lundi 21 octobre 2013

Chronique diplomatique et écrans de fumée


Après ce qui s'avère être le pire week-end que la Socialie ait connu depuis le jour où DSK se fit poisser à New-York, je me demandais pourtant, dès hier matin, quel pourrait être l'écran de fumée que le gouvernement allait pouvoir dresser pour tenter, maladroitement, de nous faire oublier l'affaire Léonarda et les sifflets et huées des supporters de Samia Ghali.

Je n'ai pas eu à attendre longtemps. Il suffisait d'écouter nos médias dès ce matin. Grâce à une enquête incroyable de spontanéité et de sérieux - rappelons tout de même que l'affaire Snowden a éclaté il y a plus de 6 mois et que ce que révèle Le Monde était déjà connu de tout bon journaliste qui se respecte, à fortiori du gouvernement -, Le Monde dévoile que la NSA écoutait nos conversations téléphoniques, espionnait nos emails, sms et autres échanges numériques. Entre le 10 décembre et le 7 janvier, par exemple, le Grand Satan aurait procédé à l'enregistrement de 70 millions de données téléphoniques entre Français, toutes catégories de Français confondues. Crénom, les enfoirés! Heureusement, aussi vifs que l'éclair, nos dirigeants ont réagi comme nous aurions pu nous y attendre. C'est à dire stupidement.


Manuel Valls dont on sait que les service discrets n'écoutent personne déclare, coup de menton de rigueur: "Ces révélations sont évidemment choquantes et vont appeler des explications précises dans les heures qui viennent des autorités américaines.Si un pays allié espionne la France, c'est totalement inacceptable". Il se dit qu'il n'attendrait plus que le feu vert du Château pour raser l'ambassade américaine, façon nettoyage camp de Roms.


Fabius convoque illico l’ambassadeur US à Paris: "J'ai convoqué immédiatement l'ambassadeur des États-Unis, qui sera reçu ce matin même au Quai d'Orsay". Celui-ci, terrorisé à l'idée de rencontrer notre brillant diplomate en chef, se déplace aussitôt avec cortège de voitures blindées et sous protection, histoire néanmoins de bien nous montrer qu'il n'a rien à voir avec un simple diplomate kosovarien. Fabius lui passe une avoinée dont il a le secret: "Ce type de pratiques entre partenaires qui portent atteinte à la vie privée est totalement inacceptable. Il faut s'assurer, très rapidement, qu'en tout cas elles ne sont plus pratiquées";  autant dire que son Excellence en rigole encore.

L'affaire ne s'arrête pas là, Jean-Marc Ayrault, surpris par ces révélations, s'en empare en déclarant: " C'est invraisemblable qu'un pays allié comme les Etats-Unis puisse à ce point aller jusqu'à espionner autant de communications privées qui n'ont aucune justification stratégique, aucune justification de défense nationale.Nous attendons des réponses claires et justifiant les raisons pour lesquelles ces pratiques ont été utilisées et surtout en créant les conditions de la transparence pour qu'il y soit mis fin. C'est la base même de la confiance entre nous. " (Là, si vous voulez mon avis, Obama, Kerry et son Excellence se font dessus tant ils ont peur). Et alors qu'on lui demande si Obama himself sera sermonné, Ayrault, prudent et peu téméraire de déclarer: "Je laisse le soin au président de la République de prendre les dispositions qui s'imposent mais manifestement des initiatives s'imposent et elles seront prises" (Pour qui sait tendre l'oreille, on entendait à ce moment précis l’écho de nombreux fous rires venant d'outre-Atlantique).

Comprenez qu'à ce point de l'histoire et compte-tenu de cette ambiance guerre froide, il apparaissait comme logique que Notre Président intervienne sans plus tarder. Une intervention télévisée, peut-être, au cours de laquelle il déclarerait, seul mais face au monde, que: la France, 5ème puissance économique du monde, après avoir triomphé d'une jeune effrontée kosovare, ne saurait accepter que les conversations téléphoniques de ses citoyens soient écoutées par un pays étranger et qu'à cette fin il prendrait toutes les mesures nécessaires afin que cela cesse dans les plus brefs délais. Ainsi, et après qu'une grande concertation avec les partenaires sociaux et les forces encore vives de la Nation eut été organisée, une commission ad hoc sera nommée sous peu, commission dont la direction serait confiée à Jacques Attali, expert mitterrandien en écoutes téléphoniques. Notre Président, en responsabilité, attendra le rapport de la dite commission avant de prendre les dispositions qui s'imposent. La saisie du Conseil de Sécurité de l'ONU ainsi que celles du CESE, du CNH, du Comité Central LGBT et du Comité de rédaction du journal Le Monde pourraient être envisagées.

Mes chers compatriotes, vous le voyez, Notre Président et ses équipes sont aux affaires et rien, pas même une pantalonnade kosovare, un camouflet marseillais ou une popularité caverneuse, ne saurait les détourner de ce qui nous ne préoccupe absolument pas.

Dormez tranquilles, ils ne s'occupent de rien.

Folie passagère 1955.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

40 commentaires:

  1. Le regard d'Obama exprime , à lui seul , ce qu'il pense du redevu-gros .
    Pitaing ! Quand Moulande ne sera plus là ils vont s'enquiquiner tous les chefs d'état de la planète et du cosmos.
    Ils font presque pitié d'être aussi pitoyable , d'avoir trop de commissions et de conseillers mènent à ne savoir que faire .
    Les américains , à lire ton blog , sont prêts pour le débarquement et annexer la France , acceuillient comme en 1944 .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: Si on considère qu'il a fallu qu'on soit vraiment dans la merde pour que deux fois dans le passé les USA soient venus à notre secours, je crois en effet qu'il serait salutaire qu'ils interviennent une troisième fois. Vite.

      Supprimer
    2. Le pire c'est que c'est vrai. Devenir le 52è état des USA ce serait moins pire que la situation actuelle. Tant qu'à avoir le multiculturalisme, qu'on ait au moins la liberté

      Supprimer
  2. Et une commission, une (de plus). Ce matin, j'ai entendu parler d'une autre -droit des enfants. Michel Desgranges n'aurait pu être plus prophétique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al west: je te conseille son livre " Une femme d'Etat" , ça devrait te plaire. C'est tout plein de délires que Notre Président n'aurait certainement pas désapprouvé

      Supprimer
    2. Malheureusement mon cher Corto, j'en ai terminé la lecture, qui a réussi la gageüre de me faire rire presque à chaque page. D'un grand éclat de rire, libérateur, expiatoire.

      Supprimer
  3. Avec toute cette fumée, l'atmosphère devient irrespirable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pa,gloss: un peu qu elle le devient, irrespirable. Tiens, as-tu regardé le JT de TF1 ce soir ? 10 minutes sur cette histoire d'écoutes, 5 minutes sur une expo consacrée aux fourmis, 5 mn sur le foot, 2 mn sur Marseille et absolument pas un mot sur le plus grand bide présidentiel depuis le 6 mai avec cette histoire de Léonarda et d intervention foirée à la TV. CA, c'est irrespirable !

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup ce regard d'Obama!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Orage: On a comme l impression qu il a des doutes ur les capacités de hollande, non ?

      Supprimer
  5. Et quand Mitterrand espionnait Carole Bouquet, mon cher Corto, il y avait "une justification stratégique, une justification de défense nationale" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Sauf a penser que le séant de cette dernière ait pu intéresser Tonton, je ne vois pas

      Supprimer
  6. 2 remarques :
    1/ Ce gouvernement n'a pas réussi son "stress test" :
    - Ayrault par instinct s'indigne d'un tel gouvernement dont il est le PM !
    - Hollande devient disjoncteur en lieu et place du PM,
    - et Valls (visiblement l'élément de l'exécutif à protéger en priorité) est exfiltré fissa de la Guadeloupe en pleine anarchie et violence (30morts) !
    Quid lors d'un vrai problème ?

    2/ La dérobade des Bien-Pensants : A force d'avoir exécré Sarkozy, ces derniers sont bien en peine de qualifier l'action de ce gouvernement : Comment expliquer que les forces du Bien fassent pareilles ? Hé bien, soit on dit qu'il "tend vers" plutôt que "fait comme". De toute façon, Sarkozy rejoint Cthulhu dans l'inexprimable.
    Soit on invente de nouvelles peines, comme le manque de discernement, qui est un peu comme apprendre à marcher dans un champ de mines... Tout sous- fifre, dans ces conditions, devient un employé de France2, attendant la fin du mois...

    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: hollande disjoncteur du PM , c'est tout a fait cela. mais cette histoire relevait a mon sens tout au plus du niveau de Valls. Qu'est allé faire hollande ds cette com télévisée foireuse ? ça restera un mystère a moins qu il ne s'agisse que d'une monumentale erreur politique. hallucinante histoire !

      Supprimer
  7. J'ai l'impression que cette débauche d'écoutes du côté ricain est proportionnel au risque terroriste qu'ils doivent nous attribuer!
    Cela devrait plus nous inquiéter que nous indigner...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Nonce: on peut le voir comme ça effectivement :) ceci dit, cette histoire d'écoute, dont tout les élements étaient a la disposition du GVt depuis au moins 5 mois ( puisqu en possession du Monde), est montée opportunément en épingle et personne ne pipe mot !

      Supprimer
  8. Il paraîtrait qu'Obama aurait frisé l'infarctus face à l'attaque...sans doute l'apnée de la rigolade, on ne voit pas d'autre explication.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Toute cette histoire de NSA est ridicule. ils ns espionnent, on les espionne et tout le monde le sait. la seule différence c'est que les ricains accordent au seul renseignement 80 milliards de USD par an soit l équivalent de tout notre budget défense.
      Même que de temps en temps, les ricains nous refilent gratos des tuyaux. Alors oui, a la place d Obama cette polémique me ferait pouffer de rire

      Supprimer
  9. j'imagine la crise de fou rire de l'ambassadeur, tu vois, genre Jesse HAHN , avec un accent à couper au couteau " t"as un problème mec " ? et le p'tt Fafa qui menace ....
    faut que j'arrête de me faire des films moi, je me marre toute seule

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: tu dois bien être la seule avec moi a se souvenir de Jesse Hahn !

      Mézavi que tu n'es pas la seule a te marrer, imagine le rapport qu a du faire l ambassadeur à Obama .

      Supprimer
  10. L'espionnage des U.S. m'inquiète bien moins que la façon dont Normal et sa clique gèrent les affaires du pays.

    Les US espionnent la France et le reste du monde, et inversement. Sur cette terre saturée de technologie il est si facile d'espionner tous azimuts que la façon dont notre triumvirat fait semblant de s'offusquer maintenant, de ce qui est connu par chacun depuis des mois, ne va pas manquer de faire sourire les américains d'abord, et le reste du monde ensuite.

    J'y vois effectivement un nouvel écran de fumée, mais surtout un prétexte de plus pour titiller les américains...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: Titiller les américains, même pas ! Le GVT a juste du réagir parce que Le Monde a sorti son article et que cela tombait bien par rapport à la lamentable séquence Léonarda. Point barre. Mais comme tu dis, ns sommes moins inquiets de l espionnage NSA que de la façon dont nos dirigeants gèrent le pays

      Supprimer
  11. Excellent Corto. Vraiment, excellent. :o)))
    Je ne sais où vous trouvez cette verve si caustique, mais ça sonne on ne peut plus juste.

    Tout le monde ayant tout dit, je ne peux que plussoyer. :-)

    Je vous informe seulement que je crains des mesures de rétorsion de la part de mes voisins, tant, en vous lisant, j'ai ri sans modération aucune... :o))

    Juste une petite précision, SVP : vous croyez vraiment que c'est "de peur," qu'il vont "se faire dessus" ? Ha ha ha ha ! Petit coquin ! :o)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Si tes voisins s'énervent parce que tu rie trop, c'est qu ils sont sans doute jaloux ou aigris :)

      Supprimer
  12. J'entendais ce matin une déclaration de John Kerry depuis Paris - il n'a pas pris la peine de la faire en français cette fois - dont j'ai retenu qu'ils n'avaient rien à cirer des émois diplomatiques du Quai d'Orsay, mais en termes choisis, confirmant s'il en était besoin le "je-t'emmerde !" in petto d'Obama.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Catoneo: Il ya deux ou trois mois, c'était la même histoire avec l affaire Prism, les américains ont laissé pisser le mérinos, idem ce coup ci , ils laisseront les dirigeants français s offusquer et continueront de nous espionner. Et on les remerciera quand ils diront a nos dirigeants: attention alerte rouge risque d'attentat,....comme ce fut le cas, ...il y a 2 ou 3 mois. Indignation / rideau de fumée

      Supprimer
  13. Eddy Constantine, vous l'oubliez, je doute qu'il prenne la nationalité française de nos jours.

    Pour les écoutes, je plains les ricains," Dit moi chérie, les mouilles je prends la marque du magasin ou des Barilla et pour la sauce , forestière avec ou sans olives" et je ne parles pas des conversations cochonnes pour faire dans le soft, pour celle de gradubide 1er, les conneries lui il les raconte devant les caméras.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Mais qui, sain d esprit, voudrait prendre la nationalité française en ce moment ? A part les Léonardas

      Supprimer
  14. Cet excellent billet de Corto dit tout sur cette fausse affaire, sortie au moment idoine par les plumitifs subventionnés et complices, pour divertir du grotesque bide de samedi ( et déjà oublié ?).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Micle Desgranges: Déjà oublié ? qui plus est avec cette histoire de NSA ? Cela aurait pu, c'était sans compter Jean François Placé qui appelle ce matin les lycéens a reprendre le combat , dès la rentrée, pour sauver toutes les léonardas de la terre.

      Supprimer
  15. Peut-être, mon cher Corto, le Président Obama s'intéresse-t-il de près à ce qu'une périphrase (bienvenue) désigne comme richesse pour la France ? Je trouverais cela plutôt rassurant, pour ma part.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: Tu prêtes un peu trop d humanité à Obama, je crois. il défend son pays et son bifteack, et pour ça tous les moyens sont bons. Le reste...

      Supprimer
    2. Pas tant d'humanité que de méfiance, Corto. Et sur ce point, je ne saurais lui donner tort.

      Supprimer
  16. Franchement ce gouvernement et ses médias deviennent pitoyables.. les ficelles sont tellement grosses que même des couleuvres n'en voudraient pas.

    A part des gauchos aveugles et décérébrés, comment ne pas voir la manoeuvre qui démontre que ceux qui nous dirigent sont totalement idiots et incompétents.....

    Tu parles qu'Obama n'a pas fait le lien avec la jeunette qui a dit M... à notre Hollande bien aimé !....

    C'est le monde qui révèle ce pseudo scandale, je crois .. preuve supplémentaire que ce journal est juste bon pour les toilettes.... ou pour mettre les ordures ...

    Vivement les municipales ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: Scandale que toute personne un peu curieuse ne pouvait ignorer.
      Vite, oui, les municipales, qu'ils se prennent une bonne raclée puisque nous n avons que les urnes pour pleurer :)

      Supprimer
  17. Eh oui, le Monde est un torchon. C'est un de leur bloggeurs qui le dit :

    http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/2013/10/21/donny/

    Journal emblématique de la déchéance du secteur des sciences humaines dans notre pays (journalistes, universitaires et enseignants). Tout juste bons à manipuler les foules, dans l'espoir de garder leurs sinécures subventionnées.

    Pablo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pablo: excellent cet article !

      Supprimer
    2. @ Pablo

      Dans l'énumération, il manque le signalement de nos plus gros trafiquants de drogue.
      Renseignements presque toujours à l'origine des énormes saisies dont nos organismes nationaux se félicitent à grand bruit. Mais à qui en revient le mérite ?

      Supprimer
  18. Hi, I log on to your blog on a regular basis.
    Your story-telling style is awesome, keep it up!



    My website CharmainOBemrich

    RépondreSupprimer
  19. I think the admin of this web page is actually working hard in support of his
    website, for the reason that here every data is quality based material.


    My site - EarnestHCastaldi

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa