mercredi 25 juillet 2012

France - Côte d'Ivoire: Générosité socialiste ?


Vous me direz que je n'y connais pas grand chose en matière d'économie internationale; ce n'est pas tout à fait faux, ni tout à fait vrai... néanmoins, je me pose des questions.

Comme chacun le sait la France est percluse de dettes. Nous avons si peu de pognon en caisse qu'il nous faut non seulement emprunter en permanence mais aussi augmenter et augmenter encore les impôts et parce que cela ne suffit pas nous faisons appel à notre génie créatif pour créer des taxes, supprimer des niches fiscales et toussa. Bien. En clair et tel que nous le racontent les médias et nos politiques, nous n'avons plus une thune...

Alors expliquez-moi comment un pays qui n'a plus de sous se permet d'effacer d'un trait la dette de pays qui nous doivent du pognon. C'est ce qui vient de se passer, la France et son gouvernement ont avec générosité fait une croix sur les quelques 3,7 milliards d'euros que la Côte d'Ivoire nous devait...

On connaissait les amitiés toutes socialistes qui lient notre pays à la Côte d'Ivoire...mais tout de même ! 

Heureusement, nous avons été prévenus, La Françafrique, c'est fini. Presque.

Folie passagère 1271.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

16 commentaires:

  1. D'un autre côté, s'ils nous remboursent en monnaie de singe (franc cfa), autant laisser tomber. De toute manière, pour rembourser ils faudrait qu'ils vendent le pays.

    La bonne question serait plutôt de savoir pourquoi on continue à leur prêter du fric alors que tout le monde sait qu'ils sont raides comme un passe-lacet.

    RépondreSupprimer
  2. @koltchack: ben si on se fie a wikipédia, la cote d'ivoire a tout de même des ressources non négligeables.

    Et de savoir pourquoi l on prête alors que l on manque cruellement de pognon. je sais : aide au developpement, coopération et toussa...ok, mais bon...

    RépondreSupprimer
  3. Que le peuple ivoirien n'ait pas un rond je le crois volontiers, mais la kleptocratie qui se trouve à sa tête, j'en doute.
    D'un autre côté le plus urgent serait sans doute de se rendre compte que toute cette "aide au développement" ne sert absolument pas le développement. Elle est même presque toujours contre-productive car en pratique elle sert à entretenir les tyranneaux locaux et la corruption généralisées qui sont les vrais obstacles au développement économique.
    Je sais que des études ont déjà été faites sur le sujet, même si là j'ai la flemme de chercher.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aristide: pas besoin de chercher, c'est sans doute un point où normalement tout le monde sera d'accord.

      Supprimer
  4. Tsss ! Tsss ! Rien n'a changé depuis le cours de la verroterie, on leur a simplement prêté de l'argent qu'on n'avait pas, puisque cet argent provenait d'un emprunt qu'on avait fait chez quelqu'un d'autre et qui n'est pas prêt d'être remboursé.
    Faut suivre !

    Coach Berny

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Coach Berny: donc en clair on annule une dette qui ne nous appartient pas ...

      " Mon ennemi, c'est la finance " qu'il disait le hollande ?...

      Supprimer
  5. Peut-être que cela cache un accord économique ou Hollande agit par habitude?
    Jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jard: C est possible, annuler une dette en echange d une coopération à venir. Un peu bancal, mais pourquoi pas, on a vu et on verra pire en Françafrique

      Supprimer
  6. Pour nous remercier de cette largesse, il est probablement (comme d'habitude) convenu qu'il nous envoi quelques milliers de leurs chômeurs contre un peu de pétrole (ou autre) mais pas trop cher…

    RépondreSupprimer
  7. On se demandait pourquoi on augmentait quelques impôts. Maintenant on sait.

    RépondreSupprimer
  8. Cher Corto : l'équation est super simple !
    S'il manque de l'argent pour arroser les amis de "Moi-Je", on demande ... pardon, on PREND aux riches. Quoi de plus naturel en Socialie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sen et pangloss: mézavi qu'il y a bien sous cet effacement quelques arrangements qui se concretiseront plus tard. Nous verrons

      Supprimer
  9. Là il y a bien un truc qu'on saura un jour, peut-être...

    D'un autre côté, c'est une dette assez misérable comparé à ce que nous doit la Grèce, aux alentours de 58 milliards qui risquent partir en fumée avant que l'on décide de leur en faire cadeau si eux préfèrent de se retirer de la zone euro. Doit y avoir encore pas mal de trucs à gratter en Côte d'Ivoire apparemment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier: une goutte d'eau certes mais du plus mauvais effet en ces temps de rigueur. Meme Aphatie s'en est ému, c'est dire !
      Pour la Côte d Ivoire, il semblerait qu il y ait en préparation des accords pour l'exploitation de bois et de pétrole.

      Supprimer
  10. "Papa a dit" est revenu aux affaires.

    Les pays d'Afrique francophone pas d'argent, je veux bien mais quand voit leurs Mercedes derniers modèles passer dans les rues parisiennes, j'en doute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Normal 1er a dit que c'en était fini de la Françafrique. Mon oeil. Les z'élites locales ont du pognon et des ressources , ça c'est une certitude

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique