samedi 24 mai 2014

Européennes: des députés pour Bruxelles, un séisme à Paris !


Actuellement, au parlement européen, la France est représentée par:

- 29 députés UMP
- 14 députés PS
- 14 députés écolos
- 6 députés Modem
- 4 députes Front de Gauche
- 3 députés Front National
- 1 député Libertas
- 1 député divers gauche.

Soit 74 députés.

Sept instituts de sondages prévoient un Front National obtenant dimanche soir entre 20 et 23% des suffrages soit trois fois plus que son score de 2009. Ce résultat donnera la possibilité au FN d'obtenir entre 15 et 20 députés. Soit au minimum l'équivalent de ce que pèsent aujourd'hui le PS ou les écolos d'EELV pris séparément. Au pire ou au mieux, selon affinités, le FN pourrait obtenir avec 20 députés autant que les actuelles représentations du PS et du FDG réunies. Vous imaginez le séisme ?

Alors on pourra commenter comme on voudra les résultats: abstention record, échec de l'Union qui n'a pas su "se vendre", crise de l'euro, normes européennes abusives, traité de libre échange, etc... Autant de raisons valables certes, mais au final, le succès annoncé du FN sera à analyser de la façon suivante:

- Oui, le FN a su séduire une partie de l'électorat que l'on ne pourra plus ni négliger ni "vomir". Il met fin ainsi, au moins provisoirement, au bi-partisme traditionnel. Ce résultat devrait obliger logiquement Président à tenir sa promesse d'instaurer 10 à 15% de proportionnelle pour les prochaines législatives, législatives qui pourraient arriver plus tôt que prévu.

-L'UMP, au bord de l'implosion ou de l'explosion selon d'où viendra la déflagration - justice ou "révolution interne"-, n'aura pas su capitaliser sur son succès aux municipales et il faudra pointer du doigt le casting lamentable retenu pour les têtes de listes ( Morano, Muselier, MAM, Lamassoure, Cadec ou bien encore Lavrilleux).

- Le PS, victime consentante et complice, paiera pour les échecs de Président et de sa clique gouvernementale. Comme à l'UMP, casting grotesque fait de branquignols, de syndicaliste traître à la cause, d'idéologues ou de parfaits inconnus.

- UMP, PS, FDG UDI-Modem, EELV, aucun de ces partis n'aura su mobiliser l'opinion et les électeurs. Les uns se contentant essentiellement de taper sur le FN, les autres de critiquer un TAFTA qui n'existe pas encore, et tous ensemble incapables de nous donner "envie".

Dès lundi matin, comme jamais, ça devrait être rock'n roll dans les états majors parisiens des différents partis et nous de rire ou de pleurer devant tant d'impérities de la part de nos politocards.

Il va y avoir matière à bons billets...

Sur ce bonne soirée à tous, même en Socialie !

Folie passagère 2299.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

26 commentaires:

  1. - Même si le FN arrive en première position, dimanche soir, je ne pense pas, mon cher Corto, que cela prouvera que l'électorat aura été "séduit". En effet, dans les sondages, les mêmes qui disent pouvoir voter pour le FN aux Européennes, disent aussi qu'ils ne sont pas prêts à faire le même vote aux Présidentielles. En l'occurrence s'ils ont voté FN c'est parce qu'ils ont jugé que ce vote était sans danger mais serait très efficace puisque les Socialistes tiendraient Hollande pour responsable de leur échec.

    - L'UMP a eu bien tort de tant se glorifier de ses résultats aux Municipales, alors qu'on assistait surtout à une défaite des Socialistes. Il se pourrait donc que l'électorat lui administre, cette fois-ci, une petite leçon de modestie tout à fait bien venue.

    - Le PS va payer la note des deux ans d'incurie du président qu'il a porté à la tête de la France avec l'aide active des media qui éprouvent déjà bien des difficultés (Le Monde - Libération). Ce sera la vengeance le l'électorat berné par une campagne des présidentielles mensongère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord pour la formule "vote sans danger" pour le FN. Il ne bouleversera pas le paysage européen mais enverra un superbe coup de pied au cul de la classe politique française. Pas de raison de ne pas se faire ce plaisir rare.

      Supprimer
    2. Il me semble qu'en trois ans, les choses pourront bouger, j'entends de plus en plus de gens (pas débiles, comme on tente de nous le faire croire, "Vous votez FN, vous avez de graves problèmes sociaux^^") qui ont compris les leçons, il voteront FN au second tour d'une présidentielle si le Fn se retoruve en face de la gauche.
      Les slogans publicaitaires comme "pacte républicains" sont usés, plus personne n'y croit.
      J'espère que l'UMP va éclater, car je ne m'y retrouve plus dans ce magma "bien pensant" de droite, qui se distingue si peu du magma bien pensant de "gauche"

      Supprimer
    3. @ Ladywaterloo

      Vous avez tout à fait raison. Dans mon commentaire je parlais d'un vote au premier tour, mais effectivement, il semblerait que les socialistes ne soient plus du tout sûrs que leur candidat face Marine Le Pen, gagnerait à coup sûr. Surtout s'il ce candidat est François Hollande. C'est donc une raison supplémentaire pour eux d'en vouloir au président, et qui sait, d'avoir une furieuse envie de casser la baraque ?

      Supprimer
    4. @marianne: quand je dis "séduit" c'est la conséquence de l opposition aux partis classiques. je vais voter FN à ces élections parce que je ne peux plus voter pour l UMP. " séduit" par le FN car déçu par les autres, séduction toute relative donc.mais qui comme vous dites permettra aussi de pointer l échec cinglant du PS, deux ans a peine après avoir porté Hollande au pinacle.
      Et comme le dit Lady W, en 2017 un vote mettant en concurrence Le Pen et Hollande ou la gauche face au FN, je vote sans hésiter FN ce que je n aurais pas fait en 2002 unqiuement pour casser la barque car je sais que le FN n a aucune chance de prendre le pouvoir et a fortiori s y maintenir.

      Et d accord avec Pangloss: aujourd'hui l important c'est de meêm un bon coup de pied au cul de toute la classe politique dite "républicaine" qui se fout de nous depuis trop longtemps. Comprendront-ils donc ?

      Bon, c'est pas le tout, je dois sortir maintenant :) j ai rencard !

      Supprimer
    5. Entièrement d'accord avec les analyses et stratégies projetées ci-dessus.
      Cet après-midi, je brandirai le battoir ! J'espère juste, ne pas le faire pour rien... en cas de résultats décevants.

      Supprimer
  2. Nous commencions à nous endormir politiquement , plus de surprises de notre gvt , couac , rétropédalage , une droite en demi-teinte sans projet sérieux , une gauche terne , que Merluchon qui arrivait à réveiller quelques commentaires marrants.
    Lundi un peu de baroud sera la bienvenue et c'est ce que tout le monde attend , ce n'est pas la montée du FN mais le coup de pied au cul à notre Président et à tous les politicards qui nous roulent dans la farine .La semaine qui arrive ne va pas être de tout repos pour eux , explications et promesses et tartines beurrées pour tous .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: et tartines beurrées pour tous ! j aime bien comme expression. Ils vont tous se renvoyer la balle de la victoire du FN en oubliant leur part de responsabilité. ça va être cocasse.

      Supprimer
  3. Il faut avouer que nos politiques se foutent bien des européennes; Il suffit de voir quels abrutis ou voyous ils mettent en tête de leurs listes. Avec ça, pas de danger que Schulz se fasse du souci: il ne risque pas de voir un Français poser une candidature qui ne soit pas comique. C'est dire si nous sommes tombés bien bas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: mais non, mais non, je crois que l on peut encore tomber plus bas, tu vas voir la " qualite" des débats la semaine prochaine, ça va être grandiose.

      Supprimer
  4. Faute de Révolution face à ces "branquignols", nous aurons un "séisme"... Il faut en finir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Crisfi: un bon coup de pied au cul a l establishment comme disait l autre n a jamais de mal !

      Supprimer
  5. Cela changera-t-il le nombre de députés affiliés à l'inter-groupe LGBT au parlement européen (174 sur 766) ?

    JPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JPB: Il y a des chances tout de même, je vois mal les futurs députés Fn s y inscrire encore que...

      Supprimer
  6. Attendons les résultats ! il sera toujours temps de commenter ! Les instituts de sondage et leurs pronostics ont déjà été mis à mal par la réalité ... Marguerite

    RépondreSupprimer
  7. D'accord avec Marguerite.
    Je crois que les sondages sont gonflés pour que les oligarques et valets puissent pavoiser le soir des résultats s' ils sont décevants.
    Suis méfiante.

    RépondreSupprimer
  8. Moi aussi, très méfiante, tout en espérant un très bon score du FN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marguerite, La Mouette, Isabelle: Bien sur qu il va falloir attendre les résultats mais la probabilité que 7 instituts de sondages se trompent tous est bien mince. le score du FN sera égal ou supérieur à 20%. On parie ?
      Bon dimanche !

      Supprimer
    2. @corto : les 20% pas sûr. Tu as bien vu que les sondages et prévisionnistes, nous annonçaient un score remarquable pour le PVV de Geert Wilders ?

      Supprimer
    3. @Mireille: j ai vu oui, mais... attendons, ce soir :)

      Supprimer
    4. Ouf, j'avais tort de me méfier !
      Très bon score confirmé !
      Tant mieux ! Bises et champagne.

      Supprimer
    5. @La mouette: c'était couru d avance !

      Supprimer
  9. Nous n'avons pas fini de rigoler.
    En attendant, bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  10. juste un petit mot à cette heure ou les résultats sont connus (au moins en partie) et ou j'ai suivi (un tout petit peu la "soirée électorale". Et effectivement bonne rigolade devant la tronche des Ps et autres ecolos !
    Mais les commentateurs styles Barbiers et autres -surtout politicards de gauches- ne comprennent vraiment rien de rien et c'est vraiment consternant....
    Gilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilles: consternat mais pas pire qu une Parisot, qu un Carlos da silva ou qu un Cambadelis

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP