lundi 12 mai 2014

Deux racailles de banlieue. Tout simplement.

J'aurais pu vous parler de cette pauvresse qui assimile La Marseillaise à un karaoké d'estrade mais elle n'en vaut vraiment pas la peine. Elle n'aime pas la France, ne l'a jamais aimé et n'aimera sans doute jamais la République qui l'a adoubée, on se demande bien pourquoi, ministre. Qu'elle aille se faire voir ailleurs, le plus tôt sera le mieux.


J'ai préféré revenir sur ce qui aurait presque du rester qu'un simple et triste fait divers. Rappelez vous cette agression homophobe qui survint en plein "débat" sur le mariage zinzin. La photo ci-dessus va vous remettre en mémoire l'histoire. Deux gays se baladent et se font sauvagement agresser. Il n'en faut pas plus pour que tout ce qui compte de pro-mariage zinzin entonnent le même refrain: les opposants ne sont que des homophobes et leur discours génèrent ce genre de drames. Blogueurs gauchistes, politocards de gauche (et pas des moindres), figures LGBT, tous tombent d'accord - je m'en souviens très bien; forcément - cet acte ne peut venir que de salopards de droite ou d'extrême droite, de cathos intégristes, de jeunes cons défendant les valeurs ringardes de la famille traditionnelle. Peut-être, sans doute, certainement même, les agresseurs étaient-ils du Front National ou membres de groupuscules identitaires. J'ai tout entendu (et pas son contraire) sur cette agression. Les médias s'en donnèrent à cœur joie et Le Nouvel Observateur osa même "impliquer" astucieusement Henri Guaino dans cette agression. Un éditorialiste à la petite semaine écrira:"il faudrait être sourd, aveugle ou sacrément de mauvaise foi pour refuser d’admettre que Wilfred et Olivier sont des victimes collatérales de ce pourrissement de la folle lutte des opposants." Les coupables se situaient donc à deux niveaux: des couillons qui ont cassé du pédé et tous ceux qui par la supposée violence de leurs propos contre la loi Taubira avaient relancé la machine à donner des baffes aux pédés. Les deux agressés, Wilfried et Olivier, n'avaient pas contredit. Pour eux, il y avait obligatoirement un rapport entre leur agression et l'atmosphère tendue du moment.

Et puis, et c'est tant mieux, les agresseurs furent arrêtés et viennent d'être jugé. Et l'on s'aperçoit que ce n'est pas tout à fait la même mayonnaise que l'on nous avait servi à l'époque. Le jugement a été mis en délibéré au 3 juin; Malik, oui Malik, et Taïeb, oui, Taïeb, ont écopé d'une peine de 18 et 24 mois de prison ferme. Peines que personnellement, je trouve bien légère.

Malik et Taïeb, voilà deux prénoms qui sonnent mal le catho intégriste, deux prénoms qui n'ont rien à voir avec ceux que pointaient les progressistes du camp du Bien, deux prénoms qui ne collent pas avec les petits gars du Front, deux prénoms de gens comme on en voyait peu dans les manifs. 

Taïeb, 20 ans est un multi-récidiviste avec 7 condamnations pour vols, faits de violences diverses et agressions. Au tribunal, pour l'affaire qui nous concerne, il déclarera: "J'étais bourré, j'étais avec des amis, j'ai frappé les deux types, j'ai honte." Il niera toute motivation à caractère homophobe. 

Malik, 19 ans seulement, condamné lui aussi à plusieurs reprises, six, pour vols et violences. il a reconnu avoir cogné mais parce que: "J'avais un peu bu et j'ai cru que c'était une embrouille." Et puis, Malik a des excuses, des circonstances atténuantes comme on dit: "Une enfance difficile entre un père algérien éboueur à Paris et des grands-parents qui le récupèrent en Algérie à la mort de sa mère, à l'âge de quatre ans.

Ne sont-ils pas merveilleux nos soi-disant réacs anti "changement de civilisation" ? En fait, visiblement, de simples racailles de banlieues qui n'auraient pas dépareillés parmi la foule de connards qui mirent le souk au Trocadéro lors de la victoire du PSG. 

Mais non, à l'époque, on accusa les manifs pour tous d'être responsables mais pas obligatoirement coupables du climat pourri qui régnait et donc de cette atroce agression; encore que... Pourquoi je me souviens si bien de tout ce qui avait été dit à l'époque ? Simplement parce qu'en tant que participant actif à ces manifs,  j'ai été indirectement accusé d'avoir participé à cette agression et cela m'était insupportable. 

On sait aujourd'hui qu'il en est tout autrement. Cette agression était juste un odieux fait divers presque banal dans lequel deux racailles sans intérêt, des primates décérébrés, ont tabassé deux pédés qui passaient. 

Avec le recul, je pense que mon aversion définitive pour les gauchistes bas du front qui n'hésitent pas à raconter n'importe quoi date de cette époque. Le problème étant que du n'importe quoi, on sait faire bon usage... 

Folie passagère 2277.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

37 commentaires:

  1. J'espère que tu ne doutais pas une seconde qu'une telle agression ne puisse en aucun cas être
    le fait d'opposants au mariage inverti, il suffit de les voir, ces braves gens, notamment ceux qui
    furent embastillés sur ordre du sieur Valls, pour comprendre qu'ils seraient incapables d'agresser
    des homosexuels. Pour ce qui concerne Malik et Taïeb, cela constitue en revanche un chouette
    amusement, comme casser du Juif ou pratiquer la tournante, par exemple...il faut bien que jeunesse
    se passe...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: pas une seconde ! tu parles d une jeunesse qui au mieux s'en sortira marqué à vie par leur connerie et au pire sombrera de plus en plus pour finir 6 pieds sous terre avant l age de 30 ans

      Supprimer
  2. Oh doucement ça va trop vite!!
    Ouais écoeurant tous ça,et Estéban il en est ou?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Estaban Morillo est toujours incarcéré, c'est un scandale, ce jeune paie le prix fort, il a fait une connerie, certes, même plein, étant donné qu'il faisait partie d'un groupe d'extrême droite, mais le petit gars antifa qui l'a agressé était aussi dans un délire complet, délire qui lui a coûté la vie quand dans un élan du coeur, n'écoutant que son courage il a agressé Estaban de dos.

      Clément Méric eut tué Estaban, je crois qu'il n'aurait pas fait de la préventive. Triste historie qui aura détruit la vie de deux gamins.

      Supprimer
  3. J'ajouterai que les deux gays avaient qd même du voir qui les tabassaient non?Il ne pourrait pas y avoir plainte contre eux?Par la MPT ou autre maniere de faire buzzer,parce que sinon ça va être silence radio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: Esteban, il est toujours en taule mais le cas n a rien à voir.

      Zen Aztec: je me suis aussi posé la question et même en admettant que sur le coup ils n aient pas réalisé, avec tous le temps necessaire à l instruction les deux gays auraient pu s ils avaient un brin d honnêteté dire que visiblement leur agresseurs n avaient rien a voir avec la manif pour tous, de près comme de loin.

      Supprimer
  4. Le pire est qu'on n'entendra jamais un mot d'excuses de ces accusateurs qui ne cessent de se tromper. Je doute même qu'ils soient capable d'admettre que ces deux racailles n'ont pas été influencés par la MPT. Je trouve comme toi que les réquisitions sont bien indulgentes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jacques Etienne: des excuses, y compris de la part des agressés qui ont aussi alimenté le truc, non , là faut pas rêver.
      Quant à la peine, oui, léger tout de même pour une telle agression. L'ivresse sur la voie publique n a même pas été évoquée ! :)

      Supprimer
    2. D'autant plus légères que 18 à 24 mois fermes signifient aujourd'hui, la plupart du temps, aménagement de peine. Autrement dit stage de kayak, ou peut s'en faut.

      Supprimer
    3. @aristide: assurément et on considérera que préventive vaut punition, alors zou ! retour en banlieue... Ne comptons que sur nous même pour savoir ce qu il en sera.

      Supprimer
    4. Les peines de moins de deux ans en France ne sot pas appliquées. Il y a condamnation mais le juge d'application des peines ne décide pas de l'incarcération. C'est une circulaire officielle... Pas assez de place dans les prisons.

      Supprimer
    5. @Alain Bar: donc en gros, ils auront fait un an de préventive et tranquille comme Baptiste, ils rentreront chez eux. C'est cool

      Supprimer
  5. Le passage à tabac de deux gays est sans nul doute une horreur, tout comme le serait une agression sauvage sur n'importe quel individu pour quelque prétexte. Ce qui me choque, c'est le silence de ces deux victimes concernant une identification des agresseurs. Cela a du être brutal et rapide mais de là à taire les origines de ceux qui les ont frappés et laisser dire et pointer du doigt les manifestants de la Manif et l'extrême droite, me semble scandaleux.
    Je regrette ce qui leur ait arrivé mais je n'aime pas non plus la manipulation. Comment ont-ils pu manquer d'honnêteté à ce point ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: entièrement d'accord et cela saute même aux yeux, les agressés auraient pu dire mais ils ont préférés jouer le jeu de ceux qui calomniaient les opposants au mariages pour tous. et à cause de cela, je n ai guère de sympathie ni de compassion pour eux.
      Ceci dit d accord aussi: toute agression est odieuse et mérite la plus extrême des sévérités.

      Supprimer
  6. ils sont pas muets les agresseurs je pense ? ils ont dû y aller de leurs insultes habituelles genre zyva, donc étaient parfaitement identifiables comme nés autre part que dans le Berry profond où l'accent est lègérement différent....et les 2 musulmans, ils étaient bourrés ? mais je croyais qu'ils n'avaient pas le droit à l'alcool ces gens là ,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: ah mais attention, rien ne dit que Malik et Taieb soient muzz même si on peut supposer que. Et pi, au pire, on admettra que comme partout il y a des brebis galeuses.
      tu noteras que les journalistes ont accepté de diffuser les prénoms mais pas les noms.

      Supprimer
    2. Bourrés ou chichonnés, voire plus?

      Longtemps après les faits, il n'y a pas d'analyse qui tienne. Stratégie de défense éventuelle?

      "Messieurs les jurés, n'en rajoutez pas aux ravages de l'alcoolisme, dont mes clients portant le fardeau d'un physique difficile et d'une éducation qu'il faut hélas qualifier de lamentable et chaotique, sont bien conscients et feront tout pour s'en défaire....bla bla bla..."dit le baveux commis d'office

      Popeye

      Supprimer
    3. @Popeye: j ai, remarqué que bien souvent ce genre d accusés n'ont pas de simples avocats commis d office mais bien des avocats connus et reconnus qui soit profitent de l opportunité pour se faire mousser parfois gratuitement soit sont payés par dieu sait qui...

      Supprimer
    4. @ Corto
      Payés par NOS sous, via l'aide judiciaire.
      Ce qui leur donne un avantage important car, pour mieux, et ailleurs, gaspiller nos pépettes, les juges (rouges ou roses, et les autres aussi peut-être) rendent le plus souvent un jugement adhoc pour que le condamné (généralement la victime !) prenne en charge les frais de tribunaux et rembourse les frais d'avocat.
      Récemment, j'ai même lu (sans pouvoir le vérifier) que l'aide était plus importante pour les accusés que pour les victimes...
      Comprenne qui pourra...
      Il est vrai qu'à l'aune de la justice taubiresque !!!...

      Ceci dit, toute agression, quelle qu'elle soit, et sur qui que ce soit, est hautement condamnable.
      Dans le cas présent, comme vous, j'aurais aimé voir des peines proportionnelles à la gravité des faits pour ce qui concerne les protégés de Mâââm Tampira.
      J'aurais aussi apprécié que les victimes soient également condamnées pour déclarations calomnieuses...

      Mais y a-t-il une justice dans ce pays qui n'est même plus une démocratie ? :-((

      Supprimer
    5. @Franzi: les peines sont effectivement bien légères et sans doute ne seront-ils pas incarcérés pour la totalité de la peine, faute de places.
      Quant aux agressés une condamnation de principe eut été bienvenue pour la façon qu ils o nt eu d impliquer les opposants au mariage pour tous. Ns sommes d accord, mais là faut pas rêver

      Supprimer
  7. Et je suppose, bien sur, que tout ce que la France compte de bien pensants, de menteurs, de moralisateurs, de journalistes, de gauchistes haineux se confond aujourd'hui en plates excuses envers ceux qu'ils avaient désignés coupables sans preuves ni procès...on me dit que non, autant pour moi...
    Depuis le temps leur méthode est parfaitement rodée, et ça marche à tous les coups. Ils dégueulent leurs insultes et leurs jugements pendant des jours, la vérité, elle, tiendra en 2 lignes et ces gens-là n'en tireront jamais aucune leçon, prêts à recommencer dès que l'occasion se présentera si ça peut servir leur idéologie...
    Tout comme les commentateurs précédents, je trouve l'attitude des victimes "un peu étrange", leur militantisme passant sans doute avant la vérité...ou comment on finit par desservir la cause que l'on veut défendre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: la leçon ? bien sur qu il en tire une, c'est que encore une fois la manipulation, les amalgames et les accusations bisons, ça marche ! alors ils continueront et ça continuera avec la complaisance des medias et des politocards de gauche. Rien ne doit arrêter la marche du progrès et de l égalitarisme, tant pis pour cela si on utilise des moyens dégueus. Quant aux excuses, tu peux te brosser nana, et moi aussi !

      Pour les 2 agressés, entièrement d accord avec toi !

      Supprimer
  8. Je parle sous le contrôle du bon docteur Alzheimer, mais il me souvient que dès le début j'ai compris que les deux garçons étaient tombés sur des voyous ordinaires.
    Si on veut désigner l'agent d'ambiance, je citerais Mme Taubira qui fit croire à la communauté gay que l'aube de la liberté se lèverait pour eux.
    Mais on peut quand même dire que sortir passé minuit dans le quartier de l'Ourcq (19è) en se tenant l'un l'autre comme deux amoureux n'est pas le bon choix quand on sait qui rode dans ce quartier la nuit.
    Wilfred et Olivier ont eu la chance de s'en sortir vivants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @catoneo: des voyous ordinaires, pourquoi pas si être multirécidivistes relève de l ordinaire :) Taubira a effectivement bien fait monter la sauce a cette époque, son " changement de civilisation que rien ne peut entraver" me reste en mémoire.
      Quant au quartier en question... normalement, il ne devrait pas y avoir de quartiers où l on ne puisse pas se promener tranquillement en toute tranquillité. Normalement.

      Supprimer
    2. Après deux heures du mat, il n'y a pas de quartier tranquille à Paris. C'est fini. Taxi !
      D'autant que les voitures qui rodent sont autant à craindre que les traîne-savates.

      Supprimer
  9. pourquoi voulez-vous qu'ils s'excusent ? ça serait reconnaitre la vision partiale du traitement des manifs pour tous par les grands médias . Frigide Barjot était responsable de la mort de Clément Méric , l'agresseur à BFMTV et au journal libé était un " homme de type européen au crane rasé " proche certainement de l'extrème droite sauf que la réalité était toute autre mais il fallait dénoncer les coupables désignés d'avance et qui arrangeaient bien la bien pensance adoubée par nos élites dirigeantes . " Accusés levez-vous !
    ça s'appelle de l'information orientée avec la conscience d'œuvrer pour la bonne cause ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: ce que l on peut appeler aussi manipulation grossière avec la complicité des médias.
      les excuses ? bah, je ne me suis jamais fait d illusion sur les procureurs auto-proclamés dans cette affaire comme dans bien d autres.
      J ose juste espérer que la vérité finit toujours par apparaître.

      Supprimer
  10. Je tiens à rappeler que nos deux agressés avaient, ont-ils dit, entendu leurs agresseurs dire : "tiens ! des homosexuels!"
    Ce mot dans la bouche de" casseurs de pédés" m'a fait, dès le début, trouver leur témoignage peu crédible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @isabelle: bien d accord, et je peux témoigner que rarement on m a dit :tiens voila un homosexuel :)

      Supprimer
    2. Autres temps, autres mœurs cher Corto. Fut une époque, pas si lointaine, où Ionesco voyait (ou croyait voir, du moins) des rhinocéros.

      Tiens, un rhinocéros !

      Supprimer
    3. @Al West: n'était-ce pas aussi Laurent Obertone qui comparait les racailles et autres divers remuant à des rhinocéros ?

      Supprimer
  11. Nos deux gentils représentants de la Religion d'Amour de Tolérance et de Paix n'ont fait qu'appliquer les enseignements du Coran, il suffit de regarder comment les homosexuels sont traités dans les pays musulmans.

    Pour la peine de prison, c'est pas de leur faute mais celle de l'alcool!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: comment ils sont traités ds ces pays? ben au mieux: mise à l index, tabassage, au pire et au choix: prison, anus collé à la superglu (je n invente rien) et autres raffinements ou pendaison

      Supprimer
  12. démonstration une fois encore de la manipulation et de l'orientation médiatique .... C'est très inquiétant !
    vu les peines prises par ces agresseurs on peut même si la justice est vraiment neutre plus apte à s'acharner sur certains politiques ( non non aucune allusion) qu'à ces délinquants dangereux, récidivistes utilisant les faiblesses de notre système pour appliquer leurs lois avec ou sans alcool le cocktail est mauvais!
    Avec la Taubira qui préfère les écoutes le mensonge à notre hymne national et un Valls qui ne s'informe que par des journaux acquis à sa cause il y a dans ce pays trop de dérives...
    depuis 2 ans on ne compte plus les anomalies de fonctionnement de notre démocratie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: Depuis le Mur des cons, on a bien compris que la justice était ce qu elle est: un repaire de magistrats roses et de juges rouges :)

      Supprimer
  13. Heureusement que Wilfred et Olivier ne se soient pas trop défendu et aient blessé leurs agresseurs , ils iraient cassé des cailloux en Guyane, pays dont la mère Taubira connait mieux le chant des indépendantiste que la Marseillaise .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: encore heureux comme tu dis, un légionnaire recemment, gare du nord , ne peut même pas témoigner, il est en prison pour s etre défendu

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen