dimanche 29 juillet 2012

Hollande a parlé, personne n'a tremblé...


" Je m'adresse une fois encore à la Russie et à la Chine pour qu'ils prennent en considération que ce sera le chaos et la guerre civile si Bachar al Assad n'est pas à un moment empêché. Le régime de Bachar al-Assad sait qu'il est condamné et donc il va utiliser la force jusqu'au bout. La seule solution qui permettra de réconcilier et de réunir les Syriens, ce serait le départ de Bachar al-Assad et la constitution d'un gouvernement de transition. Il n'est pas trop tard, mais chaque jour qui passe, c'est une répression, des soulèvements et donc des massacres ".

Tel est le cri d'alarme de notre bon François, hier à propos de la Syrie. Il paraît que ces divines paroles ont ému quelques degauches. Vous ne remarquez rien ? Epluchez donc. C'est de la creutitude en barre qui ne fera peur à personne, rien qui ne puisse ébranler les convictions ou intérêts sino-russes, rien qui ne puisse influer le cours des choses. Hélas. Tout juste bon à tenter de rassurer  nos humanistes et autres droitsdelhommistes en larmes.

Je m'adresse encore une fois: Il peux continuer à s'adresser à la Chine ou aux Russes, de manière évidente et après 2 vetos déposés à l'ONU, ces deux puissances en ont visiblement strictement rien à faire des incantations hollandaises !

Ce sera le chaos: Ca l'est déjà, non ? Depuis plus de 18 mois. 20 000 morts selon les dernières estimations non vérifiables.

Ce sera la guerre civile: Bis répétita, ça l'est déjà ! Et s'il s'agit de guerre civile - doublée d'une guerre de religion - avons nous quelques légitimités pour intervenir ? Non, pas vraiment.

Le régime d'Assad se sait condamné: Ah bon ? Il a vu jouer ça où. Pour l'instant, je ne vois qu'un régime qui entend avoir le dernier mot. Et tant pis pour la casse.

La seule solution qui permettra de réconcilier et de réunir les Syriens, ce serait le départ de Bachar al-Assad: Rien n'est moins sûr. Il y a un tel imbroglio politico-militaro-économico- géostatégico- religieux dans ce pays qu'il est à craindre que le départ de Assad n'entraîne plus encore le pays dans le chaos; Un Irak bis en quelque sorte. Et est-ce que la solution ne serait pas de laisser-faire, qu'ils se débrouillent entre eux, comme en 1982 ?

La constitution d'un gouvernement de transition: Avec qui ? Les chiites ? Les Alaouites, les sunnites, les druzes, les Ismaeliens, les Catholiques, les Kurdes, les Salafistes, les Caucasiens sunnites ou non-sunnites, les Arméniens, le patchwork de l'Armée Syrienne de Libération ? Ave qui ?

Il n'est pas trop tard : Malheureusement pour les civils qui morflent, justement, il est peut-être encore trop tôt pour savoir vers quels " saints " la communauté internationale et la population civile locale pourraient se tourner. Aucune des forces en présence - si ce n'est Assad  de par sa présence à l'ONU et au pouvoir - n'a de légitimité.

Chaque jour qui passe, c'est une répression, des soulèvements et donc des massacres: Une répression ou des répressions ? Des massacres, oui de toutes parts et pas uniquement du fait des forces " loyalistes " !

Nous le voyons depuis des mois, la communauté internationale ne peut, malgré toutes ses gesticulations de façade dans ce conflit faire quoique ce soit. N'y aurait-il qu'hollande pour ne l'avoir pas encore compris ?

A moins qu'il ne soit, lui aussi,  avec ce genre de discours dans la même type de posture ! L'offuscation à peu de frais. L’indignation démagogique.

Folie passagère 1277.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

17 commentaires:

  1. les incantations démagogiques on connait ici !! attends que BHL s'en mèle et tu vas voir les russes et les chinois n'auront qu'à bien se tenir ! non mais....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: ah non, alors pas encore BHL. remarque qu il a essayé de faire avec la Syrie la même chose qu 'en Libye mais ça n 'a pas marché. Comme l'ont été le livre et le film à sa gloire sur son odyssée en Libye: des bides retentissants

      Supprimer
  2. Dans votre énumération de tous ceux qui composent la société syrienne, mon cher Corto, vous avez oublié de mentionner les Palestiniens, grands chouchous de nos gauchistes nationaux.
    Pa plus tard que ce matin mon "ami", le journaliste israélien Jacques Benillouche, a publié un article tout à fait instructif sur le sujet, intitulé : "Palestiniens : les perdants du conflit syrien", que je ne peux que recommander à tout le monde d'aller lire.
    http://www.benillouche.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je vais aller lire car c'est bien la première fois que j'entends parler de palestiniens ds ce conflit syrien

      Supprimer
    2. J'espère, mon cher Corto, que quand vous aurez lu vous viendrez nous donner votre point de vue.
      Quant à moi je viens d'aller lui écrire un petit commentaire.

      Supprimer
    3. @marianne: Même si je n a guère de sympathie pour les palestiniens, je dois dire que l'article de Bénillouche est interessant dans la mesure où je n'avais pour l instant rien lu de leur situation en Syrie. Encore une partie de la population qui va morfler !

      Supprimer
  3. " La seule solution qui permettra de réconcilier et de réunir les Syriens "

    Consiste à laisser Bachar aux commandes, faute de quoi, sunnites et chiites s'entendront comme larrons en foire pour foutre les chrétiens dehors, enfin ceux qui auront survécu au massacre programmé. Puis après, tous ces joyeux musulmans entreprendront de s'entre-massacrer.

    Il n'y a pas à dire, le printemps arabe, c'est beau, c'est grand.

    Honnêtement, il n'y aurait pas de chrétiens là-bas, je m'en foutrais complètement. Les muzz peuvent bien s'entre-génocider, je m'en tamponne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, malheureux chrétiens, et bien d'accord, plus ils se foutront sur la gueule entres eux moins on sera emmerdés ici !

      Supprimer
    2. @koltchack: clair que sous-jaccent à ce conflit, c'est bien allah akbar que l'on retrouve même pas tapi dans l'ombre.

      @boutfil: les chrétiens de là-bas feront comme ailleurs dans ces terres du moyen orient: la valise ou le cercueil, ça te rappelle quelque chose ?

      Supprimer
  4. Les infos que l'on reçoit sont à l'évidence orientées. Le régime n'est pas seul à commettre des horreurs. Les "opposants" soutenus par des pays étrangers ne songent qu'à instaurer un régime islamique. Va-t-on encore soutenir, en dépit du bon sens, sous couvert d'humanité, le totalitarisme islamique qui n'a rien à envier au régime actuel ? Comment en sommes "nous" arrivés à ne pas comprendre que les mêmes causes produisent les mêmes effets ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: " Comment en sommes "nous" arrivés à ne pas comprendre que les mêmes causes produisent les mêmes effets ? " Le sacro saint devoir d'ingérence dont je n arrive pas à me souvenir l'appellation nouvelle, un truc du genre "droit à protéger les populations en péril " et de nous mêler de trucs qui ne nous regardent pas ou notre côté humaniste etc...

      Maintenant côté infos orientées, ns sommes d'accord: à fond contre Assad mais les exactions commises par les multiples camps d'en face... pas silence radio mais presque. D'un autre côté, comme les musulmans ont le vent en poupe chez nos z'élites, quoi d'etonnant ?

      Supprimer
  5. Pourquoi notre président s'arrête-t-il en si bon chemin? Un petit coup de mou? Que ne réclame-t-il moins de pluie sur les vacanciers et plus sur les agriculteurs? Que ne demande-t-il pas à l'ONU de voter une motion contre les Talibans? Que ne réunit-il pas le G20 pour que la sécheresse aux USA ne fasse pas monter le cours des céréales? Pardon? Il vient de le faire? Alors nous sommes sauvés.
    A part ça, tout le monde sait bien que les Syriens n'ont pas fini de déguster même si Hollande fait semblant de croire que les soldats de l'armée syrienne libre sont les "gentils"?(mais peut-être le croit-il? ce qui serait grave)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: Il s'arrête en si bon chemin parce que c'est un pro pour la causette mais qd il faut passer à l'action, ça se déballonne . Il veut réguler le prix des céréales,? okay, voyons voir de quoi il est capable... on attend, le jour et la nuit , on attend toujours...tu connais la chanson ?

      Supprimer
    2. "c'est un pro pour la causette"... Qui çà?

      Supprimer
  6. Mais que fait SOS Racisme?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: ils viennent de découvrir twitter !

      Supprimer
  7. Bon çà vient ce post critique sur le bilan de NS?

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP