mardi 28 mai 2013

Elle est belle ta France, Pépère !

Elle est belle ta France, Pépère ! 



Avec toute ma colère et tout mon dégoût.

Folie passagère 1737
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

36 commentaires:

  1. "Les mots ont un sens" nous disait pépère...

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Démocratie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: les mots n'ont que le sens que Pépère veut bien leur donner.

      Supprimer
  2. C'est mignon tout plein,ce joli coin de verdure ; où est-ce ? À Notre-Dame des Landes ?

    -)

    Mais tu as raison, honte la bande de cyniques qui nous gouvernent. Que leur mauvaise foi et leurs mensonges les étouffent, à petit feu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: Pourquoi à petit feu ? Zou !

      Supprimer
  3. Tu as oublié cette belle photo de ceux qui étaient en face.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fred : soit tu es de plus en plus con, ce qui est fort possible a lire tes derniers billets, soit tu le fait exprès. Le pb en l occurrence n'est pas tant ceux qui étaient en face; certaines choses semblent te dépasser.

      Supprimer
    2. Un casseur est un casseur, il est normal d'avoir des CRS en face, je ne vois pas ce qui te choque.

      Supprimer
    3. @Fred: tu ne vois pas ce qui peut me choquer. C'est normal, tu ne peux pas tout comprendre.

      Supprimer
    4. les casseurs étaient au Trocadero... les flics eux n'y étaient pas...

      Supprimer
    5. Allons Titi, j'ai vu une manifestante "pour tous", sur la video postée par le sieur Corto sur son billet de lundi -peut-être-, je peux vous dire qu'elle avait un sacré caillou à l'annulaire. Un rubis, p'têt ben...

      Supprimer
  4. Que doivent penser nos voisins de cette démonstration de force contre des familles qui manifestent avec le sourire , même les militaires au Mali sont moins armés que ceux là , c'est vrai que le bruit des poussettes font autant de bruit que les blindés et que le chant des manifestants ressemble à des appels au meutre .
    Nous en Socialie pays du partage , de l'amour et du bien être , quelle honte .
    Qu'un seul mot RESISTANCE contre ce régime politique dans lequel un Menteur et un gvt exercent tous les pouvoirs de façon absolue, sans qu'aucune loi ou institution ne les limitent .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: disons que tu sembles avoir en partie compris le sens de mon billet :)

      Supprimer
  5. http://md0.libe.com/photo/521574-members-of-the-nationalist-youth-attend-a-protest-march-called-la-manif-pour-tous-demonstration-for-.jpg?modified_at=1369581230&width=476

    Voilà la belle photo de ceux qui étaient en face.
    Et je trouve pas que Fred Camino soit con.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sarah: bon ben toi aussi ru ne sembles pas comprendre où je veux en venir mais ça ne m'étonne guère.

      Supprimer
  6. @fred capito
    Je pense que ce que corto veut dire ( excuse moi corto si je me trompe ) c'est que moullande voulait une France apaisée ... Il a pas vraiment réussi on dirait ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nofate: cela va bien plus loin que le simple fait de cette enième promesse reniée d'une France apaisée. On vit avec ces charges policières un véritable scandale.

      A quand remontent pour la dernière fois pareille répressions policière ? Je ne suis pas sûr mais mai 68 sans doute.

      Que doit-on penser d'un président qui élu il y a a peine un an amène par son mépris, son arrogance et celle de son clan le pays à une telle division, qui use et abuse de la force policière ? que doit-on en penser ? Rien de bon. Le summum, à ce jour, yanay été pour moi, les violences d'après manif du 26 mai et à la rafle effectuée devnat le lycée Buffon !
      écoeuré !

      Supprimer
    2. @corto
      Attention tu sais bien qu'il ne faut pas dires des mots comme ... Résistance / collaboration / RAFLE...
      Tu vas te faire taper sur les doigts ou alors te faire contrôler par le fisc !!!!

      Supprimer
    3. @nofate: mais qu il vienne celui qui veut me taper sur les doigts. Quant au fisc, me suis fait avoir une fois, je suis blindé :)

      Supprimer
    4. Chut ...cachets cachets ....

      Supprimer
    5. Dire que la France est apaisée est encore un beau mensonge.

      Les socialos sont incapables de fabriquer du fric, sauf quand c'est pour s'en mettre dans les poches, et non contents d'être inefficaces, ils ont trouvé judicieux de casser un principe fondateur.
      Un socialiste traîne une frustration, une hargne, nourrie depuis l'enfance, et plutôt que de comprendre ce qui déconne en lui, il en vient faire chier les 3/4 de la population.
      Je casse le mariage, je vide les mots de leur sens, je te taxe sans jamais fabriquer de richesse, et en plus, c'est là le pire, je te fais la morale. Puis l'insécurité, n'en parlons même pas. La victime sera toujours le délinquant.

      Il ne faut jamais voter socialo!

      Supprimer
  7. Ca n'est pas tant qu'il ne faut pas employer certains mots. Je trouve tout simplement insultant pour les victimes juives d'employer le mot "rafle" pour désigner des ados attardés embarqués au poste, insultant pour les vrais résistants de la 2ème GM d'employer les mots "résistance" et "collaboration" au tout venant pour parler de manifestants qui refusent obstinément de faire leur révolution copernicienne en laissant les gays se marier s'ils le souhaitent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @François: commence déjà par traiter tes " ados " autrement que d'attardés et tu pourras revenir donner des leçons.
      Et encore une fois, t as rien compris,ou peut etre fais tu semblant de ne rien comprendre; le mariage homo stricto sensu, cela ne m a jamais posé aucun pb.

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir28 mai 2013 à 23:27:00

      Les Juifs et les communistes n'ont pas le monopole du dictionnaire. Rafle, résistance et collaboration avaient un sens en français avant la deuxième guerre mondiale. Ils le conservent.

      En revanche, révolution copernicienne veut dire : découverte d'une vérité fondamentale. Le mariage des homosexuels n'est pas une vérité fondamentale. C'est tout le contraire. C'est une mesure politique issue d'une idéologie, qui nie la vérité humaine, celle de la sexualité et de la génération.

      Supprimer
    3. @Corto. Ah oui c'est vrai: vous êtes contre le MPT car c'est la porte ouverte à la GPA et à l'AMP. C'est intéressant ce concept de "loi d'intention" d'un point de vue juridique...

      Supprimer
    4. @francois
      Pouvez vous être un peu objectif ?

      Supprimer
    5. François qui fait genre le mariage n'engendrera pas pma et gpa.
      L'hypocrisie et la malhonnêteté socialo, on est en plein dedans!

      Bien sur que ce n'est pas une révolution copernicienne, c'est juste un délire de vieil aigri friqué ce mariage.
      C'est un désir et non une vérité. La vérité colle aux faits, elle n'est pas copine avec les mensonges, mettez-vous ça dans le crâne François.

      Supprimer
    6. François, pouvez-vous me rappeler les termes employés par l'opposition pour qualifier les démantèlements de camps de Roms sous le mandat du président Sarkozy ? Je me demande si on n'est pas allé jusqu'à rappeler la déportation.

      C'est vrai qu'avec des bisous dans le cou et un chimique à l'Intérieur, c'est beaucoup plus propre.

      Supprimer
    7. @François: Al west a raison et toi qui aime bien fouiller ds mes archives, tu aurais vu que effectivement la gauche se plaisait à évoquer rafle, vel d'hiv, déportation pour les évacuations de Roms.

      Mieux, souviens toi de tous les gauchiards, Axel Kahn ou Libé, en tête, qui comparèrent les meetings de campagne de Sarko aux plus " belles " heures des défilés nazis de Nuremberg. Ou bien souviens toi encore de la cellule internet du candidat hollande dont le boss, s'amusait à caricaturer Sarko ou Hortefeux en Hitler sur des affiches. Mémoire sélective, François ?

      Alors couché, pas bougé et reviens avec d autres arguments.

      Supprimer
  8. de toute façon c'est la critique permanente c'est génétique, trop de CRS, il n'en fallait pas, pas de CRS et on a droit à un:" où étaient les CRS?"
    Mauvaise foi, mauvais perdant!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nigaut
      C'est étrange mais j'ai l'impression que c'est vous les perdants.
      En élisant "tout mou" vous vous êtes fais avoir pour ne pas dire autre chose..
      Et la vous essayez de défendre l'indéfendable .
      Allez bon courage.

      Supprimer
  9. En somme on a élu un Flanby parce qu'on a dû renoncer au violeur de nos rêves et on se retrouve dans un état policier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jamais j'aurais voté pour celui que vous appelez "le violeur", jamais j'aurais distribué, collé tracté pour lui et j'avais prévenu ma section: il ne représente pas la gauche!!

      Supprimer
    2. @ nigloo

      Et Bernard Cazeneuve qui va mettre en place des écoutes téléphoniques, comme un vulgaire Mitterrand, mais qui va changer la loi pour que ce qui est illégal devienne légal, elle en dit quoi votre section ?

      Supprimer
    3. @marianne: voir billet suivant

      Supprimer
    4. @ Marianne

      Eh oui ! Triste sort que d'avoir à choisir entre la peste et le choléra : les deux sont mortels... :-(
      Pire encore, celui qu'on nous a imposé (en raison de l'extrême efficacité des merdias et de la crédulité de certains de nos concitoyens), est doté de 3 tares supplémentaires : un dogmatisme imbécile, un hyper-complexe de supériorité (le menant à un comportement visiblement dictatorial et tyrannique) et une totale incapacité à s'entourer de personnes compétentes (interdisant, de ce fait, la moindre chance de limiter les dégâts).

      @nigaud glou glou

      Votre commentaire démontre à quel point vous êtes bien positionné dans cette fange : "le violeur", malgré tous ses défauts a quand même, lui, une petite qualité : il n'est pas archi-nul en économie, notamment internationale.
      Pour cette raison, cela aurait sans doute été un peu "moins pire" pour la France.

      Cou-couche et réflexion. Si c'est possible ! ;-)

      Supprimer
  10. Je me souviens encore au lycée, quand on nous disait: "celui qui ne vote pas n'est pas un bon citoyen".
    Faux et archi-faux! Dans la mesure où tous usent de subterfuges et de mensonges, au contraire, le bon citoyen est celui qui ne vote pas. C'est celui qui fuit les moralisateurs et les menteurs.
    Le vice dans tout ça, c'est que si tu ne votes pas, le politicien s'occupera de te pourrir la vie. On le voit avec le mpt..

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique