mardi 8 octobre 2013

Le non lieu pour Sarko donne le top départ de l'affaire Balkany


Pourquoi ne suis-je pas surpris... 

Hier Sarkozy bénéficie d'un non lieu dans l'affaire Bettencourt. Aussitôt les médias pour commenter la "bonne nouvelle" font appel à deux rogatons de la Sarkozie: Nadine Morano et Isabelle Balkany. Bon à vrai dire, ces deux-là, on ne sait jamais si ce sont les médias qui les réclament ou si ce sont elles qui se ruent sur les médias pour parler; cela revient au même, on sait qu'elles se ridiculiseront et que, par ricochets, elles ridiculiseront la personne qu'elles sont censées représenter, défendre ou soutenir.

Enfin bref, à peine annoncé le non lieu pour Sarkozy qu'apparaissent presque instantanément des bandeaux Alerte Info, Dernière Minute ou Urgent au bas de nos écrans. Vous savez les mêmes alertes qui apparaissent lorsqu'il y a une grosse catastrophe quelque part dans le monde... Mais là point de cata, juste des accusations portées contre... le couple Balkany. Entendons-nous bien, je me fous comme de l'an 40 du couple Balkany. Du couple Balkany, on sait,  parce que les médias nous le rabâchent et que Isabelle et Patrick jouent avec cela, qu'ils seraient les meilleurs amis du monde et de l'univers de Nicolas Sarkozy et qu'ils ne sont pas à une indélicatesse près avec la justice. Vous parlez d'amis... encombrants pour un personnage politique de premier plan comme Sarko.

Ainsi toute la soirée, nous verrons, pour ceux qui font attention, une alternance de bandeaux annonçant et le non lieu pour Sarko et les ennuis judiciaires des Balkany. Un hasard, certainement pas ! A lire la presse ce matin, Le Point par exemple, on s'aperçoit que les médias ont déjà tous les tenants et les aboutissants de cette nouvelle "affaire" Balkany. Tout y est. Un peu comme si tout cela avait été préparé à l'avance et n'attendait plus que le top départ pour être publié. Si bien préparé que l'emploi du conditionnel, habituellement utilisé par les journalistes,, n'est plus utile, ils affirment. Ainsi, Balkany avaient payé en liquide des billets d'avion. Balkany avait bénéficié de la caution d'une société... etc...

Nous le voyons, les médias avaient les infos depuis plusieurs jours. Ils savaient par exemple que les bureaux de Balkany avaient été perquisitionnés par la police. Pourquoi Le Point et ses confrères ont-ils attendu hier pour balancer l'affaire ?

Pourquoi ? Parce que tout ce qui peut, de près ou de loin, même de très loin, nuire à Sarkozy est bon à prendre pour le pouvoir en place et qu'un non lieu en faveur de Sarkozy, c'est juste pas satisfaisant et totalement frustrant pour ses contempteurs.

... Je n'ai jamais cru au hasard en politique.

Folie passagère 1934.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

15 commentaires:

  1. Ce qui est étonnant, c'est la posture quasi-unanime des médias sur le sujet. Pas un pour relever la tête, se différencier du lot, marquer le juge méchant à la culotte. Remarque, peut-être y mets-je de la mauvaise volonté aussi. La RSC™ à dose restreinte, plus de presse papier, plus de JT.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: tu as raison mais perso, je ne trouve la rien d étonnant. Dès lors que l'écrasante majorité des journalistes est de gauche comment pourrait-il en être autrement ?

      Supprimer
    2. C'est précisément cela qui m'assomme : comment un tel panel peut-il être aussi unanime ?

      Supprimer
    3. @al west: la haine, l esprit revenchard, la toute puissance, l asservissement aux subventions...dois-je en rajouter ?

      Supprimer
  2. En même temps, la France et les Français ne pourront que bénéficier de la mise sur la touche de Balkany. Ce type c'est quand même le degré zero de la politique mais un solide gaillard quand il s'agit de détourner du pognon… Il a quand même été condamné en 1996…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. a gauche ils le détournent autrement....

      par contre marrant comme on s'intéresse à ce couple juste comme par hasard après le non lieu de Sarko.... non des coincidences ? pas possible ? sur ? ah bon !

      N'est ce pas un peu trop ?........... mais tellement plus facile que de montrer du doigt les errements de la justice ou tout simplement des médias qui auraient pu tirer quelques leçons de leurs comportements parfois...un peu trop orientés...

      Supprimer
    2. @skandal: que Balkany soit vérolé, personne n en doute encore que j accorde de l importance a la présomption d innocence, à la différence de bcp de gauchistes; mais le pb n est pas là, la concomitance suspecte du déballage de cette affaire Balkany avec le non lieu de Sarko, voila qui est presque devenu normal en socialie.

      @pierre: c'est évident qu il n y a pas de hasard, aucun. "l affaire balkany aurait pu sortir il y a 8 jours au moins, Le Point avait déjà tous les élements parce que j ai du mal a imaginer que ce soit en 1 journée qu ils aient rassemblé tout cela.
      Acharnement, cela s'appelle, Balkany, a vrai dire, tout le monde s en fout, comme de Boillon il y a un mois, mais si ça peut nuire a Sarko...cépapareil...

      Supprimer
    3. oups, c'était à Philz pas à Pierre

      Supprimer
  3. Si Sarkozy veut revenir en étant crédible, il aura intérêt à se démarquer de façon radicale de tout ce beau
    monde qui ne peut que le rabaisser aux yeux de l'opinion : les Balkany, Morano et tant d'autres. Yvette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yvette: entièrement d accord, il a interet de faire un sacré ménage

      Supprimer
  4. Et vous avez bien raison, le hasard n'y est pour rien. Et la "Justice" a toujours un petit atout dans sa manche, fut-ce une vague histoire de chauffeur...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Et les gogos de foncer tête baissée ! quelle pitié !

      Supprimer
  5. Quel hasard ? Si celui-ci n'accroche pas ils ont certainement quelques casseroles en réserve .

    RépondreSupprimer
  6. oui, j'ai noté comme vous, la suspecte coincidence.
    autre chose , cet été, nous écoutions le journal TV quelques jours d'affilé.. mon mari m'a dit " on dirait de la propagande à la gloire de la france".. il a vécu dans sa jeunesse dans un régime totalitaire... ce régime était le plus grand, le plus beau, son passé était glorieux.. blabla..
    étant alertée de cette façon, j'ai mieux écouté et mieux entendu... effectivement, nous étions dans une " phase" assez propagande.

    RépondreSupprimer
  7. La seule certitude c'est que nous sommes dans une société dans laquelle une grande partie des médias est là pour manipuler et désinformer . Nos politiques en tirent les ficelles...souvenons nous de ce qui s'est passé lors de la menace d'une intervention en Syrie . Des images de victimes des armes chimiques ont été déversées sans modération pour justifier les projets de l'exécutif .... je ne suis pas sure que les français soient dupes face à ces collusions entre pouvoir politique et pouvoir médiatique . Au bout de plus d'un an de ce gouvernement de menteurs , un de leur résultat c'est que la confiance dans l'information distillée par les journalistes a encore chutée ..... Après l'annonce du non lieu pour Sarkozy, BFMTV nous listait déjà toutes les autres affaires dans lesquelles pouvaient apparaitre le nom de Sarkozy... Allons donc .... !!! Et pendant ce temps là on fait le lit du Front National . Monsieur Valls est même parti en voyage promotionnel...! Ne cherchons pas à comprendre... Marguerite

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa