samedi 26 avril 2014

Ceci est un gros machin...

En fait, je pose cette infographie ici pour ne pas la perdre et si, ainsi, je peux participer à l'éducation des électeurs du 25 mai...




Mais nom d'une pipe en bois, et ce sera la question du jour, ça nous coûte combien tout ce truc là ?

Questions subsidiaire: Au total, combien de gens bossent dans ces 6 institutions européennes ?

Bonne soirée à tous, même en Socialie

Folie passagère 2250.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

32 commentaires:

  1. Pfff le titre m'évoquais un billet porté sur le sexe et toi tu parles d'Europe...
    Le gros bazar doit coûter bonbon, et puis l'Euro est surévalué, tout comme les pilules... Bleues comme le drapeau européen.
    Si ça permet à certains d'atteindre l'orgasme technocratique en chantant l'hymne à la joie, moi ça me casse les c....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'orgasme technocratique ?!?

      Ca a l'air d'aller du tonnerre de Dieu dans les tuyaux, mon Cher !

      Merde, moi qui m'étais arrêtée à l'orgasme intellectuel comme Suprême de Caprice, me voilà plantée en Rade de Brest !

      Supprimer
    2. @Vlad: ah mais attention, tu es dans une maison sérieuse ici, alors parler de sexe , non, merde quand même !
      T imagines le pognon que tout cela doit coûter ??? a une période ou on est a la recherche d économie, tiens si on proposait une baisse de 10% de la dotation de la France à l 'UE, ça ferait combien??? à la louche, 5 milliards au minimum ! Alors la , oui, je veux: orgasme ! Valls annonçant 5% de réduction de notre dotation ! quel pied, quel tollé !

      Supprimer
    3. @Le canasson: Orgasme intellectuel... rien à voir avec le sujet du billet mais nous pouvons en parler, l orgasme intellectuel est tout a fait possible... mais bon, à , l occasion, pas ici :)

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Le titre m'a amusé, bien que je me doutais que l'accroche n'était que de l'esbrouffre^^

    L'UE, je n'en veux plus, quand je dis plus, c'est plus! Les seuls raisonnables dans cette histoire ce sont les suisses!
    Comment les suisses ne font pas partie de l'UE? Alors ils sont pauvres, démunis, accablés de dettes, non?
    Comment non? On nous aurait menti! Ah mais ce sont leurs banques....
    Que nenni, encore que les banques suisses ne se font pas renfluer par l'état, mais l'industrie suisse se porte comme un charme, la Suisse aussi.


    L'UE a tout faux depuis très logntemps, son hégémonie toute puissante mine les états. Aux européennes, je voterai FN.

    C'est simple je ne veux plus que les français se ruinent pour l'UE et je souhaite que la France retrouve de la souveraineté.

    Wauquiez Guaino et leurs copains ont raison, mais ils arrivent trop tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut voter pour ceux qui sont le plus décidés à leur mener la vie dure !

      Supprimer
    2. Voter FN ?
      Mais le FN vote comme les centristes au Parlement Européen ! Ben oui, il y a les mots et il y a les actes. Pas toujours en accord.

      Supprimer
    3. La dame de Waterloo est dans la seule action qui tienne. Voter FN c'est bien, c'est comme on dirait à un toxico, là c'est un politicien, c'est ta dernière chance mon coco... Bon y'en aura d'autres, mais c'est un passage obligé pour atteindre la dernière frontière. Je croise les doigts que quelques abstentionnistes lui emboîtent le pas, juste pour voir.

      Supprimer
    4. @Lady W , Gilly, Djefbernier: je ne sais pas si voter FN pour les Européennes est bien mais si c'est la seule façon de secouer le cocotier pourquoi pas. Hélas je crains qu il ne tombe pas grand chose du cocotier tant tous ceux qui mangent à la soupe européenne ont envie d en reprendre.

      Supprimer
    5. @corto "je crains qu'il ne tombe pas grand chose du cocotier" Un pas "grand chose" est préférable à "rien du tout" Encore faudrait-il passer à l'action du secouage, pour le vérifier :-) Qui sait, quelques grosses noix risquent de tomber si l'on secoue bien le tronc !

      Supprimer
  4. Mais arrête avec ça Corto, c'est stigmatisant de montrer la réalité !

    Pense plutôt que si l'on s'appauvrit économiquement, qu'est ce qu'on s'enrichit humainement !Et c'est le principal tant c'est humaniste ce vivre ensemble européeunionné.


    Vryko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vryko: le Vivre-Ensemble Européen, tu parles quelle chance avons-nous !

      On a fabriqué un monstre qui n a qu une envie c'est de dénaturer les identités nationales pour nous dissoudre sous le pavillon étoilé... ça va pas etre simple de lutter. :)

      Supprimer
  5. il y aurait dans les 15 000 fonctionnaires je crois et tous très largement rémunérés, même les techniciennes de surfaces sont hyper bien payées, alors je te dis pas les chefaillons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: 15000 je ne sais pas, mézavi bien plus. le genre d usine ou tu as plus de chefs que d indiens. Quand tu pense qu un commissaire européen touche en gros 25 000 euros/mois, soit presque deux fois plus qu un gars comme Hollande par exemple, ça laisse rêveurs tous les "smicards" européens

      Supprimer
  6. Marine Le Pen devrait se servir de cette infographie pour sa campagne !

    A ce monstre tentaculaire on peut ajouter quelques appendices, notamment les 40 agences créées dans le but d’exécuter des taches spécifiques dans le cadre de la législation de l’UE, réparties en 4 groupes :

    = agences décentralisées, chargées d’exécuter des tâches techniques, scientifiques ou d'encadrement qui aident les institutions de l'UE à élaborer et mettre en œuvre leurs politiques.
    = agences exécutives, aidant la Commission européenne à gérer les programmes de l'UE.
    = agences Euratom créées pour aider à la réalisation des objectifs du traité instituant la Communauté européenne de l’énergie atomique.
    = Institut européen d’innovation et de technologie (EIT) organisme de l’UE indépendant, établi en Hongrie, qui vise à stimuler la capacité de l'Europe à développer de nouvelles technologies, en réunissant ses meilleures ressources scientifiques, commerciales et éducatives.

    Nos contributions doivent valser par centaines de millions pour nourrir ce monstre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille: En centaines de millions ??? Le budget de l Union Européeenne, pour 2011, accroche toi Mireille, est de 143 milliards !! la contribution de la France d environ 20 milliards !!

      Supprimer
  7. Ce machin coûte une fortune aux contribuables concernés, ce n'est sûrement pas un hasard si depuis que l'UE existe,
    tous les pays y adhérant plutôt de force que de gré sont en déficit chronique et que les taxes et impôts divers et variés augmentent . Si on ajoute à celà les revenus de nos politicards nationaux, moi je dis que le salarié de base a du souci à se faire pour entretenir cette bande de cloportes.
    Donc pas d'états d'âme pour voter méchant sans tenir compte de ceux qui racontent que ça ne sert à rien et qui
    nous traitent de populo ( istes...) et bien se rappeler que ces gens là n'en ont rien à foutre du peuple.
    nina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nina: coute une fortune , oui 20 milliards a la France pour 2011 ! soit l équivalent du fameux CICE à Pépère ! Une paille ! Tous les pays en déficits .... oui sauf l'Allemagne il me semble dont le déficit budgétaire est égal à 0% du PIB, c'est donc qu il est possible d atteindre ce 0 quand nous on est à 4%

      Supprimer
    2. @nina " rien à foutre du peuple" oui mais seulement de celui qui paye. Celui qui ne paye pas, parce qu'économiquement faible, est quant à lui, un alibi, pour justifier les sommes que l'on verse, au nom de la solidarité et du vivre ensemble dans l'idyllique société promise mais pas tenue (comme tout le reste)

      Supprimer
  8. Ce gros aspirateur à fric qui ne sert qu'à contrarier notre chef de guerre et qui ne fonctionne pas comme espéré par ceux qui l'ont voulu .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: si l Union peut donner un d’ulcère à pépère, votons UE !

      Supprimer
  9. Je travaille à Strasbourg - guide conférencière pour touriste.
    Je dis - selon sources - que Strasbourg c'est environ 4 000 fonctionnaires européens ; Luxembourg (ville), 25 000 et Bruxelles 40 000.
    Il y a encore Bonn et sa BCE et autres machins que j'oublie.
    Mais c'est sûr c'est un énorme gâteau et beaucoup sont prêt à tout pour y goûter.
    Bonne journée à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Dame Ginette: merci pour ces chiffres. Je vais fouiller un peu tut de même.

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Certes, mais quand on n'aime plus là on compte...

      Popeye

      Supprimer
  11. Un gros machin ?
    Ça ressemble à du Proust ( Marcel, pas Gaspard) lorsque le gilettier Jupin dit au baron Charlus "vous en avez, un gros pétard, vous !" chose inconcevable chez un auteur de cette tenue.....
    Comme quoi, en littérature, le pire peut cotoyer.... le moins pire !

    RépondreSupprimer
  12. Une bureaucratie métastase, c'est dans ses gènes. Il faudrait peu de choses pour réduire drastiquement celle-ci en soutenant l'Allemagne, les Pays-Bas et la Grande Bretagne dans leur souci d'économies. Mais la France bloque par principe, puisque les fonctionnaires nationaux sont au parlement de Paris.

    Je doute par contre que l'arrivée en masse des europhobes à Strasbourg change quelque chose au "gros machin" car celui-ci est en réalité construit contre ce genre d'attaque ! Le parlement de Strasbourg est vu comme un adversaire des exécutifs européens.
    L'incurie crasse de Barroso, dénoncée ouvertement par Angela Merkel qui l'avait traité "d'erreur de casting" lors de sa reconduction, n'a bridé en rien sa carrière de parasite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne sait pas trop, en effet, ce qu'un parlement strasbourgeois à majorité europhobe
      pourrait apporter comme bienfaits mais en tout cas, pour tenter de le savoir il convient
      d'essayer. Pour ma part, je ferai mon possible, nous n'avons rien à perdre..

      Supprimer
    2. @catoneo et Nouratin: tout le problème est de savoir à partir de combien de députés européens europhobes ou eurosceptiques les choses pourraient-elles évoluées favorablement, c'est à dire dans le sens de moins d 'Europe et de plus de souveraineté nationale. Dès lors et à lire cette précédente phrase, vous voyez l'ironie du truc...

      Supprimer
    3. Ben woui, pour lever les doutes, il convient d'essayer !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique