mardi 8 avril 2014

Discours de Manuel Valls: La parole publique est devenue langue morte !


J'ai donc écouté le discours de politique générale de notre nouveau Premier. Alors autant le reconnaître de suite, il est nettement moins pénible à écouter que son prédécesseur; nous avions un grand mou nantais, nous avons maintenant un nerveux catalan. Voilà, j'en ai fini avec les compliments. Passons au reste.

Et le reste est plutôt inquiétant. Car oui, il y a de quoi être inquiet lorsque le chef de gouvernement nous annonce que les 50 milliards d'économies promis se feront de la façon suivante: cure d'amaigrissement de 19 milliards pour l'Etat, de 10 milliards sur la sécurité sociale et de 10 milliards sur les collectivités territoriales... et se rendre compte que 19 + 10 + 10 font 39 milliards et pas 50 ! Et hop ! 11 milliards d'escamotés ! Pour les 19 milliards d'économies attribués à l'Etat, il en va comme pour les 10 de la sécu et les 10 des collectivités, aucune précision: Qui va trinquer ? Quand? Comment ? Avec quelles conséquences ? Là mystère. Un mystère auquel nous devrions nous habituer puisque cela fait depuis le 14 janvier que Hollande, Valls maintenant, nous promène sur le sujet; pas de quoi non plus rassurer Bruxelles.

30 milliards de baisse des charges pour diminuer le coût du travail et la même faim de savoir: Supportés par qui ? Ou ? Quand ? Comment ? Le flou demeure. Encore et toujours; faut-il y voir le signe que Manuel Valls aurait été touché par la grâce de hollande: quand y a du flou, c'est qu'il y a un loup... Le loup, c'est peut-être cette promesse de suppression des charges pour l'employeur d'un salarié payé au Smic dès 2015 qui devrait sans nul doute booster l'augmentation du nombre de salariés payés au Smic. Un comble !

Les régions ? Diviser par deux leur nombre d'ici 2017. Bâtir de grosses entités régionales suffisamment puissantes pour contrebalancer le pouvoir central. A terme, la disparition de l'Etat-Nation au profit d'une Europe des régions ! Il ne faudrait pas me pousser beaucoup plus pour voter FN aux Européennes ! Quant aux départements, Valls nous annonce leur quasi suppression d'ici 2021!  Pense-t-il faire fi des résistances des élus locaux pour parvenir à ses fins ?

L'objectif de réduire la part du nucléaire à 50% en 2025 est maintenu sans que l'on sache trop comment il va s'y prendre. 11 ans pour y parvenir ? Mais qui peut croire en cela ? Les seuls écolos peut-être et les adeptes des moulins à vent par dizaines de milliers défigurant plus encore nos paysages... De la même façon, comment peut-on croire que d'ici l'été, un projet de loi sur la transition énergétique sérieux peut être présenté...

La réforme des rythmes scolaires ne sera pas remis en cause mais son "cadre réglementaire" pourra être adapté après consultation avec des parent, des enseignants et des élus. Autrement dit, on déboucle ce qui avait été bouclé.

Et c'est à peu près tout. Pas tout à fait cependant car en préambule, il reconnaît que "la parole publique est devenue une langue morte" et bien voilà un point sur lequel nous sommes d'accord ! Et son discours tout d'imprécisions,de formules toutes prêtes et de démagogie fait n'est pas prêt de la ressusciter. J'aurais aimé un discours de vérité, n'est-ce pas ce qu'il promettait en introduction, je reste sur ma faim et avec cette impression curieuse d'un discours mal préparé. De l’efficacité dans la parole, certes, mais je crains que de la parole aux actes, Valls n'aie pas le loisir de faire ses preuves. Comme à l’Intérieur. 

Mais ne soyons pas chien, laissons à Manuel Valls le soin de conclure ce billet: "Je ne suis pas sûr de savoir très exactement quelle est l'attente de nos concitoyens."

Folie passagère 2221.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

32 commentaires:

  1. Complètement en phase et avec vos propos et avec vos craintes.
    L'ennui en moins, c'est bonnet blanc et blanc bonnet. Quant au concret, comme d'habitude : rien de rien !
    Enfin, ça vaut toujours mieux qu'une annonce promettant encore plus de gazage et embastillage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: l un n empêche pas l autre et si tu veux mon avis, le nouveau sinistre de l'Interieur ne devrait pas déplaire à l'ancien.

      Supprimer
  2. MERCI ! merci de m'avoir fait un résumé du discours de Valls , j'ai pu profiter un peu du soleil à la place d'écouter des sornettes. Ce qui m'étonnera toujours , depuis mai 2012 , est le fait que le premier sinistre et le gros mou parlent toujours " 2025 "et même plus pour leurs projets d'avenir . De deux choses l'une; ou ils s'en foutent en disant que ceux qui prendront leur place sauront faire le boulot , ou ils espèrent être toujours en place , et là j'espère qu'on les aura mis dans un cul-de-basse fosse .
    "Je ne suis pas sûr de savoir très exactement quelle est l'attente de nos concitoyens." On paut lui répondre , nous on sait " BARREZ-VOUS !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: ah mais que veux tu , ils se projettent dans l avenir faute de pouvoir nous faire prendre des vessies pour des lanternes au présent.

      Supprimer
  3. "Valls n'est pas le loisir de faire ses preuves"hum hum
    Sinon comme claude-henri,merci de résumer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen: ha, he, j étais sous le coup de l'émotion alors une petite faite de rien du tout vaut mieux que tous les mensonges de Valls , non ?

      Supprimer
  4. le problème, c'est que ce type a un certain talent oratoire, et çà, les français z'aiment bien....la forme plus que le fond...

    MATADOR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mtador: talent oratoire ??? pas d accord, je le trouve monocorde et saccadé. Et sans grand talent, sauf quand il parle sans notes. Par contre, oui, il joue sur la com' à fond, un vrai petit Sarkozy. mais les dicours genre, il faut de la justice, je suis patriote, j aime la France qui m a donné la chance de, etc... a d'autres ! si le Français moyen est assez con pour y croire...

      Supprimer
  5. Un résumé en si peu de temps chapeau !

    Les économies sur les dotations des collectivités locales : nous devinons qu'elles seront compensées par nos impôts. Quand je pense qu'Hollande et certains membres du gouvernement, annonçaient une pause fiscale

    En ce qui concerne les réformes territoriales ( diminution nbre régions et départements, mille-feuilles territorial) j'éprouve le désagréable sentiment qu'une fois de plus on nous prend pour des idiots, puisqu'elles sont prévues devoir débuter (palabres, débats, mise en œuvre) en dehors du présent quinquennat.

    Conclusion : à part ceux qui verront leur pouvoir d'achat augmenter par suite des exonérations de charge sur bas salaires, je ne vois pas en quoi les autres français pourraient être satisfaits de ce discours, qui de plus n'est qu'un discours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille: C'est la technique du plus c'est loin ( dans le temps ) plus c'est bon ! on fait miroiter mais... c'est une incitation à reconduire en place ceux qui proposent cela.

      Mias qui, peux tu me dire, qui verra son pouvoir d achat augmenter ? ceux à qui Valls a promis 500 euros de plus aujourd'hui, sur un an ? En gros, revenir sur la re-fiscalisation des heurs sup sans en avoir l air !
      Tout cela est bien jeanfoutre, je trouve.

      Supprimer
    2. La défiscalisation des heures sup permettait dans de nombreux cas, une augmentation bien plus substantielle que les 500 €/an. La mesure annoncée :environ 41€/mois (hors 13è mois) mais c'est toujours mieux qu'une augmentation d'impôts équivalente ou supérieure. Chacun d'entre nous a des niveaux différents, en savons quelque chose ;-)

      Supprimer
  6. L'effervescence post municipales va retomber, Valls va pouvoir continuer la politique de son prédécesseur, changeant simplement la forme du discours, pour les actes, on attendra encore un peu...:Le bla-bla passera, les Français adorent les beaux parleurs et, reconnaissons à celui-ci un certain charisme. En gros s' il est aussi efficace à Matignon pour redresser la France, qu'il l'a été à l'intérieur pour faire baisser la délinquance...malgré ses coups de menton...seules "les jeunes filles en tailleurs" ont eu à pâtir de ses crises d'autorité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: tu fais bien de le rappeler : il ne faudrait pas que tout ce beau discours fasse oublier la déculottée qu ils ont pris. Sévère ! alors on va attendre, pour voir, comme au poker, mais sans grande illusion sur les talents de piètre bluffeur de ces socialistes de pouvoir.

      Supprimer
  7. Moi non plus, mon cher Corto, je n'ai pas eu le loisir d'écouter ce discours.
    Vous lisant, je me dis que ce n'est même pas la peine d'essayer de le récupérer ici ou là.
    Je ne suis pas du tout surprise du manque de clarté dans le décompte des économies qu'il faudra engager. C'est même le contraire qui m'aurait étonnée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: la ou Valls est, pour l instant, fort, c'est qu il donne l impression d être clair. Il "offre " 500 euros / an, aux bas salaires mais oublie de dire que grosso merdo cela compensera la re-fiscalisation des heures sup adoptée sous Ayrault. Et tout le reste est a l'avenant.
      Oui, j ai été déçu car j imaginais, sans trop y croire, Valls être capable de plus de vérités dites et de moins de langue de bois.
      Et personne pour soulever l aspect "européiste" de son idée de réduire le nombre de régions.

      Supprimer
    2. Tout comme Guaino, je n'accorderai pas mon vote au représentant de l'UMP,

      Supprimer
    3. aux européennes

      Supprimer
  8. Il avait un "plan com", il l'a réussi. Ce soir sa compagne va le féliciter : "tu étais super, chéri, le gros mou du château a dû faire dans son froc !"
    A part cela, on reste dans les effets d'annonces comme sous le quinquennat précédent.
    Si des mesures sont prises un jour, elles seront financées par la dette en attendant que la classe politique se réforme, car c'est bien de cela qu'on parle. Gag !
    Il a fait l'école du rire... et s'en est fait virer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Catoneo: Il l'a réussi ??? ah bon, qui peut croire cela ? Les pipeauteurs qui nous disaient ne pas vouloir votre la confiance et qui comme un seul homme l ont voté ...

      Supprimer
  9. Vous savez, j'ai un don, je sais lire entre les lignes et je vois bien que ce discours vous a plu. ; ))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Didstat: c'est cela, oui, et ma grand mère elle bat le beurre ...

      Supprimer
  10. Si j'ai bien compris, il est prévu 50M de dépenses en moins et 30M de charges en moins qu'il faudra financer par ailleurs soit 80M en tout dans trois ans dont seuls 39M semblent trouvés. Cela nous assure des lendemains qui déchantent.
    Faut-il que le rata soit si bon pour que 306 députés trouvent que cela mérite une bonne confiance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ifuku: et oui, 306 députés ont dit oui ! 4 de plus que pour Ayrault , Valls est champion-pion-pion ! et tant pis si on enfume les Français avec des promesses dont certaines courent jusque 20206... la soupe est bonne !

      Supprimer
  11. On ne peut pas ne pas se prosterner devant le cosmopolitisme, on ne peut pas veiller devant les lieux de culte républicains, on ne peut pas ne pas être en phase avec ce nouveau monde qui s'offre aux puissants progressistes et saccage les pays...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: Comme on ne peut pas croire à un discours qui vise si loin quand les Français ne visent qu'à boucler leur fin de mois.

      Supprimer
  12. 50 milliard d'économie, il y en a qui rêve, parole de mon fils de 14 ans quand il a entendu la promesse de valls.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Ton fils na pas l age d'être un sage et pourtant ... :)

      Supprimer
  13. j ai bien aimer aussi le 19+10+10=50, bon il a ete a l ecole en france, et avec hamon aux manettes ca ne vas pas s arranger, mais si on prend les chiffres comme ils devraient l etre, la base de depart c est le deficit prevu pour 2014 : 74 milliards peu ou prou similaire a 2013, on est loin des 3% de deficit.
    pour memoire la marge brute des entreprises allemandes est de 40% en france de 28%, c est 12% represente 140 milliards il y a encore du chemin a faire.
    quant a la baisse des charges sur les bas salaires, on ne peut que souscrire, mais depuis 2013 (vote en catimini le 30 decembre 2013 avec effet retroactif au 1er janvier) la part patronale de la mutuelle est a declarer comme revenu par les salaries, en moyenne c est 700 a 800€ a declarer dans ses revenus pour des sommes non percues.

    RépondreSupprimer
  14. Des paroles, des paroles...et des actes pour l'essentiel prévus pour après 2017; pas trop difficile comme exercice.
    Par ailleurs, avec la bande de ministres actuels qui sont les mêmes nuls qu'avant, ça m'étonnerait que ça aille bien loin.
    Et je ne parle pas des prochains secrétaires d'état sauce hollandaise.
    Et quand le PS aura fait 20% aux européennes, quelle sera la marge de manœuvre côté légitimité?
    Bref, pas très brillant comme avenir. Au mieux, ça apporte un peu de calme, jusqu'à ce qu'un clash se produise (avec l'UE, les taux d'emprunt, des manifs de tous bords, ou une rébellion des ailes gauches).
    Hollandie, morne plaine.

    Penthièvre

    RépondreSupprimer
  15. Du baratin creux, il ne fallait pas s'attendre à autre chose. De toute façon, leur politique (si l'on peut appeler ainsi ce
    catalogue mal foutu) n'est même pas financée et tout le monde le sait. En bon Socialo, Valls va encore nous faire perdre
    des mois précieux, trois ans probablement, au cours desquels nous nous enfoncerons encore plus profondément dans
    la dette et la gabegie. Mais bon, on les a voulus, on les a eus!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  16. Le coup des régions, c'est pour pouvoir mieux effacer nos frontières nationales:

    http://www.ndf.fr/nos-breves/09-04-2014/valls-annonce-une-nouvelle-carte-des-regions-definie-par-la-loi-au-1er-janvier-2017-des-regions-ou-des-euroregions?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ndf-fr+%28Nouvelles+de+France%29#.U0ZyLvl_uLQ

    RépondreSupprimer
  17. Langue morte, ça doit pas être bien pratique pour les cunilingus...
    Ceci dit, certaines préfèrent abréger les préliminaires, c'est plus vite bâclé et on peut aller dormir

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP