mercredi 14 mai 2014

Vous faites quoi le 16 mai ? Porter la jupe, ça vous dit ?

Pas besoin d'en rajouter, tout est dit sur cette affiche :



" Vendredi, les élèves, filles et garçons, et les adultes de 27 lycées de l'Académie de Nantes dont sept de Loire-Atlantique, sont invités à porter une jupe ou un autocollant "je lutte contre le sexisme et vous?" pour montrer leur opposition à toutes les formes de discrimination. L'initative est le résultat d'une réflexion conduite par le conseil académique à la vie lycéenne. Elle sera surtout accompagnée de débats, d'affichages pour interpeller le public éducatif dans son ensemble aux questions de sexisme. L'initiative, validée par le ministère, a été reprise dans un lycée américain de Seattle. Et pourrait l'être dans les académies de Rennes et Poitiers." (source Presse Océan

Bienvenue chez Modernœud ! 

Et bonne journée, même en Socialie ! 

Folie passagère 2280. 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

112 commentaires:

  1. Si affligeant que les mots me manquent pour dire ma révolte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: ça devient du grand n importe quoi ! là, si la coupe n est pas pleine, il ne manque pas grand chose

      Supprimer
    2. Mais la coupe est pleine Corto et elle déborde! Le risque maintenant, c'est la noyade pour le peuple, pas pour le pédalonaute qui lui, n'en a rien à cirer, surtout depuis le départ de son bon conseiller!
      Amitiés

      Bernard de Thailande

      Supprimer
    3. @bernard: la coupe ne doit pas etre assez pleine puisque les Français ne sont pas encore descendus dans la rue , en masse, depuis plus d un an pour dire STOP ! ceci dit les municipales, c'était pas mal mais pas suffisant
      bjr a la Thailande

      Supprimer
  2. AVIS ! information relayée aussi par Le Figaro :
    http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/lycees-l-academie-de-nantes-demande-aux-garcons-de-se-mettre-en-jupe-le-16-mai-5320/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Corto
      Et dire que, dans la vie courante, il faut vraiment bien chercher pour trouver une fille en jupe !!!
      99% sont en pantalon.

      Pour mémoire : lorsque j'étais lycéenne, les filles n’avaient le droit de se mettre en pantalon QUE si le thermomètre affichait -10° !...
      Bon d'accord, ça date un peu. ;o)
      Mais une loi (à ma connaissance pas abrogée) interdit aux femmes de porter le pantalon.
      Oups ! Je n'aurais peut-être pas dû l'écrire : nos racketteurs professionnels risquent d'en profiter pour "tondre" la "poule aux œufs d'or".
      A moins qu'ils ne décident d'inverser la donne : jupe obligatoire pour les hommes. Ouarfff !
      C'est le seul genre d'action qu'ils sont capables d'entreprendre. Et de réussir !
      Pour le plus grand plaisir de la karaokeuse ?

      Pauvres de nous !

      Supprimer
    2. Hello Franzi ! J'allais justement écrire ce que vous évoquez . Interdiction de porter des pantalons au lycée..

      Supprimer
    3. @Franzi et Chan : et les pantalons n étaient autorisés que pour les garçons en âge de porter des pantalons, sinon c'était short au dessus des genous, pas pantacourts modernoeud.
      Quelle bande de cons, je ne vois pas autrement. quel interêt ? si ce n'est sous couvert de lutter contre le sexisme de faire de la provocation à bas coûts. lamentable !

      Supprimer
  3. Et le soutien-gorge, on l'oublie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Et bientôt, ragnagnas pour tous ! tant qu on y est , on doit pouvoir trouver un moyen d arranger ça.

      Supprimer
  4. Après le rouge à lèvres, la jupe, décidément, les garçons ne savent plus quoi faire pour se faire remarquer.

    Quant aux filles, il y a longtemps qu'elles ont fait leur révolution et adopté le pantalon ; Pas tant d'ailleurs pour affirmer leur part masculine ou par souci de lutter contre les discriminations, que pour des raisons de praticité et de bien-être.

    De très nombreux garçons auront d'ailleurs bien du mal à trouver une jupe dans l'armoire de leurs mères ou de leurs copines. Celles qu'ils trouveront sentiront vraisemblablement la naphtaline. Cette démarche qui se veut moderne est en réalité tout ce qu'il y a de plus ringarde.

    Pourquoi tous en jupes plutôt que tous en pantalons puisque nous y sommes presque déjà ?

    Heureusement que "L'initative est le résultat d'une réflexion conduite par le conseil académique à la vie lycéenne" car cela m'inquiéterait vraiment beaucoup....

    Je remarque quand même sur l'affiche qu'ils ont le souci du détail : Une jambe épilée pour faire fille et une poilue pour faire garçon. Ils auraient pu aller encore plus loin : Stiletto pour la jambe lisse et baskett pour l'autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: ils ont pensé à tout puisque l on te dit que c est la suite: "d'une réflexion conduite par le conseil académique à la vie lycéenne" mais pour etre honnête, je n avais pas fait attention a l épilation d une jambe sur deux. Et dire qu il y a des gens payés pour cette connerie. Avec nos sous !

      Supprimer
    2. Heureusement qu'il y a eu une réflexion préalable....

      Supprimer
    3. @lecanasson: oui, parce que sinon, on aurait pu s attendre a nettement moins pire

      Supprimer
  5. Ce matin à la radio, on annonçait une recrudescence des actes anti-homosexuels, mon cher Corto.
    L'effet boomerang de toutes ces "mesures" rocambolesques ne s'est guère fait attendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: la marge prend de plus en plus de place sur la page, et la page va finir par vraiment s'énerver pour de bon

      Supprimer
  6. Lu ceci: "Dans le Figaro, Elisabeth Costagliola, responsable de la Fédération des parents d’élèves de l’enseignement (PEEP) défend elle la démarche. Parlant d'une «provocation utile», elle affirme n'avoir eu «aucun retour négatif» l'an dernier. «A l’inverse, des éléments positifs sont remontés, des élèves racontant que même certains professeurs masculins s’étaient prêté au jeu l’année dernière en venant en jupe» ajoute-t-elle.
    Que ces profs là se disent qu'ils sont indignes de leur fonction, qu'ils font ,sur toute leur profession, l'image du ridicule, qu'ils incitent les élèves à l'irrespect et qu'un pays dans lequel on manipule les jeunes sur ordre direct ou indirect du gouvernement, c'est un pays totalitaire. Et oui, nous en sommes là! La révolution culturelle est en marche , camarades! Bientôt on demandera aux élèves sommés de marcher au pas, de conspuer leurs profs. Ceux qui l'auraient vraiment mériter se prélasseront grassement dans les ors du pouvoir... Mais heureusement, tic tac, tic tac... Vous n'entendez rien?
    Michel Nev

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Nev: pas des profs, des idéologues qui ont oublié l essence même de leur métier: enseigner. Point barre. allez, zou !

      Supprimer
  7. Moi, j'accepte de porter une jupe, à condition de concourir pour l'Eurovision l'an prochain.

    Sinon, je trouve ce genre d'initiatives très très bien : plus ces abrutis avanceront à visage découvert, plus ils se discréditeront.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord pour que Monsieur Goux représente la France à l'Eurovision l'an prochain. Nous avons enfin notre Conchita Wurst. En jupe, et chantant un remake branchouille techno du Horst Wessel lied la France aura toutes ses chances de gagner ! (En tout cas il ne pourra pas faire pire que le groupe français qui a fini dernier cette année).

      Comment ça que ce sont des conneries que j'écris ? Et la journée de la jupe pour fille et garçon dans l'Ed nat c'est pas une connerie ??

      Supprimer
    2. Moi je suis d'accord aussi, mais mais la jupe doit être mini et monsieur Goux ne doit rien porter en dessous afin que chacun puisse juger sur pièces de la taille de son "fouet".

      Supprimer
    3. Ça devient un kilt façon " Highlander " et nous retombons ( DANGER dans le viril ) voir le l'esprit de corps

      si honnit par ces penseurs de l'en

      Supprimer
  8. L'extension du domaine de la marche des fiertés, cher Corto ! J'espère que H&M -pour ne citer que la plus populaire des enseignes mode et bon marché, s'est mis à la page, sinon, il ne reste plus que le kilt de Gaultier pour satisfaire les têtes pensantes et modernœuses.

    Pour ce qui est du débat pantalon/jupe, j'imagine que peu oseront reconnaître l'inestimable avance de l'institution Sainte Catherine de Sienne (rite tridentin et cætera), à Nantes, justement, ou (quand j'étais petit -ado, en fait) les (plus délurées des) filles mettaient des jeans sous leurs jupes et collants, l'hiver, quand il faisait trop froid -à l'insu des nonnes, cependant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Al West: ah oui mais Gaultier jouait la mode et la provocation, là on tire c'est pire, on tire le trait de la marge un peu plus au centre de la page :)

      Supprimer
    2. Vouzennavézassé, vouzenvoulezencore ?

      Allez zou (clic sur le gras), c'est du lourd (il y a Sorin, quand même !).

      Supprimer
    3. @Al West: c'est quoi ce truc, y a même pas de photos !

      Supprimer
  9. C'est drôle, en voyant passer l'info hier je me suis dit que vous alliez forcément tomber dessus, et nous pondre un petit billet !
    Pour moi, le pire dans l'histoire, c'est le badge "je lutte contre le sexisme, et vous ?"... là, on atteint les bas-fonds (bas-fronts ?) de la pseudo-citoyenneté crétine et fière de l'être... (et d'ailleurs, dans le programme de la journée, il y a des "cafés citoyens"... )
    et ceux qui ne l'arboreront pas, on va les traiter de sexoluttophobes ?....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @beatrice: c'est pareil à chaque fois, ce " et vous " est destiné à faire culpabiliser ceux qui n iraient pas dans le sens du vent.

      Supprimer
  10. Bonjour Corto,

    On en vient à regretter que le ridicule ne tue pas. Ça ferait de l'air.
    J'aime bien ton image de Malcom Mac Dowell dans "Orange mécanique". Elle est assez symptomatique de la dérive sociétale que nous vivons. Je nous vois cependant de plus en plus dans un monde à la "Brazil".

    Bon après-midi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: cette photo m 'est venue de suite à l'esprit pour illustrer ce billet: lobotomisation des esprits, formatage des enfants etc... et rééducation pour ceux qui ne vont pas dans le sens du vent .

      Et encore, j ai autre chose sous le coude, histoire de mettre un peu plus en colère ceux qui n apprécient pas cette "manifestation". ça se passe à Toulouse, c'est une expo, et c'est dans la même veine mais pour les plus jeunes ( cm1 et cm2). mais j ai eu pitié :)

      Supprimer
  11. Je remarque le logo (logo!) de la république française sur cette affiche. Doit-on comprendre que le gouvernement participera à l'action et se montrera en jupe?
    Et que le 17 (pas de jaloux!) ces dames porteront la barbe et feront pipi debout?
    Je n'ose imaginer ce qui se passera le 18.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une députée UMP a interpellé Benoît Hamon à ce sujet. BH (sans L) a assuré que l'éducation nationale n'avait rien à voir avec ça. Pourtant on voit bien sur l'affiche les logos de l'EN de l'académie de Nantes, la mention des ministères concernés et le logo de notre république.
      Cette affiche est-elle une imposture ou Benpît est-il un vilain menteur?

      Supprimer
    2. @pangloss: vois mon lien dans mon commentaire plus bas: Hamon est soit un menteur soit il ne sait pas ce qui se passe dans son ministère ! ou les deux

      Supprimer
  12. Franchement, je crains que la jupe ne convienne pas à mon genre de beauté. La connerie de ce genre de "manifestations" mérite à peine qu'on les mentionne. Dire qu'il y a des andouilles pour penser qu'elles peuvent servir à autre chose qu'à ridiculiser leurs participants et, accessoirement, à agacer certaines personnes normales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jacques Etienne: je confirme: il y a des andouilles. Et le mot "andouille" est bien léger.

      Supprimer
  13. Si c'est pour porter une jupe à tartan, soulever des troncs d'arbre, se maquiller en bleu pour défoncer de l'anglois et fêter dignement la victoire en buvant un single malt tourbé dans une ambiance virile de cornemuse; alors, je suis pour.

    Nicolas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me permets de compléter "...virile de cornemuse avec applaudissements de la gent féminine, experte en classement de performances et...des mollets" :-) Je suis pour !

      Supprimer

  14. Je me sens en danger d’overdose de toutes provocations vulgaires, violentes ou carnavalesques, que nous impose le « communautarisme LGBT » et « les idéologues progressistes » amplement soutenus par les médias avec la bénédiction de nos actuels gouvernants.
    Ma capacité d’encaissement vient d’atteindre ses limites. Ce ne serait pas bien grave si j’était la seule concernée mais je pense à notre descendance, qui risque d'avoir à vivre dans une société bien plus conflictuelle que celle d’aujourd’hui, où de nombreux télescopages meurtriers risque (fort) de se produire entre « les forces du progrès imposé » et celles de tous obscurantismes religieux à tendance invasive et violente en voie d'expansion...
    Et là, fini l'extension de la marge, les saucisses chantantes barbues et autres figures carnavalesques devront être remballées.
    Cela ne m'empêche pas d'espérer que toutes les mentalités puissent évoluer dans le domaine du RAISONNABLE avec des orientations sexuelles réintégrées dans le domaine de l'intime que l'on n'expose pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et m.... ! "risquent (fort)"

      Supprimer
    2. @Mireille: Parfaitement raccord avec le billet précédent: la marge prend de plus en plus de place et tous nos progressistes pourraient bien ce prendre un jour ou l autre un retour de manivelle en pleine tronche. ce qui aurait peut etre le mérite de leur remettre les idées en place. peut -etre , ais-je écrit.

      Supprimer
  15. bonjour Corto..j'avais vu l'info hier, et vaguement cherché, tout en espérant que finalement, cela ne soit qu'une sorte de " gag"..
    mais non...quelle formation "psychologique" ou psychiatrique, ou neuroscientifique au mieux, ont les gens qui promulguent ce genre de " divertissement" crétin ?
    est ce que si je me peinturlure en noir, je vais en une journée, comprendre ce que c'est que d'être noir ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: je crois que ceux qui promeuvent ce genre de " happening" sont mûrs pour une analyse façon orange mécanique ( photo du bas de billet )

      Supprimer
  16. Et moi, je propose une journée entière sans fautes d'orthographe et de calcul. Si l'avenir des enfants' complètement ballotés par des apprentis-sorciers n'était pas en jeu, on en rirait presque (jaune). Accepter la différence n'est pas une question d'égalité mais de tolérance et pour le coup, ces soi-disants intellos de l'Education Nationale sont hors-sujets. Et lorsqu'on dit qu'il ne faut pas contrarier la nature, c'est valable autant pour les grains de maïs que pour les petits d'hommes, dans le sens humanitaire du terme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Idel: faut pas trop contrarier la nature... humaine, généralement un jour ou l autre elle prend le dessus quand on se fout un peu trop de sa tronche

      Supprimer
  17. AVIS ! Et vous n avez pas encore tout lu...Avec les compliments du ministère de l'Educ'Nat:

    http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=9913

    Ce pays est foutu !

    RépondreSupprimer
  18. si tu veux mon avis, les jeunes vont transformer ça en journée de rigolade, de "poilade d'enfer " comme ils disent ! le résultat ne sera pas du tout ce que les pignoufs ont imaginé, les mômes, a part quelques-uns lèches bottes habituels vont prendre vraiment ça autrement que de la lutte contre le sexisme dont ils sont plus conscients que ce que les adultes en pensent et qu'ils appliquent à leur manière, enfin d'après ce que j'en vois de mes 3 petits fils et à part les sauvages incultes des cités, qui , en général, ne fréquentent plus les lycées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: avec l ampleur que prend cette histoire, si tu veux mon avis, cela va faire un flop retentissant malgré le blanc seing du ministère de l'EN ( voir mon commentaire de 17:25) et les mensonges de Hamon

      Supprimer
    2. C'est aussi ce que je pensais, un "père cent" avant l'heure et pour toutes les classes.
      Et là, je pense que les caricatures d'homo vont fuser de la part de ces ados mâles déguisés en filles.
      Bref, un ratage complet par rapport à l'objectif recherché.

      Ceci dit, pourquoi toujours vouloir transformer les garçons en filles et pas l'inverse ? Pourquoi ne pas créer la journée du pipi debout pour tous ? La journée du grattage de coucougnettes pour tous ? etc ...

      Supprimer
  19. Plus les neuronnes s'envolent et plus il y a d'abrutis . Mon petit fils , 14 ans , je lui ai demandé si il participerait si on lui demandait ? Réponse , j'irais au lycée à poil pour les faire chier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: ton fils est courageux mais il pourrait a son corps défendant passer pour un héros !

      Supprimer
    2. @ c'est l'âge qu' aurait dû avoir mon fils , mais la nature ne l'a pas voulu , ce n'est que mon petit-fils qui me téléphone chaque jour avec qui j'ai une très grande complicité , les spy diront que je fais certainement un transfert et ils n'auraient peut-être pas tord.

      Supprimer
  20. Vous êtes un peu pisse froid,moi à 15ou16 ans ça m'aurait fais marrer grave d'aller en jupe au lycée(bon la j'ai 61 balais et les lycées n'étaient pa mixte)la question ne se posait pas ,mais je sens bien les bonne grosses blagues bien grasses....
    A part ça maiquisoncon !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec; pour une occasion " festive" genre caranaval , pkoi pas mais là, non franchement, qu'ils sont cons comme c'est pas permis

      Supprimer
  21. Inutile de préciser que cela nous donne une idée claire du genre de psychopathes à qui
    nous sommes censés confier nos enfants. Je ne saurais trop conseiller de privilégier
    l'enseignement privé, lequel continue en principe à éviter aux garçons de s'habiller en
    filles, même si la réciproque n'est pas toujours vraie.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Psychopates ? j aimerais etre sur que cela soit le moindre mal dont souffrent les abrutis qui pondent ce genre de trucs. je me demande même parfois s'il y n y a pas une espèce de pédophilie latente, sous-jacente chez les promoteurs de ce genre d'évènements

      Supprimer
    2. Comprenons que c'est pour bientôt cette extension du domaine de la tolérance...

      Supprimer
  22. Pour la bonne réussite de cette journée, je propose que Hollande porte la jupe toute la journée du 16 mai.
    Ça au moins ça aurait de la gueule, mon cher Corto, et après tout n'est-ce pas à lui de donner le bon exemple au peuple ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument. Tous les hommes du gouvernement en minijupe et bas résilles, et toutes les femmes en bleu de travail avec une barbe postiche. Si c'est bien pour Conchita Wurst, c'est bien pour elles.

      Supprimer
    2. @marianne et aristide: : c'est vrai que cela serait marrant mais gare aux effets secondaires, la vue d'horreurs peut parfois entraîner la cécité. Et ce n'est pas parce que nos dirigeants en sont atteints que nous devons en être à notre tour victimes.

      Supprimer
    3. Tiens, c'est la Première Ex', qui trouve qu'y sont pas très cool avec elle, boules puantes et compagnie... Elle est trop bonne -pas très catholique JE SAIS !

      Supprimer
  23. Pas seulement Hollande mais tout le gouvernement ! mini jupes 'maxi jupes , jupes à volants , jupes plissées , jupes droites , pour les jupes culottes il faut soumettre la question au Haut conseil de lutte contre les sexismes ( ça doit exister ) ... pourra t-on les autoriser ? Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: vois mon commentaire ci dessus a Marianne et aristide :)

      Supprimer
    2. Jupe culotte, c'est assez difficile à porter, ça
      Pour le coup, il faut une plastique sans défaut
      Je doute qu'on puisse trouver ça en grande quantité à la gouvernature

      Supprimer
  24. Rumeurs colportées a dit le sinistricule Hamon à l'AN. Même pas foutu de savoir ce qui se passe dans son ministère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: voir mon commentaire ci-dessous. Hamon est un nul !

      Supprimer
  25. AVIS ! : Benoit Hamon, ministre de l'EN, a déclaré à l'AN, les yeux dans les yeux, que c'était de l intox alors que la manifestation en question est annoncée sur... le site du ministère de L'Education Nationale

    re: http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=9913

    RépondreSupprimer
  26. Ca c'est rigolo : c'est complètement raccord avec la série d'articles que je publie en ce moment sur mon blog.
    Quelques soient leurs démentis on a envie de leur dire : "si ce n'est toi c'est donc ton frère". Ce type de délire genriste est totalement crédible et on peut être sûr que si l'on ne proteste pas haut et fort dès qu'un ballon d'essai de ce genre est lancé, ils finiront pas l'imposer partout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @aristide: complètement raccord en effet. A ce propos, je me permets de te demander si tu ne pourrais pas faire des articles plus courts ou les morceler en plus d'épisodes.
      mais bien sur qu ils finiront par l imposer si on laisse faire. pourquoi se priveraient-ils.

      Supprimer
    2. Je sais bien Corto, c'est le problème avec lequel je me débats depuis que j'ai lancé mon blog. Il n'y a pas de bonne solution. Si on veut argumenter sérieusement sur des sujets compliqués, il faut faire de la longueur. Si les billets sont longs certains lecteurs sont découragés, si les séries comprennent trop d'épisodes l'argument devient trop entrecoupé et cela en décourage d'autres, bref...
      Donc je fais plutôt long, mais en contrepartie chaque billet reste en "une" au moins une semaine, ce qui donne le temps de lire à ceux que cela intéresse vraiment.

      Supprimer
  27. @AVIS ! a 18h00 benoit hamon déclare ne pas être choqué, que c'est instrumentalisé par des groupes radicaux, mais reconnait que cette initiative a l origine lycéenne donne de " bons retours" d'expérience. Il y a deux heures, il n était au courant de rien.

    RépondreSupprimer
  28. AVIS ! : allez, histoire de vous mettre un peu plus en rogne, ça se passe à Toulouse et c'est pour plus jeunes qu ' à Nantes:

    http://yagg.com/2014/05/10/a-toulouse-une-exposition-sur-la-litterature-jeunesse-pour-lutter-contre-les-discriminations/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand même super de faire éduquer les enfants par les militants de Arc En Ciel !
      En plus ça fait faire des économies à l'Education nationale.
      De quoi se plaindrait-on, mon cher Corto ?

      Supprimer
    2. Professeur et militant LGBT ?
      Et la neutralité à l'EN ? Je rigole, bien sûr.

      Supprimer
    3. Aucune info sur l'avis des parents directement concernés !

      Supprimer
    4. Waouh, ça c'est du lourd ! un enseignant militant qui cherche à faire acheter des livres militants à d'autres enseignants qui emmèneront des enfants à une expo militante, qui s'adresse (aussi) à des enfants de grande section de maternelle... !!

      Supprimer
    5. @les filles ! : et pourquoi faudrait-il demander aux parents une quelconque autorisation ? Et pourquoi un prof/militant LGBT n'irait-il pas porter la bonne parole aux enfants ? hein ? Je vous rappelle que nos deux ministres successifs de l EN sont pour extirper des enfants de tous les déterminismes familiaux et sociaux . Donc, camembert, et Vive le grand n importe quoi !

      Supprimer
  29. "Mieux que la jupe, c’est le pagne pour tous qu’il faut exiger !"

    http://www.bernard-antony.com/2014/05/mieux-que-la-jupe-cest-le-pagne-pour.html

    JPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pagne pour tous !
      Plus l'os dans le nez, comme le prévoyait Maurice Biraud dans taxi pour Tobrouk, excellent film.

      Supprimer
  30. Le socialistes vus par De Gaulle

    « Les gens de gauche ont rarement de grand projet. Ils font de la
    démagogie. Et se servent des mouvements d’opinion. La gauche
    tire le haut de la société vers le bas, par idéal d’égalitarisme.
    C’est comme ça que l’on a fini dans l’abîme en 1940….. Les
    socialistes sont d’éternels utopistes, des déphasés, des apatrides
    mentaux… Ils gaspillent toujours la plus grande partie des
    crédits. On ne les a jamais vu dépenser efficacement les
    crédits… Je n’aime pas les socialistes, car ils ne sont pas
    socialistes…. Parce qu’ils sont incapables, Ils sont dangereux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Sacré Grand Charles ! et dire qu il y en a qui ne peuvent pas le piffer. Comment ne pas apprécier un personnage aussi clairvoyant ?

      Supprimer
    2. Marianne , merci pour ce propos du Grand Charles qui avait vraiment une bonne vision . ( Pas due qu'à sa taille ! )

      Supprimer
    3. Je me suis permis de faire un copié collé sur la page facebook du parti socialiste !

      Bernard de Thailande

      Supprimer
  31. Le 44 est hélas en pointe dans tout ce qui est conneries genresques et néo-artistiques.
    Ils veulent défigurer la France (voir le Serpent d'Océan dans l'estuaire de la Loire, dont j'ai souvent parlé, les "oeuvres d'art" de Nantes et région...) et éradiquer les gens qui la peuplent depuis toujours.

    On va voir s'il y a des jeunes qui marchent dans la combine (de Maman).
    Perso, je serais assez étonnée que des jeunes mecs autres que socialo s'habillent en jupe);

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et Presse Océan est un fer de lance ^^

      Supprimer
    2. @Lamouette: je ne serais pas surpris que le truc, compte tenu de la polémique, se dégonfle. dans le,cas contraire, faut contre-manifester :) faut plus rien leur passer à ces connards décérébrés.

      Supprimer
    3. "Presse Océan"

      http://www.nantes.maville.com/actu/actudet_-loire-atlantique.-lycee-la-jupe-qui-souleve-la-polemique_fil-2549463_actu.Htm

      JPB

      Supprimer
    4. Réponse de Benoit Hamon:
      "il n'y a pas d'appel etc..."

      Refrain bien connu, sur l'air de "il n'y a pas de théorie du genre"
      Quand ils ne peuvent répondre, ils nient...
      Ils se fichent de nous. Ouvertement.

      Supprimer
  32. Ou alors les mecs sortiront leurs kilts ^^

    RépondreSupprimer
  33. Bravo Corto pour la vignette tirée d'Orange Mécanique nous sommes dans le même système réducteur quel génie ce Kubrick


    et félicitations à : Presse Océan qui ne fut jamais autant lu ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: Le mal à soigner n était pas le même mais la technique similaire: lavage de cerveau et lobo.

      Supprimer
  34. pas réducteur mais rééducateur pour votre bien qu'ils vous disent

    RépondreSupprimer
  35. Lorsque les discriminance sexistes auront été abolies, on en trouvera d'autres à combattre
    Car, comme dit Murray, il a, heureusement, beaucoup de combats à mener, beaucoup de vides juridiques à combler, beaucoup de BHL à entarter et beaucoup de subventions à palper....
    Le jour où ce seront les hommes qui seront victimes de discriminance sessuelle, devra-t-on porter un gode en sautoir pour soutenir la phallocratie en péril ?
    Pourquoi pas, après tout, ça doit etre aussi seyant qu'une jupe....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: a ce rythme, il ne faudra pas longtemps avant que les hommes ne se rebellent contre la doxa actuelle qui veut que égalité pour tous et surtout pour les femmes :)

      Supprimer
  36. J'aimerais avoir un témoignage des islamiques de Nantes , vont-ils envoyer leurs rejetons mâles en jupe et collant ?

    RépondreSupprimer
  37. Corto et ses fidèles, pouvez-vous me dire ce que vous en pensez ?.
    Hier, le message ci-après retranscrit, m'a été adressé par L'AVENIR POUR TOUS de Frigide Barjot. Observez l'évolution : l'ABCD de l'égalité pourrait devenir acceptable s'il était réaménagé

    À l'heure où une "journée de la jupe" est organisée dans l'académie de Nantes
    ce vendredi 16 mai, L'Avenir pour Tous désapprouve le mode de communication mal compris en ces temps de tensions sociétales, et invite à calmer le "jeu" en signant sa lettre ouverte à Benoît Hamon sur la suspension pour le réaménagement non idéologique des ABCD de l'Egalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai omis de préciser que je ne comptais pas me joindre à la pétition adressée à Hamon, pour ne pas amoindrir l'impact des démarches (à venir ? de LMPT. Pour l'instant je vois rien venir.

      Supprimer
    2. @mireille: FB a eu le mérite de lancer LMPT avec le succès que l on sait. le pb , c'est qu au fur et à mesure que la contestation montait, la sienne se diluait. Ainsi, proposait-elle de dire oui au mariage zinzin si on en retirait l adoption pour en faire un" contrat d union civile". et ce fut la rupture avec LMPT et son absence de la dernière manif. Son raisonnement se tient et pour le coup je ne l aurai pas désapprouvé si elle avait défendu cela dès le début.
      Son appel d hier va dans le même sens: eau tiède face à des gens, les idéologues gauchistes type Peillon et Hamon, sans scrupules et radicaux. Perso, sur ce genre de sujet, il ne faut pas jouer comme elle le fait le compromis.

      Supprimer
    3. Un formidable succès gâché. Ce gaspillage est regrettable.

      Supprimer
  38. . J’imagine les nombreuses crises cardiaques dans les rangs de la MPT en voyant le vainqueur de l’Eurovision: un travesti homo à barbe ! Je n’ose imaginer s’il avait été présenté par la France !
    En ce cas, cette journée a été organisée à la demande de certaines élèves qui voulaient comprendre pourquoi en se mettant en jupe elles devaient subir sifflets et remarques grivoises. Les parents d’élèves, FCPE et PEEP avaient approuvé la précédente édition qui avait donné lieu à des débats enrichissants.
    Mais décidément, certains ne seront heureux que quand reviendront les écoles non mixtes où les garçons apprennent un vrai métier et les filles les activités ménagères. Au moins là, on ne pourra pas dire que s’applique la diabolique « théorie du genre ».

    Je te mets un commentaire des ce grand commentateur socialiste d'une autre blog, ce mec est un troll de chez troll.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: j ai eu peur un instant que cela fut de toi, ouf ! Un troll comme nigloo ou B., sans interêt :)

      Supprimer
    2. Je trouve que la PEEP est un nom douteux pour une association de parents d'élèves. A ce rythme, dans dix ans nous aurons à célébrer dans les écoles la journée de la pute. Et je n'exagère pas , je le pense vraiment.

      Supprimer
    3. Peep, prononcé "pîip" comme peep show ?

      Supprimer
    4. Oui Kobus, c'est ça.

      Supprimer
  39. Bonour.
    Je rentre d'une semaine dans la Somme où avec une certaine émotion j'ai visité et essayé de méditer sur ce qu'ont enduré nos anciens. M'interdisant de TV lors de mes absences, j'ai cru me poser sur une autre planète en lisant les derniers posts sur les sujets sociétaux (Eurovision, jupe, ...) et le karaoké de la Taube et du Sinistre de l'éduc soit disant nationale.
    J'ai sérieusement envie de vomir en voyant cette décadence qui avance au nom de la tolérance.
    Mais peut-être suis-je moi même d'une autre planète.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un dragon: Non je te rassure tu es tout a fait normal: dégouté comme nous sommes nombreux à l'être. mais comme disait ma grand mère: tout finit par se payer un jour ou l autre

      Supprimer
  40. Une fois de plus, quand on ne sait pas faire de grandes choses, on chiade la bricole. Un exemple quotidien donné par nos socialos lorsqu'ils détiennent une part de pouvoir.
    Donnez de l'autorité à des petites gens, ils en abuseront.
    Si on allait au boulot en djellaba?
    Dans les années 60, le port du pantalon était interdit dans les collèges et lycées de filles, avec contrôle à l'entrée, à l'époque où la tenue correcte était de rigueur. Étudiant dans une école supérieure, je me souviens que le port de la cravate était obligatoire...
    Tout change ma bonne dame, vous reprendrez bien du clafoutis ?
    Cordialement
    JDx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JDX: je vois surtout que ces élèves ont autre chose a foutre que de réfléchir à la couleur de jupe qu'ils mettront demain. Le collège, le lycée, c'est pour travailler, apprendre, pas pour faire les guignols en étant instrumentalisé par des profs idéologues (et des parents complaisants)

      Supprimer
  41. Sur Slate, mon cher Corto, j'ai eu l'idée de faire un petit commentaire sur un article intitulé "Un coup de pied dans les testicules ? Voilà pourquoi ça fait mal, Jay Z", où je m'étonnais qu'on donne de tels détails, juste la veille où les garçons étaient invités à se mettre en jupe.
    Ça m'a valu un petit échange croquignolet avec Cécile Chalencon qui m'a envoyée sur ce lien :

    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/05/14/une-initiative-lyceenne-contre-le-sexisme-reveille-les-anti-gender_4416808_4355770.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: article à charge bien évidemment contre les anti-gender.
      Selon moi une "initiative" de lycéens n'est plus vraiment une initiative quand c'est promu voire encouragé par l académie, le ministère de l 'EN et quelques parents complaisants

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP