samedi 4 mai 2013

Désormais, ils passent à la Grande Offensive !


" Nos enfants ne connaissent pas leur chance. Il ne découvriront plus l'Amérique. Vision ethnocentrique! Ils ne connaîtront plus ni Austerlitz ni Waterloo, mais seront incollables sur la vie d'Olympe de Gouges, militante quasi inconnue de son vivant, guillotinée parmi d'autres sous la Terreur. Ils n'étudieront plus l'Albatros de Baudelaire, mais son Lesbos. Ils ne connaîtront plus Verlaine et Rimbaud pour leur style, mais pour leur (homo)sexualité. Ils apprendront que Napoléon est l'ancêtre de Hitler puisqu'il a rétablit l'esclavage dans les colonies, que le Code noir de Colbert est un crime contre l'humanité, et que le général Bugeaud, qui a conquis l'Algérie, était un nazi. Ils ne seront ni des  garçons ni des filles, mais des genres indéterminés. Ils seront les parfaits produits de la sous-culture antiraciste et féministe. De braves soldats LGBT qui seront débarrassés des "stéréotypes sexués". On ne leur aura jamais appris que ces "stéréotypes sexués" tant honnis faisaient le charme délicieux de nos pauvres existences!

Depuis des années ( voire des décennies ), les militants venus de l’extrême gauche ont investi avec une rare habileté les comités de programmes de l'Education Nationale. Désormais, ils passent à l'offensive à visage découvert. Les temps sont mûrs. Leur projet nihiliste de " déconstruction" est en voie d'achèvement. Ils ont d'abord détruit la " culture bourgeoise" ; leur cible est désormais clairement affichée, comme dans les universités américaines des années 60: l'homme blanc français, voilà l'ennemi !

Sous couvert d'égalité entre hommes et femmes, ils ont introduit la théorie du genre dans les programmes de sciences naturelles. Sous couverts de diversité, ils ont détruit et saccagé le roman national en histoire. Nous n'avons plus comme ancêtres communs les Gaulois; nous sommes donc retournés à nos ethnies, os religions, nos communautés, prêts à la guerre de tous contre tous. Sous couvert de " former des citoyens critiques ",  on a un formidable bourrage de crânes; ce fut au contraire au cours du roman national que l'esprit critique des jeunes, assis sur une solide culture, fut le plus développé.

Le politiquement correct n'est en vérité que la dictature des minorités, organisées en lobbys redoutablement efficaces. Ils tiennent en laisse les éditeurs de livres scolaires. Ils ont circonvenu les ministres de l'Education, de droite comme de gauche, qui leur ont confié le pouvoir exorbitant d'endoctriner les jeunes générations.

On se demande souvent quelle planète nous laisserons à nos enfants; il faudrait plutôt se demander quels enfants on laissera à notre planète ! "

Eric Zemmour, La Grande Offensive, pour le Figaro du 3 mai 2013.

Folie passagère 1695.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

30 commentaires:

  1. Ces fous ont fait de la sexualité une qualité, un ordre moral.
    Entre la théorie du genre et le mensonge de la diversité bénéfique, va falloir qu'ils en balancent du Lady Gaga, du Madonna, duBeyonce... pour préparer les enfants à gober ces conneries!
    Ton histoire d'albatros qui se transforme en lesbos m'a fait éclater de rire!

    Sinon j'ai fait tatouer P sur mon majeur gauche et S sur le droit. Ca a plus de gueule que les 3 points du mort aux vaches quand même.

    RépondreSupprimer
  2. AVIS ! : prendrait connaissance ce soir de vos commentaires. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  3. marianne ARNAUD4 mai 2013 à 11:37:00

    Je commence à comprendre pourquoi Le Figaro d'hier n'était pas disponible en kiosque, ici, mon cher Corto.
    Et le plus affligeant et le plus flippant c'est que tout le monde s'en fout, soit parce qu'il n'est pas au courant, soit parce que ça l'arrange.
    It's good for business, paraît-il.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'achète tous le jours, c'est la seule ligne éditoriale que j'arrive à lire.
      En revanche j'ai des doutes sur leur intégrité, du fait des positions de leur chroniqueur judiciaire qui avait refusé de revenir sur le procès d'Outreau, alors qu'il y avait matière à...

      Supprimer
    2. marianne ARNAUD4 mai 2013 à 12:58:00

      Moi par contre, je n'ai aucun doute quant aux actions punitives de Presstalis à l'encontre du Figaro :

      http://www.contribuables.org/2013/02/06/le-syndicat-du-livre-cgt-saborde-la-presse-francaise/

      Supprimer
    3. Excellent Marianne! C'est souvent l'objet de nos discussions avec mon kiosquier.
      On aime bien leur taper sur la tronche. Il me disait qu'une journée sans le Figaro représentait un gros manque à gagner.
      Bien sûr, certains continueront à dire que les syndicats ont une utilité publique. Les syndicalistes pensent évidemment au bien public avant de penser à eux. De parfaits altruistes ces partenaires sociaux!

      "Partenaires sociaux", encore un joli mot pour dissimuler les réelles intentions de ces groupuscules.

      Supprimer
  4. Le H de Hollande me rappelle de plus en plus un autre H

    les dérives de la pensée ... unique; le formatage des masses existent depuis 2007.... Ils se sont échauffés pendant 5 ans avec l'anti sarkozysme.... maintenant oui ils se découvrent.. Ils sont tous les pouvoirs

    Toutes les raisons de s'inquiéter

    Ah oui il n'est pas au courant.... il n'a pas les c........ pour cela .... hum hum ... je ne sais pas.. Moi je le crois retord et dangereux...



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on en trouve beaucoup de gens comme vous ici!! Heureusement pour l'humanité que vous n'êtes pas au pouvoir et surtout que vous n'y serez plus jamais!!! Pauvre con et dangereux!!

      Supprimer
    2. "Humanité", "pouvoir", "con", "dangereux".
      Nigloo, parfaite description de ce qu'est le socialisme. Un peu à votre image, c'est plein de bonnes intentions dans les paroles, mais quant aux actes on peut repasser.
      J'ose espérer que vous mettez en application votre si généreux humanisme. Votre maison abrite de nombreux Roumains, de pauvres nécessiteux, j'en suis certain. Je ne doute pas une seconde que vos actes sont en corrélation avec vos bons sentiments.

      Qu'est-ce qu'on se marre avec vous. Toujours le bon mot pour se faire apprécier, mais aucun acte qui va dans le sens de ce qu'on pense.

      Supprimer
    3. Vous ne savez rien de ma générosité et je n'ai pas besoin de l'étaler!! J'aimerais que vous vous exprimiez sur le commentaire de PhilZ et de sont "H" !!!

      Supprimer
    4. Nigloo gloogloo

      quand on a à ce point tant de pouvoirs des regions au sommet de l'état
      quand on a à sa botte ideologiquement les médias, l'enseignement et la magistrature ...

      on se rapproche de ce que l'on appelle une dictature

      surtout lorsque l'on refuse d'écouter le peuple ( mariage zinzin)

      maintenant que celui-ci est passé en force on peut aisement essayer dans la pensée socialisante de formater le petit l'enfant dès le plus jeune age .. C'est la prochaine étape mon gars
      les jeunesses H... cela vous rappelle quelque chose ? moi ce genre de tests de la gauche sur les enfants excusez-moi mais c'est une très belle image de tentative d'imprégnation idéologique.. L'enfance doit être totalement écartée de tous ces idées .... un homme adulte peut choisir .. un enfant beaucoup moins

      Si vous acceptez cela de ces gens au pouvoir sans débat sans concertation sans gardes fous ( comme pour le mariage zinzin) il ne faudra pas ensuite vous plaindre et il vous faudra vous regarder en face pour vous et vos enfants...

      v

      Supprimer
    5. Pierre et PhilZ, le vilain moustachu, sodomiseur notoire de gallinacés, s’est encore alcoolisé cet après-midi !
      Laissez-le donc se noyer dans sa bave et sa vinasse…

      Supprimer
    6. J'aurai du simplement dire, pour économiser ces 94 lignes,( je te prie de m'en excuser Corto), que la vérité vous dérange davantage que nous. A tel point que vous faîtes appel à la science pour la contourner.
      la vérité est qu'un enfant naît d'un père et d'une mère. Moi ça ne me gêne pas et j'en retiens l'essentiel. Le reste, c'est de la science fiction qu'on a rendue réelle et dont on s'accommode parfaitement, uniquement parce qu'on confond désir et lois de la Nature.
      Voilà, bonne soirée, bise quand même.
      Je n'ai jamais eu aucun problème avec la vérité. Convenons-en. Même que je suis chiant, ça aussi c'est bein vré!

      Supprimer
  5. KicékiveutunbÔcadeau?4 mai 2013 à 12:53:00

    http://www.youtube.com/watch?v=vufr_qP86ro&feature=player_embedded

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Très instructif et significatif.
      Notamment sur le plan moral.

      Et miracle ! De manière tout à fait exceptionnelle, YouTube n'a pas buggé.
      S'il n'était si tard, j'aurais été jouer au Loto :-)

      Supprimer
  6. Cette volonté d'égalité qui consiste à trancher tout ce qui dépasse est assez flippante. Ces idéalistes rêvent d'une échelle de salaires de 1 à 2, de logements en location bien sûr et tous pareils avec juste + ou - d'espace suivant le quotient familial, de petites voitures pour tous, de vacances en camping, de travailleurs tous dépendants des entreprises (l'auto-entreprenariat par exemple, c'est très mal !),....

    Pour montrer...quand même ! que l'Etat est généreux, des allocations diverses et variées viendront compléter les budgets.

    Bien sûr, tout cela devra s'instaurer dans un esprit spontané de franche camaraderie avec tutoiement de rigueur et grandes tapes sur l'épaule.

    C'est du déjà vu ? En tout cas c'est la France rétrograde dont certains rêvent pour demain en oeuvrant pour que tout s'écroule dans l'espoir de récupérer une population exsangue et malléable, qu'ils pourront formater à leur guise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: mais on en est là: le nivellement par le bas, l'égalité qui se transforme en égalitarisme et paradoxalement tous ces communautarismes que la Socialie s'évertue de mettre en avant.

      Tiens regarde la photo en bas de billet: fête de la diversité ! Bon ça, ça ne choque plus personne, c'est autorisé. Et si demain, on met sur pied une fête de la France, imagines les réactions: saucisson pinard = facho= extrême droite et toussa !

      La diversité est acquise et les autres, on les stigmatise.

      Supprimer
  7. C'est triste parce que la France deviendra très vite le pays de la médiocrité... pendant que le reste du monde avance évolue et instruit ses enfants...

    On a déjà les riches et les entrepreneurs qui partent, du coup la France continuera à rayonner... à l'étranger pendant que le pays continuera à sombrer dans l'ignorance et la bêtise... un peu à l'image de certains "cons" qui s'ignorent.... mais qui insultent les autres...

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé! Hé! Ces cons qui s'ignorent croient être des humains altruistes juste parce qu'ils pensent "bien".
      Mais dans la vie, seuls comptent les actes. Tous ces socialauds millionnaires qui n'ont jamais accueilli un seul mendiant dans leur maison, ça relève de la pure escroquerie intellectuelle.
      Les gens croient qu'il suffit dépenser pour être, et ça démontre bien leur incapacité à raisonner objectivement. Ces gens sont en plus au pouvoir..

      Supprimer
    2. Pardon, qu'il "suffit de penser" pour être".

      Supprimer
    3. @Titi: mais la France est déjà considérée comme médiocre. Qiand tu vois Pépère s'en aller chercher soutien et appui auprès de looser comme les italiens plutot que de renforcer l axe franco-allemand... c'est pas médiocre ? En Socialie, un comble, la reusssite devient médiocrité !

      Supprimer
  8. Je prône la gentillesse et l'humanisme mais je refuse d'héberger dans mon grand appartement (Cahuzac, Fabius, Hollande...) des gens qui seraient susceptibles d'avoir besoin de moi.

    Je veux l'humanisme mais je ne l'applique pas dans mon quotidien. Commet ça s'appelle?
    Pire, je reproche aux gens de ne pas penser comme moi, alors que mon comportement n'a rien de reluisant.
    En psychologie on peut appeler ça de la dissonance. On pense être quelqu'un de généreux, mais c'est seulement dans les mots.
    La gauche n'est qu'une sombre escroquerie, une classe politique pour gens très limités.

    Quelle bande de merdeux ces gens de gauche. Ils vous reprochent de ne pas penser comme eux alors que dans les faits, dans la réalité, dans les actes, ils sont encore plus égoïstes que vous.

    Sombres faux-culs! Vous reprochez aux gens de ne pas penser ce que vous ne mettez pas en application.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: ce n'est pas parce que je m'absente une journée qu'il faut en profiter pour squatter tout l'espace. Je vais finir par sévir. Plus de deux commentaires, je dézingue ? cela m 'embêterait donc => auto-régulation . Ok ? merci.

      Supprimer
    2. @ Corto

      Hou la la ! Moi aussi, j'ai intérêt à faire gaffe ;-)

      Ça tombe bien, ce soir, je n'ai pas le cœur à commenter...
      Trop triste là.
      Je ne pense pas tenir encore 4 ans à ce régime... :'-(

      Supprimer
  9. "On se demande souvent quelle planète nous laisserons à nos enfants."

    pdr. je savais pas que tu avais des enfants. combien? adoptes? pma? gpa? je veux en savoir plus. lol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Candide

      Faut retourner au CP apprendre à lire.

      Il y a une signature au bas de l'article. :o)))
      Faut regarder avant de critiquer bêtement !.:o)))

      Supprimer
    2. @Franzi: Candide,l'exemple même du troll. Il ne cherche pas à comprendre, pas à bien lire, faut qu'il tacle... même si cela doit se retourner contre lui. Et là, paf !, il se regarde dans le miroir et dit: p'tain, que j'suis con !

      Supprimer
  10. "Souvent pour s'amuser les hommes d'équipage
    Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
    Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
    Les navires glissant sur les gouffres amers".

    Y peut pas causer meilleur, c'boufon ? On comprend rien ! Des goufrezamers, j'te jure sur la tête de ma reum ... L'a sniffé d'la colle le gonze.
    Et pis d'abord, c'est qui ce bo-de-lère ? Y s'prend pour qui ? Wouais, bon, d'accord il kiffait les meufs renois, un bon point pour lui.
    Ca n'empêche, y a pas de rythme dans son truc pouétik, c'est mou tout ça.
    Ousse que tu veux foutre des martèlements là dedans ?
    "Sou-ou-vent
    Pour s'a-mu-ser
    Les zommes d'équi-i-page"
    Ca l'fait pas, mec.
    Tu peux pas mettre de la zikmu là-dessus. Sauf du ... Comment y z'appellent ça déjà, ce machin qu'y se coincent sous le menton ? Du viol ! Voilà, c'est ça, du viol.
    C'est naze vot' truc.
    Et venez pas nous gonfler avec les deux tapettes là, le Verlan et l'aut' Rainbow ..." Mon pauvre enfant ta voix dans le bois de Boulogne"
    Mon poing dans la tronche, oui !
    Qu'esse y foutaient tous les deux dans le bois de Boulogne ? Y draguaient les brésiliennes ?
    P'tain, l'alitrérature c'est que de la merde.
    J'remets mes écouteurs.


    RépondreSupprimer
  11. @ Isabelle

    Bel exemple du résultat de notre "brillante" éducation (?) nationale (???) !!!
    Sans aucun doute, dès la prochaine rentré scolaire, le Sinistre Peillon va se charger d'enfoncer encore un peu plus le clou. :o(((

    RépondreSupprimer
  12. le premier problème de l'éducation nationale c'est son nom.

    elle devrait se nommée l'INSTRUCTION NATIONALE.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP