vendredi 2 mai 2014

De Gaulle n'aurait pas voulu de cette Europe là !

De Gaulle avait une vison précise de l'Europe à laquelle j'aurai souscrit sans réserve:


Je sais, ne m'en veuillez pas, cela fait mal de voir et d'écouter un vrai chef d'Etat. Notez la précision du verbe, sans notes, tranquille, clair, précis. "Il ne peut y avoir que l'Europe des Etats !". Comment pouvait-il déjà, à l'époque, prévoir par cette affirmation, le danger que représentait, pour chaque Etat, le fédéralisme européen que nos z'élites, de droite comme de gauche, veulent mettre en place ? Visionnaire.

Depuis, il y a eu Maastricht, Lisbonne, Schengen, l'euro, la perte de souveraineté, un monstre de technostructure régissant peu à peu notre quotidien et nos législations nationales, la libre circulation des personnes,...

Tenez, à propos de libre circulation des personnes...

On a beau nous dire, à droite, que l'on n'acceptera pas l'entrée de la Turquie; on nous soutient mordicus, à gauche, au PS, qu'à terme, la Turquie " a vocation à rentrer dans l'UE, une chance pour l'Europe et pour la France" mais à nous, on ne demande jamais rien, on nous met devant le fait accompli, en loucedé, sans le proclamer haut et fort...

La preuve ? Saviez-vous que le 16 décembre 2013, l'Union Européennes et la Turquie ont signé un accord dont quasiment personne n'a parlé. Il s'agit ni plus ni moins d'autoriser dès 2017 l'entrée sur le territoire européen de tout citoyen truc qui le souhaiterait. Sans visa. En échange d'un droit de "réadmission" au pays des migrants clandestins turcs, l'UE s'est engagé à la levée de l'obligation de visa pour les ressortissants turcs sous trois ans et demi ! Oui, oui, vous avez bien lu, pour avoir le droit d'expulser de chez nous les clandestins turcs, l'Union garantit à la Turquie la libre circulation de ses ressortissants dans l'ensemble des 28 Etats de l'Union !

Voilà, ce qu'est devenue l'Europe que redoutait tant le général de Gaulle: une entité supranationale qui décide - sans votre accord puisque vous êtes supposés avoir délégué vos pouvoirs à vos représentants à Bruxelles - qui a le droit de venir se promener chez vous comme bon lui semble.

Voilà pourquoi, il est important d'aller voter massivement le 25 mai aux élections européennes. Voter oui, mais voter pour ceux qui oseront mettre le brin dans le système et qui diront non aux abus de confiance dont use et abuse Bruxelles.

Le général de Gaulle n'aurait pas voulu de cette Europe. Moi non plus je n'en veux pas !

Folie passagère 2261.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

47 commentaires:

  1. Vous avez parfaitement raison; comme souvent !
    CMonge

    RépondreSupprimer
  2. marianne ARNAUD2 mai 2014 à 19:34:00

    Je viens de voir par ma fenêtre, une voiture stationnée devant chez moi, mon cher Corto, avec inscrit en grosses lettres sur le capot et sur les portières :

    UDI - MODEM
    EUROPEENS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: et bien en voilà pour qui je ne voterais pas !

      Dites moi, il ne vous choque pas l accord que j évoque ici ?

      Supprimer
  3. Et moi non plus, je n'en veux.
    Pas comme ça !
    Nous avons en assez (et même trop) avec les Enarchiens, sans y ajouter encore des Eurocrates aussi illégitimes qu'imbus d'eux-mêmes !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Tiens une autre... Sais-tu, non, admettons que ton fils ou petit fils ait entre 16 et 18 ans et qu il soit en apprentissage chez un peintre en bâtiment ou qu il ait trouvé un boulot de saisonnier pour récolter les pommes, imagine... ça y est ? Et bien il ne pourra pas, l Union a décidé qu'il serait interdit à tout jeune de 16 ou 18 ans de monter sur un escabeau au cour d une activité professionnelle ! Vive l 'Europe !

      Supprimer
    2. @ Corto
      Oui. Je sais... :-(
      J'ai mal à la France, aurait dit le grand Charles !...

      Supprimer
  4. Ce bon général ne voulait pas non plus d'une France avec 30 millions d'Algériens, il appert qu'il est comme le faisait remarquer je ne sais plus quel jeune instruit en conférence sur les nouveaux visages de l'impérialisme que ce bon général est un accident de parcours. Ce n'est pas faire insulte à sa mémoire de penser que nous aurions bien bénéficié d'un peu plus de dictature sous ses bons offices. Je croise les doigts avec vous pour les prochaines échéances électorales et ce qu'elles voudront donner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Djefbenrier: un peu plus de dictature ??? WTF ! Un peu plus de dirigisme, pourquoi pas mais dictature, non.

      Pour le reste attendons le résultat voir si les Français sont un peu moins cons sur le sujet qu ils en ont l air !

      Supprimer
    2. :) oui ou alors pilotage s'il faut employer des mots pas trop gros à cause, comme dirait saucissonP de LHLPSDNH.

      Supprimer
  5. bonsoir je tique toujours un peu en lisant: "de CETTE Europe"
    je pense que dire cela, c'est essayer de dissocier le revers de sa médaille.
    Il n'y a QU'UNE europe possible : anti-démocratique !
    Car aucune forme de démocratie de peut gérer des pays et des peuples aussi épars
    aucune élection ne peut avoir lieu alors que les peuples n'ont pas la même langue ni les mêmes référents politiques

    Quand à parler de l'europe des patries, c'est prêter le flanc aux européens tout court !

    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jmespe: suis assez d accord mais maintenant l Union existe alors il faut faire avec et essayer d influer, reste a savoir si on peut encore un peu préserver notre souveraineté ou subir.

      Supprimer
  6. Mon cher Corto,
    Quelle différence de langage avec les "dirigeants" actuels! La vérité, la croyance de ce grand homme dans ses convictions, qui sont les miennes également,
    Que doit penser notre pédalonaute en visionnant ces images!
    Merci encore,

    Bernard de Thailande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bernard: ah c'était autre chose le Général et pkoi pas imaginer Hollande regarder ces vieilles vidéos en essayant d en tirer profit ? Non, je déconnes, pas possible. Et quitte a faire hurler, le seul qui m ait fait (un peu) retrouver le souffle gaulien a été Sarkozy
      Bonjour a la Thailande !

      Supprimer
  7. L'entrée de la Turquie va nous achever Oui il est important de voter massivement "utile" !
    Après lecture de cet article du Point, je suis moins sûre de l’ampleur du brin que nous voulons mettre de par nos votes.

    http://www.lepoint.fr/monde/ou-va-le-monde-pierre-beylau/europeennes-pourquoi-les-elections-ne-changeront-rien-02-05-2014-1818459_231.php
    Les deux grands partis, PPE (centre droit!) et socialistes, continueront de dominer le Parlement malgré une percée des eurosceptiques et une abstention record

    Je comprends que l’UMP faisant partie intégrante du PPE, tout va pouvoir continuer sans notre accord.

    Je me dis que puisque ça ne changera rien, autant voter pour les épouvantails du FN. afin de signifier ma désapprobation sur tout ce qui se prépare en loucedé. Le message passera mieux si le FN et ses alliés (?) parviennent à constituer un groupe, en réunissant 25 députés répartis sur 7 pays de l’UE .

    Que faire de mieux ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mireille: que faire de mieux? Rien d autre et pourtant, ça me fait mal !

      Supprimer
  8. C'est compliqué pour l'UMP et la droite en général, ces élections européennes. Vous citez De Gaulle qui détestait Pétain référence suprême d'une partie de vos suiveurs....
    Pour le PS, c'est plus simpl, on va se prendre une tôle et puis c'est tout car ça ne changera rien. Sauf si une majorité d'andouilles votent pour des idiots opportunistes qui seraient hais par De Gaulle justement ....et la France serait la honte de l'Europe.
    Il faut bien que tout le monde ait en tête que nous ne voterons pas pour plus ou moins d'Europe ou même pour ou contre l'Europe ou l'euro mais simplement pour une Europe un peul plus libérale, ou un peu plus progressiste ou un peules fédéraliste ou un plus solidaire.....attention il y a des pièges mais ce n'est que dans l'épaisseur du trait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Didstat: Pétain référence suprême de mes suiveurs ??? Rien que cela a condamné à l idiotie le reste de ton commentaire.

      Supprimer
    2. J'ai écrit une partie. Je l'ai lu. De plus, pour moi, mais je caricature sûrement, le FN est l'héritier direct du petainisme .
      Choisir de voter FN, et ce quels que soient les alliés, et considérer que c'est utile, hum, ça ne sent pas bon quand même, si ? Et ce n'est qu'un exemple.
      J'avais cru comprendre que tu étais loin de tout ça. Me trompe je ?

      Supprimer
    3. " le FN est l'héritier direct du petainisme ."

      Moi qui suis une idiote de chez crétine, je demande une démonstration circonstanciée de cette affirmation.
      Pas se contenter de blabla généraliste qui ne sert qu'à noyer le poisson et à cacher le manque d'arguments.
      Merci.

      Supprimer
    4. @Didstat
      "ça ne sent pas bon quand même"
      Et voter PS, ça sent bon peut être? Il n'y a qu'à voir dans quelle galère ils nous ont embarqué! Aussi minables les uns que les autres dans ce gouvernement de pantins et imbus de leur "petite" personne. Peut être pourras tu démontrer ce qui a été mal fait par le FN?

      Bernard de Thailande

      Supprimer
    5. " on va prendre une tôle et ça changeras rien" autrement dit, les andouilles qui votent, le peuple quoi, sont tellement cons et pétainistes que leur avis on s'en tape, voilà qui va inciter les abstentionnistes à se déranger ! ceci donne une haute idée du respect des socialistes pour le suffrage de leurs contemporains !

      Supprimer
    6. Didstat2 mai 2014 21:36:00

      C'est compliqué pour l'UMP et la droite en général, ces élections européennes. Vous citez De Gaulle qui détestait Pétain référence suprême d'une partie de vos suiveurs....
      --

      Propos doublement stupides

      1/ De gaulle haissait tellement son ancien mentor qu'il a tout fait pour qu'il reste en Suisse, plutôt que de devoir se supporter un procès.

      2/ Pétain n'est pas adulé par les "suiveurs de Corto", et, en ce qui me concerne, quand on me parle de Pétain et des (autocensures) l'insultant bien pépères dans leurs canapés, je repense à cette citation :« Je ne dois rien au maréchal Pétain, mais je suis écœuré par le spectacle des hommes qui, dans cette enceinte, essaient de refiler à un vieillard presque centenaire l'ardoise de toutes leurs erreurs. ».

      Des c*onnards comme vous ne valez pas mieux que ceux cités par le monsieur.

      Vryko

      (Désolé Corto, mais ça me gave les antipétainistes donneurs de leçons bien planqués pour sortir et faire leurs aneries comme leurs aieuls politiques)

      Supprimer
    7. @ Vryko
      Je plussoie. Et doublement ! :-)

      Supprimer
    8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    9. @Didstat: tu as dit "en partie " et " j ai lu ". Okay, alors je te mets au défi de me trouver un de mes commentateurs s’être revendiqué de Pétain. Trouves m en un seul ! Pour écrire cela, il faut que tu fasses des procès d intention à deux balles ou bien que tu ne lise que la moitié des commentaires.
      Trop facile. Trop stupide. Irréfléchi.
      Après le FN , héritier du Pétainisme, moi je veux bien mais accuser sans démontrer, encore une fois, trop facile. explique pour voir.
      Et non tu tu ne t' es pas trompé, je suis très loin de tout cela (comme sans aucun doute " mes suiveurs") pour une raison toute simple: Je "déteste" Pétain & associés ( dont Laval, Le florentin à la francisque, un bon nombre de socialistes et quelques historiens) pour la simple raison qu'ils ont sali quasi à jamais trois merveilleux mots de la langue française: Travail, famille et patrie.

      M'assimiler à Pétain comme tu le fais ( ou mes suiveurs) est d un ridicule achevé qui prouve s il en est soit ta méconnaissance de l'histoire soit la bêtise crasse avec laquelle certains ( je pense par exemple a Axel Kahn, au directeur marketing de campagne de Hollande ou aux Jeunes Socialistes) ont essayé, non sans succès, d'assimiler les sympathisants sarkozistes et Sarko à de vulgaires fascistes, ce faisant prouvant de la même façon leur méconnaissance de l Histoire , pis, l’utilisation de celle-ci à des fins manipulatrices.

      Alors de trois choses l'une, ou tu prouves tes assertions en retrouvant quelques écrits qui laissent supposer que moi ou un quelconque de mes commentateurs "se revendiquent " de Pétain, ou tu t'excuses ( y a pas de honte à reconnaître ses erreurs) ou tu ne reviens plus ici raconter n importe quoi.
      Et je pense sans me tromper connaitre le choix que tu feras.

      Supprimer
    10. @Vryko: no problemo, et bien répondu .

      Supprimer
    11. Quoi? On peut voter Pétain aujourd'hui?

      Supprimer
  9. De Gaulle aurait dit au général Boyer de la Tour (qui me l'a répété) : nous referons l'empire de Charlemagne.
    En oubliant que l'empire français avait, lui, laissé un assez mauvais souvenir chez nos voisins :)

    RépondreSupprimer
  10. AVIS: absent pour toute la journée, je repondrai à Didstat ce soir. Peut - être
    bonne journée a tous

    RépondreSupprimer
  11. marianne ARNAUD3 mai 2014 à 09:38:00

    Il fallait entendre, mon cher Corto, ce matin sur Europe 1, Yves Jégo - le minus qui remplace Borloo à la tête de l'UDI, proposer ses offres de service "au cas par cas" à Manuel Valls.
    Bien que les centristes reconnaissent, dans leur ensemble, que les objectifs de Valls ne seront pas tenus, les voilà tout de même prêts à "jouer les remplaçants d'une majorité défaillante".
    C'est pitoyable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Pitoyable en effet mais pas étonnant de la part des centristes dont je ne cesserais de penser qu ils sont, pour être poli, des ventres mous.

      Supprimer
  12. Babylone et la tour de Babel , l'Europe avec ses pays, ses langues, ses propres lois avec une frontière inexistante , des politiques qui s'apitoient sur toutes les misères du monde mais qui oublient leur propre peuple , De Gaule ( qui n'est pas ma tasse de thé) avait raison sur ce point , ne pas se laisser envahir pour garder un équilibre français .
    Dans toute l'europe actuelle ,la droite de la droite remporte l'adhésion et c'est une réaction normale contre l'immigration clandestine . Les humanitaires pleurent à chaudes larmes mais aucun ne prendrait une famille chez elle .
    Pour ceux qui s'interrogent sur l'arrivée des turcs dans UE , parlez-en avec les alsaciens , ils sont assez fourni .
    Triste et pauvre France .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: aberrant cet accord UE / Turquie. En avais tu entendu parler. Moi jamais et pourtant je me croyais informé ! Oui pauvre France. le Grand Charles ( qui est ma tasse de thé ) doit se retourner dans sa tombe.

      Supprimer
  13. Lui président, c'était quand même le niveau au dessus de "Moi, président".
    Merci pour ce rappel salutaire.

    RépondreSupprimer
  14. Décidément, aucun doute possible : la politique c'était mieux avant. Tellement mieux... *soupirs*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @aristide; je crois que la politique avant c'était mieux sans doute parce a cette époque, elle n'était pas, du moins pour des gens comme de Gaulle, carrière ni métier.

      Supprimer
  15. Ben oui ! L'ump n'a plus grand chose à voir avec le gaullisme.

    Si vous voulez un vrai gaulliste et un projet alternatif pour l'Europe, tournez-vous vers N.Dupont-Aignan.
    Voir ici: http://www.debout-la-republique.fr/ et là: http://blog.nicolasdupontaignan.fr/

    Et ne vous arrêtez pas aux sondages, même les géants ont commencé par être petits...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claribelle: je commence seulement depuis quelques jours à m intéresser à DLR. à voir.

      Supprimer
  16. "On ne vous demande pas votre avis (air connu)

    Dans une interview au Standaard, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy déclare que si « les Etats-Unis d’Europe » ne sont pas un scénario réaliste, « l’ensemble du territoire européen en dehors de la Russie sera à long terme, d’une façon ou d’une autre impliqué dans l’UE », et d’ajouter : « Qu’il y ait un soutien pour cela chez les gens, je ne sais pas, mais de toute façon nous le ferons. »"

    http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2014/05/02/on-ne-vous-demande-pas-votre-avis-air-connu-5360736.html



    Les européistes se foutent totalement de ce que nous pouvons penser et voter

    JPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JPB: Mais Van Rompuy a raison de dire cela puisque tous les gens comme lui ont été mis là où ils sont par la volonté du peuple que l on consulte pour des élections européennes. Ils ont donc toute la légitimité pour agit à leur guise. ( j ironise mais y a de ça )

      Supprimer
  17. J'espère que tout le monde avant de s'endormir n'oublie pas de chanter " Maréchal nous voilà " pour conforter Didstat dans ses affirmations très nuancées ...Merci pour cet extrait d'une conférence de presse du Général De Gaulle ...c'était un homme qui avait une vision pour la France , qui ne confondait pas la politique avec les calculs politiciens et la cuisine électorale et qui a travaillé pour doter la France d'une Constitution qui permette de gouverner sur la durée ...Malheureusement , on a soigneusement détricoté ce qui fondait la Vème République ...quant à l'Europe où est l'esprit des pères fondateurs ? Je pense pour ma part que le Christianisme a joué un role dans cette volonté de réconciliation et qu'à vouloir en nier la place on a enlevé une dimension essentielle à cette construction européenne . Sans une dimension spirituelle dans un sens large , l'Europe n'est plus qu'une construction technocratique dans laquelle les citoyens n'aspirent plus à se reconnaitre ... Puisque Didstat se plait à évoquer le passé dans la personne de Pétain , il faut savoir que la volonté de construire la paix sur les ruines de deux guerres mondiales obligeait surtout à tirer les leçons des désastres du passé pour construire un avenir possible ...j'ai été de cette génération d'enfants qui ont enfin grandi avec la paix ce qui n'est pas le cas de mes parents qui ont connu les ravages de deux guerres et j'en suis reconnaissante à ces hommes qui ont été capables de dépasser les antagonismes ...alors nous jeter Pétain à la figure je trouve ça peu en rapport avec cet effort courageux de toute une génération pour sortir de ces affrontements mortifères dont l'Europe avait été le théatre ... On peut se jeter le passé à la figure mais on peut aussi envisager l'avenir en tirant les leçons du passé sans s'y enfermer ... Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "On peut se jeter le passé à la figure mais on peut aussi envisager l'avenir en tirant les leçons du passé sans s'y enfermer "

      Bien dit !

      Supprimer
    2. @Marguerite: Didstat ne fait que jouer, comme bon nombre de gauchistes, du point Godwin en occultant les leçons de l histoire et en particulier le fait que bon nombre de socialistes de l époque ont participé à "l'avènement" du dit Pétain ou même de Hitler. Bref son assertion est stupide ici où il tombe sur moins aveugle que lui. Cela pourrait marcher dans une cour de lycée, et encore.
      Quant à de Gaulle, ça, ça avait de la gueule.
      Tiens as-tu remarqué qu à l'époque, pas besoin lors d une de ses conferences de presse d un pupitre où l on affiche soigneusement comme aujourd'hui, " conférence de presse , palais de l Elysée et la date". "on" savait à qui on avait à faire !

      Supprimer
  18. Comme Corto, je commence à m’intéresser de plus près à DLR.
    Au niveau national, il est un poids plume qui n’a pas dépassé le seuil critique au-delà duquel il pourrait « compter »
    Je me déterminerai en fonction de la capacité des alliances de DLR ou du FN, à constituer le plus puissant groupe parlementaire eurosceptique.

    Je crois savoir que DLR a fait alliance avec les britanniques de l’ UKIP (Nigel Farage), les indépendantistes italiens de la Ligue du Nord, et d’autres que je ne connais pas ( ???)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mireille: a voir en effet. Je epux me tromper mais il me semble que la Ligue du Nord est plus proche du FN que de DLR

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen