vendredi 13 juillet 2012

Que d'eau, queue d'Ô...

C'est de circonstance, non ? Et c'est au choix.

Vous avez ce truc là; perso, je ne le supporte déjà plus:


Ou ça:


Et bien le bonjour chez vous ! A demain !
 ( et pour le titre du billet, comprenne qui pourra... )
Folie passagère 1257.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

6 commentaires:

  1. il va encore se prendre une bonne saucée demain sur les Champs! il va finir par nous attraper la crêve.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: De crêve à crève, y a pas loin ! bon ok, je sors !

      Supprimer
  2. Les cieux punissent la France d'avoir choisi le socialisme. Sans dec, combien de jours de flotte depuis son élection ? En attendant, je bute le premier connard qui vient encore me les briser avec le réchauffement climatique.

    Ceci dit, étant fâché avec le soleil et la chaleur, ce temps me va très bien. D'autant qu'il permet aux nappes phréatiques de se reconstituer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. très exactement 68 jours de flotte depuis le 6 mai..si, si les gars ! comptez....
      quand au réchauffement climatique, il y a encore des cons qui te diront que justement, ce temps pourri est dû à ce p... de réchauffement ! et comme je déteste la chaleur, moi, perso un temps frais ( sans flotte tout de même) me vas très bien

      Supprimer
    2. Waouh ! C'est une sacrée colère, pire qu'à la Genèse :

      " L'an 600 de la vie de Noé, le dix-septième jour du deuxième mois, toutes les sources du grand abîme jaillirent et les écluses du ciel s'ouvrirent. La pluie tomba sur la terre pendant 40 jours et 40 nuits ".

      Ça plus l'éclair sur son zinc...

      Supprimer
    3. Quant au réchauffement, c'est pourtant évident : plus ça se réchauffe, plus il fait froid.

      Faut vraiment être de mauvaise foi pour le comprendre.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique