mardi 7 mai 2013

Londres: Le grand remplacement... ( White Flight )

( Upton Park avenue, Londres )
Ils ont un sacré problème à Londres, on appelle cela le " White Flight " !

" 600 000, c'est le nombre de Londoniens blancs qui ont quitté leur ville entre 2001 et 2011. Ce que les Britanniques appellent le "White Flight" est d'autant plus inquiétant qu'il est le signe d'une séparation ethnique profonde. Plus de la moitié des minorités ethniques vivent dans des quartiers comptant moins de 50% de Blancs, selon une étude pour Demos.

L’immigration étrangère a été l’une des préoccupations majeures des Britanniques après l’afflux massif des années 2000. Elle le reste, comme le montrent les résultats des élections locales de la semaine dernière dans lesquelles l’UKIP, le parti nationaliste britannique dirigé par Nigel Farage, a emporté 23 % des voix. Entre 2001 et 2011, la population née à l’étranger en Angleterre-Galles a gagné près de trois millions de personnes, soit un accroissement de 63 %. Jamais le Royaume-Uni n’avait connu une immigration de cette ampleur. Le premier ministre David Cameron a promis une réduction importante de l’immigration afin de retrouver le niveau des années 1990 pendant lesquelles le solde migratoire n’était que de quelques dizaines de milliers seulement. Même s’il y arrive, ce qui s’annonce difficile, le visage de la population britannique a d’ores et déjà changé et cette situation est appelée à durer, notamment en raison de la plus grande jeunesse des minorités et de leur fécondité souvent supérieure à celles des Britanniques blancs (...) "

Michèle Tribalat, pour Atlantico, à lire en intégralité ICI

Folie passagère 1699.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

50 commentaires:

  1. M.Tribalat est parvenue aux mêmes conclusions pour la France. Elle a eu toutefois le "tort" de prétendre qu'il y avait bien plus que les six millions de musulmans (il y en aurait entre douze et seize) que ces employeurs (l'INED) la somment de recenser; le tort d'en conclure que la France serait, à ce rythme, majoritairement musulmane bien avant 2050.

    M.Tribalat multiplie donc les rapports et comptes rendus démographiques d'autres pays européens, dans la même situation que nous, en espérant que les français auront suffisamment de jugeotte pour faire le rapprochement avec leur propre pays.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anton: si les Français ont assez de jugeotte... J'ai quelques doutes vu que l on ne peut que très difficilement aborder ce genre de sujet sans se faire traiter de racistes voire de "fasciste ".

      Supprimer
    2. Elle a eu toutefois le "tort" de prétendre qu'il y avait bien plus que les six millions de musulmans (il y en aurait entre douze et seize) que ces employeurs (l'INED) la somment de recenser

      Vous êtes sûr, Anton? Vous auriez une source?

      Supprimer
    3. Pardonnez-moi Aristide (et ce, afin de ne pas vous faire une tartine en réponse) mais vous souhaiteriez "sourcer" quoi précisément? Le fait qu'elle ait prétendu que le chiffre officiel ne cadrait pas avec la réalité, le fait qu'elle ait eu maille à partir avec son employeur ou le fait que je prétende qu'il y a entre douze et seize millions de musulmans en France? (je présume toutefois que c'est ce dernier chiffre qui pose question)

      Supprimer
    4. Les deux : "Elle a eu toutefois le "tort" de prétendre qu'il y avait bien plus que les six millions de musulmans" et "il y en aurait entre douze et seize".
      Qu'elle ait eu des problèmes de carrière à cause de ses prises de position je ne l'ignore pas.

      Supprimer
    5. Bah ça fera une tartine quand même!
      Pour le premier point, il y a une interview concernant le dernier rapport de l'INED (qui faisait état je crois du chiffre de cinq millions) où elle explique que c'est la fourchette basse qui a été retenue, la fourchette haute nous amenant à un tout autre chiffre. Faut que je remette la main dessus.

      Après, c'est le croisement de multiples données et interrogations qui m'ont conduit à ce chiffre de douze à seize millions:
      - Vous savez qu'il est d'interdit de faire de la statistique ethnique dans ce pays. A la question pourquoi est-ce interdit, je pense qu'il est entre autres possible de penser que c'est parce que les chiffres réels sont bien supérieurs aux chiffres officiels .
      - L'Insee (qui dispose de bien plus de moyens que l'Ined), ne recense que 2% de la population française (à la façon des sondeurs). Devinez maintenant qui l'Insee recrute pour recenser les quartiers sensibles, et dîtes moi comment on fait pour accorder un quelconque crédit à ce type d'études démographiques.
      - Les rapports officiels n'intègrent pas le nombre de clandestins (qui rappelons-le rentrent la plupart du temps de manière totalement légale dans le pays), et c'est là un point fondamental.
      - Avec les accords de Cotonou, il y a une dizaine d'années, l'intégration de Mayotte (donc de tout le flux comorien), puis aujourd'hui avec les "révolutions arabes", les flux migratoires et les forces qui soutiennent ces flux n'ont plus rien à voir (suffit de sortir des centres ville pour en faire le constat) avec ce que les démographes de la vieille école ont connu.
      - Il y a eu les déclarations d'Azouz Begag (qui je le concède n'a rien d'un spécialiste de la question, mais qui avançait tout de même le chiffre de 15 à 20 millions):
      http://www.dailymotion.com/video/xiwsnc_arithmetique-migratoire-azouz-begag-il-y-a-15-a-20-millions-de-musulmans-en-france_news#.UYjpo75OLIU
      - Il y a la communauté musulmane elle même, qui a avancé le chiffre le 10 millions (quand il s'est agi de mettre la pression sur Hollande peu avant les élections au sujet du voile intégral).
      - Je crois que le FN retient également ce chiffre de 10 millions. C.Guéant du temps où il était à l'intérieur parlait lui de 5 à 10 millions.
      - Le fait qu'on observe autant de chiffres différents m'amène à considérer qu'il s'agit bien d'un domaine où plus personne ne maîtrise grand chose.
      - Croiser tout cela avec les chiffres de la drépanocytose (ce truc est effarant), permet également de se faire une idée du volume de la population subsaharienne et maghrébine en France:
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Dr%C3%A9panocytose
      - Le volume de l'abattage hallal en France me paraît totalement démesuré pour une communauté qui ne ferait que cinq millions d'hab. Tout comme ce chiffre de 20% (je crois) de logements sociaux à respecter pour chaque commune (il y avait des logements sociaux avant l'arrivée de l'Afrique et de l'islam en France?)
      - On est passé, en l'espace d'une génération (!!!) d'un pays de 50 millions d'habitants au tout début des années 80 à une population de bientôt 70 millions d'hab (toujours sans compter les clandos). Sachant que l'allongement de durée de vie des français a été peu ou prou compensé par l'effondrement du taux de fécondité des françaises d'origines européenne, je suis toujours à la recherche de quelqu'un pouvant m'expliquer d'où sortent ces vingt millions d'habitants supplémentaires.

      (il y a fort à parier que dans dix ans, lorsqu'une bonne partie de la génération baby-boom ne sera plus de ce monde, cette nouvelle réalité démographique sera devenue non pas évidente mais totalement paralysante. Dix ans pendant lesquels je risque encore de passer pour un affabulateur avec mes chiffres).

      Supprimer
    6. Je vous remercie.
      je crois que vous admettrez que tout ce que vous dites est au mieux plausible et repose sur des impressions et non sur des calculs rigoureux.
      Je ne sais pas combien il y a de musulmans en France et j'ai souvent vu ces chiffres sortis de nulle part trainer sur le net mais je suis pour le moins très dubitatif à leur égard.
      En revanche il me semble à peu près évident que Michèle Tribalat n'a pas pu prétendre qu'il y avait "bien plus de six millions de musulmans" en France, à moins qu'on ne lui ait mis un pistolet sur la tempe quand elle a écrit cet article : http://aristidebis.blogspot.fr/2011/12/musulmans-combien-sont-ils.html
      Les commentaires pourraient aussi vous intéresser.

      Supprimer
    7. Je n'en disconviens pas :-)

      Supprimer
    8. Aristide, voilà une manière fort diplomatique de me taxer de rigolo.
      Une assertion, somme toute approximative de ma part, vous suffit-elle pour balayer d'un revers de la main l'ensemble des interrogations et des éléments que je vous présente? Alors oui, en effet, je ne suis pas démographe. Mais je crains qu'aucun démographe ne soit en mesure dans ce pays de vous donner satisfaction.

      Que la plus grande rigueur soit nécessaire pour ne pas se retrouver avec des projections farfelues, je ne vois rien à y redire. Mais, ce que j'essaie de vous expliquer, c'est que cette rigueur, aucun institut de recensement ne pourra vous l'apporter pour la bonne et simple raison qu'il est d'un part interdit de sonder l'appartenance ethnique et religieuse des gens et que d'autre part les techniques et les conditions de recensement (ils n'y vont même pas dans les barres d'immeubles, on se file rdv dans des CIQ de quartiers où on est reçus par des responsables associatifs qui nous présentent un panel de fatmas ne maîtrisant pas vraiment la langue, bref...).

      Vous me renvoyez sur un article où il est fait état d'un chiffre ne tenant pas compte du nombre d'étrangers réguliers ou illégaux, alors qu'il me semble vous avoir précisé qu'il s'agissait, à mon humble avis, d'un point fondamental (quatre millions, allons, il faut savoir rester raisonnable des deux côtés). Ces mêmes organismes, n'étant pas capables d'une étude sur l'autre de parvenir aux mêmes conclusions, font ici état du chiffre de douze millions d'immigrés en France... (des français hein, je ne parle même pas du nombre d'étrangers).
      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/10/10/01016-20121010ARTFIG00262-immigration-les-chiffres-de-l-insee.php

      Comment fait-on dans ce cas, on continue de se fier aux chiffres que l'on veut bien nous servir ou on essaie par nos propres moyens de recouper les informations disponibles pour se faire sa propre idée? C'est ce que j'ai essayé de faire, avec les approximations inhérentes à ce type d'exercice.

      Supprimer
    9. Mettons tout de suite les choses au point. Contrairement à ce que vous pensez peut-être, mon but en initiant cette discussion n’a jamais été de vous « coincer » pas plus que de montrer mon « savoir ». J’ai entamé la discussion pour des raisons qui n’ont rien à voir avec votre égo ou avec le mien. Je l’ai fait car je crois que ces évaluations au doigt mouillé du nombre de musulmans présents en France, évaluations que je vois trainer un peu partout sur la réacosphère, sont fondamentalement dommageables.
      D’abord parce que, lorsque vous avancez ce genre de chiffres, vous vous exposez à être démenti, dès que vous sortez de notre tout petit cercle. Et lorsqu’il s’avère que vos évaluations ne reposent sur rien de solide, vous êtes discrédité. Ce n’est pas seulement votre estimation du nombre de musulmans qui est discrédité, c’est tout ce que vous pouvez dire sur l’islam et les musulmans. Regardez par exemple comme Marine Le Pen a gâché une occasion en or l’année dernière à propos du hallal en commençant par sortir des chiffres manifestement non vérifiés.
      Ensuite, parce que ce genre d’évaluations tendent à décourager ceux qui les croient. Disons-le franchement, s’il y a aujourd’hui en France une population d’une quinzaine de millions de musulmans, population qui s’est constituée en moins d’un demi-siècle, il n’y a plus qu’à tirer l’échelle, fuir le pays ou se convertir. Quatre à cinq millions c’est autre chose. L’état du patient est grave mais il n’est pas encore en phase terminale.

      Supprimer
    10. J’en termine avec les considérations que vous avancez pour soutenir vos affirmations initiales.
      De même que vous étiez trop prompt à conclure qu’il devait y avoir de douze à seize millions de musulmans en France, vous êtes trop prompt à conclure que l’on ne peut pas évaluer de manière rigoureuse combien ils sont.
      Bien entendu tout recensement est nécessairement approximatif. On ne sait jamais combien de personnes se trouvent exactement en France à un moment donné. Bien entendu il y a des obstacles spécifiques à la France en ce qui concerne l’évaluation de l’immigration. Mais cela n’empêche pas qu’il existe des moyens indirects de se faire une idée, et du nombre d’étrangers présents en France, et du nombre de musulmans. Ce qui n’est pas la même chose, comme vous semblez avoir tendance à l’oublier.
      De la même manière, concernant le nombre d’illégaux, personne ne peut le savoir exactement puisque par définition ils sont illégaux. Mais là aussi, il y a des moyens indirects de s’en faire une idée, d’avoir un ordre de grandeur. Je vous passe les détails. Disons simplement qu’il est impossible de combler l’écart entre votre évaluation (12 à 16) et celle de Michèle Tribalat en invoquant le nombre de clandestins. Il n’y pas 8 à 12 millions de musulmans clandestins en France. Et je le répète, le nombre de musulmans, ce n’est pas la même chose que le nombre d’étrangers ou de Français issus de l’immigration récente.

      Evaluer de manière indirecte le nombre de musulmans présents en France, c’est précisément ce que cherche à faire Michèle Tribalat dans l’article vers lequel je vous ai renvoyé.
      Cela n’a rien d’extraordinaire sur le fond : les démographes doivent sans cesse faire preuve d’imagination pour essayer de déduire les informations qu’ils cherchent des informations dont ils disposent. C’est vrai pour toutes les sciences sociales. Alors, avant de conclure que ce que Michèle Tribalat cherche à faire est impossible, il faut me semble-t-il se donner la peine de se pencher sérieusement sur ses chiffres et ses méthodes. Je ne suis pas démographe certes, mais jusqu’à maintenant ce que j’ai pu voir me semble solide. Donc jusqu’à plus ample informé je lui fais confiance. Ce qu’elle donne n’est qu’une évaluation, certes, mais c’est du moins une évaluation qui repose sur des éléments vérifiables et des méthodes de calcul éprouvées.
      Les considérations que vous évoquez en revanche, elles, sont suggestives, mais avec des considérations aussi vagues, on peut tout aussi bien soutenir que l’immigration est une chance pour la France et que les immigrés payent nos retraites après avoir reconstruit la France, c’est tout aussi plausible.
      J’en reviens donc à ma conviction initiale : il est bien préférable d’abandonner ces évaluations au doigt mouillé, elles présentent beaucoup plus d’inconvénients que d’avantage. Il n’y a pas besoin de croire qu’il y a quinze millions de musulmans en France pour s’en inquiéter. Quatre à cinq millions (pour le moment) suffisent amplement à notre peine.

      Supprimer
    11. "Contrairement à ce que vous pensez peut-être..."

      Voila, c'est juste le seul ennui, ce peut-être. Vous m'attribuez, Aristide, peut-être des choses que je ne pense pas vraiment (les histoires d'égo, la confusion entre musulmans et étrangers, l'évaluation du nombre de clandestins etc.). Mais bon on s'en fiche, c'est pas très important.

      Après, bien entendu qu'il est un impératif de ne pas jongler avec n'importe quels chiffres si l'on veut un tant soit peu donner à notre ligne de défense un minimum de crédit et de chances d'être entendue. La défense de notre pays est légitime, nous n'avons pas besoin d'artifices pour soutenir notre propos. En gros, je ne prends pas mes désirs pour des réalités; si tant est que je désire voir mon pays peuplé par quinze millions de musulmans...

      A défaut de mieux, vous prenez les chiffres que l'on vous donne. C'est votre droit. Personnellement et pour les raisons déjà évoquées ces chiffres ne me satisfont pas (tout comme les miens et la méthode que j'emploie, ce qu'il me semble vous avoir dit sur votre blog). Mon avis n'est que le mien, et vous avez peut-être raison. Je ne prétends pas détenir la vérité contre tout le monde, je n'ai pas de cheval de bataille, je suis plutôt un garçon tranquille.

      Je vous remercie pour votre réponse. Vous m'avez dit ce qui vous avait poussé à entamer cette discussion. Moi, ce qui me pousse à poster ce genre de chiffres, c'est justement de pouvoir avoir ce genre de discussion sur une question qui me semble majeure (c'est la démographie qui écrit l'histoire). Si pardessus je tombe sur un gars dont j'ai plutôt tendance à apprécier ce qu'il écrit sur son blog, c'est tout bonus.

      (ps: la prochaine fois que vous voudrez me faire une mise au point, tentez la coupe de Jakie Quartz / smiley / http://www.youtube.com/watch?v=-Q1I-p9JXQE )

      Supprimer
    12. ("si tant est que je désire" / non sens. C'est:"à moins que je désire")

      Supprimer
    13. Entendu. J'en termine moi aussi avec deux précisions.
      D'abord en ce qui concerne mes "peut-être". Je suis comme tout le monde, je n'ai pas accès aux pensées de mes semblables. Je dois me contenter de lire ce que vous écrivez. Lorsque vous écrivez : "voilà une manière fort diplomatique de me taxer de rigolo.", je me dis que l'amour-propre est sans doute en train de s'en mêler. Lorsque dans votre réponse vous ne paraissez pas faire de différence entre étrangers et musulmans, je le dis.
      Evidemment, dans un cas comme dans l'autre je peux me tromper. Au fond de vous même peut-être ne faites vous pas cette confusion et peut-être n'êtes vous nullement vexé. Mais je n'en sais rien, puisque je dois me contenter de vous lire.
      Et enfin je ne me contente pas des chiffres que "l'on" me donne. Je me contente des chiffres que Michèle Tribalat me donne. C'est assez différent. Je le fais parce que j'ai pu me faire une idée de ce que valent ses travaux, et je le fais jusqu'à plus ample informé.

      Supprimer
  2. marianne ARNAUD7 mai 2013 à 11:03:00

    Si on leur a bien expliqué, aux Anglais, mon cher Corto, que les immigrés sont une richesse, cela ne devrait pas poser de problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: ben visiblement, on leur a mal expliqué vu l'ampleur du phénomène.

      Bon, par ailleurs toute tentative de faire un parallèle quelconque avec la France et certaines de ses villes ou quartiers sera très sévèrement condamnée

      Supprimer
    2. Comme vous êtes méfiante, chère Marianne ! Comment ça, "Si on leur a bien expliqué" ? Mais ils sont une richesse, et cela ne pose aucun problème, voyons.

      D'ailleurs, le problème, le véritable problème, c'est les riches, bien sûr.

      Supprimer
  3. Il faut d'urgence leur envoyer Cécile Duflot et Vincent Peillon, qu'ils leur règlent tout ça à coup de loi SRU, de constructions de logements sociaux et de carte scolaire.
    Fuire la diversité? Mais c'est encore plus grave que de s'exiler pour des raisons fiscales! On va quand même pas laisser faire, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @aristide: comment cela on ne va pas laisser faire mais cela fait des lustres que l on laisse faire et sans broncher en plus. Les seuls qui osent dire quelque chose sont systématiquement cloués au pilori. l'immigration est une chance , Terra Nova a conseillé au PS de miser dessus, Melenchon y croit dur comme fer " notre chance, notre avenir ,c'est le métissage " alors pourquoi lutter , hein ?

      Supprimer
    2. Je suis allée récemment faire un tour sur Saphyr News (ortho non garantie) et suis tombée sur un article qui m'a remplie de joie : nos CPF râlent comme des poux contre Not' Bon Président qui les a déçus grâve et appellent à ne plus jamais voter socialiste. Il faut s'abstenir, ont-ils dit.

      Supprimer
    3. @isabelle:: CPF ? késako ?

      Supprimer
  4. Quand j'ai vu la vidéo de muzz Londoniens, vilipendant les gens qui buvaient une bière dans la rue, car ce n'était pas en accord avec la Charia, je comprends ce phénomène du white flight.
    Ils nous emmerdent avec leur brassage forcé, mais d'une force...

    RépondreSupprimer
  5. les différences créent des richesses si chacun respecte la culture de l'autre et n'impose pas sa différence qu'elle soit idéologique culturelle ou religieuse
    Les différences sont sources de tolérance si chacun ne profite pas du système de l'autre
    l'aide à la misère des autres passe par une action responsable pour chacune des parties c'est à dire le respect des règles de chacun et des contreparties car celui qui donne ou celui qui recoi y perd le respect de ses proches et ou son ame.. demandez au Dalai lama
    le respect des différences suppose aussi de voyager et de voir comment cela se passe ailleurs
    pour comprendre les exigences et les devoirs de chacun.

    Les amalgames faciles faits par les médias et les politiques créent des déséquilibres et
    tout déséquilibre dans ces rapports créent tensions racisme extremisme et dangers

    humble avis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @PhilZ: "si chacun respecte la culture de l'autre et n'impose pas sa différence qu'elle soit idéologique culturelle ou religieuse " autant pisser dans un violon, malheureusement. Il se trouve que justement, la " diversité ", bien aidée en cela par l'humanisme de bon aloi de nos dirigeants a parfaitement bine su profiter du système. Et voila où on en est à Londres, en Uk et dans bon nombres de quartiers ou villes en France.

      Supprimer
    2. tout à fait d'accord...
      allant souvent dans les déserts du monde je me souviens d'un guide mauritanien qui disait avec beaucoup de malices" normal que le Penn plaise" il récupère tous les arabes dont nous ne voulons pas chez nous !! il y avait des gens de gauche dans le groupe qui non seulement n'avait pas d'humour mais étaient outrés..
      Nos démocraties sont bien faibles.. allez vous balader en Arabie >Saoudite vous verrez comment on traite les étrangers .. ils doivent se plier aux règles locales

      Supprimer
  6. Cela rappelle le fonctionnement des USA. Oh, ils sont de la même civilisation! En France, les mariages mixtes finiront par résoudre le problème. La seule inquiétude est la Bochie mais elle, même à droite, on l'aime trop. Que dit Tribalat sur Germania?
    jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jard: la situation au US est totalement différente. C'est un pays qui s'est construit sur l immigration .

      Supprimer
  7. http://sphotos-a.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/405888_277826559020954_244334763_n.jpg
    honte à vous!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nigloo; et tu es assez con je suppose, comme bien d autres sur twitter pour aller imaginer, je suppose, que cette blague de potache est due à La Manif Pour Tous... Tu es si prévisible.

      Supprimer
    2. Honte à ton parti surtout!
      Honte à ta tata!

      Supprimer
    3. Ceci dit, c'est assez finement observé et le rendu est réaliste. :-)

      Quant aux hérissons, je les préfère aplatis sur le bitume.

      Supprimer
    4. Ou dans le cas présent, avec une pompe à vélo dans ........la patte!

      Supprimer
  8. @nigloo: tiens c'est cadeau niquedouille:

    http://www.atlantico.fr/pepites/christiane-taubira-caricaturee-en-gorille-manif-pour-tous-nie-etre-origine-affiche-719763.html

    RépondreSupprimer
  9. marianne ARNAUD7 mai 2013 à 16:09:00

    Pour nigloo, photos de son idole bien-aimée, garanties pas photoshopées par la Manir pour tous

    http://www.purepeople.com/article/christiane-taubira-ecolo-la-ministre-en-viree-velo-sous-le-soleil-parisien_a119848/2

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne et cette ministresse de se balader an vélo , entourée de pas moins de 5 garde du corps ! le foutage de gueule, c'est maintenant

      Supprimer
    2. oups ! j oubliais les deux voitures discrètes juste derrière !

      Supprimer
    3. qu'est-ce que vous êtes "gentils" avec moi aujourd'hui!!

      Supprimer
  10. C'est curieux cette propension des démocraties européennes à l'autodestruction, si quelqu'un
    comprend, ce serait bien qu'il nous l'explique.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: c'est simple, c'est parce que c'est une chance pour tous ! quand tu les écoute, les gauchistes te repondent tous la même chose, c'est pour notre bien, c'est ça la richesse: la diversité et tant pis pour le reste ( nos racines, origines, traditions et toussa )

      Supprimer
  11. Il n'y a pas que le Londres , viens en charente -maritime , de La Rochelle à Royan il y a un flux migratoire assez important de parisien ( et banlieusards) fuyant une capitale trop ..................., les anglais s'installent aussi dans la région et lorsqu'on compare pourquoi c'est la même raison . A la fin de la guerre il ya eu les polonais , après les espagnols, les portugais, les italiens , les chinois à part les échauffourés du samedi soir tout se passait à merveille, même religion ou presque , avec l'islam c'est autre chose , l'islam c'est une "religion"politique qui prône que les infidèles , nous , doivent ou mourir ou se convertir , c'est le moyen âge qui refait surface et nous n'avons plus de Charles Martel .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude, je n'ai pas réussi à commenter sur votre blog, mais votre roman-photo m'a beaucoup fait rire.

      Supprimer
    2. @Claude henri: non seulement on n a plus Charles martel mais ceux qui s'en réclament sont embastillés

      Supprimer
  12. La vraie question à se poser est pour quelle raison les blancs partent?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout simplement , le racket permanent que se soit à Londres ou à Paris , attaqué plusieurs fois et la dernière un cutter sur la gorge , je suis un peu plus tranquille dans le marais poitevin.

      Supprimer
    2. L'insécurité est probablement la raison en effet, déménager n'est pas anodin et demande de changer de travail ou de muter avec chance, de changer d'école pour les enfants, d'amis etc... C'est une décision lourde qui se motive par la peur et la crainte pour sa vie.

      Cependant peut-on dire que les 600.000 blancs ont quitté Londres à cause de l'insécurité?

      Supprimer
    3. @Claude henri et judex: l'insécurité est certainement une raison parmi d autres mais ne ns voilons pas la face, le multiculturalisme et la diversité ne plaisent pas a tout le monde. Lorsque tout un quartier devient pakistanais ou chinois ou arabes, le blanc de souche ne se sentant plus chez lui, il va voir ailleurs.

      Supprimer
  13. Si ça vous dit, le grand remplacement en France par A+B :

    http://identitairepur.wordpress.com/2013/05/03/le-grand-remplacement-par-ab/

    RépondreSupprimer
  14. Je ne vous apprends rien mais c'est juste un petit rappel ... en 1974, à la tribune de l’ONU, le président de la République Algérienne, Houari Boumediene, a déclaré :
    « Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère sud pour aller dans l'hémisphère nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C'est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire ».

    Ceci explique peut être cela...

    Titi

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen