lundi 2 juillet 2012

Quand Moscovici fait des découvertes, Corto fait une prévision


Le rapport d'audit de la cour des comptes est enfin sorti et l'on veut nous faire croire que l'on " découvre " 1,5 milliards de dépenses non financées ( 10ème mois de bourse aux étudiants, primes de Noël...). Rappelons tout de même que rien n'a été caché, que hollande était au courant, que le patron de la cour des comptes est un socialiste et que Moscovici a déclaré que la lecture de ce rapport n'apporterait pas de mauvaises surprises. Dont acte, et donc, pas la peine de faire de polémique sur ces 1,5 milliards ou d'invoquer un héritage sarkozien bidonné par des gens qui n'auraient rien " foutu ".

Parlons plutôt du Projet hollande, ses 60 propositions, son programme, un truc qui date d'à peine quelques mois...

Que disait-il ? Que son projet " se fonde sur des hypothèses de croissance de notre économie, à la fois prudentes et réalistes ". Ainsi tablait-il sur 0,5% de croissance pour 2012. Au mieux, nous aurons 0,4%. Il pariait sur 1,7% pour 2013. Dans le meilleur des cas et avec le vent dans le dos, nous aurons selon l'Insee et les différents organismes internationaux entre 1 et 1,3%.

En février dernier, j'écrivais déjà que hollande se mettait le doigt dans l’œil avec ses " prévisions réalistes ". Je lis ce matin que son ministre des finances, Moscovici, se range à mon avis: " Quant à 2013, tout le monde sait que nous n’atteindrons pas 1,7%. Tabler sur une progression du PIB comprise dans une fourchette de 1% à 1,3%. "

Comment cela, " tout le monde sait " ?

Apparemment, oui, tout le monde savait sauf... lui, hollande et tous les gens qui par leur vote ou leur adhésion au Projet ont permis à cette équipe de pieds nickelés d'arriver au pouvoir.

Tenez, moi, je vous fais une vraie prévision, on ne peut plus fiable: Si hollande ne met pas plus de réalisme, de rigueur et de sérieux dans sa politique économique, nous irons droit dans le mur.

Folie passagère 1236.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

6 commentaires:

  1. Mais non, eux aussi savaient !
    Mais comment se faire élire sans faire "un peu" de démagogie ? Les Français voulaient un discours câlin, ils l'ont eu, ils l'ont cru, qu'importe la réalité ? Le seul problème, c'est qu'elle va nous rattraper à la vitesse de l'éclair et que votre prévision ne peut que s'avérer juste !
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: mais bien sur qu ils savaient alors comme tu dis, ils l 'ont joué démago à fond et le pire c'est que ça a marché. Bien aidés qu ils le furent par les médias.
      Alors quand je vois Médiapart, poubelle médiatique de gauche, rendre aujourd'hui hommage à Sarkozy, je me dis que tous ces degauches sont vraiment bien bas du front.

      Supprimer
  2. Bonjour Corto,
    Bonjour à tous,

    Tout comme vous, je pense que le mur est bien dans la trajectoire du gouvernement Hollandais. Gare à nous !

    Comme si tous les cadeaux déjà annoncés : allocation de rentrée scolaire, retour pour certains à la retraite à 60 ans, embauche de 60 000 fonctionnaires, ne suffisaient pas, j'ai entendu ce matin que l'on promet d'ajouter à ce paquet 2 000 embauches supplémentaires à Pôle emploi pour s'occuper des chômeurs dont le nombre comme par hasard est monté en flèche au mois de Mai.

    Toutes ces mesures + toutes celles non énumérées ici, expliquent à elles seules la dizaine de milliards d'euros manquants pour respecter le budget 2012.

    Alors comprenez que je fulmine lorsque je lis les propos de Pierre Moscovici qui s'est exprimé sur RFI Dimanche et qui a déclaré, avec la mauvaise foi qui le caractérise, en parlant du gouvernement précédent :

    "C’est à nous de surmonter toutes leurs erreurs. Ils n’ont pas fait ce qu’il fallait. Ils n’ont rien foutu pour réduire les déficits pendant cette année et c’est à nous que revient le poids de réformes structurelles justes. Qu’ils se taisent, nom de Dieu !".

    Cette intervention outrancière reflète manifestement la perte de contrôle d'un ministre qui a visiblement endossé un costume trop grand pour lui. Heureusement, le Président de la Cour des Comptes (lui aussi PS) qui s'est exprimé ce matin a tenu un discours plus réaliste. Il n'a pas accusé le précédent gouvernement de tous les maux du temps présent, mais a rappelé qu'il est urgent d'ajuster la gestion au respect des engagements.

    Je crains malheureusement que ce Gouvernement ait beaucoup de mal à tenir une telle ligne ; En tout cas, jusqu'à présent, il a plutôt fait le contraire.

    Qui vivra, verra....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @cyrielle: Moscovici s'est emporté effectivement sans doute le costume est-il trop grand pour lui. Lui qui il y a un mois environ disait avec hollande qu'il n y aurait pas de surprises, les comptes étaient clairs. Lui, qui comme hollande ont validé ce projet qui affichait 1,7% de croissance pour 2013 alors que déjà tout le monde savait que ce serait impossible.

      Qui vivra , verra, sans doute, le problème c'est qu avec toutes les mesures qu ils se sont engagés a prendre, on va tous morfler grave. A moins que le réalisme l emporte... j ai des doutes.

      Supprimer
  3. Finalement, mon cher Corto, la seule chose qu'ils ont bien réussie, il faut le reconnaître, c'est de s'être débarrassés de Sarkozy.
    Il n'a même pas fallu qu'ils forcent leur nature, cela s'est fait en douceur, un peu de mensonges par-ci, un peu de démagogie par-là, et le tour était joué.
    Les Français ont eu ce qu'ils ont voulu qu'ils ne se plaignent pas.
    Déjà Hollande a été obligé de renoncer à la renégociation du pacte de stabilité, aujourd'hui j'ai entendu non seulement parler d'augmentation d'impôts pour tous, mais aussi d'augmentation de la TVA (tiens, tiens !)
    La panique qu'on croit déceler chez Moscovici, mais également chez Didier Migaud c'est qu'ils savent bien que grâce à ce pacte de croissance arraché à Angela, ils seront sous haute surveillance de Bruxelles c'est-à-dire de l'Allemagne, et gare à eux, donc à nous, s'ils dérogent d'un iota des engagements qu'ils ont pris !

    RépondreSupprimer
  4. @marianne " un peu " de demagogie, je vous trouve bien gentille :).

    hollande a en effet été obligé de renier sa promesse de renégocier le traité. les impots vont augmenter contrairement à ses promesses, le taux d imposition dépassera les 47%. La TVa ? il y a 2 jours Cahuzac et Mosco ont dit qu ils n y toucheraient pas, aujourd'hui, la chanson est différente.

    Quant à ce fameux pacte de croissance de 120 ou 130 milliards, soit à peine 1% du PIB européen, je me marre, comme si c'est cela qui allait réamorcer la pompe !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP