vendredi 18 avril 2014

Cirage de pompes au Château


Je regarde les infos et les images du déplacement de Président à Clermont-Ferrand. J'entends aussi les commentaires des journalistes. Hollande serre des mains et les commentaires concernent l'affaire Aquilino Morelle. Et voilà comment un petit voyage en province censé rapprocher Président du bon peuple est vérolé par un nouveau scandale touchant l'un de ses plus proches collaborateurs.

République exemplaire, qu'il disait...

Morelle est accusé de conflits d'intérêts avec un laboratoire pharmaceutique. Rien de nouveau sous le soleil, scandaleux, certes, surtout pour un gars qui se présentait comme le pourfendeur des conflits d’intérêts avec l'affaire du Médiator. On se marre ! Et oui, tenez-vous bien, il y a aussi des pourris à gauche, c'est dingue non ?

Et cette histoire de cireur de pompes, perso, je trouve cela tout aussi scandaleux. Le gars, socialiste bon teint, inspirateur et plumes des discours de Président, "justice sociale" et "pacte de confiance ou de responsabilité", fait venir régulièrement un gars pour lui cirer les chaussures, chaussures dont on nous dit qu'elles seraient nombreuses et de grandes marques. Quelle stupidité de la part de Morelle. Stupidité mais aussi mépris quelque part des Français. Ils se serrent la ceinture et lui fait cirer ses pompes de luxe dans l'annexe du Palais !

Pourquoi tout aussi scandaleux ? Et bien parce que cela fait près de deux ans que Morelle est au Château, deux ans que tous les deux mois il "privatise" un salon de l’hôtel de Marigny pour qu'on lui cire les pompes et personne n'aurait rien vu ni rien dit ? Même pas Président ? Personne pour dire au "petit Marquis" qu'il déconnait dans les grandes largeurs? Mais de qui se moque-t-on ?

Cette histoire de pompes montre à quel point la Socialie sait mettre ses magnifiques principes d'égalité, d'humanisme et de justice sociale bien au fond de sa poche lorsqu'elle est "en responsabilité". Elle s'est installée sous les ors de la République, (re)découvre les joies du luxe et se vautre dans le bling-bling qu'elle sut si bien dénoncer à une époque pas si lointaine...

Plus belle la gauche ! Quand j'écrivais dernièrement que la gauche "morale" était bien morte !

Tout cela se savait forcément à l'Elysée et personne n'a rien dit. Pas même François Hollande. Dans un livre d'histoire, cette histoire de cirage de pompes pourrait justifier que les sujets du roi de France se révoltent contre leur souverain et viennent à Versailles pour le menacer sous ses fenêtres... Mais nous sommes en 2014 dans une République exemplaire !

Au fait, ça coûte combien de faire venir tous les deux mois un cireur de pompe ?

Folie passagère 2237.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

35 commentaires:

  1. Ces gens là n'ont simplement plus aucun sens des réalités. Ils ont toujours vécu dans une sorte de bulle, sans contact véritable avec les gens ordinaires au nom desquels ils sont censés gouverner et le plus probable est qu'il n'ont même pas vu où pouvait être le problème. Et quand je dis ces gens là, j'y inclus ceux de la droite.
    C'est le problème d'avoir des partis d'apparatchik, dont les principaux cadres n'ont jamais rien fait d'autre que grenouiller dans la haute fonction publique et les structures du parti.
    Mais plus largement c'est la conséquence de la séparation des "élites cognitives" du reste de la population. Charles Murray en parle dans The Bell Curve et Coming Apart.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @aristide: dans leur bulle, hors-sol complètement et le pire c'est qu à mon avis Morelle ne se rendait même pas compte de l'indécence à faire venir un cireur de pompe.

      Remarque que question hors sol, il y en a une, journaliste qui vaut le détour, elle prend la défense de Morelle: a lire tant sa défense est ahurissante:

      http://www.lepoint.fr/invites-du-point/sihem-souid/sihem-souid-pourquoi-je-defends-aquilino-morelle-18-04-2014-1814231_421.php

      Supprimer
  2. C'en serait comique si n'était aussi tragique la situation de tant de compatriotes. Il semblerait que normal Président ait mis en œuvre l'application méthodique, mais de façon exponentielle (plus c'est gros, plus ça passe) tout ce qu'il reprochait à son prédécesseur. Il ne mérite rien moins que finir comme Ceaucescu, et entrainer avec lui sa clique et ses maîtresses -les ex et l'actuelle (ou les).

    Moi j'dis. Pourritures !

    RépondreSupprimer
  3. Moi je trouve ridicule que vous relayaient ce genre de polémiques débiles qui proviennent en plus de mediapart.

    On est sur un blog de gauche ici pour être choqué des habitudes de bourgeois d'un conseiller de François Hollande ? Aimer se faire cirer des chaussures de luxe est certes frivole, mais pourquoi la frivolité serait-elle condamnable ? Pourquoi dans ce cas ne pas demander la démission de tout homme de gauche qui ne viverait pas en HLM et roulerait dans une voiture plus luxueuse qu'une dacia.

    Combien chacun d'entre nous dépense d'argent chaque année en pures frivolités (cinéma, restos, bistrot, vacances, hôtels, etc) cela alors que des gens ailleurs meurent de faim ! Vous n'avez pas honte !

    Moi je ne jette pas la pierre à ce Monsieur Aquilino, j'en ai marre de ces polémiques politiciennes débiles, j'en ai marre du commissaire politique Plenel qui s'est autoproclamé accusateur public. J'en ai marre des sarkozyste qui se font le relai de polémique de gauchiste et donnent du graine à moudre à une ordure comme Plenel et un torchon comme Mediapart. Marre de ce culte de l'envie et de la jalousie généralisée des français.

    Je préférerais que Hollande se goinfre de caviar et fasse venir des putes de luxe tous les soirs à l'élysée si en contrepartie il prenait les bonnes décisions pour le pays.

    Quand on parle de politique on ne devrait évoquer que les décisions prises et les politiques menées, et ne pas perdre son temps avec des commentaires idiots comme "un tel porte une rolex" "un autre aime se faire cirer les pompes" "ah ouais mais lui ctenculé il a une maison à l'ile de ré". Ridicule tout ce radotage stérile !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Buck Dany: sur le fond tu n as pas tout a fait tort: ce ne sont que des frivolités ! Ben voyons !
      Certes que cela vienne de Médiapart m embête au plus haut point mais puisque le fisc a fait cadeau à icelui de ses arriérés d impôts, je considère que Mediapart m appartient un peu.
      Ceci dit le Morelle a confirmé pour le cirage de pompe et a menti en disant qu il vait eu l autorisation de l'IGAS pour aller se faire payer par un labo. Ce qui fait de lui un menteur type Cahuzac.
      Cela serait sans interêt s il ne faisait partie de cette clique bobo socialiste qui depuis des années nous donne des leçons de morale alors qu en fait ils sont aussi corrompus ou peu " vertueux" que ceux qu ils dénonçaient. Le mec serait l inspirateur du discours du Bourget et se comporte aux antipodes de ce qu il y exprimait ! Foutage de gueule qu il faut pointer et non dénonciations sur ce blog de frivolités.
      C'est parce que je suis de droite que je dénonce toute cette hypocrisie des socialistes actuellement au pouvoir.

      Parc ontre je suis presque d accord avec toi: "Je préférerais que Hollande se goinfre de caviar et fasse venir des putes de luxe tous les soirs à l'élysée si en contrepartie il prenait les bonnes décisions pour le pays. " le problème c'est que pour l instant, il n est pas exemplaire contrairement à ce qu il avait promis et que jusqu a preuve du contraire il n a toujours pas pris les bonnes décisions.

      Supprimer
    2. mais il se goinfre de caviar et de putes, le moi-je-président, on en a eu l'exemple, vous croyez qu'il mange du jambon purée mousseline chez Laurent ?

      le Aquilino, faire cirer ses pompes c'est du 50 euros de l'heure, c'est le cireur qui l'a dit ce matin, vous dites " combien dépensons nous en frivolités " vous peut-être mais avec ma petite retraite, c'est pas courant les frivolités et avec le budget cireur de pompes de l'autre voleur, je pourrai sans nul doute m'en offrir quelques-unes de frivolités ! c'est honteux et il faut le dire, Médiapart où pas, on s'en fou,

      quand on demande autant à ses concitoyens, on doit donner l'exemple, enfin, quand on est un véritable homme d'état responsable, ce qui n'est pas le cas de cette bande de menteurs

      Supprimer
    3. "Je préférerais que Hollande se goinfre de caviar et fasse venir des putes de luxe tous les soirs à l'élysée"
      Ca c'est dans la prochaine livraison de médiapart

      Supprimer
    4. @Boutfil: Crénom, j ai fait deux frivolités cet am. Restau pour déjeuner et cinéma pour " Noé". C'est fou, non ?

      Etonnant la réaction de Buck Dany, comme celle de FOG ou de Michele Cotta qui trouvaient que non, un cireur de chaussures, ce n'est pas un problème, le pauvre Morelle compte tenu de sa fonction doit avoir les chaussures propres. Y a pas que les politiques qui sont déconnectés !

      Supprimer
    5. @Zen Aztec: tu voudrais pas que je m abonne tout de même :)

      Supprimer
    6. Effectivement la polémique autour du cireur de chaussures est totalement débile. Si on va par là imposons un salaire unique à toute la population. Comme cela on sera sûr que personne n'est privilégié par rapport à un autre et que l'on fait bien tous les mêmes efforts.

      Monsieur Aquilino touchait un salaire pour son activité, j'estime qu'il a le droit de faire ce qu'il veut de SON argent. S'il aime dépenser 50 euros pour un cirage de chaussures c son droit. D'autres préféreront les dépenser dans un resto ou autres, en quoi serait-ce moins condamnable ? Parce qu'aller au restaurant est plus banal ?

      Pour moi cette polémique est aussi débile que celle lancée par la gauche à cause de la soirée de sarkozy au fouquets ou de son séjour sur le yacht de bolloré. Je trouve dommage de s'abaisser à ça. Mais bon il est vrai que je n'ai pas l'esprit militant, et ce n'est pas parce que cela concerne un socialiste que je vais me mettre à faire ce que je critiquais auparavant lorsque on le faisait à l'égard d'autres élus.

      Après? que Monsieur Aquilino Morelle ait touché il y a 8 ans de sous d'un labo pour lui donner un conseil j'en sais rien. Est-ce interdit ? Est-ce grave ? N'y a-t-il pas partout ce genre de petites magouilles dans absolument tous les camps politiques ? Ce n'est pas un milieu d'enfants de choeur. Le fait est que ce type est lynché à cause d'accusations lancées par Mediapart. Mediapart dispose donc désormais du droit de détruire socialement qui il souhaite sans enquête de justice, sans procès, sans recours, sans droit de la défense.

      Le règne le plus pur de la populace, au service du chaos généralisé voulu par le sieur Plenel dont la haine de la France le conduit à vouloir toujours davantage y semer le chaos par tous moyens.

      Supprimer
    7. @Buck: bien sur qu il fait ce qu il veut de son argent mais de la à privatiser un salon pour faire cirer ses pompes, abuser des grands vins, touché du pognon de labos ou des avantages d'un magnat italien véreux de l immobilier ce qui lui vaudra une garde à vue de 48h , lui Morelle qui dénonçait il y a a peine un an les conflits d'interêts" inacceptables" entre le monde politique et les labos, non mais on se marre, redescend sur terre. Le même qui a pondu le discours du Bourget. Ce mec est complètement déconnecté des réalités et il se permettait de donner des leçons de morale.

      Supprimer
    8. @Buck: tiens, même Jean Glavany, vieille figure sage du socialisme, trouve honteux et "à vomir " le comportement de Morelle, c'est dire !

      Supprimer
    9. @ l'ami Buck Danny
      Les chaussures de luxe, le cirage à domicile, tout cela n'est qu'un détail, comme aurait dit lithos Monophtalmos....
      Ce qui compte et dont on ne cause pas, c'est cette soumission aux laboratoires estrangers ( alors que dans le même temps on accable servier) ,soumission rétribuée sans déclaration à sa hiérarchie ( pour peu que ça puisse valoir quoi que ce soit) et cette phrase qu'il a eu devant le chargé d'affaires du labo en question " il est venu me trouver en disant qu'il travaillait cinq jours par semaine mais que pour ce qu'il faisait, deux suffisaient amplement "
      En gros, il était rétribué avec nos impôts, indûment des trois cinquièmes....
      Exigeons donc que l'IGAS diminue les émoluments de ses zinspecteurs des trois cinquièmes....

      Supprimer
  4. Morelle empalme 12000 euros de mise en relation d'un labo danois et l'IGAS.
    Il prend la pause pour se faire cirer les souliers au palais Marigny, on ne dit pas s'il a des bottines Berluti dans sa collection de cinquante paires ; le cireur s'est fait virer !
    Dominique Voynet, chassée de Montreuil, prend pied dans la sinécure de l'IGAS, rémunérée 7500 euros par mois.
    Nous sommes des petits joueurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Catoneo: Et heureusement que nous le sommes ! t imagines si on se mettait tous a déconner plein tube comme ces gens là...
      Et même quand je gagnais très bien ma vie, je cirais moi même mes chaussures. Sauf à l'hotel, le service etait gratuit :)

      Supprimer
  5. Ces histoires de pompes en Socialie, ce n'est pas nouveau (hélas ! ). Rappelez-vous les fameuses chaussures de Roland Dumas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claribelle: On n oublie pas et pour ceux qui oublieraient, on dit merci Morelle !

      Supprimer
  6. "Frivolités", dit Buck Danny. Sans doute. Et chacun fait ce qu'il veut de son pognon honnêtement gagné s'il n'arrondit pas ses fins de mois frivoles en s'octroyant des avantages en nature rigolos comme réquisitionner un salle dans un palais de la République pour faire cirer ses chaussures, ce qui dénote un mépris certain pour la dite République et un tempérament de gougnafier. Vous avez remarqué le mot important de la phrase précédente? C'est "honnêtement". Un mot difficile à caser dans une phrase où l'on parle de nombre de ceux qui nous donnent des leçons de morale en plus de nous gouverner comme le feraient les Pieds Nickelés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: je n aurai pas dit mieux ! non mais !

      Supprimer
  7. Des chaussures Weston , ce n'est pas du caca , il faut les bichonner , si il les avait acheté chez Tati là j'aurais gueuler .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Herni: ben un peu qu il faut les bichonner mais avec de l huile de coude et à la maison, comme tout le monde. Comment cela, Morelle n'est pas comme tout le monde ?

      Supprimer
  8. Les socialistes s ont ils des problèmes avec les chaussures de prix car depuis Mitterrand et un certain ministre dont le nom m'échappe, c'est à croire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @garndpas: le précédent c'était Roland Dumas et ses Berlutti

      Supprimer
    2. Le poisson pourrit par la tête
      Le socialope ,lui, c'est par les pieds
      Vu qu'il n'a plus de tête... car on va bientôt la lui couper...

      Supprimer
  9. La gueuse devient si ivre de son opulence et de son amour du fric qu'elle est entrain de dégueuler partout. Pourvu que ça empire.. Et que ça contre attaque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: la contre attaque: dans les urnes au mois de mai ! ça va saigner. enfin, je l espère.

      Supprimer
  10. Hello happy Buck Danny
    "Effectivement la polémique autour du cireur de chaussures est totalement débile".
    Non elle n'est pas débile.
    Faire cirer ses chaussures chez un cordonnier, normal si on en a les moyens.
    Le faire venir au bureau au vu et au su de tous, c'est une preuve de mépris des autres.
    Mépriser les autres, à la rigueur pourquoi pas (je méprise d'ailleurs le comportement de ce monsieur et ne dois pas être le seul compte tenu de son surnom).
    Mais quand en plus en plus on donne des leçons de morale que l'on ne s'applique même pas à soi même, en prônant le bien commun nous ne sommes plus dans la polémique débile mais une fois de plus dans un symptôme révélateur, parce que beaucoup trop fréquent, d'une crise morale de nozélites.
    Et le fait que personne n'ait rien trouvé à y redire (jusqu'à que M. Vals, dont il est proche, soit 1er ministre et déplaise à une grande partie de son parti :-) ) est révélateur de la conception éthique des politiques, des médias et de ses collègues...
    Quant au reste....
    Cirera bien celui qui cirera le dernier.

    Droopyx.

    RépondreSupprimer
  11. Le plus stupéfiant dans cette histoire, c'est que c'est ce même Morelle qui a rédigé le discours du Bourget avec le fameux "la Finance est mon ennemi" ...
    Bon, de toutes façons, c'est con ce que j'écris car de toutes façons, ton ce discours est un pur mensonge !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sen: le discours du Bourget, pour moi, l'arnaque des ces 30 dernières années

      Supprimer
  12. bonjour CORTO, Morelle ne vit pas seul, parlez-nous aussi de LAURENCE ENGEL, ce couple de GOULUS dénués de morale coûte cher aux contribuables,

    @buck dany : les journées n'ont que 24 h dont 16 au grand maxi pour le boulot, je crois que vous ne connaissez pas TOUTES les fonctions rémunérées que cumulait Morelle, revoyez votre dossier ! votre indignation est puérile.

    et puis, les catalans commencent à nous POMPER, au propre comme au figuré : Dali, Picasso-le-Catalan (pas tout a fait catalan), nous ont laissé de belles choses, mais Vals, Morelle ? des parasites ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ixette; question catalans, et Hidalgo, tu oublies Hidalgo, elle est de par là bas elle aussi il me semble.

      Laurence Engel, attend de voir si elle obtient la place qu elle convoite, la direction du musée Picasso, comment on va se déchainer.

      Supprimer
  13. je ne comprends pas pourquoi je me suis fait jeter ? signé ixette

    RépondreSupprimer
  14. Ceci dit, Morelle, c'est bien dommage pour lui
    Au fond c'est un mec intelligent
    Si j'avais pu prévoir la tournure des choses, moive, lorsque j'ai eu le concours de l'internat, j'aurais peut être fait comme lui
    Je suppose qu'il a pris la filière "santé publique" ça a dû lui laisser des loisirs pour préparer le concours de l'ENA, il a pas dû s'emmerder à faire des gardes
    Ensuite après, ripouiller pour un labo, en dépit des lois et règlements ( Annicet Le Pors 1983), oui, il passera au fallot ,ne serait ce que pour sauvegarder une impression d'impartialité...
    Ce qui devrait être fouillé, par contre, et dont personne ne dit mot, c'est son rapport sur le médiator ( plus connu sous le nom de plectre pour les ceusses qui aiment la guitarelectrik)
    En effet, le rapport incrimine le labo, ses visiteurs médicaux, sa hiérarchie
    Mais ne dit pas un mot de l'IGAS, des différents gouvernement et miniss' de l'A-santee.....
    Étonnant

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP