jeudi 2 mai 2013

Quitte à célébrer, autant tout célébrer ! Même la finance...

La gauche française, c'est aussi cela, hier à Paris, la célébration du 1er mai:



Mais la gauche française, c'est aussi celle qui, hier, saluait la mémoire de Pierre Bérégovoy. L'homme, aux qualités humaines certaines, n'en est pas moins l'un de ceux qui, sous Mitterrand, avec Pascal Lamy, Jospin, Fabius et Jean-Charles Naouri permirent au seul adversaire de François hollande, la finance, de prendre son envol en France et partout en Europe. 

La France entière s'apprête à célébrer sans faste l'accession au trône de François Hollande. Profitons de ces réjouissances pour ne pas oublier de commémorer aussi les 25 ans de la directive européenne, dite Delors-Lamy 88/361/CEE, du nom de ses initiateurs socialistes et dont l'objectif était de faciliter au maximum la mobilité des capitaux en Europe ainsi que de libéraliser le marché de la finance. Son article premier stipulait: " Les États membres suppriment les restrictions aux mouvements de capitaux intervenant entre les personnes résidant dans les États membres ". Dans son article 7, il est spécifié que : " Les États membres s'efforcent d'atteindre, dans le régime qu'ils appliquent aux transferts afférents aux mouvements de capitaux avec les pays tiers, le même degré de libération que celui des opérations intervenant avec les résidents des autres États membres, sous réserve des autres dispositions de la présente directive ".

Ecrite et adoptée en 1988, cette directive entrera en vigueur en 1990, sous la présidence de François Mitterrand, ouvrant ainsi à la mondialisation les marchés financiers français et européens.


" Quand on a gagné les élections, on avait le pouvoir pour la première fois depuis tellement longtemps. On avait un idéal, une morale. On savait qui on voulait servir. Et puis, on a roulé dans les voitures officielles, on a habité dans des palais de marbre, on a oublié de payer nos places dans les théâtres... " Pierre Bérégovoy.

Folie passagère 1691.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

14 commentaires:

  1. Réponses
    1. @al west: paf le chien ? ou paf hollande ?

      Supprimer
    2. @Kotlchack: crois-tu que je l'excite pour qu'il se pignole ainsi sur mes écrits ?

      Supprimer
  2. Quand je te disais que les français ont la mémoire courte!!!!...

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: c'est clair ! avoues qu elle est pas mal, celle-là. C'est bien ( et embêtant ) avec le net, rien ne se perd

      Supprimer
  3. marianne ARNAUD2 mai 2013 à 14:32:00

    Ne pas oublier, mon cher Corto, le rôle considérable de l'European Round Table (ERT) auprès de Jacques Delors et de la Commission.
    Ainsi peut-on lire dans un article publié sur le site "dessousdebruxelles" :
    "...Dans leur empressement de se conformer au plan d'action de l'industrie, les membres de la Commission ignorèrent les autres sons de cloche émanant parfois de rapports critiques issus de leurs propres rangs. En 1989 par exemple, la Commission ordonna un examen des conséquences du Marché unique sur l'environnement. Le "Rapport sur la force tactique" qui en résulta dressait un inventaire inquiétant d'effets négatifs potentiels... Après plus de six ans de Marché unique, nombre de ces avertissements se sont avérés pertinents, mais ils étaient tombés dans des oreilles de sourds. Finalement l'ERT obtint sa zone de marché libre avec ses 340 millions de consommateurs et la Commission réussit, comme elle le désirait, à relancer l'intégration européenne..."
    Merci qui ? Merci Delors !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: et dire que hollande s'est si longtemps présenté comme le fils spirituel de Delors ...

      Supprimer
  4. Non seulement beaucoup de Français ont la mémoire courte, mais certains (surtout a sinistra) l'ont sélective !...

    Merci d'avoir cité Monsieur Pierre Bérégovoy, l'un des très rares hommes politiques droit et honnête, bien que de gôôôche.
    Il faut dire que lui, non seulement il n'est pas passé par l'inénarrable école des ANEs, mais qu'il savait ce que c'était que travailler durement. LUI.
    Dommage que, selon toute vraisemblance, ont l'ait suicidé ! Avant qu'il ne parle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: J'ai entendu Jack lang rendre hommage à Bérégovoy. Dans la foulée, il a comparé Ayrault à Béré: origine modeste, provinciaux , blablabla, j ai eu peur à un moment qu'il lui prédise le même genre de fin.
      Béré était sans doute un grand bonhomme, dit-on, broyé par un système (socialistes inclus) qui ne l'a jamais accepté

      Supprimer
    2. @ Corto

      Et pour cause : il ne sortait pas du sérail.
      Quant à Langue qui lui rend hommage, ça m'en a bouché un coin. Sauf que je le doutais bien que c'était ajouter tout de suite une C*nnerie derrière !... On ne se refait pas ! ;-)

      Supprimer
  5. La phrase que tu cites de Bérégovoy résume à elle seule la politique de ce gvt et de culbuto , l'idée première jusqu'au 6 mai devait être vrai mais le faste des dorures et le manque d'intelligence de cette bande de nulle ont fait ce que nous vivons actuellement , une lente dégringolade vers les enfers et ce qui est effrayant c'est que pratiquement tous ces hommes politiques actuellement ne visent que la gloriole , qui a la stature et le génie en ce moment ????????????????
    Ce 1er Mai résume le mordant de la droite , à part MLP , l'instant qu'il ne fallait pas manquer : personne , ou bien j'ai raté le coche .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Claude-Henri

      Hélas non ! Vous n'avez rien manqué. Rien, ni personne.
      Tous occupés à se regarder le nombril. Probablement l'urgence du moment .
      Silence assourdissant et absence encombrante !...
      Qu'ils ne comptent pas sur nous, eux sur qui nous ne pouvons pas compter. :o(

      Pour ce qui est de la "dégringolade vers les enfers", vous la trouvez vraiment lente vous ? Ou si c'est pour nous ménager un peu en ne nous désespérant pas davantage ? ;-(

      Supprimer
    2. @claude henri: tu parles de manque d intelligence, je tempérerai en disant qu'ils ont simplement atteint leur seuil de compétence.
      Quand à la droite, qu'elle se réveille, p'tain qu'elle se réveille !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa