mercredi 16 octobre 2013

Expulsion de Léonarda: Le PS approuve, plus ou moins....


Il y a des jours où j'adore les socialistes, les gauchistes, les forces du progrès, les humanistes, les blogueurs de gouvernement...appelez-les comme vous voulez; ils me font rire, ils sont si drôles, si ridicules...

Voyez-les depuis hier, ils sont, pour une bonne partie d'entre eux, remontés comme des coucous. Une jeune rom kosovar a été récupérée par les flics lors d'une sortie scolaire afin d'être expulsée, avec sa famille, vers son pays d'origine. La famille était en situation irrégulière et avait épuisé tous les recours possibles. Le père avait déjà été expulsé. ( Pour les détails, voyez ici ou )

Crénom, c'est qu'ils sont émotionnés nos noeuds-noeuds: Une famille en situation irrégulière ayant épuisé tous les recours légaux pour rester au pays des bisounours est, conformément à la loi, renvoyée chez elle. Comme des dizaines de personnes, de familles et d'enfants, chaque jour, chaque semaine et chaque mois depuis des années. Et ben quoi alors, pourquoi tant de colère et d'indignation? Parce que la jeune Léonarda a été récupérée par la police alors qu'elle allait en promenade avec sa classe. Y aurait-il eu moins de colère si elle avait été ramassée comme le reste de sa famille dans l'appartement familial à loyer très, très modéré ? Ce cas là les interpelle et les autres alors ? Non ?

A moins que cette indignation soit due au fait que le gouvernement du changement, celui qu'ils ont appelés de leurs vœux, utilise les mêmes formes, moyens et lois en vigueur que le gouvernement précédent pour expulser les gens que ces mêmes lois n'autorisent pas à rester ici... Possible. La gauche fait comme la droite sur cette question. Rhoooo, je comprends mieux les envolées quasi-lyriques d'un Mélenchon ou d'un Assouline sur cette affaire. Affaire qui n'en est pas une ou bien qui n'est ni plus ni moins que la même affaire que celles qui se produisent chaque jour... Pas de bol, les médias se sont emparés du truc et la gauche est le nez dedans: En matière d'expulsions, elle fait comme la droite ! L'humanisme de nos modernes en prend un coup dans l'aile. C'est vrai, ça a toujours quelque chose de désagréable d'être mis face à ses responsabilités et aux réalités. Je comprends leur détresse.

Et les voilà demander la démission du préfet de région, voire celle de Valls, la réinstallation de la famille de Léonarda et toussa... M'enfin, depuis quand devrait-on démissionner des gens qui ne font que leur travail et qui appliquent la loi...

Alors certes David Assouline, l'un des porte-paroles du PS s'est déclaré choqué; certes, Stéphane Delpeyrat, secrétaire national du PS, annonce qu'il démissionnera  de la direction du PS si rien n'est fait pour Léonarda, il n'en reste pas moins qu'à l'heure actuelle, aucun communiqué officiel du parti de la présidence et du gouvernement n'a été publié pour dénoncer l'expulsion de la jeune rom kosovare.

Qui ne dit mot consent.... Il serait intéressant de connaître la position du premier secrétaire sur le sujet.

Folie passagère 1945.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

20 commentaires:

  1. En France, on peut être hors la loi, clandestin, et obtenir un logement social, inscrire ses enfants à l'école, obtenir des aides diverses variées et même travailler ( pour les + courageux ) avant que les pouvoirs publics ne décident d'appliquer la loi...cherchez l'erreur...on laisse les gens s'installer, le temps d'apprécier tous les avantages qu'ils ont à rester ici et puis un jour, on dit "ça suffit, vous n'avez pas le droit d'être ici"...il vaudrait peut être mieux leur dire tout de suite, non ?
    Sans compter que ça éviterait à tous ces généreux de gauche de nous faire une crise de "compassionite" à chaque expulsion. Toutes ces belles âmes finiront bien par faire de la France-passoire une France- poubelle....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: ah mais si seulement ils s'offusquaient à chaque expulsion! Penses-tu. Là on en fait un pataques parce que la jeune fille était en sortie scolaire. Une bonne occasion pour une partie de la gauche de taper sur Valls, rien d'autre, faut pas aller chercher plus loin.
      Mais comme tu dis, il a fallu attendre plus de cinq ou six ans pour expulser cette famille, juste le temps pour elle de bien s installer au frais de la République et après on lui dit basta !

      Supprimer
    2. [quote]Toutes ces belles âmes finiront bien par faire de la France-passoire une France- poubelle....[/quote]
      Nana, nul besoin d'en parler au futur car c'est un fait qui est déjà d'actualité...
      :-(

      Supprimer
  2. Qui ne dit mot consent.... Il serait intéressant de connaître la position du premier secrétaire sur le sujet.
    Lequel ? Celui de l'Elysée ou de Solferino ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mireille BD: Les deux ! Pépère pour une fois a eu une reflexion sensée " attendons de voir exactement de quoi il retourne" quant à l autre Harlem, toujours aussi remarquable " faisons revenir Léonardo en France, le temps d'avoir les résultats de lenquête administrative"... Et après, on la garde ou on la renvoie chez elle ?

      Supprimer
  3. Le degré zéro des politiciens qui nous dirigent.
    Nous ne devrions avoir que des larmes et une profonde émotion face à ce fait-divers, et surtout pas essayer d'en comprendre les causes. Vous imaginez, en socialie, qu'on rationalise tous ces faits divers qui ne sont que le symptôme permanent d'un malaise qu'on nous organise, pour notre bien, au nom de la solidarité?
    Car si on corrigeait tpout ce qui déconne en France, le ps n'aurait plus lieu d'exister.

    Je pense que les gens de gauche raisonnent avec l'émotion et aiment avec le cerveau. Ils ont inversé les fonctions de ces deux moteurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: Penses tu, ils ne raisonnent pas, ils réagissent à chaud, exactement ce qu ils reprochaient à la précédente équipe.

      Supprimer
  4. C'est bizarre, cette affaire pue le coup monté, je ne sais pas trop ce qu'il y a derrière mais je suis à peu près sûr qu'on nous bourre le mou.
    Déjà, rien que le fait que ça fasse plaisir à neuf franchouilles sur dix...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être une mini-réaction pour faire retomber la popularité du fn.
      Si les socialistes appliquent faussement une certaine fermeté, ils se disent naïvement que les électeurs les trouveront finalement efficaces.
      Je suis assez d'accord avec vous, un coup monté afin d'avoir des sondages un peu plus rassurants.

      Supprimer
    2. @Nouratin: une excellente opportunité pour une partie de la gauche de faire sa fête à Valls. Des expulsions comme celle-ci, il y en a tous les jours. Là l occasion était trop belle, pendant une sortie scolaire. Et qui voit-on monter au créneau: Peillon opposé par nature à Valls, Assouline, plutot à la gauche du PS anti sarkozyste notoire et... le front de gauche !

      Supprimer
    3. @corto74
      @corto : Peillon tente de se refaire une santé... (pas une réussite son semblant de réforme/ rythmes scolaires)

      Avant de se répandre dans les médias, sur nos valeurs et l'exigence de sanctuarisation de l'EN, a t'il obtenu le feu vert de Matignon, conformément à la nouvelle "discipline" gouvernementale ?

      Désolée corto, mais en ce moment, je ne peux que fonctionner sur le mode interrogatif pour manifester ma perplexité.

      N'y avait il pas d'autres endroits pour récupérer Léonarda que sur le parking de l'école ?
      Pourquoi ne pas l'avoir fait avant qu'elle participe à sa sortie scolaire ?
      Manuel Valls ne savait-il pas qu'elle allait être interceptée dans cet environnement et ces circonstances ?
      Ne savait-il pas que cela serait dommageable et dangereux pour sa "popularité" d'homme de gauche, républicain etc...
      Je soupçonne ce gouvernement, de brouillage volontaire afin que chaque catégorie de l'électorat, y trouve "plus ou moins" son compte, soit "plus ou moins" satisfaite.

      Supprimer
    4. @Mireille BD: Partant du principe que les membres de la police de l'air et des frontières qui ont procédé à "l'arrestation" de la jeune fille ne sont pas des sauvages, je pense qu'ils en ont reçu l'ordre et qu'ils n'ont pas eu le choix. Et à mon avis, la jeune fille (sans doute "aidée" par les profs et autres "humanistes") devait jouer au chat et à la souris avec eux depuis un petit moment. Une expulsion ne se décide pas du jour ou lendemain ni sans moults avertissements écrits et oraux de la part des autorités.
      Quant à Valls, je serais bien surpris qu il eut été au courant et de cette expulsion et de son mode d'exécution, il s'en produit des dizaines chaque jour et elles relèvent de l'autorité des préféts. Le coup lui a pété à la figure sans même qu'il s'y attende et a vraisemblablement été monté en épingle sans doute pour lui nuire. valls a autant si ce n'est plus d'ennemis dans son propre camp.

      Supprimer
  5. Que ls socialistes sautent sur tous les prétextes pour se bouffer le nez entre eux, mon cher Corto, c'est plutôt bien, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: j'avoue que de les voir s'entredéchirer de la sorte ne m'attriste aucunement, surtout sur une affaire comme celle-là.

      Supprimer
  6. Je suis d'accord avec tous , cela pue le coup monté , la gauche a une certaine expérience dans ce domaine et souvent cela lui revient comme un boomerang , ça me fait marrer bien que peut être la petite Léonorda voulait peut être s'intégrer , pas de chance il aurait mieux valu qu'elle pique des porte-feuille , elle serait resté en France , les gauchos préfèrent les délinquants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude henri: C'est évident, il n y a qu a voir ceux qui hurlent le plus, c'est surtout Valls qui est visé dans cette affaire.

      Supprimer
  7. Faudra m'expliquer pourquoi on fait les gros titres sur l'expulsion de Leonarda et pas sur celle de ses 5 frères et soeurs. Ils allaient pourtant à l'école aussi, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claribelle: Ah ben tout de même, quelqu un pour s'en étonner !
      Les cinq frères et sœurs ont eu le bon gout de ne pas se faire poisser pendant un "temps scolaire" apparemment, d'où la différence de traitement. Simple, non ? :)

      Supprimer
  8. Et ce soir Pujadas faisait de Leonarda la reine du journal de France 2!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jean-marc: pas vu, j avais du monde mais comment aurait-il pu en être autrement ...

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP