dimanche 11 août 2013

Actes anti-religieux: Bisounours islamophiles, revoyez votre copie !


Z'avez noté cette impression que l'on pourrait avoir à en croire les médias: il y a de plus en plus d'atteintes aux lieux de cultes musulmans. Oui, oui, cette impression médiatiquement créée qu'en France la communauté musulmane serait particulièrement détestée, niveau de détestation qui se matérialiserait par le nombre d'édifices vandalisés chaque année... Dès que cela se produit, vous l'avez vu, comme moi, on en parle au JT, si ça c'est pas une preuve... Les lieux chrétiens (catholiques, protestants, orthodoxes), puisqu’on n'en parle pas ou si peu dans le poste, doivent, eux, être très appréciés, choyés, dorlotés, bichonnés...jamais ou si peu vandalisés. 

Et bien détrompez-vous les bichons, redescendez sur terre, rien qu'une impression, vous dis-je, une illusion médiatique... 

En décembre 2012, un député UMP, Marc Le Fur, a voulu en avoir le cœur net, il s'est donc adressé à Manuel Valls par le biais d'une question ouverte publiée au JO, ça ne s'invente pas, le 25 décembre 2012. Il aura fallu 4 mois pour que ce dernier publie, enfin et après rappel, sa réponse.

Et l'on s'aperçoit que le comptage est précis et minutieux, les statistiques du ministère de l'Intérieur sont sans appel. Elles répertorient chaque année depuis 2008, les dégradations, atteintes et actes de vandalisme commis sur des lieux religieux ( églises, mosquées, temples, lieux de cultes ou sépultures ) pour les 3 religions les plus importantes: les chrétiens, la communauté israélite et les muzz. Les atteintes aux personnes ne sont pas ici prises en comptes. Et voilà ce que cela donne:

Lieux chrétiens: 275 en 2008, 390 en 2009, 522 en 2010, 527 en 2011 et 543 en 2012.
Lieux israélites: 15 en 2008, 66 en 2009, 42 en 2010, 44 en 2011 et 40 en 2012.
Lieux musulmans: 12 en 2008, 18 en 2009, 57 en 2010, 49 en 2011 et 84 en 2012.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes, non ? Pas d'interprétation douteuse possible: La cible n°1 sont bien les lieux chrétiens, six fois plus "atteints" que les lieux muzz, 14 fois plus que les lieux israélites. En 2012 comme pour les années précédentes.

La deuxième info, c'est que quelque soit la religion concernée, les actes anti-religieux croissent vertigineusement - et ça, c'est pas bien - avec cependant une extraordinaire marge de progression pour  les actes anti-muzz et anti-israélien... Alors, l'islamophobie à toutes les sauces, messieurs les bisounours compatissants et islamophiles, vous repasserez. 

La troisième info, c'es la progression relative de ces actes antis religieux. Progression qui font dire au ministère de l'Intérieur, dans un phrasé tout en rondeur technocratique: " Durant cette période, les atteintes aux sites chrétiens sont majoritaires mais proportionnellement en baisse (90,5 % en 2008, 82,3 % en 2009, 84 % en 2010, 85 % en 2011 et 81,4 % en 2012), comparativement aux atteintes commises au préjudice des sites israélites et des sites musulmans ". 

C'est sûr, collez-vous le bien dans le crâne, les actes anti-chrétiens sont proportionnellement en baisse. Ou quand les chiffres doivent s'accorder avec la doxa socialiste: la France, nécessairement, de droite, est islamophobe. Disons plus simplement que, statistiquement, il y a plus de chance pour un lieu religieux chrétien que pour un site muzz ou israélite d'être vandalisé. 

L'avant dernière info, c'est que la totalité de ces 667 actes délictueux commis en 2012 n'ont donné lieu qu'à 67 interpellations dont 50 concernent des personnes mineures. 

La dernière info: Soyez rassurés, le gouvernement veille et tout acte anti-religieux sera sévèrement puni. Valls dixit ! 

Enfin, lorsque vous entendrez aux infos qu'une mosquée a été vandalisée, dites-vous bien que, statistiquement, dans le même temps, 6 autres lieux, chrétiens, auront subi le même sort.

Folie passagère 1848.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

22 commentaires:

  1. Taguer un mur , n'est-ce pas une activité protégée comme relevant de ce bel art contemporain nommé street art ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Desgranges: absolument ! c'est un art festif. le croirez vous, il y a quinze jours, à Cergy, sur le lieu-dit la coulée verte, j ai été estomaqué de voir un médiateur social ( c'était inscrit sur son gilet ) d'environ 25 ans, apprendre à 3 gamins de 10/12 ans à tagger proprement le tablier d'un pont. Ils avaient posé une bâche parterre, pour pas salir le trottoir, avaient de gros bidons de peinture, quelques sprays et roule ! Je suis repassé le lendemain: Un énorme tag cradingue, grotesque, dénué de sens, "décorait" le pont mais le trottoir etait propre

      Supprimer
  2. N'y a t'il pas au moins 6 fois plus de lieux de culte chrétien que de lieu de culte musulman en France? Je l'espère... Ce qui est souligné, c'est l'explosion du vandalisme sur les lieux de culte musulman... Ce rejet de la religion se généralise en France, triste histoire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @loulou: bien sur qu il y a plus de lieux chrétiens que musulmans, ce qui pour le bisounours islamophobes devrait etre l argument pour minimiser les stats. Et alors, 1 lieu de culte vandalisé reste un lieu de culte vandalisé. qu il y en ait 100 ou 1000.

      L'explosion certes du vandalisme anti musulman, certes, mais relativisons tout de même un peu 84 / 543. reste a savoir pourquoi cette explosion...

      Supprimer
  3. Bonjour corto et merci de rétablir la vérité.
    les journalistes sont pris en flagrant déli de désinformation.. Pourquoi ne parle t on pas à la Tv des églises saccagées ? ou des cimetiére vandalisés...ou des fleurs piquées sur les tombeaux( dans les cas les moins graves ). Les " petites " gens, les sans grades et sans argent sont non pas scandilisés, mais plutot tristes que l'on ait osé porter atteinte à la tombe de leurs disparus. Cela leur fait mal (il suffit d'entendre leur voix pour comprendre )et parfois, ils n'avaient pas beaucoup d'argent et payé un pot de fleur tout de meme.. Puis, c'est SURTOUT le SYMBOLE..
    Faut pas avoir d'honneur tout de meme pour aller même enquiquiner ou voler les morts.(notez que je ne préjuge meme pas de la " religion " de celui qui est allé saccager un cimetiére).

    pour ma part, je ne suis pas catho, mais je respecte... j'aime globalement les églises,j'aime leur ambiance, surtout celle des églises romanes et de leur crypte...j'ai vécu dans une région couverte de cimetiéres de la " grande guerre".. pas moyen d'y echapper ( zone de la bataille de la Marne.. )
    cela m'attristait plutot de voir toutes ces rangées de morts pour la france.. catholiques, musulmans, et " libres penseurs" ( sais pas trop ce que cela veut dire: des athées? peut etre, ). Sans etre morbide, je trouvais juste et légitime d'avoir une petite pensée en passant, pour ces morts.C'est mon coté Bisounours à la noix, mais j'assume.
    plus grave que le taggage d'un mur d'église : dans le sud est, de mémoire, il y a environ 2 ans, des fidéles assistant à une messe ont été caillassés par une bande de jeune... l'Iman de la ville s'est concerté avec l'évéché.. pour " pardonner" genre " expliquer que cela ne se faisait pas" ( faut que jeunesse se passe ).. je ne pense pas que grand monde en ait entendu parler..ils étaient en train de prier, on les caillasse...ca doit etre un tantinet perturbant tout de meme.
    tout comme ce frére portant l'habit de son monastére( genre grande aube blanche, sandales et ceinture en " ficelle")
    qui s'est fait aggresser ( on voulait lui voler son tel portable, mais il a resisté ).. il s'est fait tabasser..
    mais enfin quoi ! pourquoi pas attaquer le pape pendant qu'on y est.

    meme si on n'aime pas une religion ou si on adhére pas, on respecte les lieux et les gens. On pourra toujours utiliser de grands mots comme Fraternité, égalité; liberté.
    ( où est la liberté si on ne peut pas pratiquer la religion que l'on souhaite, sans enquiquiner les autres bien évidemment, où est la liberté s'il faut penser " juste" et utiliser les mots justes... permis, mais pas forcement "justes " pour le sens. )
    un souhait " pieux" :-) : que l'information traite tout le monde de la même maniére.. les juifs, les cathos, les musulmans et les quelques autres ayant une religion moins pratiquée .

    c'est juste une question d'équité.
    Tout ceci commence à m'énerver un tantinet. Si un ministre souhaite un bon Aid à certains, alors qu'il souhaite bonne paques ou bon Noel aux autres, etc..et qu'il aille manger à droite et à gauche.. je vois ca comme ca.. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anne: juste une question d équité, dis-tu, mouais, sauf que la clientèle musulmane vote a 85% a gauche ! A peu près comme les journalistes, alors... de la à voir en cela la raison de ce traitement différencié. Quand tu vois que par deux fois, le manu, il a été rompre le jeune, que la mairie de Paris organise des fêtes pour le ramadan mais pas pour Kippour ou Paques...

      Toi, comme moi, on voit ça différemment, nos politiques et médias voient ça autrement...

      Ce qui est sur c'est qu a lire ces chiffres on a tout de même un problème: les chrétiens sont particulièrement visés mais globalement chaque communauté voit contre elle les actes délictueux augmenter: République laïque apaisée ???

      Supprimer
    2. les enterrements me chagrinent
      j'ai bien du mal à supporter
      par contre,les cimetières m'apaisent
      calme ( sans volupté), silence, vent .....enfin,les cimetières chrétiens, les autres j'ai aucune raison d'y aller

      Supprimer
  4. Encore le deux poids deux mesures.

    Les merdias ne parlent jamais des fidèles catholiques agressés ou intimidés dans les églises, en France (brûlés en Afrique...).
    Le vandalisme, les vols, silence radio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @la mouette: silence médiatique pour les chrétiens et juifs. Pour ces derniers, rien de tel qu'un Merah pour qu on en parle sinon...

      Supprimer
  5. Bjr @corto , merci pour ton bon WE , chez moi semaine migratoire de la famille , aussi que quelques minutes par jour pour voir les tweets et blog , celui de ce soir m’interpelle, bien qu' étant éloigné de toutes religions , je suis très sensible à la beauté des édifices religieux , les compagnons , artistes et bénévoles ont donné tout leur savoir pour, souvent, leur croyance et c'est la raison de ma colère lorsque je vois des tags comme ta photo : raciste et le comble , pleins de faute d' orthographe .
    Le pillage et le saccage des église catholique dans les petits villages , un patrimoine inestimable , sont souvent pratiqué par des mineurs de gens qui se déplacent beaucoup , en cas d'arrestation tu sais que les mineurs ne risquent rien .
    Pour les cimetières même combat , les respect des morts devient une citation inconnue pour ces vandales.
    La gauche s'en fiche pas mal de ce massacre mais ne pas toucher à ceux qui votent ou voteront pour eux .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude Henri: les mineurs ne risquent rien et risqueront de moins en moins avec Taubira .

      Ce qui es sur et certain c'est que dans la communication, priorité est donné aux actes visant des lieux musulmans, et comme tu le dis, ou comme écris plus haut, c'est de la bonne clientèle. Comment expliquer autrement ce 2 poids 2 mesures "mediatiques " ?

      Supprimer
  6. Quand le 23 mars dernier, l'horloge astronomique du 14ème siècle de la cathédrale Saint-Jean de Lyon a été vandalisée à coups de barre de fer par un Iranien, mon cher Corto, cela n'a pas défrayé la chronique, que je sache.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne et pourquoi cela aurait-il du ?. J en ai pas entendu parler. Une horloge , pensez-vous, d'une cathédrale , quel interêt.

      par contre comme ce soir entendu a la radio avec un reportage de 3 bonnes minutes, un militaire arrêté du coté de Lyon car parait-il, il aurait (conditionnel) eu l intention de peut-etre commettre un attentat contre une mosquée: oui, ça, ça fait la Une, ça doit être vendeur !

      Supprimer
  7. Est-ce que ce n'est pas très simple? La gauche vomit la France, elle parle donc uniquement des horreurs ou des malversations commises par des Français. Les tocards de l'UMP n'aiment que l'argent et valent à peine mieux, ils font la même politique en faisant semblant d'être Français.
    jard

    RépondreSupprimer
  8. j'avais demander en commentaire en pourcentage combien cela fesai... mais ca a ete effacé.
    je ne suis ni pour ni contre le vandalisme religieu mais en nombre de lieu religieu chretiens cela n'est pas bcp mais bon sympa d'effacer les commentaires quand on veux juste savoir une choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @carine: ton commentaire de 20:07 ayant apparut comme anonyme, il a été effacé, comme tous les commentaires anonymes. C'est aussi simple que cela.

      En % de quoi ?

      Supprimer
  9. Les actes anti-chrétiens, on n'en parle jamais, c'est plus sympa comme ça et puis ça ne gêne pas grand monde. Et de toute façon, tout ce qui sort du cadre de la bien-pensance bisounoursique, on le planque sous le tapis, avec le caca du chat!
    Et après ça on vient me dire que la France n'est pas un pays totalitaire!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Tout de même étrange que ces statistiques officielles, certifiées conformes par Manuel Valls n'aient pas trouvé d'écho dans les médias. De la à me ranger a ton avis de totalitarisme... y a pas loin

      Supprimer
  10. cela arrange le gouvernement ... tout ce qui est catho se réfère aux valeurs de la république .. le gouvernement a tout intérêt à déstabiliser le pays comme dans tout bon régime totalitaire.
    créer des tensions entre cathos et musulmans, les tensions liées au mariage zinzin...
    l'allusion évidente au Fn ....
    tout cela s'orchestre très bien avec des médias à la botte du pouvoir

    curieux aussi ces soupçons alors qu'un jeune a été égorgé à Marseille

    lisez les commentaires du figaro... éloquent... j'ai évoqué ton article Corto... ce n'est pas passé dans les commentaires... curieux non? pourtant mon commentaire était neutre


    Les tensions vont montrer ... les urnes parleront je l'espère

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: ce matin, aux infos, le responsable de l'Observatoire de l'Islamophobie, qui n'a sans doute pas pris connaissance de ces stats vilipendait le militaire abruti qui voulait s en prendre, parait-il, a une mosquée de lyon. Le gars se plaignaient de l'islamophobie grandissante en France et blablabla, la république bafouée etc...

      Ton commentaire paraîtra peut être un peu plus tard, c'est assez rare qu ils coupent au Figaro

      Supprimer
  11. j'apporte une petite nuance à la remarque d'Anne, les cimetières saccagés ou vandalisés (notamment les tombes juives, notamment en Alasce) on en parle... mais ce qui me parait sur c'est que (de mémoire) aucun Ministre de l'Intérieur de Normal 1er n'en a fait cas....
    et une fios de plus je souligne à ce sujet l'absence de réaction énergique de l'église catholique quand elle est souillée (cf les Femen à poil à Notre Dame)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Francis: tout a fait d accord sur le fait que si l église catholique réagissait avec la même énergie que les muzz quand on saccage un lieu de culte, ça changerait un peu la nature du débat et peut etre bien que les medias ne se contenteraient pas des jérémiades musulmanes . Ceci dit, il est de tradition chez les cathos de tendre l autre joue et de la fermer !

      un peu en rapport: http://corto74.blogspot.fr/2013/08/le-vain-message-damitie-du-pape.html

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen