samedi 24 mai 2014

Des milices citoyennes... On aura tout vu


Après les métros de Paris, de Lille puis celui de Toulouse, c'était hier au tour de Nantes de voir débarquer dans ses tramways des Identitaires; autrement appelés, au choix, extrémistes de droite, fachos ou bien encore nazillons. Ils ont décidé de se charger, par leur présence nombreuse et musclée,  de la sécurité dans les transports en commun. En organisant ces maraudages dans plusieurs villes différentes et en annonçant qu'ils multiplieront ces actions, le groupuscule Génération Identitaire montre ainsi qu'il est présent partout. "Nous maillons le territoire" comme l'un d'entre eux a déclaré à la presse. Repérables à leurs K-way jaunes, déambulant par groupes de dix ou vingt, ils définissent leurs maraudes comme des "tournées de vigilance citoyenne" ou bien encore des "virées anti-racailles". "Nous ne nous substituons pas à la police, mais à partir du moment où des citoyens sont agressés, c’est de notre devoir moral d’agir" pour justifier leur action et comme "la police n'a pas les moyens d'agir"... Ils agissent.

J'écoutais hier, un chauffeur de tram nantais qui déclarait, je le cite de mémoire: "Au début, ça surprend et quand on a compris de quoi il s'agit, on se sent rassuré. On sait que ça va aller." Et le pire, c'est qu'il a sans doute raison, il sait que sa tournée va être peinarde...

Ce qui est tout de même curieux, c'est que compte tenu du fait que tous les métros et trams de France et de Navarre sont sous surveillance vidéo, à aucun moment la police "officielle", la vraie, n'a cherché à intervenir. A ma connaissance, aucun communiqué officiel des autorités pour condamner ces interventions "citoyennes". Vous me direz, la police ne peut pas être partout, oui, c'est vrai, mais eux, les "fachos", ils sont là. De plus en plus. Et sans doute encore pour beaucoup d'autres "virées anti-racailles" à venir. Jusqu'au jour où il y aura un gros problème... J'imagine à l'avance les polémiques...

Des milices citoyennes... On aura tout vu. 

Folie passagère 2298.
Génération identitaire était sur les quais du métro parisien vendredi 9 mai 2014 pour une «opération de sécurisation».
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

37 commentaires:

  1. Robert Marchenoir24 mai 2014 à 13:23:00

    Inspiré d'une initiative semblable remontant aux années 70 dans le métro de New York. La différence est que les patrouilles de New York (qui étaient d'ailleurs composées de non-blancs) avaient une doctrine d'action clairement exprimée, ce qui n'est pas le cas ici.

    Ces milices françaises semblent surtout être avoir pour but de faire parler d'elles et de l'insécurité dans les transports, pas de la réduire. Pour cela, il faudrait qu'elles soient régulièrement répétées sur un même réseau, qu'elles aient une doctrine d'action claire et publique, des canaux d'alerte avec la police en cas d'incident, etc.

    Cela n'est pas une critique, étant donné l'hostilité de principe et prévisible des autorités à l'égard de telles initiatives. C'est une constatation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Robert Marchenoir: tu as raison sur toute la ligne. non seulement je ne suis pas sur qu il cherche véritablement à réduire l insécurité mais j imagine qu ils seraient parfaitement heureux que " ça chauffe" histoire de casser un peu de cailleras. sauf que quand cela adviendra, et cela adviendra, là, tout le monde se déchaînera en polémiques bien franchouillardes= que fait la police, les identitaires ont raison, tout fout le camp, etc... les grands classiques.

      "marrant" des quelques articles de journaux que j ai lu sur ces "milices", pas un ne critiquait vertement ces actions. Il suffit de garder le présent billet en mémoire et de le ressortir en temps utile.

      Supprimer
    2. En tous les cas au lieu de polémiquer demandez plutôt aux personnes qui ont déjà été agréssées ce qu'elles en pensent. on paye des impôts pour être protégés aussi mais la police n'est jamais là quand il faut mais pour les pv là il y en a partout aidés par des radars et caméras cela suffit ! Seuls ces gens là rassurent alors moi je dis c'est bien voir exceptionnel !

      Supprimer
  2. bonjour
    mmm je suis dubitatif A PRIORI sur ce genre d'action , mais :
    1- je vous trouve très remonté :"maraudages"
    2- il faut voir combien l'état laisse aujourd'hui tomber ses prérogatives
    3- mon pragmatisme me dit: attendons et voyons la réalité des actions

    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jmespe:
      maraudage: tu as raison, prenons leur terme à eux: " virées anti-racailles"
      2 d'accord.
      3 Pour l instant les réactions sont plutot neutres, vois mon com ci-dessus, mais le jour où il y aura catagne, blessés et pkoi pas mort d'homme, on en reparle.

      Supprimer
  3. Les Guardian Angels de New York ont fait des émules.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Guardian_Angels

    Les patrouilles, d'abord dénoncées par la municipalité, permettent en fait d'identifier et de compter précisément ces "vigilantes". La mansuétude apparente est trompeuse, la police utilise l'initiative.
    Mais si ça crée un sentiment de sécurité dans débourser un euro, pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Catoneo: comme le dis Robert Marchenoir , l idéologie n était pas la même avec les G.A.et encore une fois le pb n est pas le pb du sentiment de sécurité qu'apportent ces virées anti-racailles, le problème est pour plus tard, dans un jour , dans une semaine , plus loin, quand il y aura un drame parce que compte tenu de l esprit de ces" anges", il y aura forcément un drame.

      Supprimer
    2. Je vais de ce pas acheter un collyre HYLO® CONFORT pour pouvoir pleurer les racailles dépêchées ad patres par la Milice !

      Supprimer
    3. "virées anti-racailles" = Hep ! Les surineurs, de banlieues, on vous attend !"
      Les miliciens n'en sortiront pas indemnes et risquent fort de récolter quelques jolies boutonnières sanglantes...

      Supprimer
    4. @catoneo et mireille: moi non plus je n irai pas pleurer sur les racailles éventuellement surinées mais tu verras qu il y en aura pour le faire, le jour où et autant, sans doute les mêmes, pour crier aux fous et aux fachos après ces Kways jaunes. Pour l instant, tout le monde s'en fout.

      Supprimer
  4. Comme très souvent, je ne te comprends pas mais tu es du bassin parisien. Pour moi, cette milice est une bonne réaction puisque vous détruisez votre état et donc votre police. Je vois les choses ainsi, l'élite vous abandonne et certains réagissent. Cela peut mal finir mais c'est une autre histoire. Vous n'êtes plus des loques humaines, vous prenez votre destin en main, c'est bien, non?
    jard

    RépondreSupprimer
  5. Ce mot "milice" n'a plus de sens sauf à suggérer "les périodes les plus sombres de l'Histoire"...Je lis ce texte publié aujourd'hui par Femen France... Il n'y a malheureusement pas la photo qui l'accompagne! Vous verrez à la lecture de ce texte où est le vrai danger :
    "Marine Le Pen a appelé la population française à "faire des enfants français" face à "une immigration considérable". Alerte ! L’épidémie fasciste se la joue MST et essaye de contaminer nos vagins. En guise de sérum, les sextrémistes Femen appellent toutes les Françaises à baiser, sucer, se faire lécher, branler, doigter, pomper, niquer autant d’étrangers qu’elles le peuvent avant les élections européennes. On compte sur vous pour mettre plein de polichinelles de toutes les couleurs dans vos tiroirs! Femen donne le top départ du marathon international du sexe ! La France cosmopolite vaincra la mafia FN ! FOREIGNERS FUCK BETTER ! " (Page Facebook)
    Michel Nev

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Nev: ah, les Femen, manquaient plus qu'elles et leurs outrances. qu'elles aillent se faire engrosser dans le 9/3 et on en reparle, qu'elles aillent profaner les mosquées et on en reparle, qu'elles aillent pisser dans les synagogues, et on en reparle.

      Supprimer
  6. C'est très cow-boy, je ne sais pas si j'aimerais prendre le métro à côté d'eux.... mais en même temps si ça évite des agressions, c'est toujours ça de gagné.

    @Corto : tu craint un dérapage, un blessé ou même un mort.. Mais si tel est le cas c'est qu'il y aura eu effectivement un problème qui aura généré une telle réaction sans laquelle il y aurait eu agression... Donc si tout est parfait comme la société de métro le prétend, c'est à dire une équipe suffisante d'agents et des la vidéosurveillance efficace, il n'y aura pas de problème, pas de racaille, et donc pas de dérapage. Non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aain Bar: Je le crains parce que les lascars en question, sous couverts de faire la police, n attendent qu une chose, c'est de tomber sur les fameuses racailles qu'ils ejecteront a coups de pieds dans le cul, au mieux.
      Les Identitaires sont gagnants sur les 2 tableaux, ils font ou donnent l illusion de faire la police, c'est donc que l'Etat ne protège pas les voyageurs, et si il y a problème, ils diront , voyez, on était là à la place de la police.

      Ce n'est pas à ces" milices" d'assurer la sécurité des citoyens

      Supprimer
    2. @Corto D'accord avec toi sur le fait que ce n'est pas aux milices d'assurer la sécurité des citoyens.
      Mais en revanche ça ne me choque pas que les citoyens s'investisse un peu plus dans leur propre défense. ça éviterait que des femmes se fassent violer dans une rame de métro devant 50 personnes tétanisées car non-préparées à un tel événement.
      Tout le monde n'a pas été habitué dans sa jeunesse à la bagarre et à l'auto-défense (dans le sens le plus noble du terme). Ce n'est pas une critique, juste un constat qui montre que tout n'est pas négatif dans cette société car si des gens n'ont pas eu l'habitude de se défendre, c'est qu'ils ont vécu dans un milieu finalement protecteur, donc c'est plutôt un bon point à noter.
      Mais un léger réveil citoyen et solidaire (j'emploie ces termes exprès) face à la violence serait quand-même souhaitable pour lutter contre cette indifférence qui tue.

      Supprimer
  7. On peut craindre que ces groupes de jeunes gens soient perçus comme des provocations par ceux qu'ils veulent dissuader, qu'une bande plus importante, plus aguerrie (et armée de couteaux et autres barres de fer) s'attaque à eux. S'ils sont eux aussi armés, ils se défendront. S'ils ne le sont pas ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: et sois en assuré, les racailles qu ils visent savent que ces vigies traînent alors soit elles les évitent, soit, en réaction, elles iront les affronter. Et paf ! et c'st parti pour un tour de polémiques.

      Supprimer
  8. Ah ben crotte alors! Corto je vous adore mais là je ne suis pas d'accord! Moi je les trouve sacrément courageux ces petits jeunes de Génération Identitaire! Bravo les gars!
    Je ne vais pas pleurer pour les racailles qui nous terrorisent, nous font baisser les yeux, avec la honte au cœur de ne rien oser dire.
    Je suis juste très inquiète pour eux, ils prennent de sacrés risques, envers la racaille (quel autre mot utiliser?) et envers la justice qui se fera un plaisir de les lyncher en cas de dérapage s'ils se font agresser.
    Quelle tristesse d'en arriver là! Quelle joie de voir certains relever la tête!
    Magai

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Magai: qu'y a-t-il de courageux a aller faire des virées anti-racailles quand on est 10, 20 ou 30 ? aucun courage, de l intimidation tout au plus, surtout qu on les imagine ne pas venir sans outils, jusqu au jour où ils tomberont sur des pas timides.
      Quant aux racailles, je ne vais pas pleurer bien sur, mon billet n'est qu une " prémonition " de la polémique qu il y aura le jour, et ce jour viendra, où ca va déraper.

      Supprimer
  9. en même temps, à Paris, ils n'ont pas pris la ligne 13 et ne se sont pas pointés vers Place de Clichy où Chapelle, donc, pas trop de risques, mais je trouve que c'est tout de même drôlement bien de mettre le doigt ( pas comme ces salopes de Femmen ) sur l'insécurité du métro à certaines heures et dans certaines stations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: pour la ligne 13, je ne sais pas, mais pour le parcours qu ils ont fait à Lille ou Toulouse, fallait y aller mais en même temps,, à 20 ou 30, ils risquent la bagarre générale. et le coup de surin de travers.

      Supprimer
  10. de plus en plus d'insécurité dans ce pays ou le voyou passe avant les victimes de toute façon plus apte à gauche à traquer le voyou en col blanc que la racaille pourtant souvent bien plus dangereuse
    la présence de ces milices démontre que le niveau de tolérance vis à vis de voyous est atteint !!!

    Inquiétant oui car nous devenons un nouveau "far ouest" ou chacun risque de vouloir faire sa loi face à un état perverti par une idéologie qui nous bouffe depuis 30 ans , état qui ne fait plus on travail mais encourage même quelques part l'insécurité ... IDEOLOGIE QUI MET SOURNOISEMENT SA LOI EN PLACE
    quand on voit la malhonneteté de cette gauche au pouvoir, de ces voyous dont même les ministres mentent .. oui on a quelque part envie de passer outre et de chercher d'autres méthodes.... Ras le bol de la mise à mort de toutes nos valeurs

    il est certain qu'il peut y avoir des affrontements et alors .. moi cela ne me gêne plus
    laissons les gens voler violenter tuer les autres sans réagir.. sans nous organiser.. Disons amen .... non moi je comprends...

    bien sur s il y a violence il y aura récupération mais c'est déjà le cas et toujours dans le même sens avec nos médias à la solde de l'idéologie au pouvoir...

    Tu as raison de te poser des questions et merci de nous en faire part.. la nation toute entière devrait en prendre conscience mais tout de même demain un de tes proches est grièvement blessé en ville, l'agresseur arrété et assez peu condamné au bout du compte comme dans l'histoire des gays dont tu nous parlais il n'y a pas longtemps ( fait divers éloquent sur bien des points).. la tentation n'est-elle pas grande ensuite de faire sa loi ...de s'organiser face à l'inertie d'un peuple lavé plus que rose... face à un pays ou toutes les règles de base d'une démocratie sont bafouées
    Si cela se passe ainsi avec ces milices n'est-ce-pas mieux pourvu que tous nous y réfléchissions et que cela soit encadré eventuellement avec des personnes compétentes..
    regardons ce qu'est devenue notre société .. je ne suis pas très fier de mon pays

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: mais tu as absolument raison, a partir du moment ou l état ne se charge plus de faire correctement son boulot et qu on en arrive à créer ce genre de "virées" c'est effectivement que le pays va pas bien et pas de quoi être fier.

      Supprimer
  11. Ce genre d'initiative est la conséquence du laxisme de l'État qui n'assure plus ses fonctions régaliennes, en particulier la sécurité intérieure de ses citoyens.

    Pour ce qui est de la sécurité extérieure et de la justice, ce n'est pas brillant non plus.

    "Défense : la faute de François Hollande"

    http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/defense-faute-francois-hollande-12637

    "L’IPJ dépose plus des 300 000 signatures contre la réforme pénale à l’Élysée"

    http://www.institutpourlajustice.org/actions/elus/ipj-depose-300-000-signatures-contre-reforme-penale-elysee-437418.html

    JPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JPB: Ce genre d'initiatives n auraient pas lieu d être si il n y avait pas autant d insécurité ou un tel sentiment d insécurité, sentiment que certains exploitent, parfois à gauche, parfois à droite pour entretenir un climat anxiogène fort utile.

      Supprimer
  12. Je pense que ce n'est pas dans les rames où voyageront ces jeunes gens en K-Way jaunes que les femmes risqueront de se faire violer sous l'oeil indifférent des autres voyageurs, mon cher Corto.
    Et même s'ils n'obtenaient que ce résultat-là, ce serait déjà ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: absolument, c'est déjà ça mais comme dit plus haut ce billet est " prémonitoire" du bordel et de la polémique qu il y aura le jour où ces Kway jaunes vont déraper en tombant sur plus cons qu eux.

      Supprimer
  13. A ma connaissance, la loi n'interdit pas encore de prendre le métro en groupe habillés de K-way jaunes. Je ne vois donc pas bien ce que les "autorités" pourraient faire à ce stade, quand bien même elles désapprouveraient - ce qu'elles font sûrement. Nul doute qu'il n'y ait là un dangereux "vide juridique" que nos gouvernants finiront par combler tôt ou tard, mais en attendant...
    Quant à l'efficacité de ces tournées elle est évidemment très limitée, comme le dit Robert, et les identitaires en sont sans doute bien conscients.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aristide: le jour où il y aura un gros dérapage, pourquoi pas une racaille dézinguée ou un Identitaire, tu verras que , comme au bon vieux temps, il y aura des politiques pour réclamer une loi, tout de suite, ou la énième dissolution du groupe en question et les polémiques iront bon train. mais entre temps rien naura empeché ce qui était pourtant préviscible

      Supprimer
    2. Il n'y a pas non plus de loin qui interdit le port de tee-shirt LMPT, et pourtant, il y a eu des arrestations ... bizarre ...

      Supprimer
    3. "de loi qui interdit" ... sorry :-)

      Supprimer
  14. Avis partagé sur la question . Tant que Taubira défendra la racaille , le système d'auto-défense , de milice , de vigile sera voué à l'échec ,ce ne sera pas l'agresseur qui passera en jugement mais le défenseur et il ne faut plus compter sur la police car eux-même ont des problèmes lorsqu'ils font la chasse aux délinquants . Je ne pense pas qu'on en soit aux chemises brunes politiques .
    Il faut que la peur change de camp et là on n'est pas sorti de l'auberge , une vraie politique de sécurité c'est retiré les forces de l'ordre de leur première mission : récolter l'argent du contribuable pour renflouer les caisses de l'état .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: un ami flic depuis 20 ans me disait qu'à l instant T ou a la minute M, il n y avait en France que 5 000 flics sur le terrain, tous les autres ayant d autres chats à fouetter: repos, récup, formation, congés, arrêts maladies, taches administratives etc... et ils sont plus de 100 000 !
      Une fois que tu sais ça, plus rien ne t'étonne !

      Supprimer
  15. Ça me donne l'impression que le pays n'est plus sous contrôle, et qu'on navigue à vue.
    L'existence de cette milice citoyenne me rappelle les milices actuelles en Grêce qui se substituent à la loi en s'attaquant aux sans-papiers et aux immigrés qui font du commerce sans autorisation (marché noir ...).
    OK la métro parisien n'est pas secure, il y a de la racaille, et mêmes des pick-pockets à qui j'ai déjà eu affaire ...
    Si cette milice agit, on risque d'assister à une forme de guérilla urbaine, et si tout se passe sans heurts, la récupération par les partis d'extrême droite se fera automatiquement et implicitement car certains français seraient séduits par cette action parallèle ...
    Là où la police est sensée agir, l'extrême droite s'infiltre dans la faille.
    L'Etat doit prendre ses responsabilité plutôt que de reculer et de rechercher des excuses du genre "c'est la faute à la droite !" ...
    Même si je n'ai rien à me reprocher vis-à-vis d'eux, J'éviterai de prendre les transports en commun à Paris.
    Tout ça n'est pas sain et vraiment pas rassurant ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sen: bien sur que tout cela n est pas sain et c'est à l'Etat de prendre ses responsabilités, responsabilités qu il prendra une fois qu il y aura eu un drame avec ces " milices " en criant: " vite une loi ! " "non nous ne laisserons pas ces gens qui ne respectent pas les valeurs républicaines faire la loi" etc... la chanson et le refrain sont archis connus.

      Supprimer
  16. Il n'empêche que moi qui ai parfois peur dans le métro, je me sentirais plus en sécurité si les KW jaunes sont présents.
    Dommage qu'on ne puisse plus compter sur la police !
    Par contre, s'il y a des heurts avec les racailles, c'est à eux (les KW jaunes) qu'on donnera tort.
    Voir les veilleurs vs les casseurs du Trocadéro par exemple.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP