mardi 6 août 2013

L'Etrange Capitulation: Désormais, avec Hollande, la gauche n'est plus !


Pour ce qui est de lire, j'aime assez passer du coq à l'âne; c'est ainsi qu'après avoir fini, non sans mal, Après l'Histoire de Philippe Muray, je me suis attaqué au dernier livre de Laurent Mauduit, co-fondateur de Médiapart ( c'est dire à qui on a affaire ), L’Étrange Capitulation


" C'est une histoire sans précédent pour la gauche qui a commencé avec la victoire de François Hollande. Par le passé, une fois arrivés au pouvoir, les socialistes français ont tenté, dans un premier temps, d honorer leurs engagements. Ce fut le cas sous le Front populaire qui engagea de grandes réformes sociales avant de heurter le « mur de l argent » ; ce fut le cas en 1981, quand la gauche chercha à « changer la vie » avant de se convertir à la rigueur ; ce fut le cas en 1997, quand Lionel Jospin chercha à sortir le pays de l ornière libérale avant de reculer devant la finance. Depuis son entrée à l Elysée, François Hollande, lui, n a pas cherché un seul instant, à modifier la politique de son prédécesseur. C est d abord cette sidérante volte-face que cet ouvrage veut raconter et mettre en perspective. Prolongation de la politique d austérité ; abandon de la réforme fiscale ; reprise des mesures pour la compétitivité prônées par le patronat ou des thématiques sécuritaires de Nicolas Sarkozy... depuis le 6 mai 2012, le « peuple de gauche » a le sentiment qu on lui vole sa victoire. La seconde ambition de ce livre est de comprendre les raisons de cette Faillite de la gauche, qui semble aujourd hui à un tournant historique de son histoire. Depuis l effondrement du Mur de Berlin, elle est devenue au fil des ans de plus en plus impuissante, de plus en plus résignée. Au point de ne plus avoir ni âme, ni volonté. Désormais, la gauche n est plus ! Elle n a plus ni doctrine ni ressort."

Passionnant ! Ou comment un homme de gauche passe à la moulinette Pépère et ses continuels renoncements, renoncements qui, selon Mauduit, étaient prévisibles. Un livre où l'on apprend tout plein de choses curieuses sur les copiés-collés multiples de hollande sur la politique économique de Sarkozy. Un livre où l'on apprend, par exemple, que le fameux rapport Gallois, accepté dans sa quasi-intégralité par Pépère (le fameux choc de compétitivité),ne fut qu'un "honteux" plagiat tiré de deux études réalisées l'une, par l Institut Montaigne, l'autre, par l'Institut de l'Entreprise, deux think-tank on ne peut plus libéraux. Rapport Gallois dont l'un des deux rédacteurs principaux n'est autre qu'un certain Pierre-Emmanuel Thiard, contributeur régulier du site Atlantico et accessoirement animateur de La Boite à Idées ( think-tank de droite) et membre de ...l'UMP.

Si à droite, nous avons compris depuis longtemps le pourquoi de la lamentable popularité de hollande, ce livre devrait permettre aux hollandolâtres, aux gauchistes et autres blogueurs de gouvernement de comprendre pourquoi Pépère ne pourra que continuer à les décevoir.

(billet non sponsorisé)
Folie passagère 1840.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

20 commentaires:

  1. le socialisme à la française meurt......... et tant mieux.. La France est allée au dela des limites de cette utopie. Les réalités d'un monde bien plus pauvre que nous avec la mondialisation nous rattrapent.. Quand nous voulons tout partager et travailler moins d'autres pour améliorer leur ordinaire triment durs pour y arriver..et ce n'est pas le libéralisme qui les exploite le moteur, le seul, c'est de pouvoir avoir un peu plus de confort .. Faire 50 kms à pied pour vendre son bétail ou avoir une voiture et mettre 30 minutes pour le trajet .. cela pousse un homme à travailler pour lui pour sa famille et ses enfants

    Nous braillons la bouche ouverte comme des enfants gatés que nous sommes et au lieu de défendre nos valeurs et notre savoir faire ( l'Allemagne démontre que cela fonctionne) nous préférons attirer la misère du monde en faisant fuir nos cerveaux et en condamnant ceux qui ont réussi ..avec ou sans argent
    je pense que Hollande n'a pas d'autres choix que de faire une politique plus libérale .. le pays s'effondre.. Quand Mitterand est arrivé au pouvoir je m'étais dit.. Dans 30 ans il y aura de la misère... Nous y sommes .
    La gauche a pris l'autoroute mondial à contresens.. Normal il y a une énorme quantité de gens de gauche qui ne sont pas dans les réalités ( enseignants en particulier qui ne sont jamais sortis de l'école)

    Des livres comme celui la font sourire... franchement il suffit d'avoir un peu de bon sens et de regarder ailleurs comment cela se passe pour faire mieux.. Hollande et tous ses politiques sont pris dans un langage démagogique et suicidaire.
    ils n'avoueront jamais qu'ils se sont trompés

    il nous faut un electrochoc ...Cela passera peut être par le FN malheureusement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: a peu près d accord avec tout ce que tu écris si ce n'est que plus ça va et moins le concept droite/gauche à la française s'étiole. Les forces qui s opposent sont passées à un stade supérieure: les mondialistes et les nationalistes. Et ça tiraille dans tous les sens.
      Par ailleurs, ce livre n est pas là pour faire sourire mais bien plutot pour mettre le nez dans le pipi à ceux qui croient ( l'auteur y compris, ce qui là , oui fait sourire ) encore que " la gauche " a un quelconque avenir et que Pépère a pu la représenter. Il est à parier que, sauf miracle au niveau du chomage, les tensions vont etre de plus en plus vive au sein de "la gauche " française.

      Supprimer
  2. Si seulement Hollande appliquait réellement une politique de droite, peut etre que les choses n'iraient pas si mal... Mais là on a droit a une espèce de pâle copie frileuse de la politique qu'il a pris tant de plaisir à détricoter à son arrivée au pouvoir...

    Le résultat ne s'est pas fait attendre longtemps... Et comme le dit si bien PhilZ, l'électrochoc c'est pour bientôt...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: d'accord, et d accord aussi sur ce point, l'électrochoc est pour bientot: premier coup de semonce, les municipales qui s annoncent comme une claque énorme pour la gauche.

      Supprimer
  3. Attends, je viens de penser à un truc.
    Du fait qu'ils transforment facilement une horreur en merveille, ils seraient capables dans 4 ans, si ce n'est pas avant, de se présenter comme les fondateurs d'une nouvelle gauche française. Celle qui aura réussi à "réenchanter nos rêves" (c'est pas possible d'user de tels éléments de langage pour ramener du client). Ils vont en profiter pour ériger les bases d'un nouveau socialisme Français.

    Vous noterez qu'il est encore question de rêve et non de réalité. Ainsi le malheur des braves Français relèverait de l'illusion tandis que les rêves des socialistes sont censés rentrer dans nos têtes pour devenir une réalité. Tu en avais d'ailleurs parlé dans ton billet sur les affiches de France 5.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: mais ils n auront pas d autres choix que d'essayer de présenter une autre gauche puisque celle qui a été élue s'est totalement fourvoyée dans une sorte de libéralisme que n'aurait pas renié Sarko.

      Supprimer
  4. J'en reste sans voix, mon cher Corto !
    Allons-nous assister sans broncher au naufrage de ce pays millénaire ?
    Aura-t-il suffi de trois décennies et quelques socialistes pour mettre le France à terre ?
    Car comme vous le comprendrez sans doute je n'ai aucune confiance en ceux qui nous gouvernent aujourd'hui, qu'ils se disent de gauche, libéraux ou sociaux-libéraux.
    La vérité c'est que notre pays a déjà été vendu au plus offrant, comme une vulgaire équipe de football.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Allons-nous assister ? Mais nous assistons au naufrage, nous sommes en plein dedans: 5 millions de chomeurs, 10 millions de précaires, des communautarismes ds tous les sens, une économie atone mais une pression fiscale a son plus haut niveau etc...

      Le pays et donc ses habitants se sont eux mêmes vendus avec l Union E, L'Otan et tous ses grands machins qui aujourd'hui font la pluie et le beau temps chez nous.

      Supprimer
  5. Les illusions de la gauche se sont envolées sous Mitterrand , après , la gauche c'était du rêve et du rêve à le réalité c'est une autre histoire , Jospin en a fait les frais , mai 2012 c'est un grand mensonge historique qui a placé pépère au pouvoir et il s'est entouré de petits guignolos qui confondent utopie et réalité . Ce qui me laisse de l'espoir c'est que le peuple socialiste réalise aujourd'hui que c'est la grande dégringolade d'un gugusse qui n'a jamais eu de place dans aucun gvt tellement il est nul.
    J'ai raté les infos à midi , a-t-on parlé des sifflets et des cris de bienvenue à la Roche sur yon pour fêter dans la joie l'arrivée de pépère ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: hollande est parfaitement conscient de sa propre dégringolade. Il sait qu il n a plus que 5 mois pour redresser la barre en inversant la courbe et donc 8 mois pour éviter la dégringolade qui s annonce sévère aux municipales. S'il échoue à inverser la courbe, non seulement la droite va lui tomber dessus comme jamais mais une très large partie de la gauche aussi : de l'extreme à une bonne partie de la gauche solférinienne. La droite dit déjà ouvertement qu il est nul, la gauche ne s'en privera pas.

      Sur Itélé oui, ils ont parlé de son arrivée mouvementée à La Roche ainsi que dans le Figaro, mais pas sur France 2

      Supprimer
    2. D'ailleurs je trouve qu'on n'entend pas trop Mélenchon en ce moment. C'est dommage.
      J'aime bien quand il parle des solfériniens. C'est mon péché mignon en quelque sorte.

      Supprimer
  6. Ces gens qui n’ont jamais travaillé réellement, dans la vraie vie, sont incapables de prendre des décisions efficaces.
    Ils ne savent que développer des idéologies plus ou moins fumeuses et caresser leur électorat dans le sens du poil pour assurer leur réélection, du fait que c'est le seul job qu'ils puissent occuper.
    D'habitude cela s'arrête quand il n'y a plus d'argent. Mais cette fois, puisqu'il n'y en a plus, jusqu'où ils vont creuser ? Et jusqu'où vont ils aller dans la démolition de notre pays ?
    Il faut dire que beaucoup d'entre eux ne sont pas français de longue date. Notre culture leur importe peu.

    RépondreSupprimer
  7. @Michelle: " Et jusqu'où vont ils aller dans la démolition de notre pays" ? M'enfin, pour quoi tu t inquiètes, Pépére a déclaré ce matin que sur le plan économique " il se passe quelque chose ". Tout va bien donc ! Pour le reste, immigration et toussa, on ne change rien, ça vote a gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ! Ça vote à gauche. Qui ?

      Supprimer
    2. Pas Michelle, elle n'a pas vécu Sarkozy.

      Supprimer
  8. Corto, tu dois prendre des vacances, ça s'impose, tu déconnes..,
    Tiens, j'ai KDB jeudi à Bicêtre, je t'invite (pour de vrai)
    A jeudi? Ok.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. que Corto déconne ce ne serait pas si grave tant il est généreux dans son engagement et fins dans ses articles

      Ce qui est bien pire c'est Hollande et sa clique de bourgeois qui n'ont jamais rien fait de grand pour la république .. Eux ils déconnent grave.. depuis l'élection 15 % de chomeurs en plus.. Merci pour eux
      et la gauche de créer des emplois subventionnés donc couteux pour créer du fonctionnaire ou des animateurs ( en Bretagne on voit ca!) au lieu d'encourager et de soutenir les entreprises

      qui déconne .. Franchement du social depuis 30 ans on en a eu jusqu'au cou et on voit le résultat ...

      prendre des vacances un obsession de gauche !

      Supprimer
    2. La gauche ne fabrique pas de richesses, elle les ponctionne.

      Supprimer
  9. Corto, je te rassure, tes billets percutent toujours autant.
    Je me marre quand je vois les gens de la secte socialiste te donner des conseils...

    RépondreSupprimer
  10. sarko a fait une politique de gauche, hollande est dans la meme voie, tout simplement

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa