lundi 13 mai 2013

UMP - FN, le temps des alliances ?


Pas de doute, les élections municipales se préparent, discrètement souvent, bruyamment parfois. C'est le cas à Gamaches, une petite ville de 2 800 habitants de la Somme. La ville est à gauche depuis plus de 30 ans et l'actuel maire est communiste. Arnaud Cléré, UMP, tête de la liste " Gamaches ensemble " a décidé de faire alliance avec le FN  en lui accordant 6 places sur sa liste: 3 encartés FN et 3 sympathisants.

Pour lui, Arnaud Cléré, c'est la seule façon de battre la gauche et de reprendre la mairie. L'alliance UMP / FN, plutôt bien admise localement, déplaît aussitôt à la fédération départementale et aux instances parisiennes de l'UMP. Le patron de la fédé déclare suspendre Cléré de l'UMP, Jean-François Copé monte au créneau: " Toute personne s'alliant avec le FN dans le cadre des élections municipales sera exclu de l'UMP. Je ne dis pas que personne ne le fera, mais ceux qui le feront ne seront plus UMP. " (C'est fou le nombre de personnes de l'UMP qui ont été menacés d'exclusion sans finalement jamais l'être).

Cléré, il s'en tape des menaces parisiennes, sa liste ce sera " Gamaches ensemble " et puisqu'il en est ainsi, elle ne portera plus de logo UMP. Entre le parti et sa ville, il a choisi sa ville, dit-il. Et Arnaud Cléré a bien raison si c'est localement le seul moyen de virer la gauche. Au nom de quoi n'aurait-il pas le droit de s'allier avec le FN ?

Ces dix dernières années, l'ensemble de la classe politique s'est plu à diaboliser le FN et plus elle le diabolisait, plus celui-ci élargissait son emprise électorale. Dans le même temps, l'UMP perdait successivement toutes les élections: claques en série aux municipales, aux régionales, aux cantonales, aux législatives et, cerise sur le gâteau, à la présidentielle. Parallèlement, le PS, allié aux écolos et à l'extrême gauche, raflait partout la mise. Ce qui est bon pour les uns ne le serait pas pour les autres ? Un Mélenchon plus honorable, plus fréquentable qu'une Marine ? L'alliance du parti socialiste avec les partis communiste et d'extrême-gauche (aux passés très humanistes) est-elle contre-nature? Je suppose que non puisqu'elle s'exerce à toutes les élections nationales et locales

De cette diabolisation, Marine Le Pen a fait l'un de ses principaux slogans: UMP = PS = UMPS. Au final, elle fera près de 20% à l'élection présidentielle. Alors de deux choses l'une, où l'UMP commence à regarder différemment le FN où l'assisse de celui-ci s'élargira de plus en plus. 

Pépère l'a promis, pour les prochaines législatives de 2017, il y aura une part de proportionnelle (10 à 15%), histoire que tout le monde soit représenté à l'Assemblée, histoire surtout de miser sur cette éternelle opposition FN / UMP en facilitant l'accession du premier à l'Assemblée au détriment du second. Que fera en ce cas l'UMP ? Elle laissera 20 ou 30 ou 40 députés FN s'installer ou doit-elle, dès maintenant, anticiper la chose en " noyant " le FN par le biais d'alliances locales ?

L'UMP, actuellement pas au mieux de sa forme, n'a que deux solutions si elle veut reconquérir la majorité: s'allier localement avec le FN partout où cela s'avère nécessaire ou adapter son discours ( et ses actes ) à l'électorat qui a choisi d'aller voir ailleurs si l'on pensait un peu plus à lui.

Quoiqu'en disent les beaux-culs parisiens, le temps des alliances est-il venu ?

Folie passagère 1710.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

37 commentaires:

  1. Le temps des alliances est-il venu ? J'espère que oui , il est grand temps de virer cette gauche des villes et des régions . Sans alliance la droite risque de se faire laminer par le FN tellement le citoyen lambda en a marre et espère vraiment autre chose , et là il n'y aura pas photo , entre la gauche et le FN je crois savoir qui l'emportera.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: parait-il que Sarko considérait que le Fn était à combattre car il empechait la droite de gagner tandis que Fillon estimait que le FN était à combattre car porteur de mauvaises valeurs ( pour faire simple ). Peut-on dire que 20% des électeurs adhèrent à de mauvaises valeurs ? Pas sur, donc Sarko visait plutot juste: pour tenter la reconquête, soit on combat le FN quitte a perdre comme en 2012 soit on s'allie avec lui au moins au niveau local.

      Supprimer
    2. Trois fois hélas, d'accord avec vous...
      Il serait temps que l'UMP se reconnecte aux réalités du terrain.
      S'ils veulent éviter une nouvelle déculottée. Encore pire que les précédentes !!!
      EUX, casseurs (ambitions perso, admiration narcissique de leur nombril,etc.) ; NOUS, comme toujours, payeurs des pots cassés.
      Marre, marre, ET MARRE !

      Supprimer
    3. @Franzi: le pb de l UMP est aujourd'hui double: pas de leader et un décalage énorme avec le terrain, à la différence du PS sur ce dernier point. S'ils ne se resaississent pas rapido: defaite assurée aux municipales.

      Supprimer
    4. @ Corto

      C'est plus que clair. :o(((

      Supprimer
  2. J'estime que les politiques des villes tiennent davantage des compétences, de son approche des problèmes de ses citoyens, de l'idéologie et de la personnalité du maire que de son parti politique, en conséquence les directions parisiennes auront toujours un train en retard par rapport à la réalité du terrain et aux aspirations de ces élus. S'y ajoute la diabolisation du FN pratiqué à l'UMP qui complique pas mal les choses.

    Depuis que Jean-Marie Le Pen a laissé son poste à sa fille, le front national entame une nouvelle ère, le leader ne fait plus de coups d'éclats médiatiques en jouant sur des ambiguïtés sacrée mais en participant à des émissions télévisées et en prenant l'initiative sur le terrain de l'expression. Pourtant, ce parti est encore considéré comme le grand méchant loup, quasiment comme la descendance directe du 3ème reich malgré les efforts constatés.

    C'est une erreur car avec ce changement le FN alias le mouvement bleu marine va gagner de l'influence au détriment de l'UMP ravagé par les ambitions personnelles, les actualités parlent que des futurs candidats de 2017 alors qu'on a tout le temps! Si on ajoute que les intentions de la manif pour tous de présenter des candidats se réalisent, la fameuse "reconquête des territoires" va finir en eau de boudin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Judex: pas d'accord avec " on a tout le temps ". La présidentielle est un combat de longue haleine. Pour tout le reste , tu as tout bon. L'UMP a diabolisé le FN pour ne pas etre taxé "d'extrême ", le PS a fait de même pour discréditer l UMP, au final c'est le FN qui s'en sort le mieux. Il est temps de les considérer autrement. Ce qui ne veut pas dire d'accepter tout et n importe quoi.

      Le FN est aujourd'hui incapable de gouverner mais dans 4 ou 5 ou 10 ans, il pourra. Donc autant soit le combattre ( ça n a pas réussi à l UMP ) soit de s'en faire un allié de circonstance comme le fait le PS depuis des lustres avec les écolos ou le PC , aujourd hui FDG

      Supprimer
    2. Actuellement le combat est au stade des déclarations entre les futurs candidats or cela devrait plutôt se passer avant que le parti choisisse son candidat. 4ans avant l'échéance on a pas besoin d'un candidat populaire mais d'une nouvelle dynamique avec de nouvelles idées, de propositions pour offrir une politique alternative intéressante.

      Il était possible de s'opposer catégoriquement au mariage pour tous, sans craindre le piège qui réduit l'opposition politique et démocratique à l'homophobie. Les élus UMP auraient pu abandonner toutes les fonctions qu'ils cumulaient, pour prendre par défaut les socialistes hésitant sur l'adoption de cette réforme (prévue pour 2017). Un combat des chefs de plusieurs années ne laissera rien de bon.

      Supprimer
  3. Mais il parait que le FN est "nauséabond", ils adorent tous ce mot autant à gauche qu'à droite.... Comme tu le dis si bien, je ne vois pas en quoi les idées du FN sont plus nauséabondes que celles de l'extrême gauche...

    Je comprend décidément pas que l'UMP fasse le jeu de la gauche à ce point. Parce qu'au PS ou ailleurs à gauche on considère que le FN n'est pas un parti qui aurait sa place en France, il faut que tout le monde soit d'accord.... Pourtant, le peuple n'est pas du tout de cet avis.... Mais, non, ils laissent faire laissent dire et se pincent le nez... Et tout le monde tape sur Sarko parce qu'il aurait perdu en allant sur les terres du FN.... En est-on certains??? Parce que logiquement si Sarko avait autant ratissé au FN, ils auraient voté pour lui et pas blanc.... non???

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: l UMP ne fait pas le jeu de la gauche , elle s'est faite piégée dès Mitterrand avec le FN. Il fallait le diaboliser car avec Jean Marie, ça puait plus que grave. Depuis, l UMP n a pas réussi a sortir du tabou se contentant du " nauséabond ", bien aidé en cela par la gauche. Résultats le Fn fait 20%.

      je pense que Sarko avait un discours en fin de campagne qui commençait a s'adapter à la situation. trop tard hélas.

      Supprimer
    2. Mitterrand savait en effet, très bien ce qu'il faisait même si cela s'est retourné contre la gauche en 2002...

      Titi

      Supprimer
  4. De toute facon l'UMP est moribonde quoique ses dirigeants décident.
    S'ils décident de ne plus se boucher le nez en regardant le FN, beaucoup de citoyens préféreront le FN car il n'est pas contaminé par la corruption et par toutes les "affaires" de l'ere Sarko.
    S'ils décident de faire la fine bouche en préférant le PS au FN (ou même la neutralité), cela durera un peu plus longtemps jusqu'à ce que lez gens de droite en aient marre et votent en masse FN au lieu de UMP.
    Le seul moyen pour l'UMP d'éviter la noyade, serait de négocier un accord au sommet, mais je n'y crois pas trop, avec des centristes comme Fillon et NKM, cela parait difficile, ou alors c'est la sission de l'UMP.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^@dan_b : bon les affaires, il y en a sous tous les gvts de droite comme de gauche et très peu sous Sarko qui ont donné lieu a une décision de justice. Non, pas d'accord au sommet car on ne négocie pas avec Marine Le pen, elle même le dit. Par contre, je suis convainsu que le mouvement doit partir du local. Quand ça vient du haut, c'est jamais validé par la base.

      Supprimer
    2. @ Corto

      Encore d'accord avec vous ! Ça devient une manie ! ;o)

      Supprimer
  5. PS : je ne suis surement pas objectif, je rappelle que je suis au FN, et pas plus nauséabond que vous !!!!

    RépondreSupprimer
  6. Oui, objectif c'est le mot. Je passe sur les condamnations pour des paroles "malheureuses" tenues par Jean-Marie LE PEN et toute sa clique. Niveau corruption et détournement, c'est un sacré festival dans les villes gérées par le FN: Bruno MEGRET, Jean-Marie LE CHEVALLIER, Jacques BOMPARD. Allez vérifier, c'est affligeant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @François: tu n a pas tout a fait tort, certes sauf que tu regarde le Fn avec un rétroviseur alors que ds ce billet c'est demain que j évoque. Jean marie, c'est fini et Marine l'a bien compris.

      Supprimer
  7. C'est vrai que sans alliances, ça fait pas le compte.
    Ce ne va pas être évient, même si

    "dan_bn13 mai 2013 22:43:00
    De toute façon l'UMP est moribonde "

    Au second tour les pisseux peuvent encore s'unir comme "Chirac - Le Retour" la pince à linge sur le nez.

    Ce qui chamboulerait, c'est que sur 4 ans, Marine arrive encore à gratter du côté de la ménagère qui a de moins en moins peur du Front. Mais c'est un boulot de sape permanente alors qu'entre les élections, le Front et quasi muet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @LHHDT: " 'entre les élections, le Front et quasi muet. " c'était vrai en effet mais ce n'est plus le cas. La Marine a le vent en poupe, elle a compris que c'est tous les jours qu il faut y aller. Et c'est ce qu'elle fait avec ses acolytes.

      Supprimer
    2. En tout cas, si vous trouvez Marine muette, ce n'est pas vraiment de sa faute. Elle utilise toutes les opportunités que lui offre le système mediatique, c'est à dire assez peu. Si elle est obligée de parler sur LCI ou BFM au lieu de TF1, FR2 ou M6, c'est parce que celles-ci ne lui donnent pas la parole. Canal +, c'est encore pire, à chaque fois qu'elle est invitée, c'est une entreprise de démolition en règle. Mais cela ne fonctionne plus comme avant, et au contraire lui accorde la sympathie du public en tant que victime médiatique. Le problème, c'est qu'elle a du mal à exposer la politique du FN, puisqu'à chaque fois elle est bombardée de questions pieges sans interet pour les francais. A mon avis, c'est pour cette raison que la progression du FN est si lente.

      Supprimer
  8. C'est vrai que vos alliés fn ont un programme pour sauver le pays (il est où ????) et qu'en plus ils ont de l'expérience dans la bonne gestion des municipalités!!C'est vrai aussi que ce parti est très démocratique :tout pour la famille (le pen)!!!
    ça vous ferait peut-être du bien d'être spoliés par un membre de la famille le pen!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amusant, tous vos arguments se retournent comme un gant et s'appliquent au PS et ses alliés : après 1 an, on voit le "programme pour sauver le pays", l'"expérience dans la bonne gestion des municipalités" est risible appliquée à la gauche (l'endettement...) et, quant au "parti très démocratique", les élections internes truquées du PS, des verts et du FdG...
      Désolé Corto, je sais qu'en principe on ne nourrit pas le troll, mais ce commentaire est tellement comique (ou pathétique)...

      Supprimer
    2. @nigloo: afin d éviter de me répéter va lire la réponse que j ai fit a François plus haut.

      Supprimer
    3. @ESA: tu as raison mais Nigloo n'est pas un troll, c'est notre idiot de service meme pas utile. Mais drôle.

      Supprimer
  9. Et après avoir lu un commentaire j'ajouterai un proverbe bien français comme vous les aimez: "les chiens font pas des chats" !!!

    RépondreSupprimer
  10. Attention au piège d'une "dose de proportionnelle" qui amènera quelques députés FN à la Chambre que la droite devra traîner comme un boulet. Chaque fois que le FN voudra embarrasser l'UMP, il lui suffira de la soutenir. Un moyen de pression original!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: ben c'est déjà le cas si l on se réfère au bordel qu a été la présence de Collard aux cotes de députés FN à la dernière manif pour tous.

      Supprimer
  11. Qu'est-ce qui garantit que nous n'aurons pas avant tout de l'affairisme plus du racisme, c'est-à-dire les mauvais côtés de chacun? Et toi, qui est tellement pro-allemand, que fais-tu de la fin de la fusion européenne voulue par le FN?
    Jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jard: si ce " toi " est moi, je te rappelle n'avoir jamais écrit que j'étais d'accord avec le programme du FN. Je suis même en grand désaccord sur des tas de sujets avec le FN.

      Supprimer
  12. Tout ce qui peut mettre hors d'état de nuire la racaille, tout ce qui peut ramener la paix sociale aux Français est une piste légitime à explorer.
    Si ça doit passer par une alliance, qu'ils la fassent. Il est temps de foutre par terre les idéologues et leurs adorateurs qui se réjouissent de voir les Français vivre l'horreur au quotidien.
    Hier dans C dans l'air intervenait un policier qui a dit très clairement que toute la merde dans laquelle on vit trouve ses racines dans une Justice qui ne fait pas son travail. Ce n'est pas la police qui est responsable du désordre, mais bien les donneurs d'ordre progressistes qui refusent d'appeler une racaille une racaille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo ! Enfin quelqu'un qui n'est pas hostile au FN par principe, et qui demande à voir.
      Cela me parait une attitude saine, plutot que d'ergoter sans fin sur la famille Le Pen concernant des faits d'il y a 10 ou 20 ans !!!!

      Supprimer
    2. @dan_b: tu auras toujours des rigolos comme François ou Nigloo qui ne regardent que dans le rétro.

      Perso, je me dis que si un parti comme le Fn fait 20% à la présidentielle, c'est que les autres partis ont été suffisamment cons pour ignorer les électeurs du FN. C'est à eux qu il faut s'adresser maintenant et si cela doit passer par des allinaces locales... Why not

      Supprimer
    3. @ Pierre

      Il est incontestable que, après avoir risqué leur vie pour arrêter les criminels, les forces de l'ordre (policiers et gendarmes) soient dégoûtés de voir les malfrats ressortir du tribunal, libres et en les narguant, et ce, avant même qu'ils aient eu le temps de finir la rédaction de leur rapport d'intervention...

      C'était déjà le cas depuis longtemps, mais c'est infiniment pire maintenant.
      Avec la TaupyRat dont le seul objectif, avec la destruction de notre société, reste de materner les coupables et de châtier les innocents.
      Si la justice ne fait pas son travail, les actions de la police (civile ou militaire) ne peuvent que rester inefficaces. Hélas !

      Et je parle en grande connaissance de cause !!!... :o(((

      Supprimer
    4. Cette société progressiste morbide qui ramène la délinquance jusque dans les villages les plus reculés, qui ne veut pas mettre à l'écart les emmerdeurs, a permis aux dealers de cités de tripler le nombre de guetteurs! Aux cambrioleurs d'agir sans le moindre scrupule, ni crainte de faire 15 ans de tôle.
      Que la gauche ne s'offusque pas, c'est le résultat de son inaction toute cette merde.
      Leur idéologie il est temps qu'ils en fassent des champs de maïs, il y a belle lurette que son inefficacité pour notre pays dit civilisé a été démontrée.
      Saleté de progressistes! Ils sont responsables de tout ce qui se passe.
      La fatalité ça n'existe pas. Tout n'est que le résultat de mauvaises décisions, ou de bonnes mesures n'ayant pas été prises.
      Je ne leur souhaite pas à ces degôche, mais le jour où leurs grands parents verront 4 connards cagoulés leur rendre visite en pleine nuit, on verra si ils aiment toujours autant cette gauche de merde!

      Supprimer
    5. L'idéologie mielleuse progressiste est le jus qui permet à nos dirigeants de continuer à se faire passer pour des dieux.
      Il faut être frapadingue pour continuer à prendre la défense des socialos.
      L'idéologie c'est pour les pisseuses qui ont plus peur des mots que de la réalité.
      Frapadingue!

      Supprimer
  13. l'idiot de service et adorateur de toutes sortes de racailles sympathiques croit qu'il a tout vu ici mais ce n'est jamais le cas: toujours plus loin!!
    C'est vrai qu'il faut appeler une racaille une racaille et on en a supporté de belles pendant des années!! Aucun respect pour la justice du pays ces RACAILLES!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Nigloo

      En vous lisant, j'en viens à me demander si cous comprenez ce que vous écrivez !!!
      Particulièrement pour le mot "justice" !...

      La page correspondante de votre dictionnaire a-telle été arrachée ? Ou ne disposez-vous que d'une version bobo-socialo-nigloo-esque ?

      MDR...

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen