mardi 27 mai 2014

Réforme pénale: la nouvelle folie de Christiane Taubira


Avec tout ce bazar à l'UMP, on en oublierait presque que le PS s'est pris une taule ou bien encore que la réforme pénale de la greluche guyanaise arrive à l'Assemblée. 

Cette réforme pénale a, selon la Taubira, pour but de prévenir la récidive. Les prisons sont pleines de récidivistes. Il n'y a pas assez de places en prison. Le plus simple est donc de vider les prisons en évitant d'y envoyer les récidivistes ou en faisant sortir ceux qui y sont déjà. C'est facile à comprendre. On pourrait prendre le problème dans l'autre sens et se dire que si il n'y a pas assez de places en prison, c'est bien parce que la délinquance explose et donc, que nous pourrions construire de nouvelles prisons. Ben, non, bande de réacs répressifs, ce n'est pas la solution retenue par la socialie. Taubira plaide donc pour la contrainte pénale, verbiage remplaçant le jugé trop laxiste "période probatoire".

De quoi s'agit-il ? La contrainte pénale est une peine restrictive de liberté, mais qui se déroule en milieu ouvert (hors prison), au sein de la communauté, c'est à dire, parmi vous et moi. Elle consiste pour le condamné à respecter un certain nombre d'obligations (travail d'intérêt général, injonction de soins, indemnisation de la victime...) et/ou d'interdictions (s'approcher du domicile de la victime, par exemple) calquées sur l'actuel sursis avec mise à l'épreuve (SME). Elle ne peut être inférieure à un an et ne peut excéder cinq ans.

Jusque là, tout va bien, c'est, vous en conviendrez, nettement plus "humain", n'est-ce pas ? Cela commence à coincer quand on comprend quelles sont les personnes concernées. La contrainte pénale concernera l'ensemble des personnes déclarées coupables d'un délit puni jusqu'à 5 ans d'emprisonnement, y compris les récidivistes. Cela va du vol simple aux homicides involontaires ou aux coups ou blessures volontaires entraînant une incapacité totale de travail de plus de huit jours. Une personne déclarée coupable d'exhibitionnisme pourrait aussi être condamnée à une contrainte pénale. Cette nouvelle peine s'ajoute à celles qui existent déjà. Autrement dit, s'il l'estime nécessaire, lors de l'audience de jugement, le tribunal correctionnel pourra décider qu'une peine de prison est préférable à la contrainte pénale.(sources: Le Point, Le Figaro, L'express)

Au fait, savez-vous, par exemple, ce qu'est un homicide involontaire ? C'est selon l'article 221-6 du code pénal: "Le fait de causer, dans les conditions et selon les distinctions prévues à l'article 121-3, par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement, la mort d'autrui constitue un homicide involontaire puni de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende. En cas de violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement, les peines encourues sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à75 000 euros d'amende". En clair, un mec bourré tue "accidentellement" avec sa voiture ou sa moto votre enfant qui rentre de l'école, et bien le chauffard, avec cette nouvelle loi, n'ira pas en prison... même s'il en est à son deuxième "carton" ! Roulez bourré !

Un autre exemple, voulez-vous ? Le gars qui pendant des années a abusé de mon cousin ( âgé alors de 9 à 14 ans) pourrait recommencer demain avec une de mes nièces sans risquer la moindre peine de prison quand bien même (ou parce que) il serait récidiviste et puisque pour les abus commis sur mon cousin, il ne prit que deux ans dont un ferme !

Comment ça, je délire ? Pas du tout et pour lever tout doute, il vous suffit de lire les propos du rapporteur de cette loi, le député (PS) Dominique Raimbourg (fils de Bourvil qui le pauvre ne comprendrait rien à notre monde d'aujourd'hui s'il venait à revenir): "Il y a des infractions sexuelles qui ne signalent pas un ancrage dans une délinquance particulière. La contrainte pénale pourra donc concerner, par exemple, un oncle qui, à la fin d'un repas de famille un peu alcoolisé, a un geste déplacé envers sa nièce. " ! Et oui ! Pervers Pépères, allez-y, faîtes vous plaisir, le tripotage et les abus sexuels ne marquent pas un ancrage dans la délinquance ! Au pire, vous ne risquez qu'une contrainte pénale !

Voilà, vous avez peut-être une meilleure vision de la nouvelle folie que prépare, presque en loucedé compte-tenu de l'actualité, Chistiane Taubira. Il ne s'agit plus de réprimer, dit-elle, il s'agit de prévenir, de sanctionner autrement ! de prévenir la récidive...

Bienvenue dans un monde meilleur, bienvenue en Socialie !

Folie passagère 2305.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

35 commentaires:

  1. La prison à l'air libre, sans plus le gîte ni le couvert, avec un peu d'acharnement ils ont fini par trouver une belle manière de sanctionner autrement, comme en d'autres domaines ce serait dommage qu'une surexposition médiatique... ; la théorie heurte un peu, nous verrons à l'usage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Djefbernier: Si la loi passe, il n y aura pas a attendre longtemps avant d en voir ses effets négatifs

      Supprimer
  2. pour avoir, pendant quelques années, eu un contrat avec le ministère de la justice pour recevoir dans nos murs professionnels des gens condamnés à de TIG, je peux dire au vu de mon expérience que ça ne marche pratiquement JAMAIS, de plus, les juges ont beaucoup de difficultés à trouver des endroits où adresser les condamnés, personne ne veut plus s’emmerder avec des gars qui refusent le travail et se conduisent aussi mal en entreprise qu'à l'extérieur, c'est donc voué à l'échec et on en verra très vite les limites ! je connais pas mal de gens qui n'ont jamais fait leur peine et qui se baladent en toute tranquillité dehors sans qu'aucun juge n'ai jamais vérifié l'application de la peine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: le laxisme en matière de justice n a certes pas attendu Taubira mais là, je crois qu avec cette loi ça va être le pompon ! Et je crains, compte tenu du contexte et de l actualité ainsi que des vacances à, venir, qu'elle passe sans problème et sans guère d opposition parlementaire

      Supprimer
  3. Le progressisme soixante huitard a fabriqué des monstres, et pour cette raison tâta Christiane n'en veut pas à ces petites fripouilles.
    Le bonus pour tâta, c'est que ses petits protégés empoisonnent le quotidien des méchants français responsables de l'esclavage et de la montée du racisme.
    Une belle société de paix. Manquerait plus que la France soit atteinte de délinquancite aiguë, eh! Oh! C'est le progrès qui nous dirige, merde, quand même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: Je crois que Taubira n'est pas au bout de tout ce quelle pourra faire pour in fine nuire au pays. ce projet de loi est complètement dingue.

      Supprimer
  4. Il n'y a qu'à supprimer tous les délits passibles jusqu'à cinq ans de prison, mon cher Corto, et il n'y aura plus de délinquants. Ces gens seront tous considérés pour n'avoir pas d'ancrage dans la délinquance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: mais comment une bonne femme qu on nous présente comme intelligente peut-elle en arriver à nous pondre ce genre de projets ? Et a prendre a son service, après le sénateur Michel pour le mariage pour tous, des mecs du genre de ce Raimbourg ?

      Supprimer
  5. La définition de la Gauche, c'est préférer les crapules aux honnêtes gens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mat: ben y a un peu de ça: Désir, Andrieux, Guerini, Navaro, Dallogeville, Kucheidas, Destrade,Cambadelis, Emmanuelli etc... pour ne parler que de quelques uns parmi les plus vieux !

      Supprimer
  6. Peut-être que l'opposition va se réveiller, ne serait-ce que pour se démarquer de ceux qui viennent de prendre une dégelée et montrer que oui, finalement, elle en a...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @isabelle: Non seulement j espère qu elle va se reveiller mais qu en plus elle va empêcher ce texte de passer. Le GVT se sait fragile en ce moment, il n y a qu a voir comment il a reculé sur la loi famille, alors c'est le moment de ne rien laisser passer. Aux députés de jouer.

      Supprimer
    2. Pour l'instant la majorité est à gauche et cette saloperie passera.
      Je ne perds pas de vue que si les récentes défaites électorales du PS ont provoqué dans l'aile gauche et alliés, un semblant de rébellion, la rancœur des gauchos (députés et sénateurs) s'exprimera davantage sur les coups de rabots et les réformes censées améliorer notre santé économique, que contre cette loi bienveillante. envers les délinquants.

      Supprimer
    3. (suite) De plus, je serais étonnée de voir des gauchos s'élever CONTRE un seul projet de l'icône de la diversité.

      Supprimer
    4. @mireille: moi aussi je serai étonné mais sur la loi famille, ils ont bien repoussé à ... on sait pas.
      le GVT, Président et Valls savent que ce projet de réforme pénale est on ne peut plus clivant. Elle passera si ces deux là le veulent.
      A suivre donc

      Supprimer
  7. Après avoir supprimer la peine de mort, la gauche va supprimer les prisons sauf pour les réactionnaires bien blancs ou les quelques non européens qui ne pensent comme eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Non, là tu exagères, c'est que pour ceux condamnés à 5 ans maximum, tous les autre iront (peut-être) en prison :)

      Supprimer
  8. Traquer les quenelles et les veilleurs, laisser libres les homicides et les pédophiles. On ne saurait mieux résumer la saloperie morale de la gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Aristide, incroyable tout de même qu un pouvoir en place propose ce genre de texte, pas si incroyable quand il est effectivement de gauche :)

      Supprimer
    2. Entendu ce matin, le témoignage d'un père dont la fille a été tuée. Le meurtrier a été condamné par la justice à verser... 5 cents par mois aux parents de la victime , en guise de dédommagement.
      Le père dit que chaque mois, sa fille se faisait tuer. La justice est d'une cruauté sans nom, ces gens n'ont aucune estime , aucune compassion.

      Supprimer
    3. @Pierre : t as entendu ça où ? Un lien ?

      Supprimer
    4. RMC mon cher.. Chez Bourdin je crois car les GG n'avaient pas encore commencé.

      Supprimer
  9. le 03 juin nous serons devant l'assemblée nationale pour dire non à la reforme penale de taubira aux noms des victimes et familles de victimes
    nous accusons mme la garde des sceaux de mise en danger de la vie d'autrui

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cathy Bourgoin: Qui le sait ? A quelle heure ? à l initiative de qui ?

      Supprimer
    2. à l'initiative du collectif justice victimes route, nous avons hélas peu de moyens de diffusion ..nous avons prévenu la presse qui n'a pas mis l'info, contacté enormément d'associations de victimes toutes confondues y compris l'institut pour la justice ..le 03 juin nous étions 2 associations dont 6 personnes.....le lendemain sous la pluie nous étions plus que deux .....je pense que les français ne se sentaient pas concernés par cette réforme qui est pourtant dangereuse d'après nous ...nous leur souhaitons de ne jamais devenir victimes ou familles de victimes..car ce jour là vous n'aurez le droit qu'à de la transparence..parfois du mépris......hélas la réforme passera.....nous avons un gouvernement qui refuse tout dialogue .....de nombreux courriers envoyé à la garde des sceaux qui sont restés sans réponses ...et malheureusement tous les jours nous sommes confrontés à la detresse des victimes et familles de victimes ..en ce qui nous concerne la délinquance routière ..mais nous pensions que cette réforme allait mobiliser du moins toutes les associations de victimes hélas trop d'elles percoivent des subventions à outrance en arrivant à nous poser maintes et maintes questions.....notre désir à nous est d ene pas fonctionner dans cette mentalité mais de continuer à dénoncer tout ce laxisme judiciaire mais je vous avoue que je suis anéantie par cette mobilisation!!!!en me demandant si nous allons continuer ....désolée de vous avoir répondu avec du retard

      Supprimer
  10. Je crois que le vide qui est à la tête de l'état n'en finit pas de produire des effets de non-sens. Cela a à voir avec l'affaiblissement de la fonction de Père en général, mais surtout avec le refus de Hollande en particulier d'assumer une fonction de père, et de Père de la Nation en l'occurrence. (Je trouve tragique qu'on le surnomme pépère, tentative langagière de pallier au manque de Père en .. doublant la consonne)
    Le résultat : des "mères"ministres qui ne peuvent qu'en faire trop, des "enfants"ministres qui partent dans tous les sens.
    Je ne connais pas le détail de la réforme pénale, mais elle aura des effets pervers, c'est à dire pas dans le sens attendu.
    C'est comme le plaider-coupable : cela va favoriser les criminels (qui vont réussir à payer un tarif moindre pour leur acte) et pénaliser les petits délinquants (les juges, au lieu de leur donner le juste tarif, vont l'augmenter pour dépasser le seuil)
    Je ne fais là qu'effleurer le sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Geneviève Boyer: assez bien vu cette histoire de père, de pépère , de mères et d enfants ministres.

      Cette réforme est totalement perverse et on ne tardera pas à en voir les effets si elle est adoptée. Mais elle est somme toute logique de la part des socialos qui depuis des lustres ont fait de la permissivité l'un de leur fond de commerce les plus rentables

      Supprimer
  11. Tout cela ne change pas grand chose, c'est simplement une mesure de plus qui pourra être appliquée par les magistrats ou non en fonction des circonstances de chaque cas.

    Votre exemple d'homicide involontaire omet le fait que dans ce cas là il y a une circonstance aggravante à savoir la conduite sous l'empire d'un état alcoolique.

    Un homicide involontaire ça peut aussi être d'avoir tué un gosse déboulant de nulle part alors que vous rouliez à 35 km/h au lieu de 30 km/h, méritez vous d'aller en prison dans ce cas ? je ne crois pas.

    Le fond du problème n'est pas qu'il existe des alternatives à la prison qui permettent aux magistrats de rendre une sanction plus juste. Non le fond du problème est que ces alternatives à la prison seront détournées de leur sens pour réguler la surpopulation carcérale parce que l'on refuse de construire de nouvelles prisons, sur ce dernier point je vous rejoint totalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Buck Danny: relis la définition de homicide involontaire: imprudence, manquements à des obligations de sécurité, imprudence.et avec un bon avocat, la conduite en état d ivresse passe pour un simple manquement aux obligations de sécurité. Il est exceptionnel qu une chauffard en état d ivresse prenne plus de 5 ans. Tu peux chercher. Les chauffards rentrent donc parfaitement dans le cadre de ce projet de loi.

      Supprimer
  12. En tout cas, Mme. Taubirat fait beaucoup pour le Front National, j'espère qu'un jour Marine
    pensera à lui donner une médaille...quant au fils de Bourvil, ça m'avait échappé : j'en ressens
    une peine affreuse!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Taubira , agent recruteur du FN, c'est une évidence. et une superbe provocation de la part de Hollande de l avoir nommé à ce poste

      Supprimer
  13. Comment avais-je pu rater un si beau billet ?
    Honte sur moi !...

    En tout cas, bravo Corto ! Rien à ajouter. Parfaitement bien résumé. Même si affreusement affligeant...

    Quant au député Raimbourg, je m'étais souvent demandé s'il y avait un rapport avec Bourvil.
    Merci pour la réponse. Bien qu'elle me consterne. ;-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: c'eut été dommage de la rater :) lol

      et oui, ce gars est le fils de Bourvil ! ça fait mal au souvenir que l on peut avoir de Bourvil

      Supprimer
    2. @ Corto
      Ah oui! Ça fait vraiment mal...

      Merci pour le bas de page : j'adore Obélix et ses petits bras musclés... :o)
      Juste ce qu'il faut pour le présiFlan...
      Quand commence-t-il à le "traiter" ? ;o))

      Supprimer
  14. C Taubira a trouvé une solution à la prison ; la liberté ;
    Et pendant ce temps là , Christine Taubira travaille pour le F N :Je suis absolument persuadée qu'il faut construire cette peine de probation en France". La garde des Sceaux Christiane Taubira a confié lundi sa volonté de mettre en place une nouvelle peine alternative à la prison, basée sur une prise en charge plus personnalisée des condamnés afin de prévenir la récidive. La ministre de la justice a par ailleurs annoncé la tenue d'une "conférence de consensus" sur ce sujet d'ici la fin de l'année, probablement en novembre. Selon Christine Taubira, ce projet sera l'une de ses réformes phare.

    Une réforme phare ? Non, une réforme criminelle ! Les récidives restent imprévisibles et beaucoup de victimes seraient encore en vie si leurs meurtriers n'avaient pas bénéficié de libération anticipée ou d'autres mesures indulgentes : liberté conditionnelle etc..

    La création d'une peine de probation prononcée par les tribunaux comme alternative à la prison s'appuiera sur la réflexion menée récemment par un groupe de travail composé de professionnels de la justice.

    Adapter la prise en charge au profil des condamnés. Alors là, c'est une apothéose ! Chaque condamné aura droit à des séances de psychothérapie ou des coups de pieds aux fesses, ou encore de sermons, de leçons de morale ?

    Ces derniers ( les pro de la justice donc , ) recommandent la probation, déjà en cours dans plusieurs pays comme le Canada, et prônée par le Conseil de l'Europe qui la définit comme "une série d'activités et d'interventions qui impliquent suivi, conseil et assistance dans le but de réintégrer socialement l'auteur d'infraction dans la société et de contribuer à la sécurité collective". Or les pratiques d'insertion et de probation existant aujourd'hui en France, comme les sursis avec mise à l'épreuve par exemple, se concentrent sur le respect d'obligations (travail, soins, indemnisation de la victime), sans adapter suffisamment la prise en charge au profil des condamnés, observent-ils.Donc , que faut-il de plus ? Une nounou par délinquant ? Des encouragements?

    La faute, poursuivent-ils, au retard accumulé par la France en matière de recherche sur la prévention de la récidive, "les connaissances scientifiques - accumulées depuis plus de 40 ans dans d'autres pays - demeurant quasiment inconnues et non enseignées" dans l'Hexagone. "On a la chance d'avoir des expériences à l'étranger avec des évaluations de spécialistes, on va profiter de tout ça", a promis Christiane Taubira. La mise en oeuvre d'un suivi plus personnalisé des condamnés passerait donc par le développement de nouvelles approches criminologiques, complétant les méthodes cliniques des psychiatres qui dominent en France par des programmes comportementaux éprouvés à l'étranger.

    Une question me taraude : de quel pays étranger est-il question selon Christine Taubira ? Nordiques ? USA ? Russie ? Chine ? Italie ? .

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP