jeudi 10 octobre 2013

Laurent Fabius n'a pas fait l'Indochine


Laurent Fabius n'a pas pu faire la guerre d'Indochine - sait-il seulement ce que cela fut ? - sinon comment peut-on imaginer qu'il ait pu rendre un tel hommage au Général Giap, hommage forcément relayé par les journaux bien pensants ?: 

" J’ai appris avec émotion le décès du Général Giap. Ce fut un grand patriote vietnamien et un grand soldat, aimé et respecté par tout son peuple pour le rôle éminent et fondateur qu’il a joué dans l’indépendance de son pays. Alors que la France et le Vietnam sont devenus désormais des partenaires stratégiques, je salue aujourd’hui la mémoire d’un homme exceptionnel et présente mes profondes condoléances à sa famille et au peuple vietnamien."

Les familles des 47 000 morts et 9 000 disparus pour la France et les 70 000 soldats qui y furent blessés apprécieront...

Folie passagère 1937.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

31 commentaires:

  1. AVIS ! : Là, je me pomponne, j'ai rencard, je prendrais connaissance de vos commentaires en fin de journée .
    Bonne journée à tous !

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi Fabius serait-il meilleur que ses collègues du gouvernement?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Pnagloss
      Oui. Pourquoi ? Il est égal à lui-même et aussi mauvais, au moins, que ses collègues...
      Pôôôvres de nous !

      Supprimer
    2. @pangloss et Franzi: je crois que même Kouchner était meilleur ministre des affaires étrangères que Fabius, c'est dire ! Sur la Syrie, comme hollande, il a été en dessous de tout.

      Supprimer
  3. Et oui Fabius est un politicard qui n'a jamais pris beaucoup de risques pour sa vie et pour notre pays .. comme tant d'autres grands bourgeois qui ne refont le monde qu'au fond de leurs bureausans mouiller grand chose d'autre que le fond de leur fessiers
    Je ne suis pas certain qu'il eut rendu le même hommage pour un général français mort au combat ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ PhilZ
      S'il ne prend pas de risques pour lui, il n'hésite pas à en faire prendre aux autres.
      Par exemple avec le sang contaminé : juteux pactole pour ses accointances, mort et souffrances pour ses victimes.
      Selon la devise désormais célèbre : "Responsable, mais pas coupable" !!!... :o(((

      Pour votre dernière phrase, je partage votre doute. Je suis même sûre du contraire !

      Supprimer
    2. @Philz et Franzi: Pour Bigeard, le PS n a pas eu un mot. Pour les funérailles d'Elie de St Marc, pas un représentant du gouvernement, pas un communiqué de l'Elysée. Et là, pour un communiste du bout du monde qui a mis la pâtée à la France, ce vibrant hommage ... OMG ! Pauvre de nous et personne n y a rien trouvé a redire !

      Supprimer
  4. Pas trop d'accord( sur ce trou du cul de Fabius oui)mais Giap a été un grand militaire fin tacticien et si on a autant de morts a déplorer c'est comme en Algérie la faute de nos politiques couilles molles les mêmes qu'aujourd'hui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zen aztec: Que Giap ait été un grand stratège, personne n en doute ni ne le remet en cause. mais comment le ministre des AE de la France peut-il rendre un hommage à un gars qui n a eu aucun scrupule - c'était son job - a faire zigouillé un max de soldat français ???
      Alors certes, tt le monde est d'accord, il y a eu a l époque carence des politiques français, ça n en reste pas moins une grande défaite pour le pays alors voir un mec comme Fabius verser une larme sur Giap, c'est comme s'il honorait la défaite ! Pouah et buerk !

      Supprimer
  5. Et personne pour rappeler que Dien Bien Phu était une VICTOIRE STRATEGIQUE FRANCAISE, une victoire à la Phyrrus pour le FNL... Sans Mendes-France qui oeuvrait pour la banque Lazard (qui avait foiré son OPA sur la Banque d'Indochine et voulait régler le pb différemment), on aurait éliminé les rouges d'Indochine. Il y a bien sur un point commun entre Fabius et Mendès (qui est d'être élu normand, n'allez pas imaginer Dieu sait quoi....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koopa: euh ??? victoire stratégique française ?

      Supprimer
    2. Surtout que la victoire à la Pyrrhus aurait été pour le Việt Minh (qui aurait laissé, selon les estimations de l'époque, près de 8000 morts à Diên Biên Phu contre environ 2300 dans le camp français), et non pour le FLN.

      Supprimer
    3. oui victoire. fixée à Dien Bien Phu, l'armée viet n'a pu sauver les siens qui furent liquidés en Annam et Cochinchine (en gros le futur sud-vietnam): A Dien bien phu, les Viets avaient perdu 90 % de leurs troupes militaires d'élite sans possibilité de reconstitution et nous 30 % de nos troupes d'élites avec renforts possibles de métropole...

      Supprimer
  6. Le général Giap fut un excellent stratège, en effet. Mais je ne me souviens pas que le gouvernement français ait salué la mort du maréchal Rommel, autre excellent stratège...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas Fabius n'était pas au gouvernement en octobre 1944!

      Supprimer
    2. @droite davaant: ah ben tant qu a faire, il aurait pu le Fafa rendre hommage a Rommel, Sait-il seulement quand il est mort ?

      Regardnaîf: bah, si fafa avait été là en 44, sans doute aurait-il fait comme ses petits copains de l'époque en soutenant a fond l'armée rouge communiste

      Supprimer
  7. Un petit détail , la gauche était pour Giap donc Fabius , cet homme politique qui n'a jamais eu d'honneur , ne pouvait faire autrement que pleunicher sur ce sanguinaire . C'est tout juste que Bigeard ne fut pas traité comme criminel de guerre , je me trompe , j'ai en souvenir que les cocos le traitaient de tortionnaire .

    RépondreSupprimer
  8. Giap était sans doute un fin stratège et un patriote mais c'est aussi un pur communiste qui a réprimé toute opposition dans son pays. Fabius est-il au courant de ce "petit travers" ? Il faut dire que le procès du communisme n'a pas été fait et que ses crimes contre l'humanité comptent pour du beurre....n'est pas hitler qui veut...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Bien vu ! As-tu entendu, hormis Yves Montand et je crois Jean ferrat, un mec de gauche remettre en cause ouvertement le communisme ? pas moi. Alors que fabius honore Giap, rien d’étonnant si ce n'est le dégoût que cela me provoque.

      Supprimer
  9. Extrait d'un billet de Boulevard Voltaire :

    "Le général Marcel Bigeard, que j’eus l’honneur d’interroger, dans Le Choc du mois n°10, daté de septembre 1988, a confirmé. En off, il m’a même raconté la manière dont le général Giáp l’avait invité au Vietnam, afin de commémorer les combats de Diên Biên Phu. « J’ai eu droit à tous les honneurs. Drapeau français, haie de soldats au garde-à-vous et Marseillaise. Mais à un moment, je n’ai pu retenir mes larmes. J’étais en train de marcher sur les restes de mes camarades de combat, dans cette putain de cuvette. Alors, le général Giáp m’a pris dans ses bras et m’a soufflé à l’oreille : “N’ayez pas honte de pleurer, mon général. N’ayez pas honte de ce que vous avez fait. Vous, les Français, vous vous êtes battus comme des lions. Dans l’honneur et d’homme à homme. Comme les Français savent le faire. Mais vous ne pouviez pas gagner, nous jouions à domicile… »

    Bigeard, si souvent matamore, était poignant, ce jour-là. Au moment de nous quitter, il m’a confié : « Giáp m’a dit que les honneurs qui m’avaient été rendus, jamais il ne les aurait rendus aux Américains. Trop de napalm, de tapis de bombes, d’armes chimiques. Communiste ou pas, ce général Giáp était un grand soldat, un grand patriote, un grand homme. »


    Ces mots, je les accepte d'un géant comme Bigeard. En revanche, qu'ils sortent de la bouche d'un sinistre pantin comme Fabius, il me vient comme une envie de vomir. Que sait-il du patriotisme, lui qui est membre d'un parti de l'étranger ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: Ce que Giap a dit à Bigeard est certainement vrai car Giap était avant tout un militaire. Même mon père qui a trinqué grave là-bas le reconnait et ne lui tient aucune rancune. par contre , comme tu dis, que Fabius lui rende hommage, non, c'est se foutre du monde et des morts, des blessés et des anciens combattants. Totalement déplacé , et comme me le disait mon père ce matin: abject!

      Supprimer
    2. @ Koltchack
      Merci pour cet extrait.
      Et je confirme que le Général Bigeard était un très grand homme. Digne de ses soldats. Lui...

      Supprimer
  10. Il pourrait en faire autant avec Rommel, tiens, par exemple, l'an prochain on fêtera le soixante dixième anniversaire de sa mort. On pourrait lui suggérer à Fabius, non?
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Déconne pas, il en serait capable le bougre

      Supprimer
  11. Voici la réponse d'un anonyme à Laurent Fabius :

    Monsieur le Ministre,

    Ces hommes mourant sur des civières ne sont pas des déportés à Buchenwald ou Mauthausen, et pourtant avec des milliers d'autres camarades ils ont rejoint la longue cohorte des ombres et des martyrs de l'Histoire, qui appellent à un "devoir de mémoire" éternel et à l'indignation la plus vive, car le crime ici est resté impuni !

    Ces soldats français font partie des prisonniers, torturés et assassinés dans les camps du Général Giap en Indochine, plus de 30000 n'en reviendront pas ! Puis ce sera le tour des américains, des supplétifs indochinois, des minorités ethniques et de tous ceux qui refusant le joug communiste seront persécutés jusqu'à nos jours. Nguyen Giap vient de mourir à l'âge de 102 ans, et je doute que la paix sera facile à son âme !

    Car si ce général vietnamien a marqué l'histoire de son pays pendant 40 ans luttant successivement contre les japonais, les français et les américains... Il fut aussi et surtout un chef militaire impitoyable sacrifiant ses hommes sans vergogne en cherchant à écraser par le nombre l'ennemi, comme à Dien bien Phu en 1954, où la victoire n'est obtenue qu’après trois mois de combat et un effectif 10 fois supérieur en nombre !

    Mais si Giap est le vainqueur incontestable de Dien Bien Phu (aidé par les généraux chinois, des erreurs stratégiques françaises et un abandon politique des soldats français) il est aussi et surtout le criminel de guerre qui organisa des camps de prisonniers qui furent le théâtre d'un programme d'extermination qui arriva jusqu'à 72% de taux de mortalité !!!

    Bien sûr il ne s'agit pas ici de refaire l'Histoire, ou de réclamer le prix du sang, ni même jubiler ou de sourire à la mort de ce vieillard de 102 ans, ce ne serait qu'une minable et facile expression d'un sentiment de vengeance incongru. Une page de l'histoire se tourne et il est important de s'en souvenir pour ne pas avoir à la relire une nouvelle fois.

    Ceci aurait du être le "fait divers" banal d'un écho d'une passé mourant à l'aube de ce nouveau siècle. Mais voilà que vous, Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, toute honte bue, léchant cupidement les pompes d'un pays émergent, faites l'éloge de cet assassin ! Chaque jour, votre indignation sélective nous mène à l'abreuvoir putride de la repentance communautariste, imposant votre vision partielle et donc partiale de l'Histoire.

    Car cet éloge, qui est une injure aux victimes de Giap constitue bel et bien un nouvel acte de trahison intolérable digne des plus infâmes collaborateurs (mais il est vrai que la gauche avec Doriot, Darnand, Laval... a de l’expérience dans le domaine !)

    Il y a un mois à peine, disparaissait Hélie Denoix de Saint Marc, résistant, déporté, ancien combattant d'Indochine et d'Algérie, écrivain humaniste de renom, Grand croix de la Légion d'Honneur. Cet homme, ce commandant de Légion, ce héros qui toute sa vie, sublima les souffrances vécues en leçons de sagesse et d'espérance... ce Français exemplaire, vous l'avez ignoré ! Méprisé ! Votre absence a brillé aux cérémonies officielles d'hommage qui lui ont été rendues.

    Aujourd'hui j'ai honte de vous, de ce gouvernement de faquins et de cette France qui a oublié les chemins de la révolte et se laisse insulter et acheter par des criminels dont vous êtes les complices !



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lira-t-il seulement ce pauvre type ?

      Supprimer
    2. @marianne: je ne sais pas qui est cet anonyme mais wouaouh, il décoiffe ! et que c'est bien dit.

      Mon père a passé 3 ans là-bas dont 1 année porté disparu, en fait prisonnier du Viet Minh, Viet Minh aux ordres de Giap qui lui ont fait faire 800km a pied les bras attachés à un baton dans le dos, idem pour ses compagnons d'infortune, 80% de ces " marcheurs" n'ont pas fini cette marche forcée. Il en est revenu dans un état physique identique a celui des déportés de Dachau ou d'Auschwitz, photos pour preuves à l appui. Il n en a jamais voulu aux Viet ni à Giap " c'était la guerre " qu'il dit. mais vous auriez vu sa tête quand j'ai porté à sa connaissance l hommage de Fabius: du dégoût et une forme d’effondrement qui signifiait sans doute: ce pays ( la France ) n'est plus mon pays. Wouaouh, bis .

      @Boutfil: penses-tu !

      Supprimer
    3. @ Marianne
      Effectivement, ça décoiffe...
      Non seulement c'est très bien dit (et envoyé !), mais c'est aussi un très émouvant témoignage.

      Et je découvre le mot "faquin" que je ne connaissais pas, mais qui ne peut être utilisé à meilleur escient !
      Donc, merci doublement. :-)

      Supprimer
    4. Le Vicomte: Maraud, faquin, butor de pied plat ridicule!
      Cyrano: Ah? Et moi, Cyrano-Savinien-Hercule - De Bergerac.

      Cyrano de Bergerac (1897), I, 4

      Supprimer
  12. Sauf erreur de ma part, l'Indochine était formellement indépendante depuis 1949 ou 1950, fruit de la politique de "jaunissement" du maréchal de Lattre. L'Indochine avait un drapeau : jaune avec 3 bandes rouges, symbolisant les "trois Ky", les trois provinces du Tonkin, d'Annam et de Cochinchine. De cette date à 1954, il s'agissait d'une guerre civile menée par une insurrection communiste. Donc quand ce membre du parti de l'étranger qui usurpe la fonction de ministre des affaires étrangères parle de "héros de l'indépendance de sons pays" il travestit la réalité historique.
    Raclure.

    Popeye

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen