du papier de Bible.

    Pour revenir à votre question ; "Faut il interdire le FN" je répondrais simplement que ce parti n'est ni plus, ni moins républicain que les autres.

    L'élu avec lequel vous discuté est un sacré con... "La démocratie présuppose un temps de réponse ordinaire d'au moins 24h." Il faut vraiment avoir un QI de 40 pour écrire de telle bêtise surtout de la part de gens qui parlent à tort et à travers pour ne rien dire...


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @skandal: " 600 milliards de dettes supplémentaire...", je croirais lire ou entendre du socialiste revenchard et anti-sarkozystes primaires qui a oublié qu entre 2008 et 2012, il y a eu une putain de crise. Par contre J'en ai quand même entendu un ces jours-ci, Cambadelis, je crois qui admettait que sur ces 600 seuls 400 étaient directement imputables à Sarkozy. Le même qui il y a un an accusait Sarko d avoir "pillé le pays avec ces 600 milliards de dette supplémentaires". Qui sait peut etre que dans un an, ils nous diront qu en fait Sarko n'est responsable qu a hauteur de 100 milliards!

      Les mairies UMP aussi endettées que les PS ? Non, Skandal, tu as faux, il y a des mairies qui sont endettées et il y en a qui ne le sont pas. Il y a des maires bons gestionnaires et d'autres qui ne le sont pas. A droite comme a gauche. C'est aussi simple que cela.

      Avant de le traiter de con, l'élu en question m'a promis de m expliquer pourquoi il fallait interdire le FN. Attendons donc pour voir comment il va réaliser ce tour de force. Si il tient sa promesse...

      Supprimer
    2. "je croirais lire ou entendre du socialiste revenchard et anti-sarkozystes primaires "
      Non, non, c'est simplement un fait.

      "qui a oublié qu entre 2008 et 2012, il y a eu une putain de crise."
      Justement, c'est parce qu'il y avait une crise qu'il fallait réformer puisqu'en France on ne réforme jamais en période croissance. Je peux citer des pays qui se sont réformés en tant de crise bien avant la France : Canada, Suède, Suisse (pour ne citer qu'eux) et pour eux, tout va bien...

      Oui, bon, 400 milliards si vous voulez mais bon, ça change pas grand chose.

      Un soi-disant démocrate républicain qui veut interdire un parti politique ni plus ni moins démocratique et républicain que le sien... Ça me laisse songeur sur l'intelligence d'un tel personnage...

      Je rappelle quand même qu'à l'UMP (et au PS) ils trichent à leur propres élections et que cela ne semble pas les gêner outre mesure alors des leçons de démocratie par un membre de l'UMP c'est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité.

      Supprimer
  18. Le FN est républicain quand il est sert à faire peur aux français et permettre l'élection d'un candidat PS au pire une UMP mais quand il est gagne des villes, là il n'est plus républicain mais un parti de la haine.

    Je ne voterais pas FN car derrière le vernis bleu marine, il y a toujours la vieille garde, le plus drôle c'est que mon épouse a voté FN à plusieurs reprises, j'ai du mal à oublier qu'il est un enfant de l’ère Mitterrand.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. drôle ?
      bof...un rien vous fait rire; mais bientôt faudra pas venir pleurer...
      Matador

      Supprimer
    2. @Grandpas: pas faux, de l'utilité du FN: faire peur aux français et permettre les triangulaires généralement perdantes pour les tradis.
      Mitterrand était un batisseur: il a créé de toute pièce et financé SOS Racisme et donné au FN une existence politique.avec une simple lettre "ordonnant" à la deuxième chaîne de tv de l'époque de recevoir Le Pen à une heure de grande écoute.

      Supprimer
  19. Si on devait interdire les partis qui ne sont pas républicains au sens ou l'entend ton bonhomme, il faudrait tous les interdire à commencer par le sien.

    RépondreSupprimer
  20. j'ai eu ,comme je l'ai déjà dit ici, un petit échange mail avec l'actuel maire de CAEN Bruneau, il y a un mois encore dans l'opposition.. Rare de médiocrité...dans un débat avec Duron ancien maire socialo champion du cumul, Il avait manifestement du mal à comprendre la notion de fonds propres en matière de compta.
    Incroyable mais vrai.
    Après plus rien ne m'étonne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS : signé Matatdor

      Supprimer
    2. @Matador: hélas ou tant mieux , je ne sais pas, mais on ne demande pas à un maire d’être bon en comptabilité. par contre on lui demande de s'entourer de gens compétents.

      Supprimer
    3. vu comme çà...
      Sauf que la médiocrité implique rarement la reconnaissance des talents.
      Rendez-vous à la fin de la mandature...))

      matador

      Supprimer
  21. En somme nul n'a le droit d'exister s'il n'est pas républicain!
    Personnellement, quand je vois la République et tout ce qu'elle nous a apporté depuis qu'elle existe je me satisferais
    parfaitement de voter pour des non-républicains...hélas je n'en vois pas...normal puisque c'est interdit.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  22. En quoi n'est-il pas républicain?
    Pourquoi faire reculer le FN?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @brindamour: ah mais comme toi, j attends la reponse que m a promis cet élu pour comprendre en quoi le FN ne serait pas républicain et pkoi il faudrait l intredire

      Supprimer
  23. Interdire le FN ?
    Ho putasse !
    Parlez pas de malheur !
    Vous ôtez d'un seul coup toute justification à l'existence de.... quasi toute la classe politrouk et merdiatrouk du pays !
    Paulemploi sera submergé !
    Y aura des vagues de suicides ! ( pas que je regrette, mais bon...)
    Les plateaux télés seront désertés, les zeditos des journaux d'opinion redeviendront lisibles ( enfin non, mais si), la populace sera libre, libre, purgée de cette ombre noire, du ventre dont est toujours fécond, bref, vous m'avez compris

    Non, interdire le FN, c'est fermer le seul fond de commerce partagé par les deux partis au pouvoir ( dits de gouvernement, comme s'ils avaient gouverné quoi que ce soit depuis le temps qu'ils sont aux manettes) le PS et l'UMP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: c'est vrai que si on leur enlève le Fn, ça va être nettement moins drôle. UMP et PS retrouveront enfin le besoin de se taper dessus, qui sait à coup d'idées nouvelles ! :)

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP