samedi 10 mai 2014

Aides à la presse 2013: Demandez le classement ! Qui touche plus que qui ?

Enfin, ça y est, le récapitulatif des aides à la presse est sorti pour l'année 2013. Openstanding nous en a fait une jolie présentation avec cette infographie interactive des 200 titres ayant touché le plus de pognon de la part de l'Etat, c'est à dire, le votre de pognon. Notez qu'il s'agit ici des aides directes qui ne prend donc pas en compte d'autres petits avantages ou  des subventions provenant d'ailleurs comme par exemple de syndicats professionnels ou de divers fonds. Ainsi, ne cherchez pas Mediapart, les subventions publiques qu'il touche, 240 000 euros en 2012, proviennent du "fond d'aide au développement des services de presse en ligne non liés à un titre de presse classique".



Ainsi, vous pouvez jouer et chercher quel est, parmi 200 titres celui qui a le plus touché de subventions directes. Vous pourrez comparer l'évolution entre 2012 et 2013, prendre connaissance de la diffusion annuelle et du montant de l'aide ramené à l'exemplaire.

En cliquant sur la case Figaro (vous pourrez faire de même avec CGT Ensemble ou Prions en Eglise), vous découvrirez qu'en 2013, le journal a touché l'équivalent de 5,6% de l'ensemble de ces aides directes soit 16 179 637 euros, en baisse de 11,41% par rapport à 2012, soit 16 centimes par exemplaire pour une diffusion totale de plus de 103 millions d'exemplaires (+2 millions vs 2012).

Effet crise et désir d'économiser vos sous ? Toujours est-il que de nombreux titres ont vu leur dotation baisser en 2013. La seule chose que ce classement ne vous dira pas, c'est quelle est la clé de répartition...

A vous de vous amuser, vous ne perdrez pas votre temps et ferez de drôles de découvertes !

Folie passagère 2272.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

19 commentaires:

  1. De toute évidence Le Figaro "soft" n'a pas démérité...
    Mon époux vient de se désabonner mais persiste chaque weekend, dans l'achat du magazine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mireille: j ai donc un point commun avec ton mari ! :)

      Supprimer
    2. Pas qu'un ! :)

      Supprimer
  2. France Dimanche, 0,11 % : au moins, je ne coûte pas cher à la collectivité…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier Goux: autant que pour les Inrocks ! Vous jouez dans la cour des grands !

      Supprimer
    2. On doit avoir facilement 10 à 15 fois plus de lecteurs…

      Supprimer
  3. Il y a quand même des choses rigolotes: les aides aux journaux de programmes télé. A la réflexion, pas si rigolotes que ça: ce sont les ordonnances qui vous prescrivent la pilule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: c'est joliment dit et fait obligatoirement penser à la phrase de je ne sais plus quel ponte de TF1: nous sommes là pour vendre du temps de cerveau humain disponible.

      Supprimer
  4. Ils devraient aussi faire le classement des journaux qui ne touchent aucune aide, mon cher Corto, on perdrait moins de temps à le consulter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: aucune aide directe ou indirecte ? ce journal n existe pas encore.

      Supprimer
    2. J'ai pas vu minute.....

      Supprimer
  5. Bravo Corto pour ce blog. Je te lis d'Afrique depuis 2 ans (même si en ce qui concerne tes analyses africaines je ne suis pas d'accord), merci de ce bon travail de fouine. A quand un article sur la pucelle d'Orléans et la dictature de la pensée? Bonne journée. A

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alix Brintox: et bien merci à toi et n hesites pas a le dire quand une de mes "analyses africaines" ne tient pas la route.
      Y aurait-il un rapport entre Jeanne d'Arc et la police de la pensée ?

      Supprimer
    2. Non. Il s'agit de la jeune fille choisie cette année pour incarner Jeanne d'Arc lors des fêtes d'Orléans.
      A lire
      http://www.lhebdo-orleans.com/La-pole%CC%81mique-qui-fait-vaciller-l-emble%CC%80me
      A lire aussi qui résume assez bien mon point de vue:
      http://www.politicvisio.com/v426-orleans/article-orleans-la-gauche-s-attaque-a-jeanne-d-arc.html?id=9099
      Pour tes analyses africaines, j'attendrai un prochain article qui ne manquera pas d'arriver pour te commenter!
      Alix

      Supprimer
    3. @Alix B: je n avais pas entendu parler de cette histoire orléanaise. Dieu que ces gens sont cons et petits ! impressionnant de bêtise. Mais à quo s attendre venant de ces gens là ?

      Supprimer
  6. Lecture pas chère = lecture Hyper-(marché ) et après tablette . C'est un juste retour d'investissement au vu qu'avec mon argent le gvt subventionne des journeaux ou magazines que je n'apprécie guère .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: parce qu en plus, tu ne voudrais quand même pas que l on te demande ton avis sur quel jiournaux il faut aider et lequel il ne faut pas aider.
      Perso, la solution est toute trouvée= suppression totale des subventions à la presse

      Supprimer
  7. A part ça, nous avons une presse libre; ouaich!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Absolument ! tiens je te rappelle que dernièrement Ayrault, encore 1er ministre, menaçait de supprimer au Figaro ses subventions parce que jugé trop sévère avec le GVT !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP