samedi 17 mai 2014

Nouveau: La fête des parents - Exit: La fête des mères .


Communiqué de la directrice et de l'équipe enseignante de l'école primaire Yves Codou de la ville du Mole dans le Var: 

" En raison de l'évolution sociale de la structure familiale et afin d'éviter toutes polémiques, nous avons décidé de fêter désormais la fête des parents à l'occasion de laquelle votre enfant vous offrira une surprise. Nous instaurons cette fête entre les dates de fête des pères et des mères. Ces autres fêtes ne seront plus préparées en classe. " 

Elles auraient pu ajouter: et on ne vous demande pas votre avis, ni à vous, ni à vos enfants !

Enfants à qui l'on suppose tout de même que les enseignants ont du expliquer - afin d'éviter toutes polémiques en classe - que un papa et un papa, une maman sans papa ou un papa sans maman ou bien encore une maman et une maman, c'était comme cela aujourd'hui et que si c'était comme cela, c'est parce que toutes ces combinaisons dont je ne suis pas sûr d'avoir cerné l'exhaustivité sont forcément aussi bien que un papa et une maman pour faire une famille.

Bienvenue dans un monde meilleur !

Folie passagère 2284.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

46 commentaires:

  1. disparition parfaitement logique, quand on se souvient du fait que Sandrine Mazetier, députée PS du 12eme arr, voulait faire disparaitre le mot "maternelle" dans école maternelle, trop sexiste !

    http://www.bfmtv.com/societe/sandrine-mazetier-voudrait-rebaptiser-lecole-maternelle-438542.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @leParisien libéral: je me souviens de cette lubie de Mazetier qui avait au moins eu le mérite de montrer a quel point elle était stupide.

      Supprimer
  2. Oh la la! !!
    Comme je suis contente d'avoir eu droit à mes petits poèmes personnalisés et autres cadeaux"faits mains"par mes garçons il y a déjà quelques années! !!
    Que vont choisir les maîtresses pour le cadeau 2 en 1? Il faudra l'adapter à chaque famille : 2 papas ou 2 mamans ou le traditionnel et apparemment en voie de disparition papa/maman
    Tout ça pour une minorité n'est ce pas?
    C'est vraiment pitoyable!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Angele64: c'était le bon temps ! Je me souviens bien de quelques cadeaux que j avais " fabriqué " pour maman quand j étais petit: les vide-poches avec des boites de camembert, des porte-photos avec des coquillages etc... Toujours dans des couleurs très " pour maman" . Et bien Terminé, pour l instant, ce n'est que ds une école que cela a été signalé , suffit de patienter.

      Supprimer
  3. Simple simplification, une date entre les deux, une sorte de moyenne... qui fait passer tout ce beau monde à deux fois moins de fêtes préparées en classe, et donc un peu plus de temps pour travailler, voyons pas le mal partout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Djefbernier: une sorte de moyenne... comme c'est bien dit: tout moyenniser, c'est trop cool, plus de différences, on arase, on nivèle et on nous dira que tout cela c'est pour le plus grand bien des enfants.
      Égalitarisme par abrasion !,
      le mariage zinzin, aura vraiment été une saloperie: l'obsolescence programmée de la fête des mères, puis des pères, etc...

      Supprimer
    2. Des parents 1 et 2 si je puis leur faire dire...

      Supprimer
  4. "Donner un droit aux nouvelles formes de "familles" n'enlèvera rien aux formes traditionnelles" ...Et si, justement, perdre le droit d'être reconnu et fêté en tant que père ou mère signe une perte. Je ne serai jamais le parent 1 (ou 2 ) de mes enfants, je suis leur mère et les formulaires officiels me nient ce droit, c'est inacceptable...sous couvert de non-discrimination d'une minorité ( encore une...), on discrimine une majorité, parlez d'un progrès...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi ça l'Europe qu'ILS nous construisent !

      Supprimer
    2. @nana: Oui, oui c'est exactement ce qu ils nous disaient, cela n enlèvera rien aux familles traditionnelles tous ces "changements de civilisation" comme le disait la Taub'. Et bien, si, la preuve et mezavi que ce n est pas fini, on en verra d autres des "excentricités " de ce genre.
      Remarque que les articles de presse que j ai lu sur cette école ne font pour ainsi dire pas la place à d éventuelles objections des mamans. Y en a t-il eu ? mystère.
      Progrès ? Mais c'est justement au nom de cela qu ils nous font gober toutes ces nouvelles règles et lois. Tu parles d un progrès.
      Dimanche 25 mai, j irai voir ma maman et je lui dirais : pas de cadeau cette année, c'est fini ! fume !
      Dieu qu ils sont cons.

      @Mireille: c'est effectivement cela dans la mesure ou ce " progrès" est défendu de la même manière dans les autres pays: même égalitarisme, même anti-discriminations imbéciles etc...

      Supprimer
    3. @corto
      Lors de la conférence à laquelle tu as participé, Lesdits progrès sociétaux ont-ils été abordés ?
      Parce que quoi qu'en disent les sondages d'opinion, tous ces grignotages civilisationnels préoccupent les français presqu'autant que le chômage.

      Supprimer
    4. @Mireille: Non, ils n ont pas été évoqués car le sujet était sur l'économie européenne. passionnant cependant d écouter un économiste de haute volée savoir avec pédagogie, simplement, nous expliquer les tenants et les aboutissants de l'UE. Par ailleurs, il nous assuré ne pas être encarté dans un quelconque parti, ce que je veux bien croire compte tenu de ses engagements professionnels, ce qui l a autorisé à nous dire que depuis au moins vingt ans, le seul homme politique qui l avait impressionné , c'était Nicolas Sarkozy lorsqu il fut pendant 6 mois président de l Union Européenne en 2009/2010, période pendant laquelle il eut à gérer la crise de l euro.

      Supprimer
  5. Je propose de supprimer la Fête du travail du 1ier mai par respect pour les chômeurs qui ne travaillent pas....et peut-être aussi le 14 juillet par respect pour les nobles décapités durant la révolution...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al: Ah oui alors, supprimons le 1er mai pour voir avec quel ardeur tous les progressistes à deux balles et autres syndicalistes ou fonctios la défendront. peut-etre même bien que là, ils iront manifester en masse, pas comme cette semaine.

      Supprimer
  6. La fête des parents ? Mais c'est atrocement discriminants envers les beaux-parents de ces merveilleuses familles dite recomposées (quand elles ne sont que décomposées) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier Goux: ah mais attention un projet de loi est à l étude et bientôt en discussion sur le statut des beaux-parents, il va de soi que cette future loi ne saurait être républicaine si un jour de liesse en leur honneur n avait pas été prévu dans le texte.

      Supprimer
  7. "Allô maman bobo ..." : oui, oui, oui, ouiiiiiiiiiiiiiiii!
    "Allô parent 1(ou 2) bobo ..." : non, non, non, nonnnnnnnnnnnnnnnnnnn!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @rldwb: on t a demandé ton avis ? Non , comme à moi alors camembert, c'est comme ça , y a pas a discuter et Souchon peut aller se rhabiller.

      Supprimer
  8. La Fête des mères ayant été instituée par le maréchal Pétain, il était effectivement temps de supprimer cette survivance des jours les plus sombres etc.

    Plus sérieusement, je me souviens (avec émotion) de l'attachement de ma mère à cette fête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Desgranges: que voulez-vous , si les progressistes s'attaquent à Pétain qui malgré ses errements à tant laissé, c'est que tout est foutu. A quand le 1er mai dont il fut si je ne m abuse celui qui la rendit officielle (mais pas encore férié) ?

      Mais quelle maman peut ne pas vouloir de cette fête, faut vraiment être limité de la carafe pour pondre pareille idiotie, non ? Et moi aussi je me souviens parfaitement des sourires qu elle faisait quand on lui amenait LE cadeau fait main

      Supprimer
    2. Il ne s'agit pas de s'attaquer à Pétain, mais pour un gouvernement dont les temps forts, entre deux scandales, s'articulent (qu'est-ce que je cause bien) autour de la Chasse au néo-nazi et à l'évocation dezeurléplusombredenotristoire, il serait bien de bon aloi d'éradiquer cette fête mise en exergue le 25 mai 1941 par le gouvernement de Vichy...snif !

      Supprimer
    3. @lecanasson: certes, certes, vu sous cet angle...

      Supprimer
    4. La fête des mères m'a permis de rédiger mon 1er poème, qui fut sans doute le seul. L'alternative sera "la fête des parents", célébrée entre celle du père et celle de la mère.

      Supprimer
    5. @Pierre: que nenni: une fête des mères et une fête des pères sinon rien !

      Supprimer
  9. Ça va de mal en pis;

    RépondreSupprimer
  10. Si il n'y a qu'une seule fête à garder c'est bien la fête des mères sinon nous ne serions pas là pour en parler . D'accord avec @Al commençons par supprimer la fête du travail , plus personne ne veut travailler surtout pas les syndicats , les vacanciers permanents du patronat .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: elle sont quasiment toutes a conserver, sauf peut être le 1er mai à moins de le rebaptiser Fête du chômage.

      Supprimer
    2. @Claude Henri : soyons sérieux : sans papas, il n'y aurait pas de mamans et vice-versa et recto-verso. C'est la fête à tout le monde, ou à personne !

      Supprimer
  11. ah ! enfin ! la suppression de colliers en nouilles et des sous verres en boites de camembert ! c'est pas trop tôt......

    non, je rigole ! mais elles vont leur faire faire aux gamins les instits ? parce que ça va devoir carburer un max dans leurs têtes pour trouver LE cadeau qui célébrera papa et maman tout pareils

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: ça, c'est leur problème, ils sont payés pour :)

      Supprimer
    2. Le cendrier en béton armé mais peint en rose.
      C'est polyvalent, ça.

      Supprimer
    3. Isabelle vous avez l'âme d'une creative.

      Supprimer
    4. @Isabelle et PierreEt puis pour résoudre les crises conjugales, c'est l idéal, un cendrier, dans la tronche, ça calme.

      Supprimer
  12. Les progressistes sont des gens malades. Malades du cerveau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui et pas de chance ils sont du bon côté "lumineux de la force"...tranquille.

      Supprimer
  13. J'ai bien une idée pour contenter les deux parents: un préservatif.
    Mais je n'ai pas peur de voir disparaître la fête des mères pas plus que celle des pères. Il suffit de regarder les pubs à la télé. Les commerçants sont contre.
    Pour le premier mai, je me tâte. Quand je travaillais, je n'étais pas contre une grasse matinée.
    En revanche, il y en a une qui m'agace, c'est Halloween. Les instits nous les brisent avec ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: ce n'est plus ce que ça été Halloween en France, ça ne fonctionne plus beaucoup. Au plus fort, je me rappelle que chez Auchan, il y avait pas loin de 100 mètres de linéaires consacrés à halloween dans chaque hyper, si aujourd'hui, il y en a le tiers, ça doit être un grand maximum. Et les hypermarchés se trompent rarement sur les tendances.

      Supprimer
    2. @Pangloss : sauf si les deux parents sont des nanas, qu'est-ce qu'elles font foutre avec un préservatif ?

      Supprimer
    3. @lecanasson: ben quoi des fois que les deux mamans nanas aient envie de se taper 2 papas

      Supprimer
    4. Canasson, les enfants fêteront hallogouine. Désolé Corto, ça me démangeait de la faire.

      Supprimer
    5. @atoilhonneur corto : Si les gens ne savent plus s'ils sont mâles ou femelles, on ne peut rien faire pour eux. Mais une capote pour quatre, c'est anticonstitutionnel ! S'enfiler une capote déjà échaudée par un autre, c'est un manque d'estime de soi-même...

      Je dis cela...

      @Pierre : excellent !

      Supprimer
  14. T'as raison Idéfix !!! Mais c'est vrai que lire un album d'Astérix c'est déjà suspect.
    C'est quoi la prochaine trouvaille des déglingués du bulbe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: "C'est quoi la prochaine trouvaille des déglingués du bulbe" suffit de patienter,... pas longtemps.

      Supprimer
  15. Ils marchent vraiment sur la tête.
    Mais qu'est-ce qu'ils peuvent être cons ! La couche va jusqu'au cœur. Oups ! J'avais oublié : ils n'en ont pas...

    RépondreSupprimer
  16. La République dans sa bonté éternelle a décapité le Roi.
    "La Révolution française n'est pas terminée" dixit Vincent Peillon.
    Préparez vos nuques c'est notre tour !!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP