mardi 22 avril 2014

Délinquance: à chacun sa spécialité !


C'est bien, on avance, on sait qui fait quoi en matière de délinquance dans le Rhône. Reste à faire pareil pour chaque département (en supposant qu'on ne le sache pas déjà)...

Je ne suis pas sûr qu'il y a encore un an ou deux, un journal, tout régional qu'il soit, eut le courage ou la démence de faire paraître ce genre d'article. Gageons que les forces progressistes vont hurler au racisme et à la stigmatisation.

Folie passagère 2243.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

45 commentaires:

  1. Le travail du graphiste qui a dessiné les pictogrammes est à saluer.

    Ta trouvaille aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West, les prostituées africaines sont bien pâles cette année !

      Supprimer
    2. Ah bah, la Bulgarie, la Roumanie, l'Albanie, la Russie et l'Ukrainie, n'est-ce pas l'Afrique -du nord ?

      Supprimer
  2. Entre les catégories "petits vols" et "trafic de stupéfiants" je suis étonnée que pour celle des "agressions verbales" et "petits viols de sales p.... françaises" Le Progrès, (courageux mais pas trop) n'ait pas trouvé une "petite" place...
    A moins que e département de l'Essonne ait l'exclusivité de ces crimes classés dans les "faits divers".

    Sur Atlantico, Benoît Rayski nous interpelle : "Ce qui s'est passé dans cette ville de l'Essonne donne envie de vomir. Mais aussi permet de s'interroger sur une surdité collective"
    "Le Parisien en a fait quelques lignes. Et ça a été relayé un peu par Valeurs Actuelles"
    RAS par les autres médias. Pourtant, je suppose que le département de l'Essonne n'est pas le seul à connaître ces faits divers particuliers...
    http://www.atlantico.fr/decryptage/france-orange-mecanique-evry-violee-parce-que-toutes-francaises-sont-toutes-putes-benoit-rayski-1044244.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sur LCP dimanche, l'illustre et inénarrable Caron à traité de tous les noms le directeur de Valeurs actuelles qui justement faisait sa une sur le " fait divers " en question, les insultes étaient à la hauteur du personnage, je rêve du jour où un mec courageux lui collera une bonne branlée et si le mec en question pouvait faire parti de la diversité tant appréciée de monsieur Caron, je lui filerait la Légion d'Honneur.....

      Supprimer
    2. @Mireillel: ce viol a Evry est non seulement un scandale mais pis il a été passé sous silence par les grands médias. Il faut dire que sauf erreur de ma part, ça c'est passé dans la ville de Valls , la veille du premier ou second tour des municipales. fallait pas gâcher les élections. Après, un fait divers chasse l autre, trop tard!

      Supprimer
    3. @Boutfil: Caron, je ne le supporte pas, le gauchiste bas du front, prévisible, un petit roquet sans interêt à qui il a manquer quelques bonnes paires de baffes.

      Supprimer
    4. @BOUTFIL @corto
      Un comble ! A l'occasion de la promo de son dernier livre, j'ai entendu Caron affirmer que les tenants de la "pensée unique" étaient aujourd'hui non pas ceux de la gauche bobo, mes les intellos et journalistes de la droite réac, qui envahissent les médias.

      Supprimer
    5. @Mireille: je l ai entendu aussi dire un truc du même genre. Ce gars ne vaut pas tripette mais il a raison sur un point, les commentateurs de droite sont de plus en plus visibles sur les plateaux télés ou radios ce qui est une bonne nouvelle et peut etre un indice que la pensée bobo de gauche ne suffit plus.

      Supprimer
  3. Magnifique! "Le Progrès" progresse, c'est le moins qu'on puisse dire mais, en effet, cela risque de
    déplaire en Haut-Lieu. D'autant que lorsque les malfaiteurs en cause sont qualifiés "locaux" l'auteur
    se trouve obligé d'ajouter "groupes des cités".
    Autrement dit, selon "Le Progrès" toute la délinquance bien de chez nous est désormais le fait
    de coquins immigrés ou de voyous issus de l'immigration.
    Cela allait sans dire mais va encore beaucoup mieux en le disant!
    La "diversité enrichissante"...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: tu vois le mal partout, sale ouaciste. mais c'est vrai, c'est étonnant qu un journal est produit ce genre de documents. je ne pense pas que Le Monde, Le Figaro, ou libération auraient osé

      Supprimer
  4. On aurait pu ajouter :
    Escroquerie financière, imposture et esclavagisme financier : Européens, Proche-orientaux et Nord-Américains (Bruxelles, Berlin, Tel Aviv, Dubai, Qatar, New-York, ... )
    A chaque origine sa spécialité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alain Bar: certes, mais la délinquance que tu évoques n indispose pas le pekin moyen au quotidien.

      Supprimer
    2. Il me semble que si... je pense à tous ceux qui se font embarquer dans la spirale des crédits à la consommation parce qu'on les a enfumés au moment de signer et qu'ils n'ont pas su lire les lignes en police taille 2 qui stipulent qu'ils paieront des intérêts toute leur vie avant de pouvoir espérer rembourser le capital, , les retraités qui se voient privés d'une partie de leurs pensions, les institutions telles que les villes ou les régions dont les gestionnaires jouent au loto avec les fonds investis dans des placements toxiques.... ça touche tout le monde en fait !

      Supprimer
    3. Pardon pour les fautes d'accord et de typographie.... j'ai envoyé trop vite !

      Supprimer
    4. @Alain Bar: dans le cas des crédits a la consommation, je ne vois pas ou est la délinquance: il y a d un coté des banques qui proposent des crédits et de l autre des gens qui les acceptent. maintenant oui, certain que des banques abusent de la naïveté de certaines gens. Ces mêmes gens qui ne refléchissent pas a deux fois quand elles signent ce type de crédits. Qui est en faute ? la banque, l'emprunteur, pour moi, il y a du 50/50 pour schématiser.

      Supprimer
    5. CORTO parfois les gens signent ces crédits parce qu'ils n'ont plus d'autre choix avant les huissiers, ils savent bien qu'ils se mettent la corde au cou mais ils ne peuvent pas s'en sortir autrement et , oui, je suis d'accord avec Alain, quand on prends des intérêt des 20 % comme c'est le cas pour ces crédits, c'est de la délinquance

      Supprimer
    6. Non, pas d'accord avec Bar : Il confond un métier avec une origine, et exagère les accidents tout en feignant d'ignorer que ce métier est utile globalement.

      Quand je vais chez mon banquier ou mon dentiste, je sais que j'aurais une contrepartie de ma dépense, même s'il est possible que je dépense un peu trop.
      Dans le cas d'un délit, à moins de considérer que cela aurait toujours plus mal se passer... on n'y gagne rien !

      Amike

      Supprimer
    7. Alain, et ces types ne sont jamais jugés... Vache folle, viande de cheval, subprimes, personne n'a ramassé parmi les responsables.

      Supprimer
    8. Prêter à un taux usuraire est un délit.
      Sauf quand on ne se fait pas prendre, bien sûr...

      Supprimer
    9. @Corto, @Amike, Je comprends ce que vous voulez exprimer en relevant que les gens ne sont pas obligés de signer un contrat qu'on leur présente. Certes, dans l'absolu vous avez raison. Mais ça c'est sans tenir compte des pratiques illégales des banquiers. En effet :

      - beaucoup de gens n'ont pas la compétence de se rendre compte si un contrat est légal ou non. Or pour m'être plongé dans la lecture de contrats de grandes banques pour le compte d'amis endettés et en difficulté, j'ai pu constater que de nombreux contrats de ces banques pourtant hyper-reconnues ne respectent pas la loi (manque d'information légale notamment sur le TEG, et le vrai coût du crédit). Sans ces infos personne ne peut se rendre compte de ce que va représenter son endettement réel et prendre une décision en toute lucidité.

      - on a beau être libéral comme je le suis, il est difficile d'accepter que les banques ne fassent pas leur métier de banquier vis à vis des entreprises en refusant des crédits, et acceptent avec empressement dans le même temps d'endetter le chef de cette entreprise à titre privé, pourtant sur la base des mêmes chiffres (si l'entreprise ne doit pas réussir, comment son chef d'entreprise le pourrait ?). Evidemment lui n'a pas le choix de refuser, car il a des salariés à payer, des charges à financer...En cas de soucis ils pourront ainsi le poursuivre toute sa vie (et celle de ses héritiers soit-dit en passant) alors que ce n'est pas l'esprit de la loi sur l'entreprise à responsabilité limitée, en France, précisément. En revanche quand les banques coulent, c'est le contribuable qui paie, ce n'est pas le banquier.

      Sincèrement plus je vieilli, moins j'ai d'estime pour les banquiers à qui je ne dois strictement rien et qui ne me rendent que très peu de services pourtant fortement rémunérés (A titre personnel je paye en cash 90% de mes achats comme tout le monde en Asie mais malheureusement la société est ainsi faite qu'on ne peut pas complètement zapper ces engeances).

      Supprimer
  5. AVIS ! ça n a loupé, ce sont les jeunes socialistes qui s'y collent:

    http://www.jeanmarcmorandini.com/article-319883-l-incroyable-tableau-sur-la-delinquance-par-nationalite-qui-fait-scandale.html

    ce seraient bien que ces petits cons demandent aussi aux délinquants de s'excuser , non ?

    RépondreSupprimer
  6. Pour une fois qu'un canard dit la vérité, ça fait scandale. On marche sur la tête. Ce pays est définitivement foutu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: il faut voir sur twitter les levées de boucliers contre le Progrès, Le premeir qui dit la vérité, il doit etre exécuté...

      Supprimer
  7. bonjour !
    et oui, ca n'a pas loupé :
    autant il est évident que immigration=pauvreté=augmentation de la délinquance,
    autant vouloir découper en tranche tel ou tel style de délinquance par type d'immigré
    me sembler prêter le flanc aux contestataires.
    comment est monté l'article en question ? il a intérêt a être solidement argumenté !

    Tiens, ce soir en rentrant du travail que vois-je en passant en voiture sur le trottoir ?
    un jeune de 15ans maxi qui fout une bonne beigne à une jeune fille de son âge !!
    la richesse de la france quoi !

    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jmespe: bien sur que le Progrès est un peu léger dans sa démarche et avec cette infographie mais je ne jetterai pas la pierre a toute personne ou journal qui tentent, contre vents et marées, de demontrer qu il y a bien un lien entre immigration et délinquance contrairement à ce que la bien pensance nous impose depuis tant d années.
      Ce qui ne veut pas dire qu il faille dire que toute la délinquance est liée a l immigration.

      Supprimer
  8. tout à fait à part ,
    auriez vous des nouvelles de koltchak , par hasard ?

    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jmespe: non tu as raison ça fait un petit moment que je n en ai pas eu ni vu debillets sur son blog. J imagine qu il doit etre en vacances

      Supprimer
    2. En vacances, ou en plein rush...

      Supprimer
    3. son dernier billet date de la semaine dernière, il est certainement en train de buller avec ses petits

      Supprimer
    4. Quand il s'absente un moment c'est en général pour le boulot, d'après ce qu'il m'avait dit une fois, lorsque je lui avais demandé si tout allait bien, après plus d'une semaine d'absence. Sans doute est il entrain d'aiguiser son rasoir ...

      Supprimer
  9. J'ai pas le temps, mon cher Corto, de m'attarder sur cette petite délinquance parce que je dois aller écouter une star des media m'en parler d'une grosse.

    RépondreSupprimer
  10. "Hurler au racisme etc... "
    Mais c'est inutile, il existe maintenant une procédure simple rapide et efficace : "La provocation à la haine raciale" !
    Il suffit aux juges de prendre un duplicata déjà fait et d'y mettre les quelques mentions variables...

    Amike
    PS: Franchement, je suis étonné de la prise de risque d'une telle publication quand on se rappelle les clameurs poussées par tout la Bienpensance sur la circulaire des camps (le mot Rom) ou la condamnation de Zemmour (le mot Musulman), alors que respectivement, les mots Mafia ou Fasciste suffisaient pour arriver au même résultat (Valls vide les camps des mafieux et Hollande nettoie les banlieues des terroristes) ... Osés, les Lyonnais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: Osé, je ne sais pas, j'y vois plutôt une presse non parisienne, moins proches des cercles de pouvoir et décomplexée, ce qui est plutot bien. Je ne lis pas Le progrès mais j imagine qu il est moins "coincé" que nos journaux nationaux. C'est grâce a la presse régionale que Obertone avec son France Orange mécanique avait pu montrer a quel point la délinquance était ultra présente contrairement aux discours dispensés à Paris.

      Cet article est encore une fois pour moi un indice de ce que je constate de plus en plus, et sans déplaisir, à savoir la bien pensance est menacée ! :) Je peux aussi me tromper.

      Supprimer
  11. Et moi qui croyais que ces gens incriminés dans l'article étaient "des chances pour la France"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @SeghuxB: Mais ils sont, nous rabâche-t-on depuis des années !

      Supprimer
  12. Mais pour une fois que ces gens se mettent au boulot, vous n'êtes pas contents, c'est quand même pas évident de faire fonctionner une multinationale avec un gueux au pouvoir et en plus ces petits gars réussissent à ne pas payer d'impôts, Cahuzac à côté est un amateur.

    RépondreSupprimer
  13. Votre Yann Barthès y a été de sa grosse bouse hier soir à ce sujet,sous les applaudissements de son public..

    RépondreSupprimer
  14. Si on employait la méthode de la double peine , la moitié de la peine en France et l'autre moitié dans le pays d'origine , ça refroidirait certaine ardeur du travail de nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: Pkoi pas sauf que je doute que leur pays d origine veuille les reprendre , trop contents qu ils sont de ne plus les avoir à charge

      Supprimer
  15. Un peu de fraîcheur hors-sujet :
    Pour l'instant pas de grand remplacement sur ma commune bretonne de gauche.
    Hier soir, spectacle chanté par les enfants sur l'histoire de France. Les filles en princesses, les garçons en chevaliers (pas de gender à l'horizon).
    Les chansons parlaient de Charlemagne, Jeanne d'Arc, des vikings et de la révolution de 1789 (extrait : "ah on leur a coupé la tête mais c'est pour avoir la démocratie")(sic!)
    La dernière fut chantée par les adultes, dont voici le refrain : on est tous habitants de la planète, les frontières c'est pas bien...
    Sur le refrain, les enfants levaient des drapeaux pour les agiter bien haut ( un drapeau ukrainien, 2 drapeaux québécois, un chinois, un français).
    Tout ceci fut très rafraîchissant, excepté le côté démago de la dernière chanson.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vonflern: On leur a coupé la tête, c'est pour la démocratie, j'adore !
      Bon okay, ta commune n a pas encore subi le grand remplacement, veinard, chez moi, nous disions la même chose il y a à peine 5 ans, mais patiente un peu, ça va viendre

      Supprimer
    2. pas besoin d'attendre! La diversité(tm) est présente dans le quartier voisin...
      Mais le plus terrifiant, c'est le breton pur souche qui se convertit à l'islam. Vraiment flippant.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique