mardi 15 octobre 2013

Inch'Allah !

Aujourd'hui, les muzz de France fêtent l'Aïd, la fête du sacrifice, la plus grande fête musulmane après l'Aïd El Fitr qui marque elle la fin du ramadan. A cette occasion et en mémoire du geste d'Abraham Ibrahim qui s'apprêtait à sacrifier son fils pour prouver sa foi à Dieu, ce sont près de 200 000 moutons qui seront sacrifiés égorgés.

Jean-Marc Ayrault, Manuel Valls et Bertrand Delanoë ont été à la Grande Mosquée de Paris pour montrer, non sans empathie, à la communauté musulmane que la République laïque,  une et indivisible, s'associait à cette fête. Une visite surprise...paraît-il. ( Verrons-nous, un jour, les mêmes, se rendre avec autant de diligence et de joie à Notre-Dame, un soir de Noël ou le jour de Pâques..., c'est un autre sujet, bien sûr, cépapareil... ).

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Dalil Boubakeur : "les musulmans veulent vivre leur citoyenneté française" -

Dalil Boubakeur, le grand "mufti" de la Grande Mosquée de Paris, était l'invité d'Itélé, il se félicitait de la venue des 2 ministres, un geste normal, selon lui et déclarait:
" Il ne faut pas avoir de doute sur la bonne volonté des musulmans de France de vivre leur francité. Il faut absolument s'enlever de l'esprit que les musulmans [de France] seraient une greffe exogène ou un élément tout à fait étranger. C'est pourtant une communauté qui se sent mal aimée alors qu'elle ne demande qu'à entretenir un rapport d'amitié et de solidarité. Les musulmans ne sont pas des éléments subversifs de la société française. Nous voulons tous [les musulmans] une société d'ouverture, de paix et de tolérance parce que la loi de la laïcité (sic), c'est le Vivre Ensemble. Ce n'est pas une discrimination entre les uns et les autres, c'est de vivre la culture française, la France nous rassemble au plus hait point. Nous sommes déterminés à suivre cette voie et à ne pas paraître comme un élément qui pourrait changer la France [T'as qu'à croire !] ou comme pouvant changer la tolérance des Français. Les religions ne sont là que pour favoriser l'intégration. La marche des musulmans vers cette intégration a quelque chose d'étonnant. Il y a un grand vent d'intégration. je souhaite que tout le monde patiente et participe et aide pour que cette intégration soit réussie. Inch'Allah ! "
Cet Inch'Allah médiatique a résonné un moment dans ma tête; c'est peut-être bien à cause de celui-ci que j'ai voulu réécouter ce que Boubakeur avait à dire. Ceci fait, j'hésite: Est-il totalement sourd, aveugle et mal-comprenant pour croire à ce qu'il raconte ou bien nous prend-il pour des quiches ?

Folie passagère 1944.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

21 commentaires:

  1. J'ai fait un commentaire ce matin sur cette visite "surprise" préparé de longue date , les ministres ont tellement de rdv qu'il faut qu'ils trouvent du temps libre pour honorer cette fête *nationale* . Le Inch'Allah sera bientôt la phrase type en france , pour moi jamais , la religion musulmane ne sera jamais une religion , je le répète et répèterais sans cesse, c'est une politique qui dit : tu es musulman ou mort et un bon musulman doit verser le sang d'un incroyant pour monter à coté du prophète .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: C'est tout de même fantastique, ils ont le temps de se rendre à ce genre de manifestation, limite d'y participer, tout sourire, relayé par tous les journaux et personne, aucun chroniqueur pour trouver cela un peu too much ! En s'y déplaçant, de facto, ces guignols donnent à leur visite une dimension politique. De " politiques " à " politiques "!

      Supprimer
  2. La réponse à votre dernière question est sans aucun doute possible "il nous prend pour des quiches" ; J'ajouterai qu'en bon musulman qui connait bien son coran et autres écrits, il pratique avec constance, la takkya à chaque fois qu'il ouvre la bouche...j'adore quand il dit "les religions ne sont là que pour favoriser l'intégration", sa religion n'étant que règles, obligations et séparation entre eux et les autres...
    Si les musulmans se sentent mal aimés en France, au lieu de se remettre en question, ils préfèrent accuser les Français de racisme et autres joyeusetés...sachez qu'ils sont forcément des victimes...
    L'autre quiche voulait inscrire la laïcité dans la constitution, et 2 de ses ministres vont faire les zouaves à la mosquée en tant que ministres...cherchez l'erreur... c'est certainement que le respect de la laïcité ne concerne que la religion historique de la France...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: et quand il dit : " Il faut absolument s'enlever de l'esprit que les musulmans [de France] seraient une greffe exogène ou un élément tout à fait étranger " ah oui, si c'est pas nous prendre pour des quiches, ça. L'islam, fut-il de France, nous est tombé dessus par la volonté du saint Esprit, peut-être ? pas un truc venant de l'étanger ? Un truc spontané ?
      Quand aux deux sinistres, quand ils vont à ce genre de manifestations, c'est de l'électoralisme qui ne trompe personne .

      Supprimer
  3. Pour ma part , je pense que la religion musulmane fait partie d'une réalité du paysage religieux français et qu'il est normal qu'elle puisse vivre son culte comme les autres religions . Ce qui interroge c'est la façon dont les socialistes mettent tout en œuvre pour flatter un électorat qui leur était largement acquis et que le petit épisode du mariage pour tous a certainement indisposé ... en l'occurrence il ne s'agit pas de touche pas à mon pote mais surtout ne touche pas à mon électorat ... D'où le déploiement de prévenances et de ministres ....nos concitoyens musulmans en seront ils dupes .?.. Là est la question et vers qui se tournera leurs votes ?, Je pense que c'est aussi la question pour notre équipe de faux culs censés nous gouverner ... J'ai une amie de confession musulmane et je sais qu'il y a quelques mois il n'était plus question pour elle de voter socialiste... Mais vers qui se tourneront les votes ? Quant à attendre la même prévenance pour les chrétiens ne révons pas , cependant on peut s'attendre aussi à d'habiles manœuvres électorales ...Paris vaut bien une messe ....encore que Pépère à la messe ça sera le scoop de l'année !!! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'inscris en faux quant à cette affirmation : "la religion musulmane fait partie d'une réalité du paysage religieux français et qu'il est normal qu'elle puisse vivre son culte comme les autres religions." L'islam n'est en rien une religion. Regardez donc de par le monde et dans le cours de l'histoire, quel culte condamne à mort les fidèles qui décident de changer de religion ? Quel culte professe que tout ce que l'homme doit savoir se trouve dans son livre et que le reste doit être détruit ? Quel culte interdit la réflexion sur le sens du texte au profit de l'apprentissage par cœur ?

      L'islam n'est pas une religion, c'est une machine à asservir, à décérébrer, une ignominie, une insulte à l'humanité qui à ce titre n'a rien à foutre sur le sol de France et plus largement en Europe.

      Supprimer
    2. @kolchak
      100% d'accord avec vous ! La question qui se pose est de savoir si nos dirigeants ne le savent pas ou si grapiller quelques voix est plus important que de protéger la France de cette "religion" et de ses méfaits visibles partout dans le monde...

      Supprimer
    3. @Marguerite: Oui, l Islam fait partie du paysage religieux mais oui aussi, et Koltchack a raison, l'Islam est aussi un mouvement politique qui vise ni plus ni moins à gagner du terrain sur les autres religions,et à terme les faire disparaître. Après, nos socialistes se sont fait des musulmans des "amis", une clientèle électorale. ça a commencé avec l'accueil plus que sympathique des autorités pour cette fameuse marche des beurs dont on fetait les 30 ans aujourd'hui même. les années ont passé et les socialistes n'ont eu de cesse de "protéger" les musulmans jusqu a obtenir 86% de leurs suffrages en mai 2012. Quel meilleur allié pouvait-il y avoir que les muzz pour les socialistes contre le conservatisme et la France catholique ? Aucun. Et ton ami retournera voter à gauche, sans aucun doute, ou bien s'abstiendra-t-elle. Les musulmans n'enteront en conflit véritablement avec les socialistes, avec la gauche en génaral, quand ces derniers ne seront plus que leur dernier obstacle.

      Supprimer
    4. "Les musulmans n'enteront en conflit véritablement avec les socialistes, avec la gauche en génaral, quand ces derniers ne seront plus que leur dernier obstacle."
      C' est a dire , lorsqu ils voteront pour un parti islamiste .
      Et si la droite et la gauche fait autant de rond de jambe aux croyants de cette confession, c'est avant tout et surtout pour que cet electorat n'aille pas voir ailleurs, ou serait pris de monter sa propre liste, son propre partit politique.
      Mais en faisant tant de courbettes, l' UMPS ne fait que developper cette "gangrene". Cette issue viendra, hélas.

      Supprimer
    5. @Olivier Lopez: Bien sur qu'on y arrivera. Eles muzz n ont pas besoin de monter un parti, ils sont un parti .

      Supprimer
  4. . Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier de Dieu. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,"

    "Les croyants combattent dans le sentier de Dieu, et ceux qui ne croient pas combattent dans le sentier du Tagut. Eh bien, combattez les alliés de Diable, car la ruse du Diable est certes, faible.
    Sourate 8 : Le butin (Al-Anfal)"

    "39. Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus d'association, et que la religion soit entièrement à Dieu. Puis, s'ils cessent (ils seront pardonnés car) Dieu observe bien ce qu'ils oeuvrent."

    "123. Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez que Dieu est avec les pieux.
    "
    "
    5. Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Dieu est Pardonneur et Miséricordieux"



    Le Coran Sourate II La Génisse, verset 214/217 : Persécuter (les croyants) est plus grave que TUER (les Impies).

    Il s'agit ici d'un appel au meurtre en raison de la religion.


    Le Coran Sourate II La Génisse, verset 187/191 : TUEZ-LES partout où vous les atteindrez ! EXPULSEZ-LES d'où ils vous ont expulsés ! La persécution [des croyants] (fitna) est pire que le meurtre. [Toutefois], ne les combattez point près de la Mosquée Sacrée avant qu'ils vous y aient combattus ! S'ils vous y combattent, TUEZ-LES ! telle est la 'récompense' des Infidèles.

    A comparer avec l'enseignement de Notre Seigneur Jésus-Christ en Luc, VI, 27 :

    "Mais, je vous le dis, à vous qui mécoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient."


    Le Coran Sourate III la famille dImran 122/127: (Allah fait cela) afin que vous tailliez en pièces ceux qui sont infidèles, (pour que) vous les culbutiez et quils sen retournent déçus.
    Le Coran sourate IX Revenir de l'erreur ou l'immunité, verset 5 : Quand les mois sacrés seront expirés, TUEZ les Infidèles quelque part que vous les trouviez ! Prenez-les ! Assiégez-les ! Dressez pour eux des embuscades ! S'ils reviennent [de leur erreur], s'ils font la Prière et donnent l'aumône (zakât), laissez-leur le champ libre !

    Appel au meurtre en raison de la religion "jusqu'à ce qu'on l'on revienne de l'erreur..."

    A part cela, il s'agit d'une religion tolérante, ben voyons!

    RépondreSupprimer
  5. @Grandpas: c'est d'ailleurs cette incohérence qui est insupportable avec les muzz de France. D'un côté ils nous disent qu ils sont tolérant et de l'autre, ils ont une religion qui n'est basée que sur des appels à la destruction de ce qui n'est pas musulman. Et il faudrait croire ce discours de bisounours de Boubakeur ? Ben voyons !

    RépondreSupprimer
  6. Euh..."pour des quiches" cela me paraît un doux euphémisme. D'ailleurs, quand le Grand Mufti de Paris parle d'un "grand vent d'intégration", comme le Saint-Homme maîtrise parfaitement notre langue, il connaît très bien les différents sens du mot "vent"...je crois comprendre ce qu'il a voulu dire.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: "Grand vent d'intégration", allez zou, faites nous place nette, aurait-il pu dire. ça marche aussi.

      Supprimer
    2. Ils espèrent nous intégrer, nous assimiler, comme ils l'ont fait partout en Afrique du Nord.

      Supprimer
    3. @la mouette: mais c'est exactement ce qu ils veulent faire: faire de nous des dhimis ou nous évacuer, c'est le grignotage. Tu verras qu un jour c'est eux qui nous diront " la valise ou le cercueil" ( ce qui se fait déjà dans certains quartier, par ailleurs

      Supprimer
  7. J'ai bien envie de te piquer le dessin "bonne fête-ta gueule", mais j'aime bien les moutons et les agneaux aussi.
    Alors je ne vais pas me moquer d'eux, les pov bêtes.
    Je les compassionne un max...

    Cela dit, tu as remarqué quel type d'abattoir ferme, en Bretagne ?
    S'ils ferment les abattoirs de porcs, c'est l'élevage porcin qui va disparaître.
    Les charcuteries disparaissent, on ne mange plus de porc dans les cantines scolaires, des fois que ça fâcherait...

    Bref, c'est le diktat, quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lamouette, au sujet des abattoirs de Bretagne, je n'ai pu m'empêcher de mettre ça en parallèle avec le fait que les cantines de collèges commandent de moins en moins de porc du fait que beaucoup d'élèves refusent d'en manger.
      Le raccourci est sans doute facile et erroné, mais n'empêche, les cantines devraient être incitées par les politiciens de commander assez de porc pour les cantines, et ainsi ne pas nuire à la filière.

      Supprimer
    2. @La mouette et Pierre: Sauf erreur de ma part, le porc reste encore la viande la plus consommée en France, et de loin

      Supprimer
  8. Dans la mesure ou des hommes politiques vont faire des révérences à un chef religieux, ils devraient s'abstenir de se
    draper de laicité, que par ailleurs ils veulent imposer à l'école comme une religion. Ce qu'elle n'est pas , n'en déplaise à Mr Boubakeur ( qui y croit !) et à Mr Peillon qui la dénature.

    Yvette


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @yvette: ils ne sont pas à une contradiction près. La laïcité est la nouvelle religion de la republique, le voeu le plus cher de Peillon.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa