jeudi 28 novembre 2013

Hallelujah !! Le chômage (n')a (pas) baissé.


Oui, mes frères et sœurs en Socialie, Hallelujah!  Le chômage a baissé de 0,6% pour le mois d'octobre !... mais uniquement pour les chômeurs de catégorie A. Les autres...

Alors en attendant que l'on nous dise qu'éventuellement il y aurait eu bug, sachez que globalement, toutes catégories confondues, le nombre de chômeurs a augmenté de +0,8 % soit 41 500 chômeurs de plus. 

On attend avec impatience le nombre de radiations administratives... qui vient de tomber: 52 600 en octobre pour une moyenne habituelle de 40 000. 

Bah, même pas mal, même pas grave, comme l'a dit celui qui nous sert de ministre du travail: " le seul chiffre qu'il faut regarder, c'est la baisse globale du nombre de chômeurs " !

Au global, 5 182 500 personnes sont inscrites à Pôle Emploi ( +0,8%), ce qui n'empêche pas tous nos ministres de se répandre sur les plateaux télés pour pousser des cris de joie aussi surfaits que stupides.

A part cela, tout va bien, " l'inversion de la courbe du chômage. C'est une bataille, elle se fera mois par mois, nous devons y travailler sans cesse, tout le temps nécessaire, ce mois-ci comme les autres mois. Mais ce qui compte, c'est cette tendance que nous devons maintenant imposer, c'est que le chômage doit cesser d'augmenter. Il y aura une inversion de la courbe. " qu'il a dit, présiflan. Question délais... un jour, peut-être, quand la croissance reviendra mais certainement pas pour la fin de l'année.

Pour leur part, l'OCDE et la Commission européenne prévoient une année 2014 difficile: le chômage passera de 10,6% à 10,8% selon l'OCDE et de 11 à 11,2% pour Bruxelles.

Méchant chômage, méchant !

Folie passagère 2020.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

19 commentaires:

  1. La fin de l'année, c'est vrai, il l'a dit, mais il n'a jamais précisé laquelle.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: 2014 ou 2017 ?, ou 2015 ou 2016 ? ils nous prennent surtout pour des cons avec leurs emplois aidés financés par de la dépense publique !

      Supprimer
  2. Le plus irritant dans toutes ces affaires, c'est de constater que chaque jour qui passe, ces ???? nous prennent de plus en plus pour des c..s dans une quasi indifférence générale. Possible que nous le méritions en fait.
    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @LePage: je me plais souvent à dire que nous avons les élus que nous méritons. Et oui, ils ns prennent pour des cons, ça au moins c'est une certitude. Voir tous les médias et les gauchistes s'extasier devant ces chifres qui , qu on le veuille ou non, sont plus que mauvais m'horripile. Résorber le chômage des jeunes à coups d emplois aidés , quelle fumisterie !

      Supprimer
  3. Même en radiant de manière, totalement fausse les rechercheurs d'emploi , la hausse du chômage est inéluctable , trop de tout , trop de rien et la fin de l'année qui approche .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: et du brand n importe quoi. On avait l impression que tous les caciques du PS étaient sur les startings blocks, prête à dégueuler leur satisfaction mais on a quoi au bout ? Un chômage des jeunes qui diminue grâce a des emplois fictifs dit-aidés et au global, un peu plus de chômeurs ! me'de alo's comme dirait Christiane !

      Supprimer
  4. Quelle indécence que de se réjouir de ses chiffres en mettant en lumière seulement la catégorie A qui doit sa légère diminution :

    . d'une part aux radiations massives que vous avez évoquées,
    . d'autre part aux transferts qui se sont réalisés sur les autres catégories B, C, D, et E. correspondants à : Contrats aidés - Petits boulots de quelques jours - Formations,...bref que du précaire/léger,
    . de 3ème part aux manipulations de chiffres susceptibles d'être dévoilées dans les jours prochains (on a déjà vu ça...).

    A fin Octobre, le pays comptait 4,8 millions de personnes inscrites à Pôle emploi en catégorie ABC, un chiffre en hausse de 39 600 (+ 0,8 %), du fait du bond des chômeurs en B et C. L'ancienneté moyenne dans le chômage avait encore augmenté pour atteindre 505 jours.

    Plutôt que de parler inversion de la courbe du chômage , il vaudrait mieux parler de bidouillages qui ne trompent presque personne comme en témoigne le dernier sondage du Figaro :

    - A la question : "Croyez-vous que François Hollande finira par inverser la courbe du chômage ?"
    Sur 48 497 votants, 89 % ont répondu NON.

    D'ailleurs, comment ne pas partager leur avis lorsque sur la seule journée d'aujourd'hui je relève que :

    - Pyrex est sur le point de passer sous pavillon américain
    - Les cars Carrier d'Alençon sont mis en vente
    - Les librairies Chapitre déposent le bilan
    - La fusion des géants de la publicité Publicis (France) - Omnicom (Etats-Unis) inquiète la CGT qui craint pour l'emploi
    - Etc... (correspondant à toutes les entreprises en cessation d'activité qui n'ont pas les honneurs de la presse).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: Biens ur que c'est indécent d'où ce billet, indécent de voir tous nos ministres et autres socialistes prendre d assaut les plateaux TV pour crier victoire quand il y a près de 5 millions de chômeurs. Non, la baisse n est pas réelle, oui, le chomage baisse sur les jeunes mais à coups d emplois aidés financés par de la dépense publique, emplois aidés bidons et non créateurs de richesse pour le pays.
      Tu as raison d évoquer ces sociétés mais le gros du problème, c'est au niveau des PME et TPE.

      Bonne journée à toi

      Supprimer
  5. http://www.petitions24.net/destitution_de_francois_hollande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Orage: déjà signée, sans espoir mais ça fait du bien :)

      Supprimer
  6. Même les analystes des chaînes d'info n( y croient pas et pourtant, ces gens ne sont pas des supporteurs de Sarkozy , y aurait il quelque chose de pourri dans cette république socialiste?

    RépondreSupprimer
  7. Plus personne n'y croit , même pas Montbourg , qui a laché "Merde ! on n'y arrivera pas",

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri et Grandpas: les gens sérieux ne peuvent y croire. Quant à BFM, elle est dans le collimateur de hollande qui trouve que son patron est un, je cite " pauvre type "

      Supprimer
  8. je fais pas une fixation,mais voila ce que j'ai concernant la marche:
    http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=13740
    ça marche pas fort

    RépondreSupprimer
  9. On force la statistique "par tous moyens même légaux", comme sous le quinquennat précédent d''ailleurs, pour laisser comprendre qu'hors emplois fictifs réglés par l'impôt, les emplois du secteur marchand continuent à décroître. Le fond d'écran est toujours grisâtre et le régime va nous montrer en 2014 que l'Etat n'en peut mais. Il serait temps d'ailleurs !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @catoneo: Farpaitement! tous les GVTS truandent un peu les chiffres mais c'est la première fois que l on a 1 présiflan qui 1 an à l'avance annonce , puis le répète tous les mois, que la courbe s'inversera à une date précise.
      Et comme tu dis, le seul secteur sur lequel elle s inverse c'est sur les emplois " publics" pour les jeunes, des contrats aidés avec tes sous ou les miens.

      Supprimer
  10. C'est quoi, cette nouvelle salade hollandaise, mon cher Corto ?
    Le chômage a baissé, en fait non, il n'a pas baissé, mais il n'a pas augmenté, mais finalement, grâce à un tour de passe-passe, il a quand même baissé.
    Plus personne n'y comprend rien. Et je dirai même mieux, plus personne ne cherche même plus à comprendre.
    Tout le monde a perdu confiance. Ce gouvernement peut se vanter d'avoir fait du bon travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: que tout le monde est perdu confiance dans ce président et sa clique c'est évident à 80% ! et c'est peut-etre bien là où il brille le plus. Mais quel cirque !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa