lundi 14 avril 2014

L'effet Sarkozy


Vous vous rappelez sans doute de la tribune qu'avait paraître Sarkozy, dans le Figaro, à 3 jours des élections municipales. Elle est ICI. On venait d'apprendre que son avocat et lui avaient été mis sur écoute par quelques juges fouineurs...

Dans celle-ci, il disait entre autres choses: "Il est aujourd’hui de mon devoir de rompre ce silence. Si je le fais, c’est parce que des principes sacrés de notre République sont foulés aux pieds avec une violence inédite et une absence de scrupule sans précédent. Si je le fais par le moyen de l’écrit et non celui de l’image, c’est parce que je veux susciter la réflexion et non l’émotion."

On a dit que cette tribune ne fut pas sans effet sur les résultats de la droite aux municipales. Possible, en attendant, et quoiqu'on puisse penser du bonhomme, quel homme politique, aujourd'hui en France, est capable de susciter cela:

- Hausse des ventes du Figaro ce jour-là: + 122%
- 355 000 visiteurs payants sur le site du journal
- 2 millions de "like" sur facebook

Quel autre homme politique ? Aucun.

Folie passagère 2230.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

27 commentaires:

  1. Effectivement : aucun autre.
    Il faut dire que, en France, il y a actuellement un désert politique hallucinant.
    Même chez les jeunes, s'il y a beaucoup d'ambitions, je ne vois encore aucune stature apte à la Présidence.
    Même s'il y en a quelques-uns (mais vraiment très peu) un peu "moins pires"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: a droite, j en vois quelques uns, en devenir, pas encore prêts, même si certains ont déjà" oeuvrés", mais qui devraient d'ici dix ans être aux premières loges: Bruno Le Maire, Wauqiez, le petit gars qui l'a emporté à Tourcoing Darmanin, Delbar à Roubaix, Peltier, ou encore la jeune maire d un arrondissement de Paris Dalki ou un truc comme ça

      Supprimer
    2. @ Corto
      Oui. Quelques-uns, mais si peu...
      Pour moi, Le Maire est "out". Pourtant je l'avais parrainé lors de ma (très très) brève adhésion à l'UMP. Mais il n'est pas franc du collier. Je ne lui pardonne pas sa "trahison" lors du combat de coqs de novembre 2012. Même si, depuis, Fillon a prouvé qu'il méritait amplement sa réputation de manquer de courage.
      Wauquiez (de ma région) pas mal, très bien perçu localement, mais très ambitieux...

      Supprimer
    3. https://www.contrepoints.org/2014/04/15/162975-wauquiez-le-luxembourg-et-la-theorie-economique

      quand a l ump ils arreteront de faire du socialisme, peut etre que je voterais pour eux

      Supprimer
  2. Aucun... C'est bien cela le drame... C'est à ce demander comment il a pu perdre en 2012....

    Ha oui, je sais, son bilan...

    Je rebondis sur ce que dis Franzi, on va se taper pendant encore 20 ou 30 ans les "jeunes" de l'UMP de la même façon qu'on se tape de 30 ans les Royal, les Fabius, les Sapin et toute une clique d’insupportables personnages qui ont pourtant fait moult fois la preuve de leur incompétence...

    Quand je pense qu'on va se coltiner du Copé, de la Morano, du Bertrand ou je ne sais qui d'autre pendant encore 20 ans, ça me fous le cafard...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Skandal
      Pas son bilan, bien au contraire.
      Outre les crises mondiales, il a du lutter pied à pied contre les syndicats inconscients et égoïstes.
      On ne peut lui reprocher de ne pas avoir fait ce que les gauchiasses et autres privilégiés l'ont empêché de faire.
      En outre, si les abstentionnistes, les voteurs "blanc" et ceux qui ont misé sur le plus mauvais canasson avaient su ce qui les attendait, je pense que même les plus bas bas* du front auraient essayé de réfléchir.

      * Ce n'est pas un doublon ;-)

      Mon défi : trouvez-moi quelqu'un qui aurait toléré de Sarkozy ne serait que 1/10e de ce que nous fait subir l'Huître de service. Bon courage, et bonne chasse !!!... :o)))))

      Supprimer
    2. @Skandal: si seul son bilan avait conduit a sa défaite... c'est oublier tout le reste.
      Morano pour moi elle est définitivement grillée, Bertrand est gentil mais vaut pas tripette, et Juppé, je n y crois pas trop. L'angoisse: Copé
      le non cumul des mandats devrait pouvoir apporter du sang neuf

      Supprimer
    3. "le non cumul des mandats devrait pouvoir apporter du sang neuf" J'espère !!!

      Et des personnes de l'entreprise si possible !!! Ras le bol des avocats et des fonctionnaires !!!

      Supprimer
  3. Et la relève elle est là :
    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=9n9Hc4-Xltw
    Quand on pense que ce sont ces jeunes là qui sont destinés à diriger notre pays, ce n'est pas cela qui va nous remonter le moral....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michelle: ah oui alors, ils font peut les p'tits connards de science Po, formatés dès le post-bac, les héritiers de Descoings, ça craint, pseudo gauchistes progressistes;
      A nous faire regretter les vieux rogatons :)

      Supprimer
  4. Tout à fait exact. Ce type fait toujours un tabac, quoi qu'il dise ou -plus rarement- qu'il fasse.
    En substance, il suscite soit l'amour le plus aveugle soit la haine du même calibre, ce qui suffit à
    couvrir une très large part de l'opinion.
    Que veux tu, la nature humaine est ainsi faite...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: reste a savoir s il pourra revenir aux affaires ( sans jeu de mots )

      Supprimer
  5. Le Parti socialiste est en voie de disparition, mon cher Corto, et tout ce qu'ils ont trouvé comme tête de liste pour les Européennes, à l'UMP, c'est Alain Lamassoure, né en 1944 !
    J'ignorais même qu'il fut encore vivant, c'est vous dire !
    Alors oui, Nicolas Sarkozy peut encore représenter un espoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne : Lamassoure, pas brillant en effet ! et ce n'est guère mieux pour les autres même si le choix est celui de l assurance de les voir élus.
      Quant a Sarko, il reste le seul a droite à pouvoir gagner à droite, avec peut etre Juppé dont on nous dit, étrangement, tant de bien depuis quelques temps

      Supprimer
  6. Sarko à fait un tabac avec le figaro , Hollande fait un tabac sur les marchés et salons , ce week-end ses oreilles ont du sifflé , entre le mettre à la baille et l'expédier sur la lune il y avait du choix , c'est vrai que j'étais sur l'Ile de ré .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude Henri: à 13 ou 18% d opinions favorables, je doute que les pro-hollande, il en eretse, se font discrets sur les marchés. Comme d ailleurs dans la gauchosphère.

      Supprimer
    2. "Comme d ailleurs dans la gauchosphère." Tu n'es pas allé lire Nicolas, alors : il se fout (bizarrement) de la droite qui gueule contre les réformes-mêmes contre lesquelles la gauche s'était arc-bouté et qu'elle s'apprête à appliquer maintenant (de tête, il s'agit de la modération des APL) ; tant de mauvaise foi, au propre comme au mal-propre, ça dépasse l'entendement !

      Supprimer
    3. @Al West: il y a belle lurette que la mauvaise foi de ce Nicolas ne m étonne plus,Tiens, je vais aller y faire un tour.
      modération !! comme tu y dis, il s'agit plutot de suppression totale pour les étudiants non boursiers !

      Supprimer
  7. Faire vendre du papier n'est pas gage de popularité pour un homme politique. Je gage que DSK au temps du Sofitel a fait aussi bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. @Pangloss: faire vendre du papier est un gage de popularité, popularité qui peut etre positive ou négative. Par contre, les 2 millions de " like " sont bien un gage de popularité postive, de même que la plupart des 355 000 connexions payantes, va voir si un autre est capable de faire cela.
      Réfléchis un peu ! :)

      Supprimer
    3. C'est tout réfléchi: j'ai eu le temps depuis 2007. Sarko n'est pas ma tasse de thé. Il m'a déçu. Hollande ne m'a pas déçu, lui. Parce que je ne lui ai pas fait confiance dès le départ.

      Supprimer
  8. Tiens, en attendant, une petite phase nostalgique (pas pour te faire enfler les chevilles, mais quand même, quel visionnaire ce Corto), flash-back, ça fait du bien de te relire...

    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Al West: c'est vrai que c'est sympa de se relire, surtout ce billet qui mériterait une rediffusion, non ?
      Biz

      Supprimer
    2. Si, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je l'ai lié.

      bZh aussi ;-)

      Supprimer
  9. Je ne suis pas objective : je soutiens Nicolas Sarkozy contre vents et marées. Cependant, je ne regrette pas aujourd'hui qu'il ait perdu en 2012 (de peu, juste ce qu'il faut pour que sa défaite soit évidente, mais avec suffisamment de voix pour que ses prises de position aujourd'hui soient légitimes).
    Pourquoi, moi, sarkozyste dès 2007, suis-je satisfaite que la gauche ait accédé au pouvoir suprême ?
    Simplement pour assister au délabrement du PS actuel, pour que les Français qui n'ont pas connu Mitterrand, ou avaient oublié ce qu'est le socialisme au pouvoir, se rendent compte de la capacité de nuisance de cette gauche donneuse de leçons.
    Imaginons un instant que NS ait été réélu : comment aurait-il pu mener ses réformes avec si peu de popularité, la fronde des syndicats, des médias, de l'opposition qui aurait eu beau jeu de clamer sur tous les tons : "Avec nous, le changement, c'était maintenant !". Comme le fait Marine aujourd'hui...
    Au lieu de cela, nous avons pu assister jour après jour à la lente descente aux enfers de Hollande et du PS confrontés à la realpolitik. Les Français ont subi les hausses d'impôts, la baisse des revenus, les promesses non tenues, les mensonges et les insultes. Ils ont vu l'incompétence de toute cette clique, son arrogance. Ils ont découvert les deux poids, deux mesures de la logique de la gauche : je fais la même chose ou pire, mais moi, c'est normal, je suis le camp du Bien. Ils ont même réussi à ouvrir les yeux des Français sur l'enfumage récurrent ! Même les manifs contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie ne font plus recette !
    Bref, la plupart de nos concitoyens voient rouge quand on leur parle du socialisme. Ce qui est une très bonne chose.
    Mon seul regret : le mariage homo. Un dommage collatéral qui marquera durablement les sensibilités.
    Il fallait que la gauche revienne au pouvoir démontrer son incapacité à gouverner, sinon elle se confortait dans l'opposition. Comme le fait Marine...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique