mardi 10 juillet 2012

Conférence Sociale: arnaque et somnifère !


Cette équipe de branquignols qui nous dirige m'énerve de plus en plus. Ils font maintenant des Conférences Sociales. Rien d'autre qu'un grand raout auquel la fine fleur des partenaires sociaux vient s'assoir autour d'une table pour causer. On met sur pied des tables rondes, des ateliers, on désigne des chefs de projets, des animateurs et roule ma poule, tout le monde est content: c'est la Con...certation new age. Les cakes ne sont pas là pour décider juste pour se concerter. Et tout le monde a été prévenu: pas de décisions, juste des salamalecs. Tenez, la preuve:

- Contrat de génération: les participants sont tombés d'accord pour ... commencer une négociation ... en septembre pour une application... l'année prochaine... si tout va bien.

- Smic: Une concertation en vue d'indexer le Smic sur la croissance sera lancée " à partir de l'automne ".

- Retraites: le gouvernement souhaite rouvrir le dossier... " sans se presser ". Des propositions seront présentées... au printemps 2013.

- Limiter les salaires des dirigeants du privé: On cherche encore à savoir de quoi se mêle l'Etat en matière de gestion d'affaires privées, mais bon, il fera des propositions...  à l'automne visant à renforcer la présence des syndicats dans les organes décisionnels de l'entreprise !

- Protection sociale et CSG: Une hausse de la CSG ( tiens, tiens...) serait envisagée. Quand ?...

- Egalité professionnelle: Une négociation sur la qualité de vie au travail et l'égalité professionnelle s'ouvrira... le 21 septembre pour accoucher d'une loi impérativement le 8 mars, journée mondiale des femmes.

Et pendant ce temps-là, la vie suit son cours, le chômage continue de progresser, votre pouvoir d'achat de diminuer, la dette de se creuser, les déficits d'augmenter, etc, etc, etc...

Pas pour décider cette conférence, juste pour causer. C'est bien, c'est in, c'est chouette, c'est gauche. On prend son temps, on noie le poisson, on endort les éventuelles oppositions. On vous fait croire que VOUS participez.  Macache !  Et puis après les bolos, pas la peine de venir vous plaindre des décisions et des lois qui seront adoptées. Elle ne seront que le fruit d'une concertation entre gens de " bonne tenue ", entre gens qui ne vous représentent plus depuis longtemps. Vous ne verrez rien venir ou si peu; le coup de bambou vous sera asséné sans délicatesse. Vous morflerez sans même le voir venir.

Vous les avez voulu, vous les avez !

Folie passagère 1251.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

20 commentaires:

  1. Et mais non, moi je voulais pas...

    C'est probablement à cause d'un esprit exagérément critique, ou irrémédiablement étroit, que je n'adhère pas plus que toi à au prétendu succès de cette grande conférence socialiste, mais cette mise en scène du péplum du dialogue social, tournée en décors naturels avec des milliers de figurants, où aucun partenaire social ni aucun animal n'est blessé, mis à part peut-être quelques mouches insuffisamment méfiantes, à l'air de plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jevousarrete: Plaire à qui? A ceux qui y étaient ? Aux bas du front qui ne se rendent même pas compte qu ils sont menés en bateau.
      La boite où je bossai, on pratiquait exactement pareil: 2 grands-messes par an avec les troupes, les petits plats dans les grands pour les commerciaux de terrain, z'étaient contents et nous, en DG, on faisait ce qu on voulait. Même principe.

      Supprimer
  2. La "prime dividende" de Sarkozy vient de ma rapporter 200 €.
    Certes, c'est loin des 1000 € que pouvait apporter au maximum cette prime ... mais c'est pas rien.
    Tout-à-l'heure, j'apprends que le gouvernement supprime cette prime car, paraît-il, ça n'apporte que 450 € en moyenne au lieu des 1000 € !!!
    Si 450 € c'est rien pour eux, c'est que les socialistes n'ont aucun problème avec l'argent pour vivre !
    Tout ça juste pour faire tout le contraire de Sarkozy.
    Ils préfèrent encaisser cet argent en taxe et impôts et les redistribuer à leurs amis fonctionnaires plutôt qu'au peuple !

    'tain ça m'énerve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @SEN: bienvenue en Socialie ! C'est la politique de l hollande: détricoté tt ce qui a été fait par Sarko même ce qui étaient bien. En moins de 15 jours: annonce de la suppression des heures sup défiscalisées et suppression de la prime-dividende. Les baisés comptez vous !

      Supprimer
  3. Bonjour Corto,
    Bonjour à tous,

    Oyez, Oyez, braves gens !

    Le temps de la sagesse et des palabres est arrivé dans notre beau pays de France.

    Faut-il s'en réjouir ou faut-il en pleurer ?

    Pour contenter "les partenaires sociaux", qui comme chacun le sait ne représentent pas grand monde, il faudra en faire des réunions, il faudra en passer des journées à palabrer pour surtout ne rien changer ou pire même, revenir au temps d'avant...

    Pendant ce temps, la Chine, l'Amérique, l'Inde, l'Allemagne, et j'en passe..., adaptent leurs sociétés aux changements et continueront d'avancer sans nous.

    Pardon, il y a une chose qui risque d'avancer plus vite que la musique, c'est l'augmentation de la CSG. Facile à mettre en place, il suffit de faire varier le taux et d'étendre un peu son champ d'action, pour engranger le maximum. Certains syndicats ont d'ores et déjà annoncé qu'ils n'y étaient pas hostiles. Yapuka !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: mais c'est a pleurer de rire tellement c'est vide tout cela. Comme dit à je vousarrete, lus haut, ds la boite où je bossai, on pratiquait exactement comme cela: Pour ne pas etre emmerdé par la base, 2 assemblées par an, des palabres, et roule, dès que rentrés, on faisait comme on voulait. Et comme ils avaient mangé la soupe, ils ne pouvaient plus se plaindre des décisions qu on prenait par la suite !

      Au niveau d un pays, ce qui diffère, c'est que les autres effectivement avancent pendant que nous, tranquillos , on tient ... conférence sociale !

      Supprimer
  4. Excellent article sur un gouvernement bien creux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vlad: "un gouvernement bien creux" ? Soit t'es très zen ce soir , soit t'es trop fatigué ce soir pour être si gentil avec ces pignoufs

      Supprimer
  5. comment ça ça sert à rien ? et le buffet, t'en fait quoi ? ils ont boulottés tout ces guignols ! il y a eu un traiteur qui a envoyé ses loufiats pour servir ces m'sieurs- dames
    voià, on relance, on relance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: Ah, mais c'est que ça bouffe ces bêtes là, faut les goinfrer, bien les recevoir, leur faire miroiter les ors de la république, leur faire croire qu'ils sont enfin arrivés et crac ma poule, embobinés sans meme s 'en rendre compte !

      Supprimer
  6. Indexer le SMIC sur la croissance? Avec la croissance qu'on a? Ils vont se faire des copains dans la France d'en bas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @panglos: les copains de la Franc d en bas se sont déjà fait empapaouter avec la hausse du smic de 0,6% mais apparemment z'ont toujours pas compris

      Supprimer
  7. Avec le François, la sodomie c'est maintenant, ok je sors!

    RépondreSupprimer
  8. Les socialistes sont drogués a l'impôt et taxes! Comme disait Mme Tatcher "le socialisme ne dure que jusqu'à ce que se termine l'argent des autres!" ou Bien "les socialistes aiment tellement les pauvres qu'ils en fabriquent" le "socialisme ne crée pas des richesses mais fait les poches des autres" l'ideologie du socialisme est résumée dans ces 3 phrases.Les petits gauchos préparez la vaseline et un stock de kleenex!

    RépondreSupprimer
  9. Que François Pignon arrête ses conneries! Inscrire dans la constitution le dialogue social c est n'importe quoi! C'est prendre pour des abrutis son électorat.Autant inscrire dans la constitution : le soleil droit briller pour tous,

    RépondreSupprimer
  10. @viscovo denis: Droite ou gauche , de toute façon et vu l ampleur de la crise, les impots augmenteront. Après, il y a la manière. Et les socialos ne l ont pas. ils ont fait illusion pdt la campagne en faisant croire qu ils ne les augmenteraient que pour " les riches ", ils ont continué de mentir en disant que les classes moyennes ne seraient pas touchés , on voit aujourd hui qu il en va tout autrement. Quant à la rigueur, ils ont beau dire comme Ayrault qu ils refusent l austérité, ils y viennent.pas le choix.

    Quant a modifier la constitution, c'est de la poudre aux yeux pour bisounours, ni plus ni moins.

    RépondreSupprimer
  11. Bijour,

    Je viens d' acheter en masse des actions de la société Durex, m'est d' avis que durant les 5 prochaines années, leur cour va être sur-multiplié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: C'est avant le 6 ma que les français auraient du se protéger maintenant c'est trop tard , on est foutu :)

      Supprimer
  12. Hollande n'est pas un homme de décisions, on le savait !
    Blablater indéfiniment, le faire savoir avec le vocabulaire qui fait social et pouvoir au peuple, voilà à peu près tout ce dont il est capable.
    Avez-vous entendu ayrault hier, sur le prix du gaz ? Le blocage ayant été retoqué, c'était de toute façon l'idée de Sarko ! Si ça avait marché, ma tête à couper, qu'il en aurait tiré la gloire ! Sommes-nous dans une cour de maternelle, c'est pas moi c'est lui ?
    Comment en France, en 2012, peut-on encore croire que le socialisme va résoudre nos problèmes (d'ailleurs dus en grande partie à cette idéologie...)?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: gouverner c'est prévoir. Et hollande et sa clique n ont meme pas vu venir ce retoquage du conseil d 'Etat sur le prix du gaz: 3 jours avant ils annonçaient que la hausse ne serait que de 2% !

      Le blabla comme moteur de leur action , on n 'est pas rendu avec ça !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen