mercredi 9 octobre 2013

Hollande-Fillon, Fillon-Hollande, c'est du pareil au même.


Peut-être plus que les gauchistes, il y a une catégorie de personnages qui m'insupportent parmi nos politiques, c'est ceux qui crachent dans la soupe; ceux qui n'ont ni la reconnaissance du ventre, ni celle d'avoir été propulsé aux sommets avec tout ce que cela comporte. Et des comme cela, on en trouve quelques uns dès lors qu'un camp perd les élections. Quelques exemples récents ? Rama Yade, Chantal Jouanno, Yves Jego (liste non exhaustive). 

Mais il semblerait que le pompon, la palme, le champion toutes catégories des girouettes et des cracheurs dans la soupe soit bien François Fillon. Il y a peu, toutes les télévisions nous le montrèrent recevant la plus haute distinction japonaise, des mains mêmes de l'Empereur. Il était beau notre Fillon dans son smoking, peut-être loué pour l'occasion. Il était fier et ne cachait pas sa joie. Aurait-il reçu cette distinction s'il n'avait pas été le premier ministre docile de Sarkozy pendant cinq ans ? Sans doute que non. Fillon s'est lâché dans le JDD et dans VA, il s'en prend à Sarkozy avec une virulence et des mots que seuls une ambition débordante autant que nouvelle autorise. Il est prêt maintenant à tuer le père et s'estime mieux placé que Nicolas Sarkozy pour l'emporter en 2017. Lisez son ITW dans Valeurs Actuelles, c'est la vengeance du collaborateur étouffé pendant cinq ans, le même collaborateur qui n'eut pas les coucougnettes assez lourdes pour démissionner si ce que faisait son boss ne lui plaisait plus ou pas.

Je me garderai bien de dire tout le mal que je pense de ce genre de personnage, ma bonne éducation me l'interdit.

Mais revenons à sa petite phrase: "Je m'estime mieux placé que Nicolas Sarkozy pour l'emporter en 2017. " Et s'il avait raison ?  Et pour exactement les mêmes raisons qui firent gagner ce qui nous sert de président aujourd'hui. Parce que si on schématise  quels sont les 3 éléments qui permirent l'élection de hollande ? 

Une haine largement cultivée par la gauche et entretenue par les médias vis à vis de Sarkozy; on ne votera pas tant pour hollande que contre Sarkozy. Il suffit de maintenir la charge contre Sarko pour garder cet atout; et à ce jeu là, Fillon semble prêt. 
Deuxième élément: Une personnalité aussi fade, aussi "couille molle" chez Fillon que chez hollande permettant demain à Fillon de séduire la droite de la gauche et le centre comme hollande le fit en 2012 avec le même centre et la gauche de la droite. Ce ne fut pas un hasard si Aubry et Montebourg échouèrent à la primaire, leur radicalité pouvait effrayer.
Troisième élément: Les promesses. Que peut-on attendre d'un personnage aussi falot ? Rien qui ne pourrait effrayer l'électorat le plus large. Fillon ne promettra rien de ce qui pourtant semble aujourd'hui indispensable: remises en cause de notre modèle social, du code du travail, du pouvoir de nuisance des corps intermédiaires, du mille-feuille fiscal, d'une Europe envahissante, de l'immigration, etc... Fillon jouera les cartes du consensus mou et des promesses démagogiques.

Je suis prêt à parier, aujourd'hui, que si primaires à droite il y a, avec ou sans participation Sarkozy, Fillon l'emportera. Exactement comme hollande remporta la primaire socialiste. La mollesse épicée de promesses démagogiques n’effraie pas.

Ceci dit, 2017, c'est encore bien loin, si loin qu'il serait fou ou présomptueux de faire si avant le moindre pronostic, il peut se passer d'ici là tant de choses. La question justement est de savoir si Fillon n'est que présomptueux...

Sur ce, bonne journée à tous, même en Socialie!

Folie passagère 1935.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

34 commentaires:

  1. Zut alors, votre Fillon n'est pas le mien ! Quant à le comparer à un Hollande, là vous y allez un peu fort. Perso je trouve qu'à part le prénom, il n'ont rien de commun.

    Déjà, s'il était aussi couard que vous le dites, F. Fillon n'afficherait pas ses ambitions avec autant de détermination, en se mettant à dos tous ses collègues jaloux, qui aimeraient s'ils osaient... eux, en faire autant.

    D'autre part, du temps de Sarko, il a tenu son rôle de 1er Ministre avec sûrement un peu trop de discrétion, mais c'est l'idée qu'il se faisait de la fonction (qu'il disait). Il faut reconnaître quant même que cette attitude tout en retrait permettait à Sarko d'exprimer une omniprésence qu'il revendiquait mais qui lui a beaucoup coûté.

    Pour l'instant, (mais nous sommes encore loin de 2017) et au vu des 35 propositions faites par F. Fillon récemment, il a ma préférence. Si je ne retiens pas Sarko, c'est pour 2 raisons :

    1 - S'il revenait aux manettes (et il a toutes ses chances), il serait à nouveau dans l'impossibilité d'exprimer son potentiel, empêché par les médias, les juges, et toute la clique de gauche qui ont un pouvoir de détestation et de nuisance énorme.

    2 - Nous aurions toutes les chances de voir un JF Copé, 1er Ministre, et franchement, ça ne m'emballe pas vraiment.

    Sans rancune, aucune !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: Où as-tu vu que je le traitai de couard ? Nulle part.
      1) je trouve sa façon de faire assez dégueu vis à vis de celui qui la fait
      2) je le compare a hollande car il a exactement les mêmes atouts que lui pour remporter la primaire annoncée. Les 3 éléments dont je parme ds ce billet. Car avant de gagner la présidentielle il faudra qu il affronte son camp comme hollande l a fait.
      Son comportement de 1er ministre falot, Ayrault assume le même aujourd'hui, la présidentialisation du régime du à l instauration du quinquennat l'y oblige. Pourquoi Fillon n a -t-il pas démissionner si les options choisit apr Sarko ne lui plaisaient pas ?

      a vrai dire le retour de Sarko, je n y crois pas vraiment... au niveau national mais je peux me tromper, et Copé, 1er ministre, mon dieu, rien que d y penser, je suis vert

      et sans rancune aussi :)

      Supprimer
    2. @ Cyrielle
      C'est pas pour vous fâcher, mais moi, je pense que c'est un couard. Et un couard malfaisant.
      C'est un fort en gueule qui n'a rien dans le pantalon. Et je suis d'autant plus amère de faire un tel constat que je l'ai ardemment, fermement et financièrement soutenu. Mais il m'a affreusement déçue.
      Par sa lâcheté, parce qu'il crache dans la soupe, pour son ingratitude envers la main qui l'a nourri et, que désormais, il mord. Pas seulement par agressivité envers lui pour seul programme de campagne, mais également pour sa contribution aussi active que néfaste à la campagne présidentielle de 2012. J'espère que les gauchiasses et journaleux merdiatiques qu'il a bien aidés ont pensé à le remercier... :-(
      Face au tricheur Copé, il a martelé à qui voulait l'entendre (vous devriez bien pouvoir retrouver ça dans les archives de la télé) : "Je suis déterminé à aller jusqu'au bout", "Je ne cèderai rien", "Je ferai éclater la vérité", etc...
      En vérité qu'a-t-il fait ? Il s'est transformé en serpillière, s'est précipité pour signer un marché de dupes, s'est rendu complice de l'armée mexicaine installée à feue l'UMP : tous chefs, mais aucun responsable !...
      Tout en laissant le nerf de la guerre à la complice de JR Copé. Pouahhhh !!! :o(

      En revanche, je partage votre avis pour ce qui concerne la difficulté quasi-insurmontable que devra affronter Monsieur Nicolas Sarkozy.

      Quant à envisager comme 1er ministre le maffieux, chef auto-proclamé d'un parti décadent qu'il a achevé, Beurkkkk ! Damned ! :o(


      @ Corto
      D'accord avec vous en tous points. Sauf que je ne prends pas las paris, tant je redoute que vous ayez raison.
      Et permettez-moi de déplorer votre (trop) bonne éducation : "Je me garderai bien de dire tout le mal que je pense de ce genre de personnage, ma bonne éducation me l'interdit."
      Je le mets tellement à égalité avec le sinistre Culbuto, que cela m'aurait fait plaisir... ;-)

      Supprimer
    3. Après un petit passage sur un dictionnaire, je vous livre la définition de "couille molle" telle que je viens de la lire : "couille molle        n   très familièrement   individu lâche, couard". Alors ?

      Pour le reste je reconnais que le comportement de FF est discutable. Il veut peut-être casser son image de garçon trop bien coiffé même si je pressens qu'il est moins lisse et moins mollasson qu'il n'y paraît. Il doit se dire ça cassera ou ça passera ! C'est aussi une façon de se démarquer de JF Copé.

      Supprimer
    4. @Franzi: déplorez, déplorez, je ne me commettrai pas à insulter ou dénigrer de trop quelqu'un qui, malgré tout, reste du même " camp " que moi :)

      @Cyrielle: et bien, je ne suis pas d accord avec ton dictionnaire, voilà ! Une couille molle, chez moi, c'est quelqu un qui fuit tous conflits, pas forcément par lâcheté ou peur mais plutôt pour ne pas faire de vague, pour ne pas déranger, un adepte du consensus mou, en espérant ainsi que tout feu qui couve s'étouffera de lui-même. :)

      Supprimer
    5. @ Corto
      Ben oui : je déplore. ;-)
      Parce que, pour moi, JR Copé n'a jamais été de "mon" camp. Quant à Fillon, il n'en fait plus partie depuis qu'il s'est aussi lamentablement déculotté face au truand. Ne parlons pas de ses traîtrises pendant la campagne présidentielle, et encore moins de ses basses et viles attaques contre celui qui lui a permis d'exister.

      Après, tout est fonction des critères prioritaires de chacun. Pour ce qui me concerne, ma position concernant ces 2 personnages et leur complices est ferme et définitive. Quoi qu'il advienne...
      Ils ont rejoint les gauchiasses de ma liste noire.
      Pas d’œufs pourris dans mon panier. ;-)

      Supprimer
  2. J'ai toujours dit que Fillon n'avait pas la carrure et qu'il était bien trop mou pour être une alternative possible; Mais de là à le voir se métamorphoser en traitre, reniant ce qu'il a fait avec son patron pendant 5 ans, j'aurais pas imaginé justement parce qu'il était mou...
    Parti comme ça l'est, Hollande a toutes les chances de renouveler en 2017 son "exploit" de 2012. Pas une personnalité à droite pour penser autrement que carrière...la France, ils s'en foutent, elle a qu'à crever et nous avec...et c'est pas le FN qui nous sortira de la merde...
    Les Français sont tellement immatures que, ce qu'il leur faut c'est un état maternel et des "dirigeants" cajoleurs. Ils adorent ces personnalités falotes qui distribuent des bisous...et qui à terme les auront bien entuber en sauvant bien sur leurs propres miches...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Pas d'accord, justement, je vois très bien Fillon réussir l'exploit réalisé par hollande en 2012 c'est justement ce que j essaie de montrer ici. il a tout pour rassembler le plus largement possible de la droite de la gauche aux rives de l extrème droite. Parce qu il n'est pas "tranché ", pas marqué. Il pourra sans difficulté récupérer tous les déçus de la social démocratie à la pépère

      Supprimer
    2. @ Nana
      Je redoute que vous ayez entièrement raison.

      @ Corto
      Effectivement votre analyse va dans ce sens. Ce qui est assez réaliste, mais ne me réjouit pas.
      Toutefois, il me semble que vous n'avez pas pris en compte le fait que sa mollesse et sa trahison devraient lui coûter cher.
      Et la droite, ne valant actuellement pas mieux que le PS, tout en étant, me semble-t-il, moins formatée, je pense qu'il ne sera pas capable de transformer l'essai. surtout qu'il se déballonne systématiquement à la moindre difficulté.
      En tout cas, pour moi Fillon et Culbuto = blanc bonnet et bonnet blanc. Et aucun d'eux n'aura mon vote. D'ailleurs, pour l'instant, je ne suis pas très inspirée tant l'absence de compétence et de sens de l'Etat forment un désert immense et désolant. :-(
      J'espère ne pas devoir me résigner à voter "Marine"...

      Supprimer
  3. Reprocher à un homme politique :
    1. de changer d'avis
    2. de flinguer un concurrent
    3. d'avoir de l'ambition
    C'est comme reprocher à un cochon de se rouler dans sa bauge, ou à un gay d'avoir des manières, c'est parfaitement ridicule, et témoigne probablement d'un amour immodéré pour le sieur Sarkozy ce qui ne saurait être raisonnable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @dsl: étrange cette manière de voir les gays, je le suis et il ne me semble pas avoir de manières.

      Supprimer
  4. Pour ma part et pour avoir entendu Fillon je ne dirais pas que c'est un traite.. ne le comparons pas à Hollande bien pire beaucoup plus tordu et qui n'a jamais rien démontré
    Le discours de Fillon est assez ferme mais depuis l'affaire avec Copé je m'en méfie ...Il n'est pas totalement clair derrière son sourire consensuel.
    le FN fait un tabac ..Je ne suis pas certain que le politique démago et fallot fonctionne encore bien ! chaque jour on sent que le peuple en a plus qu'assez de ces dérives créées et soutenues par une gauche hors des réalités !
    ... les Français expriment ainsi une envie de revenir à des valeurs fortes avec un homme charismatique allant dans ce sens.... je vois beaucoup plus Sarko dans cet exercice que Fillon..
    je ne suis pas sur que Fillon ( à l'aspect bourgeois et intello) rassemble autant que Sarko... qui donne un aspect plus populaire à sa personne et à son discours.
    Si la France va mal en 2017 .. Sarko sera le meilleur candidat
    Si la France grâce aux autres pays d'Europe est un peu mieux .. Sarko aura moins de poids ... Fillon ou Sarko .. Cela se posera un peu plus car il faudra être plus malin et plus convaincant face à une gauche plus forte

    L'anti-Sarkozysme reste un risque mais les réactions médiatiques sont devenues tellement caricaturales que je ne suis pas certain que la mayonnaise prenne encore vraiment... et je crois Sarko renforcé et prêt à se battre plus fort si il revient !
    C'est sur la presse aura moins de prise sur Fillon

    Dernier atout à mon avis de Sarko .. sa dimension européenne et internationale excellente

    PS ne tombons pas dans le piège actuel médiatique qui veut encore et encore déstabiliser la droite..

    Ne condamnons pas pour autant aussi sévèrement FILLON qui se place tôt et finalement avec assez de franchise ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: Sarko a effectivement toutes ces chances en fonction du contexte comme tu l explique. Mais il est encore trop clivant, je le reconnais volontiers, voila entre autre pourquoi je crois que Fillon a plus de chances, vu d'aujourd'hui ais-je précisé, de rassembler le plus largement. Comme l a fait hollande. Et c'est en cela que je les compare. Jamais une Aubry, par exemple, n aurait pu etre élu, .

      Et oui, je le condamne car je n aime pas le comportement qu il a en ce moment et les déclarations qu il fait. m^me si je sais que ce genre de trahison est inhérente à la politique.
      Ah au fait, j'étais à la Concorde et au Trocadéro, Fillon aussi, il avait l air très heureux.

      Supprimer
    2. @ PhilZ
      Puissiez-vous avoir raison !!!

      Supprimer
  5. Fi'on ? Qui c'est çui là ? Ok, je sors (mais c'est pas très égalitariste que seules les pourritures de gauchisses passent à la moulinette de mes sobriquets débiles).

    Amicalement.
    Al, qui n'a rien à ajouter (sauf que les vacances dans la Sarthe, c'est moins glamour qu'au Cap "Richesse pour la France").

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al : mais qu est-ce que tu fous en vacances ?

      Supprimer
    2. J'en profite pour placer la mienne : Copé et Fillon, Fipé et Collon (Flippé et Couillon...)

      Supprimer
  6. qu'il se grille ! et épuise ses batteries c'est son rôle : c'est le lièvre des courses de meeting d'athlé !

    RépondreSupprimer
  7. La pire des bêtises pour la droite, sera d'adopter ces "primaires" inventées par la gauche en panne de leader, mon cher Corto.
    On a vu ce que ça a donné : un président sans expérience qui est planté dans les sondages un an après.
    Vous avez peut-être raison, en cas de "primaire" à droite, notre Fillon avec sa coiffure d'épicier à qui il ne manque que le crayon sur l'oreille, pourrait bien l'emporter.
    Mais aux présidentielles ce sera une autre paire de manches, car j'ai cru comprendre, que Sarkozy, s'il revenait ne se soumettrait pas à la "primaire", et si "primaire" il y avait malgré tout, il se présenterait seul, face au vainqueur de la "primaire".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Nous sommes tout a fait d'accord, ces primaires ont tout de même permis a hollande d accéder au pouvoir en " rassemblant " derrière lui son camp, sans doute même contraint pour une partie de celui-ci. Elles furent parfaitement orchestrées.
      Et oui, en cas de primaires a droite, Fillon, encore une fois vu d'aujourd'hui, l emporterait sans problèmes pour les raisons que j évoque dans ce billet.
      Sarkozy me décevrait s'il devait y participer et je doute bien qu il ne se pliera pas à cette idée.

      Supprimer
    2. @ Marianne
      Je pense comme vous. Et surtout, je l'espère... :-)

      Supprimer
    3. Pour aller un peu plus loin, mon cher Corto, je vous dirai que si Sarko se présentait il n'y aurait tout simplement PAS de "primaire", et si malgré tout, ils avaient le ridicule de vouloir les maintenir, il faudrait qu'ils pensent à bien rémunérer les votants.

      Supprimer
    4. Merci Franzi !
      Allez donc regarder ce que je viens d'écrire sur Slate, je pense que cela devrait vous plaire.

      Supprimer
    5. @marianne: je vois mal comment l'UMP pourrait revenir sur sa décision d'organiser des primaires pour 2017 après l'avoir claironné partout. Encore que, avec ces gens-là...

      Quant à Sarko, il serait absurde qu'il s'y présente. S'il doit aller à la présidentielle, il ira en " candidat libre ". Son parcours le place au dessus d'un processus ridicule comme ces primaires.

      Supprimer
    6. "Encore que..." comme vous dites, mon cher Corto.
      A l'UMP ils sont loin d'être tous d'accord sur ces "primaires".
      J'ai entendu Raffarin dire qu'il y aurait des "primaires" si aucun candidat ne se détachait du lot, mais que si un candidat était très au-dessus des autres dans les sondages, il aurait l'investiture sans passer par les "primaires".
      Je suis sûre que c'est ce cas de figure que vise Sarkozy.

      Supprimer
    7. @marianne: puissiez vous dire vrai !

      Supprimer
  8. Remplacer un mou pas un autre , hors de question . J'ai cotoyé Fillon à Ajaccio en Mars 2011, assisté à un meeting de soutien pour les cantonnales (pas sure sur les cantonnales, ma mémoire baisse) , c'est un vrai mou , aucun charisme , discours creux et celui qu'il a soutenu à pris une déculottée .
    Il reste deux ans pour qu'un leader de l'UMP ou de droite apparaisse et fasse espérer, lequel ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri : 2 ans en politique c'est a la fois très long et très court mais pas assez pour faire émerger un homme providentiel, sauf à l avoir sous le coude. Et là, actuellement, je n en vois qu un ... devine ?

      Supprimer
  9. Je ne te suis pas sur un point de ton analyse, Corto : Fillon ne fera pas un pli contre Sarkozy dans une primaire.
    Hollande est grillé pour 2017. Il y aura un second tour Sarkozy-Le pen sauf miracle au centre et Sarkozy gagnera.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puissiez-vous dire vrai !...
      Sauf que, comme Corto, je ne pense pas (et j'espère) que Monsieur Nicolas Sarkozy ne s'abaissera pas à participer aux primaires. Il est trop au-dessus du lot de ces nullards.
      En outre, ma conviction profonde est que l'UMP s'étant sabordée pour des égos aussi condamnables les uns que les autres, le candidat Nicolas Sarkozy ayant largement payé de sa personne pour leur procurer les 11 milliards d'€uros destinés à compenser l'invalidation de ses comptes de campagne (sous des prétextes plus que fallacieux), il me semble de son intérêt tout intérêt à se démarquer de ces boulets et à s'entourer de personnes compétentes, fiables ET loyales.
      Si tant est qu'il souhaite revenir... Ce qui représente notre seul espoir de, peut-être, échapper au naufrage complet.

      Supprimer
    2. @l hérétique: mais nous sommes bien d accord et je ne crois pas dans ce billet avoir mis Sarko sur la primaire. je voyais Fillon en presence d autres mecs de l UMP à la primaire. Mais je le reconnais, je n ai pas été très clair sur ce point.
      Pour moi, c'est une évidence, Sarko ne participera jamais a une primaire.

      Hollande grillé ? absolument pas d accord sauf à ce que Sarko soit présent dans la course parce que vu les clampins qu il y a a l UMP...

      Supprimer
  10. Nous voulons une France forte avec des idées à la hauteur pour un pays qui ose enfin ... seul Sarko a ce potentiel...c'est assez évident... C'est pour cela que l'on s'acharne dessus .....mais les français seront beaucoup plus attentifs à ce qu'on leur proposera en 2017..... la gauche ne pourra refaire le coup de 2012 basé sur la calomnie et le mensonge.
    Les représentants de la droite actuelle sont trop faibles et bien peu crédibles pour représenter un vrai danger pour Sarko.
    et Marine ne représente que l'exaspération des français vis à vis de politiques bien peu courageux... elle reste sur le fond peu crédible mais la gauche et les médias s'en serviront comme épouvantail...... même pas peur !

    Fillon oui n'existe pas !


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: D accord sur toute la ligne avec juste une certitude: " un pays qui ose ", encore faut-il que ses habitants le veuillent vraiment et là, j ai comme un doute

      Supprimer
    2. un ami juif m'a dit un jour.... la force d'un pays vient de la volonté de son peuple... je crois en cela aussi

      mais tu as raison..on peut douter. Le plus grand défi pour notre pays actuellement est de retrouver cette envie d'aller de l'avant et d'oser...et cela n'est en rien incompatible avec l'idée de partage et d'humanisme...bien au contraire ! en France on avancera quand on comprendra cela...

      Aux politiques de dire tout cela avec force. Un seul l'a fait depuis 10 ans.. Sarko ! mais il n'a guère été aidé par les médias et encore moins par la gauche dont le fond de commerce est l'assistanat et le partage des richesses de la nation pour les fonctionnaires (je pousse un peu je sais)

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen