lundi 7 octobre 2013

Brignoles: Le FN en tête, ça fait chaud au cœur !


Rhoooo, le FN largement en tête à Brignoles au soir du premier tour des cantonales avec près de 50% des voix si on additionne les suffrages qui se sont portés sur le candidat officiel du FN ainsi que sur le candidat dissident. La gauche balayée, zou !, et l'UMP qui s'en tire avec un petit 20%.

Voilà une nouvelle qui fait chaud au cœur. Non pas que je sois fan du FN, loin s'en faut, mais parce que encore une fois ces résultats nous démontrent toute l'impéritie des partis dit classiques. Plus ils sont nuls, plus le FN monte. Plus ils diabolisent le FN, plus celui-ci grimpe dans les sondages. La Marine, troisième ex-æquo au dernier baromètre du Figaro avec Fillon, Juppé et Lagarde; tout juste précédée par... Sarkozy et Valls ! Ça en jette tout de même ! Première personnalité de gauche: Martine Aubry; on se marre !

Alors certes, l'abstention a joué à plein en faveur du FN à Brignoles et alors ? Les gens ne vont pas voter soit parce que ce qu'on leur propose ne les intéresse pas, soit parce qu'il fait soleil ce jour-là ! Point. Le PS n'a pas su motiver ses troupes et l'UMP a fait service minimum engrangeant sans doute bon nombre de voix de ceux qui n'ont pas encore osé sauter le pas en votant FN. Les électeurs qui se sont déplacés ont "boudé et défié" l'establishment. Et c'est bien fait pour celui-ci. 

Depuis 30 ans, droite et gauche classiques ont fait le jeu du FN. La gauche, à l'initiative de Mitterrand, en s'en servant de rempart contre la droite classique; la droite en le snobant et en n'osant pas aborder, pour cause de politiquement correct, à bras le corps les thématiques qui ont fait le succès du FN: l'immigration, l'envahissement et  l'ensauvagement  du pays, le déphasage entre les z'élites parisiennes et le peuple, le chômage, la mondialisation... Les rares, à droite à s'y être attaqué furent crucifiés par une partie de leur camp, la gauche et la bien pensance progressiste. Le seul à gauche à s'y essayer, Manuel Valls, est honni par ses "amis" d'hier... 

Alors, j'entends déjà les commentateurs patentés s'offusquer (je note que pour l'instant les blogueurs de gouvernement sont peu diserts sur cette victoire du FN), crier que péril est en la demeure, que la démagogie frontiste est dangereuse, que son programme économique est nul et blablabla... Oui, sans doute mais comme d'habitude, pas un couillon pour se remettre en cause, pas un de ces grands benêts médiatico-politiques pour oser appeler un chat, un chat: le FN séduit, trouvons le moyen de séduire intelligemment ceux qui se laissent embringuer dans cette dangereuse dérive frontiste.

Et  bien savez-vous ce qui va se passer ? Ca va continuer: Bouh, méchant FN, bouh, danger pour la démocratie, beurk, raciste FN etc... Et le FN continuera inexorablement de monter: Ras de marée sans précédent aux municipales, déferlante aux européennes. Pourquoi ? Parce que étonnamment les Français ont un peu plus de mémoire que celle qu'on leur prête: Vous, PS, PC, EELV et UMP les avez-pris pour des quiches depuis des lustres, ils vous rendent la monnaie de votre désintéressement total pour ce qui les énerve et/ou les préoccupe. Vos recettes parisiennes sont foireuses et hors d'âge quand elles ne sont pas hors-sol.

Aujourd'hui, à l'aune des ces résultats - que l'on me permette de paraphraser Jean-Luc Mélenchon -  la question n'est pas de mobiliser face au Front national, c'est mobiliser pour que quelque chose change dans ce pays, parce que la vie est insupportable. Pour l'instant, l'impression est que c'est du côté du Front national que se trouverait l'énergie, et pas ailleurs. (...) Vous PS, UMP, EELV, PC, FDG et consorts, par votre confusion, votre irrésolution, vous donnez l'impression de ne pas savoir où vous allez.

Si seulement il ne s'agissait que d'une impression...

Folie passagère 1932.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

14 commentaires:

  1. CORTO, "j'entends déjà les commentateurs patentés s'offusquer ([...]), crier que péril est en la demeure". Rhô, mais tant qu'ils ne réaliseront pas DE QUEL péril il s'agit, genre au hasard la richesse pour la France et la diversité, pour le peuple, il est fort à parier que nos z'élites se délitent. Effectivement, pour eux, le danger vient de là.

    Pour le peuple Français, en revanche, le péril a une autre couleur (de peau).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al west: tu le sais, hein, qu'en écrivant que le péril a une autre couleur ( de peau ) même si celle-ci est entre parenthèses, tu t exposes a de facheux ennuis avec les biens pensants ? , tu le sais, ça ? Voila où nous en sommes !

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    3. @david burlot: le retour des gauchiards ici ? apprends à faire un com qui se tienne, compréhensible, moins haineux, plus intelligent, un truc qui montre que tu aie compris au moins le 1/4 du dixième du billet et puis après on verra si on caviarde ou pas. Compris ?

      Supprimer
  2. Excellent!!!
    J'imagine le militant de gauche lisant le titre de ton billet "Fn....chaud au coeur". Il doit bouillonner.
    Ca me fait bien marrer. Au fait, toi aussi tu as ta bubulle pour débiles? Moi je l'ai, et toc!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: militants de gauche, si seulement mais j ai même trouvé un " modem" pour prendre pour argent comptant le titre de ce billet: je serai passé du coté obscur !

      bubulle ?

      Supprimer
    2. Chez ton confrère Koltchak, on voit des bulles de bande dessinée, pour contrer le vilain méchant fn:
      Bubulle: http://koltchak91120.wordpress.com/2013/10/07/la-brignolisation-des-esprits/

      Supprimer
  3. Les institutions de la Vème République étant ce qu'elles sont, mon cher Corto, l'électeur qui n'accepte pas ce président que la primaire des socialistes a imposé à la France, à force de mensonges, n'a plus que cette alternative : s'abstenir ou voter FN.
    Et voilà qu'immédiatement, pour le second tour, l'alliance UMPS se reconstitue contre le peuple !
    Et pendant ce temps Fillon ferraille contre Sarkozy qui lui, est blanchi par le juge même qui l'avait mis en examen et qui a dû reconnaître qu'il n'avait aucune preuve suffisante pour obtenir une condamnation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: et oui, le Front machin se mobilise comme toujours en pareil cas, jamais avant :) Ils sont pitoyables, pas un pour retenir les leçons du passé. Si, un tout de même, Pépère qui ne rêve que d'une chose, un 21 avril a l envers qui l opposerait à MLP et le donnerait vainqueur à coup sûr. Et comme pépère n'est pas aussi con qu'il en a l air, il joue cette carte a fond.

      Quant à Sarko, savoureux ce non lieu !

      Supprimer
  4. Ma réflexion est la suivante : d'un bord à l'autre de l'offre politique, il n'y a que des étatistes et des collectivistes. Mais le FN est le seul à prendre en considération l'immigration massive et ses effets néfastes. Il est le seul à défendre notre civilisation. Alors, socialisme pour socialisme, pourquoi ne pas choisir le plus patriote ? L'injure "fasciste" perd peu à peu de son sens à force d'être employé à toutes les sauces, et les gens ont bien compris que les vrais "fascistes" ne sont pas forcément ceux qu'on nous désigne expressément...peut être bien que "les thèmes chers au FN" prennent une importance capitale et emportent l'adhésion d'électeurs inquiets de voir la France se transformer en quelque chose qui n'est plus tout à fait la France...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana:"Mais le FN est le seul à prendre en considération l'immigration massive et ses effets néfastes. " A priori oui. Ce serait oublier que la dernière fois qu un homme politique a voulu "jouer" sur le terrain du FN, par opportunisme électoral ou par conviction, il a été vilipendé de toutes parts. C'était , tu l auras peut etre deviné, Sarkozy !

      Supprimer
  5. Ce qui me fait sourire c'est le fait qu'on dise que le FN est incapable de gérer correctement , pépère en connait un rayon car pour faire pire que lui c'est mathématiquement impossible , mais comme l'autre François il doit être bon aux échecs.

    RépondreSupprimer
  6. @claude henri: oui, ok, ceci dit le Fn n a jamais vraiment brillé là où il a été en responsabilité de la gestion d une ville ou d une collectivité. Bon, à voir avec la nouvelle génération montante du FN...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa