samedi 25 mai 2013

Question de démocratie...


Un auto-proclamée sociologue, ultra féministe, de gauche et co-fondatrice de la revue Pro-Choix avec Caroline Fourest, FiamettaVenner, dont la notoriété n'est sans doute pas fortuite, compte-tenu de son homonymie avec un célèbre suicidé du moment, a déclaré que " ceux qui manifesteront dimanche sont ceux qui ne respectent pas la démocratie ".

En supposant que cela soit vrai - ce que rien ne démontre tant ceux qui défilent ont justement la démocratie chevillée au corps - la question intéressante serait plutôt de chercher à comprendre pourquoi ils défileront encore, et encore...

L’exercice lui semble trop ardu. Sans doute.

Folie passagère 1731.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

15 commentaires:

  1. Nom de Diou, mon cher Corto, n'avez-vous pas peur de nous polluer l'esprit avec toutes ces progressistes de bazar dont vous augmentez la notoriété au prorata de leur nullité crasse qui les empêche de formuler la moindre analyse cohérente de ce qui se passe actuellement en France ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je ne crains rien, je suis blindé et non, je pense au contraire que la nullité crasse de ces greluches soit révélée au grand jour ( même si je doute que mon blog soit un porte voix extraordinaire )

      Supprimer
  2. Il serait temps que vous assimiliez ( et moi avec ) que le démocrate est celui qui partage les idées de ces gens-là !
    Hors de ce cadre, toute opinion est jugée nauséabonde et irrecevable...la démocratie étant non "le pouvoir au peuple" mais le pouvoir à la gauche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: ah que nenni, le démocrate est celui qui fait en sorte que la voix du plus grand nombre soit la voix de la raison :)
      Pour le reste, ns sommes d accord.

      Supprimer
  3. Fourest et sa copine sont du côté du pouvoir. Elles n'ont pas compris que, quels que soient les résultats effectifs de ce mouvement, son ampleur dépassera l'opposition à la loi Taubira. C'est une révolution culturelle conservatrice qui s'amorce, qui aura des effets dans la durée. Ce ne sera pas un mai 68 à l'envers car le pays ne sera pas paralysé par une grève générale comme en 68, mais un mouvement qui liquidera ce que le sociologue Jean-PIerre Le Goff a nommé "L'héritage impossible" de 68.D'autres courants de pensée que l'idéologie libertaire de 68 (désormais institutionnalisée, idéologie du pouvoir de gauche comme de droite, c'est le paradoxe analysé par Jean-Pierre Le Goff et d'autres) sont en train d'émerger, et ils vont prendre leur place, n'en déplaise à Caroline Fourest.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @dame du Mont: c'est exactement cela que j essaiayait d expliquer ds le billet précédent à Mouchette. " C'est une révolution culturelle conservatrice qui s'amorce "
      cela fait un moment que je pense qu avec de mouvement c'est effectivement une tentative, par la France de droite, de reprendre la main sur l idéologie socialo ou progressiste et la dictature du politiquement correct. Le mouvement est à mon sens bien plus profond que l'opposition simple au mariage pour tous. Et c'est bien ce qui fait peur à la gauche, mais aussi au parti de droite. reste plus qu a transformer l'essai. Sans casse, si possible.

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que deviendrons-nous sans les "analyses" que vous nous faites, jour après jour jour ?

      Supprimer

  5. .Ah que j'aimerai enfin lire une analyse intelligente et cohérente de ce qui se passe en France !

    Mouchette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essayez peut-être ceci:

      http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2013/05/bloc-notes-une-revolte-non-une.html

      Supprimer
    2. @Mouchette: je vous ai en partie répondu en commentaire du billet précédent, puis ici, ci-dessus. Le lien de marianne est pas mal non plus.

      Supprimer
  6. @ Corto: j'ai fait un rêve cette nuit (oui je sais, je deviens de plus en plus familier avec vous, j'ai même dit un rêve, pas un cauchemar... On a tous nos petites obsessions, n'est-ce pas?). J'ai rêvé que vous étiez pour le mariage pour tous et que votre opposition ne venait que du fait que vous n'aviez toujours pas digéré la défaite de Nicolas SARKOZY. J'ai même rêvé que si la droite avait proposé une telle mesure (non, non on n'est pas dans la fiction, je parle de la droite progressiste, celle qui a autorisé la contraception et le divorce par consentement mutuel par exemple), vous auriez applaudi des deux mains. Je mets un petit lien en bonus: http://corto74.unblog.fr/2011/01/18/mariage-gay-nous-y-sommes/
    bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @François: l'effort est méritoire, tu as été fouiller dans mes vieux billets,c'est bien, formidable mais.... incomplet car il eut fallu, pour que ton travail de recherche soit honnête, rajouter en lien ce billet écrit plus d un an après celui auquel tu fais allusion:

      http://corto74.blogspot.fr/2012/11/le-mariage-pour-tous-le-mariage-gay-ce.html

      où je pense expliquer assez bien pourquoi j ai évolué sur la question du mariage zinzin.

      Pour la défaite de Sarkozy,avec le recul, je me dis que ce n'est pas plus mal qu il est perdu. mais c'est un autre débat

      Supprimer
    2. @ François

      Continuez de rêver, puisque c'est encore ce que les socialistes savent le mieux faire !

      Et pardonnez-moi, mon cher Corto, de m'être mêlée à cette private conversation.

      Supprimer
    3. @marianne: mais je vs en prie !

      ré-enchanter le rêve, on en rigole encore !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP